Free Mobile prendrait les français « pour des cons »
Et détruirait le modèle social, d'après un syndicat d'Orange

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
La pilule Free Mobile reste en travers de la gorge d’un syndicat de France Telecom. Et pas qu’un peu.

D’après la CFE-CGC / UNSA, Xavier Niel prendrait les français « pour des cons », son service serait « financé par ses concurrents » et pire, son réseau ne serait pas activé mais reposerait uniquement sur celui d’Orange, contrairement aux accords passés avec l’ACERP.

Une injustice faite à Orange puisque « le profit moyen net après impôts des 3 opérateurs mobiles en place est de 8% du chiffre d’affaires. Sur une facture moyenne mensuelle mobile de 24 €, il reste donc à l’opérateur 1,92 € par mois et par abonné pour financer les investissements futurs et rémunérer les actionnaires ».

Orange investirait dans les réseaux là où Free ne ferait rien. « C’est ce que Xavier Niel appelle « presser le citron » ! Mais en l’occurrence, on peut se demander qui le presse ? », attaque le syndicat.


Pour la CFE-CGC/UNSA la réponse est clairement oui

Le syndicat s’insurge également contre les mobiles proposés par son concurrent. « Certains sont proposés [...] via un crédit renouvelable ou « revolving » (ces fameux crédits aux taux proches de l’usure qui génèrent tant de dossiers de surendettement) ». Ils seraient par ailleurs plus chers (de 14%) que la concurrence, où ils sont subventionnés. « Dans ces conditions, on peut offrir un crédit « gratuit », et sans doute commissionner l’apporteur d’affaire qui amène de nouveaux moutons à l’abattoir du crédit renouvelable », ironise l'organisation.

Pire, Free serait en train d’abattre le système social français avec son modèle ultra-libéral.

Un modèle où désimlocker son téléphone « obtenu via la subvention du précédent opérateur » est normal mais qui choque la CFE-CGC : « là encore, Free s’appuie sur le travail réalisé et financé par les acteurs en place ».

Un modèle qui repose également sur la délocalisation massive des centres d’appels vers le Maghreb. « Les 3 autres opérateurs seront obligés de délocaliser aussi. L’arrivée de Free mobile se soldera donc plus vraisemblablement sur une perte d’au moins 10 000 emplois, que par la création de ceux qu’il avait promis ». Délocalisation que ne font évidemment pas les « historiques »…

Le syndicat en conclut que « Free Mobile constitue une parfaite illustration de l’exploitation maximale du dogme néolibéral de la concurrence exacerbée […], l’expérience montre qu’un tel système conduit surtout à une destruction de valeur préjudiciable à l’ensemble de la société » aboutissant à des plans de licenciements massifs. Un argument identique, mot pour mot, à celui de l’éditorialiste Eric Zemmour, étiqueté à droite, et exposé sur M6 cette semaine.

Au final, le consommateur y gagnerait aujourd’hui, mais « les salariés ont perdu et demain les citoyens paieront ».

Le syndicat ne s’arrête pas là. Sur beaucoup de points, Free Mobile serait plus cher qu’Orange. « Tout client dont la consommation n’est pas exactement dans le profil de l’offre définie par Free mobile supportera des coûts supérieurs à ceux des opérateurs concurrents ». Notamment pour les appels vers l’Afrique du Nord.

Quant à Xavier Niel, le syndicat l’assimile à demi-mots à l’extrême droite. « Steve Jobs s’appuyait sur une réelle innovation produit, alors que Xavier Niel s’est contenté de déverser la haine et l’insulte, dans des proportions jamais vues jusqu’ici… sauf peut-être dans la bouche de certains politiques qui font campagne selon les mêmes procédés ».

A cause de lui, les personnels commerciaux des autres opérateurs « se [sont] fait insulter par les clients, dans les boutiques et au téléphone. Ce n’est pas le modèle de relation clients que nous défendons ! ».

Petite anecdote personnelle (une fois n’est pas coutume et je vous prie de m'en excuser par avance). Ayant appelé Orange, non pas pour partir, mais pour avoir des offres pour y rester, le conseiller en ligne m’a fait comprendre qu’ici on était sérieux, qu’on ne mélangeait pas les torchons et les serviettes et que comparer Free et Orange (ou Sosh) n'était pas censé.

« Vous voulez dire que je ne suis pas une personne censée ? » ai-je poliment demandé pour ne pas mal interpréter ses propos. « Vous le prenez comme vous voulez », m’a-t-il répondu. « Mais vous vous rendez compte que vous m’insultez un peu quand même ? », soulignais-je. « Ecoutez Monsieur, je vous ai dit ce que j’en pensais. Maintenant vous le prenez comme vous voulez », conclut-il sèchement.

Comme quoi, aucun modèle n'est exempt de travers.



Source : CFE-CGC / UNSA France Telecom Orange

Et vous ?

Que pensez-vous de cet argumentaire : très juste, des points intéressants ou entièrement infondé ?
Xavier Niel a-t-il insulté la concurrence ?

Vous êtes passé chez Free Mobile ? Dîtes-nous pourquoi et comment se passent les choses.
Vous restez chez votre opérateur ? Dîtes-nous également pourquoi.


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de ke2007 ke2007 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 30/01/2012 à 12:18
Citation Envoyé par mala92  Voir le message
D'accord, mais il faut quand même admettre que ça existe mais c'est rare.
On peut aussi se faire rembourser Windows, mais bon ....

@trenton : Et ça n'a rien à voir avec la téléphonie. Le prix de Windows est ridicule par rapport au prix du PC. Les constructeurs ont des prix parce qu'ils achètent en masse.

Je suis d'accord c'est très rare surtout dans les magasins standards (fnac, boulanger, darty, leclerc, carrefour, ...)

Hormis aller chez Surcouf ou des sites de ventes en ligne la réponse pour la question "puisse je avoir le PC sans windows ?" est souvent, même généralement, "non désolé ce n'est pas possible..."
Avatar de mala92 mala92 - Membre émérite https://www.developpez.com
le 30/01/2012 à 12:50
Citation Envoyé par DonQuiche  Voir le message
Non, le prix de Windows n'est pas "ridicule" sur un PC à 600-700€ (le prix moyen d'un PC de supermarché j'imagine). Plus de 10% du prix, pour le constructeur c'est tout sauf ridicule.

Là tu parles du prix que toi tu achètes Windows dans le commence. Les constructeur ne paient pas du tout ce prix. C'est plus proche de ce qu'annonce Nathanael Marchand que de tes 10%.

Je dois en être à mon dixième PC et je les ai tous acheté sans OS (sauf lorsque j'ai acheté une licence en même temps). Et sans avoir eu à chercher pour ça.

Sauf que toi tu t'y connais en informatique. Quand on parle de Free Mobile, on parle de Mme Michu et de Mr Lambda. Donc, je me suis mis dans les mêmes conditions pour répondre. Moi aussi, j'achète chez Surcouf & Co (Grosbill) des PC sans OS.
Avatar de MiaowZedong MiaowZedong - Membre émérite https://www.developpez.com
le 30/01/2012 à 15:04
Citation Envoyé par mala92  Voir le message
Là tu parles du prix que toi tu achètes Windows dans le commence. Les constructeur ne paient pas du tout ce prix. C'est plus proche de ce qu'annonce Nathanael Marchand que de tes 10%.

En fait non....un Windows 7 OEM coute typiquement $99 pour un petit assembleur (contre à peine plus pour la version complète).

Même si Dell ou HP ont des réductions importantes, et traitent sans intermédiaire avec MS, ils ne doivent pas descendre à -90% tout de même. Le chiffre de Don Quiche me parait plus raisonnable.
Avatar de mala92 mala92 - Membre émérite https://www.developpez.com
le 30/01/2012 à 17:10
Citation Envoyé par MiaowZedong  Voir le message
Même si Dell ou HP ont des réductions importantes, et traitent sans intermédiaire avec MS, ils ne doivent pas descendre à -90% tout de même. Le chiffre de Don Quiche me parait plus raisonnable.

10$ ca ressemble plus à une licence XP. Win 7 ça doit être x2 ou x3.
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 30/01/2012 à 19:46
Microsoft ne vend plus de licence XP depuis déjà quelques années.
Avatar de DevTroglodyte DevTroglodyte - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 02/02/2012 à 9:31
Vous restez chez votre opérateur ? Dîtes-nous également pourquoi.

je paye déjà moins cher (et en forfait smartphone, hein)
Avatar de kolodz kolodz - Modérateur https://www.developpez.com
le 07/02/2012 à 9:37
Citation Envoyé par Uther  Voir le message
Microsoft ne vend plus de licence XP depuis déjà quelques années.

Maximum deux ans et parce qu'ils ont arrêté de vendre la licence et non par manque d'acheteur.
D'ailleurs, les licences xp se trouvent encore...
Avatar de Logan Mauzaize Logan Mauzaize - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 07/02/2012 à 12:34
Le mieux c'est de fournir une information officielle
http://windows.microsoft.com/en-us/w...ucts/lifecycle

Concernant le prix d'achat des licences par Dell & Co, je ne suis pas sûr que le prix soit si bas, car le remboursement est assez élevé tout de même.
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 07/02/2012 à 14:04
Citation Envoyé par kolodz
Maximum deux ans et parce qu'ils ont arrêté de vendre la licence et non par manque d'acheteur.
D'ailleurs, les licences xp se trouvent encore...

Ca fait en effet deux ans, mais vers la fin, les ventes de Windows XP n'étaient plus autorisées que pour les netbooks ayant du matériel trop faible pour utiliser Vista/Seven par peur de perdre des part de marché en faveur de Linux.

Les licences XP ne se trouvent plus directement, il faut acheter une version de Windows plus récente qui donne le droit de "downgrader" sa version de Windows. On paye donc au prix d'un Windows récent.
Avatar de fregolo52 fregolo52 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 07/02/2012 à 14:18

Les syndicalistes de chez FT sont chez Microsoft ?
Avatar de Bluedeep Bluedeep - Inactif https://www.developpez.com
le 07/02/2012 à 14:33
Citation Envoyé par Uther  Voir le message
Ca fait en effet deux ans, mais vers la fin, les ventes de Windows XP n'étaient plus autorisées que pour les netbooks ayant du matériel trop faible pour utiliser Vista/Seven

Vista, pas Seven.
Offres d'emploi IT
Ingénieur analyste programmeur (H/F)
Safran - Auvergne - Montluçon (03100)
Data scientist senior H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (Saclay)
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil