Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Free Mobile prendrait les français « pour des cons »
Et détruirait le modèle social, d'après un syndicat d'Orange

Le , par Gordon Fowler

32PARTAGES

12  5 
La pilule Free Mobile reste en travers de la gorge d’un syndicat de France Telecom. Et pas qu’un peu.

D’après la CFE-CGC / UNSA, Xavier Niel prendrait les français « pour des cons », son service serait « financé par ses concurrents » et pire, son réseau ne serait pas activé mais reposerait uniquement sur celui d’Orange, contrairement aux accords passés avec l’ACERP.

Une injustice faite à Orange puisque « le profit moyen net après impôts des 3 opérateurs mobiles en place est de 8% du chiffre d’affaires. Sur une facture moyenne mensuelle mobile de 24 €, il reste donc à l’opérateur 1,92 € par mois et par abonné pour financer les investissements futurs et rémunérer les actionnaires ».

Orange investirait dans les réseaux là où Free ne ferait rien. « C’est ce que Xavier Niel appelle « presser le citron » ! Mais en l’occurrence, on peut se demander qui le presse ? », attaque le syndicat.


Pour la CFE-CGC/UNSA la réponse est clairement oui

Le syndicat s’insurge également contre les mobiles proposés par son concurrent. « Certains sont proposés [...] via un crédit renouvelable ou « revolving » (ces fameux crédits aux taux proches de l’usure qui génèrent tant de dossiers de surendettement) ». Ils seraient par ailleurs plus chers (de 14%) que la concurrence, où ils sont subventionnés. « Dans ces conditions, on peut offrir un crédit « gratuit », et sans doute commissionner l’apporteur d’affaire qui amène de nouveaux moutons à l’abattoir du crédit renouvelable », ironise l'organisation.

Pire, Free serait en train d’abattre le système social français avec son modèle ultra-libéral.

Un modèle où désimlocker son téléphone « obtenu via la subvention du précédent opérateur » est normal mais qui choque la CFE-CGC : « là encore, Free s’appuie sur le travail réalisé et financé par les acteurs en place ».

Un modèle qui repose également sur la délocalisation massive des centres d’appels vers le Maghreb. « Les 3 autres opérateurs seront obligés de délocaliser aussi. L’arrivée de Free mobile se soldera donc plus vraisemblablement sur une perte d’au moins 10 000 emplois, que par la création de ceux qu’il avait promis ». Délocalisation que ne font évidemment pas les « historiques »…

Le syndicat en conclut que « Free Mobile constitue une parfaite illustration de l’exploitation maximale du dogme néolibéral de la concurrence exacerbée […], l’expérience montre qu’un tel système conduit surtout à une destruction de valeur préjudiciable à l’ensemble de la société » aboutissant à des plans de licenciements massifs. Un argument identique, mot pour mot, à celui de l’éditorialiste Eric Zemmour, étiqueté à droite, et exposé sur M6 cette semaine.

Au final, le consommateur y gagnerait aujourd’hui, mais « les salariés ont perdu et demain les citoyens paieront ».

Le syndicat ne s’arrête pas là. Sur beaucoup de points, Free Mobile serait plus cher qu’Orange. « Tout client dont la consommation n’est pas exactement dans le profil de l’offre définie par Free mobile supportera des coûts supérieurs à ceux des opérateurs concurrents ». Notamment pour les appels vers l’Afrique du Nord.

Quant à Xavier Niel, le syndicat l’assimile à demi-mots à l’extrême droite. « Steve Jobs s’appuyait sur une réelle innovation produit, alors que Xavier Niel s’est contenté de déverser la haine et l’insulte, dans des proportions jamais vues jusqu’ici… sauf peut-être dans la bouche de certains politiques qui font campagne selon les mêmes procédés ».

A cause de lui, les personnels commerciaux des autres opérateurs « se [sont] fait insulter par les clients, dans les boutiques et au téléphone. Ce n’est pas le modèle de relation clients que nous défendons ! ».

Petite anecdote personnelle (une fois n’est pas coutume et je vous prie de m'en excuser par avance). Ayant appelé Orange, non pas pour partir, mais pour avoir des offres pour y rester, le conseiller en ligne m’a fait comprendre qu’ici on était sérieux, qu’on ne mélangeait pas les torchons et les serviettes et que comparer Free et Orange (ou Sosh) n'était pas censé.

« Vous voulez dire que je ne suis pas une personne censée ? » ai-je poliment demandé pour ne pas mal interpréter ses propos. « Vous le prenez comme vous voulez », m’a-t-il répondu. « Mais vous vous rendez compte que vous m’insultez un peu quand même ? », soulignais-je. « Ecoutez Monsieur, je vous ai dit ce que j’en pensais. Maintenant vous le prenez comme vous voulez », conclut-il sèchement.

Comme quoi, aucun modèle n'est exempt de travers.



Source : CFE-CGC / UNSA France Telecom Orange

Et vous ?

Que pensez-vous de cet argumentaire : très juste, des points intéressants ou entièrement infondé ?
Xavier Niel a-t-il insulté la concurrence ?

Vous êtes passé chez Free Mobile ? Dîtes-nous pourquoi et comment se passent les choses.
Vous restez chez votre opérateur ? Dîtes-nous également pourquoi.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de ke2007
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 19/01/2012 à 10:35
Halala les pauvres ils ont du mal à s'en remettre.

C'est vraiment bas d'attaquer par mauvaise foie.

Un modèle qui repose également sur la délocalisation massive des centres d’appels vers le Maghreb. « Les 3 autres opérateurs seront obligés de délocaliser aussi. L’arrivée de Free mobile se soldera donc plus vraisemblablement sur une perte d’au moins 10 000 emplois, que par la création de ceux qu’il avait promis ». Une délocalisation que ne font évidemment pas les « historiques »…
Alors ça c'est beau, surtout venant d'opérateurs qui délocalise aussi.
C'est vrai ils ont des boutiques, ils ont aussi quelques centre d'appels en france (les services commerciaux), mais après ils ont tout le reste en Afrique du Nord, alors qu'ils ne viennent pas nous faire pleurer là dessus.

Si encore ils étaient chère mais que tout serait en France je dis pas, mais ce sont des escrocs comme toutes les autres grosses boites capitaliste (il faut payer les actionnaires, même si je ne dis pas que Xaviel Niel est l'abbé Pierre)

Quant à Xavier Niel, le syndicat l’assimile à demi-mots à l’extrême droite. « Steve Jobs s’appuyait sur une réelle innovation produit, alors que Xavier Niel s’est contenté de déverser la haine et l’insulte, dans des proportions jamais vues jusqu’ici… sauf peut-être dans la bouche de certains politiques qui font campagne selon les mêmes procédés ».
Ca aussi c'est bas. Pour une fois qu'un opérateur joue la carte de la concurrence, alors tous les autres lui font des reproches et le rabaisse.
Hé oui les cocos, fini les réunions secrètes sur l'entente des prix, maintenant va falloir réfléchir à des nouvelles offres.

Xavier Niel a-t-il insulté la concurrence ?
Personnellement je ne trouve pas. C'est vrai qu'il n'a pas été tendre, mais c'est le but de la concurrence, montrer que nous sommes les moins chère, et qu'ailleurs c'est moins bien. On le voit bien dans les pubs de grandes surfaces et ça ne choque personne. C'est de bonne guerre.

Vous êtes passé chez Free Mobile ? Dîtes-nous pourquoi et comment se passent les choses
Oui après avoir appelé SFR et que je leur est demandé ce qu'il pouvait et comptait faire pour me garder chez eux. Je leur est dit qu'avec ce que je payé, si je passais chez free et que je rachetais mes 10 mois restants, je gagnerais au bout du compte 200 €.
Bah ils ont dit qu'il ne pouvait rien faire, alors je suis allé chez Free.

Un collègue y est intégralement depuis hier (ligne active et carte sim) et il n'a aucun souci.
13  0 
Avatar de Nathanael Marchand
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 19/01/2012 à 10:51
Ce qui m'a fait rire dans cette histoire c'est un gars de chez Orange qui avait dit qu'avec Free il n'y aurait plus d'investissement dans les Telecoms... Ce monsieur a vite oublié que Free a été (et reste) un des plus innovant sur l'ADSL! Autant par sa box que son plan de dégroupage (qui est un investissement assez lourd mine de rien). Alors ok les équipes R&D de chez Free sont peut-être moins garnies mais elles ont l'air tout aussi efficace!

Bref c'est que de la mauvaise foi cette histoire, les trois font valoir leurs boutiques alors qu'en boutique c'est juste pour vendre des forfaits. Pour le reste c'est "appellez le service client".

Si à ca on rajoute aussi le faux arguments des communications à l'étranger "oh mais si tu vas en Ouzbekistan tu vas payer 0.01€ plus cher ta minute!". Super, j'y vais jamais! Je pense que les gens qui sont en contact avec des pays étrangers assez souvent ont des abonnements/opérateurs adaptés.

Bref leurs arguments sont un peu légers.
12  0 
Avatar de helper_moi
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 19/01/2012 à 10:52
C'est vraiment désolant d'apprendre ce genre de commentaire de la part d'un syndicaliste (syndicaliste certainement vendu).

Depuis des décennies, ces trois opérateurs se sont entendus sur des offres hors de prix avec engagement sur plusieurs mois pour satisfaire leur actionnaires vachement gourmands, et une fois qu'un nouvel opérateur arrive pour proposer des offres à la portée de tout le monde ils n'arrêtent pas de critiquer, c'est incroyable...
Orange a toujours du mal à s'aligner aux prix de Free, quelle gourmandise ! Vous en avez profité pendant longtemps, maintenant dégagez, bandes de voraces.
(Désolé, c'est les messages les plus gentils possibles qu'on peut leur adresser).
12  0 
Avatar de Franck Dernoncourt
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 19/01/2012 à 11:11
Pour rappeler l'évidence concernant les opérateurs traditionnels Bouygues/Orange/SFR :
  1. Il suffit de regarder les offres pour les entreprises (ces offres ne sont évidemment pas accessibles ni consultables pour le grand public) pour se rendre compte à quel point les particuliers se font arnaquer.
  2. Les prix des opérateurs téléphoniques mobiles traditionnels en France sont exorbitants par rapport aux US, UK et bien sûr certains pays asiatiques qui sont très en avance sur nous dans ce domaine.
  3. Le simple fait d'avoir des téléphones bloqués par défaut empêchant d'utiliser le téléphone chez un autre opérateur me donne aucune confiance envers mon opérateur.
  4. Les opérateurs font tout pour nous (ré)engager sur des périodes longues, quitte à induire en erreur sur les sites Internet & surtout via démarches téléphoniques.
  5. etc


Alors, j'espère que Orange et les autres opérateurs traditionnels arrêteront de nous prendre pour des cons.

Aucune idée si Free sera mieux, mais dans l'absolu, les offres téléphoniques pour les particuliers, c'est de la merde. Si c'est cela que le syndicat appelle "système social français", il peut se le mettre où je le pense.
12  0 
Avatar de dlpage
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 19/01/2012 à 11:26
Les syndicats d'Orange sont bien gentils, mais ils oublient très vite 3 choses :

  • Orange n'a pas été forcé à laisser transiter Free sur les zones où Free n'avait pas de couverture en propre
  • Free paye à Orange une redevance pour ce transit
  • Le montant de cette redevance a été négocié entre Free et la direction d'Orange


De là, ils n'ont qu'aller râler auprès de leur direction s'ils ne sont pas contents des conditions négociés...
12  0 
Avatar de TheGzD
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 19/01/2012 à 13:01
Ils sont si drôles chez Orange ... venir jouer les victimes honteusement "insultées", alors que leur discourt est beaucoup plus insultant que celui tenu par Free. Puis là je parle d'Orange, mais pour avoir eu affaire à SFR et m'être clairement fait insulter ou ouvertement pris pour un con par un incompétent fini à l'autre bout du fil, je ris doucement ..

Puis le coup de la délocalisation provoquée par Free ... exceptionnel.
Ou encore les fameux crédits qui vont nous mettre en faillite, là où eux nous ponctionnent des abonnements comprenant le coût du téléphone à prix exorbitants ... d'un autre côté ils nous ont tellement fait roucouler que perdu pour perdu ça se tente

Vivement que Free se lance dans le milieu de l'édition de livres : France Loisir lancera des autodafés à tour de bras !

PS :
Y a encore quelqu'un qui se soucie vraiment de l'avis de Orange, SFR et Bouygues ou on publie juste leurs communiqués quand on a envie de se poiler un coup devant autant de mauvaise foi ?
12  0 
Avatar de DonQuiche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 20/01/2012 à 6:59
Mes deux centimes sur le sujet...

D'abord sur l'histoire des "8% de profit ma pauvre dame, donc Free ne peut pas être moins cher"... D'abord il y a anguille sous roche : c'est un chiffre particulièrement mauvais alors que les opérateurs de téléphonie ont toujours été présentés par la presse financière comme les vaches à lait de leurs groupes respectifs. Leur situation s'est dégradée ces dernières années mais pas à ce point, j'imagine qu'il y a eu de gros remboursements de dette et des investissements en amont de ce chiffre.

Ensuite, que pèsent les dépenses marketing dans la structure de coût ? 30 % ? 40% ? Davantage ? Pas étonnant qu'un concurrent puisse faire beaucoup moins cher en nous épargnant les pelletées de pubs, les points fidélités, livrets mensuels de douze pages et autres harcèlements téléphonique pour pousser au réengagement. Et puis il a été assez répété que les forfaits de free n'incluent pas le mobile... Mais pourquoi devrions-nous tous changer de mobile tous les 24 mois ? Il doit aujourd'hui y avoir trois fois plus de mobiles dans les tiroirs que de français, c'est ridicule. Les aficionados des mobiles continueront à s'en acheter souvent, les autres feront des économies. Bref, autant de postes sur lesquels les gisements d'économies sont importants pour Free. Ce qui compense d'ailleurs le coût de construction de leur réseau, beaucoup plus élevé qu'il y a dix ou quinze ans maintenant que tout le monde craint les antennes-relais.

Sur le côté social maintenant. Oui, les trois anciens opérateurs ont aussi délocalisé et continuent à le faire et à sous-traiter à l'étranger. Mais il est vrai aussi que Free a mauvaise réputation sur le plan social. Ses concurrents ne font pas beaucoup mieux mais, a priori, ils feraient tout de même mieux. Pas la peine de se voiler la face, choisir Free est un geste égoïste, même si on peut raisonnablement avancer que payer 100% plus cher pour 10% de progrès, c'est beaucoup demander.

D'ailleurs, pour ceux qui se disent déçus par cette réaction syndicale... J'aimerais rappeler qu'un syndicat est un lobby. Les syndicats de travailleurs du nucléaire vous expliquent que le nucléaire c'est sûr et bon (mangez-en !), ceux des renouvelables que c'est l'avenir ma bonne dame, ceux des OGM qu'il faut cesser de diaboliser cette techno, ceux du bio que seuls leurs produits vous empêcheront de crever de façon horrible, etc. Chaque branche défend sa pomme et rien que sa pomme, presque toujours au détriment des usagers et clients (que leurs revendications soient équitables ou non). Et, de temps à autre, quand les intérêts de tous les salariés convergent, ils s'unissent pour défendre quelque chose qui profite à la grande majorité. Mais, fondamentalement, ce sont des lobbies et ici l'intérêt de ce syndicat rejoint celui de ses patrons. Il est donc dans son rôle, il sert les employés qu'il représente.

Enfin, je suis désolé que les opérateurs et vendeurs aient morflé pour les opérateurs mais cela ne fait que montrer la stupidité de certains clients. Xavier Neel n'est ici pas en cause, il n'a fait que dire la vérité et - bon sang ! - qu'il était bon de l'entendre avec autant d'écho !
13  1 
Avatar de xarkam
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/01/2012 à 10:36
Hum, il me semble qu'orange a délocalisé un moment la hotline.
Et au vu des plaintes de la clientèle, ils ont du revenir en europe.

Alors parler de délocalisation lorsqu'on en a déjà fait, c'est osé ^^

Et à en croire tout les opérateurs, nous téléphonons tous à l'étranger, et ne faisons que ca.

Que de peut d'argumentation.

Au passage, ici en belgique les gsm ne sont pas vendus avec les forfaits.
Ils sont donc nu et avec rom d'origine d'usine. Pas de rom pourries par les opérateurs.

Oui, les tel ça coûte, mais bien moins qu'avec un pseudo financement sur 24 mois.
11  0 
Avatar de Bluedeep
Inactif https://www.developpez.com
Le 19/01/2012 à 10:23
Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
Free Mobile prend les français pour « des cons »
Peut on réellement dire que Free Mobile a tort ?
11  1 
Avatar de pseudocode
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 19/01/2012 à 11:41
Une injustice faite à Orange puisque « le profit moyen net après impôts des 3 opérateurs mobiles en place est de 8% du chiffre d’affaires. Sur une facture moyenne mensuelle mobile de 24 €, il reste donc à l’opérateur 1,92 € par mois et par abonné pour financer les investissements futurs et rémunérer les actionnaires ».
Je ne savais pas le syndicat CFE-CGC défendait également le comité de direction et les actionnaires du groupe Orange.

Même si indirectement la concurrence de Free peut mener à des licenciements de personnel, je m'attendais à ce que le syndicat fustige la direction d'Orange si elle ne propose pas rapidement des offres concurrentielles à Free.

Mais bon, je suis sans doute "trop con".
9  0