Windows 8 : Storage Spaces permet la gestion du stockage virtualisé
La mise en miroir et la récupération après crash

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Mise à jour du 09/01/2012

Microsoft a présenté sur le blog Windows 8, une nouvelle fonctionnalité permettant d’améliorer les performances de stockages de l’OS.

Baptisée « Storage Spaces », cette fonction va utiliser le stockage physique d’une manière beaucoup plus virtuelle et permettra aux utilisateurs d’organiser leurs disques dans des pools de stockages à partir des disques durs USB, SATA ou Serial Attached SCSI (SAS) qui peuvent être étendus.



Avec Storage Spaces, il sera possible d’allouer un espace qui est plus grand que la capacité physique réelle disponible dans un pool. Un utilisateur pourra par exemple créer un disque virtuel de 10 To même s’il ne possède que deux disques de 2 To.

La création des disques virtuels se fera en utilisant une technique appelée « thin provisioning ». Lorsque la limite de la capacité physique disponible au sein d’un pool est sur le point d’être atteinte, une notification apparait, vous informant que vous devez ajouter plus d’espaces physiques.

« Storage Spaces a des avantages qui le rendent approprier pour des déploiements d’entreprises » explique Microsoft « Storage Spaces répond à diverses exigences qui peuvent étendre le déploiement allant d’un seul PC à la maison, jusqu'à un centre de données d’entreprise à très grande échelle».

En plus du regroupement des disques en pools, Storage Space assure également la sécurité des données.

En cas de défaillance d’un disque, les données sont toujours disponibles avec Storages Spaces, car au moins une copie de celles-ci existe sur un des disques durs physiques fonctionnant normalement.



Pour un utilisateur disposant de trois disques durs connectés par exemple, il pourra créer manuellement une solution « miroir 3-way ». La solution permettra d’avoir les mêmes données sur les trois lecteurs.

Pour exploiter cette fonctionnalité, il faut disposer d’au moins deux disques durs, les Storage Spaces créés ne peuvent pas être utilisés pour lancer le système.

Storage Spaces est déjà disponible dans la préversion de Windows 8, mais dispose cependant de très peu de fonctionnalités. Ses caractéristiques au complet seront disponibles avec la version bêta de Windows 8 annoncée pour le mois prochain.

Source : Blog Windows 8


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de la.lune la.lune - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 09/01/2012 à 15:50
Moi ma réponse concerne la méthode d’authentification. C'est vrai que parler d'un piratage à distant c'est impossible. Mais regardons au plus proche cette méthode qui ne nous permet pas de cacher notre passe devant une personne qui est devant nous,c'est comme si au lieu d'avoir le caractère qui cache notre mot de passe lors du saisis inexistant.
Cette méthode habituelle de cacher le mot de passe ne sert à rien devant celui qui veut nous pirater mais pour se méfier de celui qui est avec nous ou aux alentours de nous.Aucun camera d'espionnage ne peut nous espionner.

Mais imaginez cette nouvelle méthode, par exemple les gens qui ont des bureau où on peut voir ce que l'autre fait dans son pc,imaginez comment il va se loger. Un autre exemple pour un étudiant qui est à 2 ranger derrière toi pourrait facilement mémoriser le mouvement.
Sans oublier que dans ce genre de méthode,on se base toujours avec une probabilité infime d’incertitude. La probabilité que la personne qui se logue suit exactement les mouvements, sans la moindre déviation, est presque null. Alors il y a un petit degré d’incertitude.
Un camara caché aux alentour loin ou proche(que l'image on peut zoomer) peut donner accès à celui qui veut nous piquer le mot de passe.

Quand tu es assis avec ton ami tu peut écrire ton mot de passe vite sans qu'il se rend compte, mais ça?!

Je vous pose une question: Vous aviez vu cette personne se loger avec son mot de passe au début et se loger en 2ème lieu en utilisant cette nouvelle technique. Si on vous donne son tablette, la quel des méthodes sauriez vous faire pour se loger? Sans avoir besoin de retourner regarder la vidéo.

Voila je pense que c'est claire. Microsoft doit y penser, cette méthode est très très forte techniquement mais disons nulle socialement.
Avatar de alex_vino alex_vino - Membre émérite https://www.developpez.com
le 09/01/2012 à 22:53
Merci d'avoir précisé que cela concernait surtout les données d'entreprise car pour un particulier je n'y vois pas tres grand intéret.

A ce que je comprend ce n'est qu'un Raid, ca a juste le mérite de le démocratiser aupres des particuliers.

Avec le nouvelle dimension prise par le virage du Cloud, cela réduit encore d'avantage l'attrait de cette nouvelle fonctionalité qui de plus est, sortira quand le Cloud se sera encore améliorer et étendue.
Avatar de GCSX_ GCSX_ - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 11/01/2012 à 1:27
Voilà une fonctionnalité très interessante! J'ai honte de ne pas l'avoir vue dans la DP...

Plus sérieusement, ça peut être très interessant pour faire du RAID, du Thin Provisionning et des LUN sans se ruiner.

Le tout étant dynamique (il est facilement possible de déplacer tout ou partie d'un LUN d'un disque vers un autre), ça permet une plus grande indépendance par rapport au disques physiques.

En revanche je vois trois inconvénients :
Le système est logiciel, et donc consomme du CPU et de la bande passante sur le bus de données (qui peut rapidement être engorgée sur les petites configurations).

Ensuite, le système utilise certainement du cache pour obtenir des performance dignes de ce nom. Celà pose un risque de pertes de données en cas de plantage sévère car le système est logiciel (arrêt des calculs de parité et de l'écriture du cache)
Ce qui signifie que beaucoup de données risques d'être perdues en cas de problème d'alimentation (toujours l'écriture du cache).

Enfin, les disques (ou portions de disque s'il est possible d'en allouer qu'une partie à Storage Space), deviendrons illisibles par les autres OS (à moins que Microsoft propose des pilotes).

En comparaison avec un controlleur RAID matériel, s'il est équipé d'une batterie, assure la sécurité des données :
Un plantage du système ou une coupure d'alimentation ne lui poserons aucun problème : son processeur finira quand même le calcul en cours et dans le cas d'un plantage, finira l'écriture du cache comme si de rien était, car il a le contrôle direct de ses disques. Dans le cas d'une coupure, la baterie lui permetera de garder les données en cache et de les écrire sur les disques dès que l'alimentation sera rétablie.
Enfin, le CPU est soulagé de la gestion des disques car c'est le processeur du contrôleur qui s'en occupe.

Pour ce qui est de la compatibilité en revanche, de nombreux fabricants de contrôleurs RAID ajoutent sur les disques des en-têtes destinés soit à identifier les disques, soit pour des fonctions spécifiques. Et comme ces entêtes ne sont pas normé, en général un RAID crée avec un contrôle de marque X est inutilisable sur un contrôleur de marque Y. Il y'a toutesfois des logiciels qui permettent de convertir ou tout simplement de lire les données d'un RAID dans le cas où le contrôleur serais HS et que vous soyez forcé de changer de marque...

Bien entendu ce type de contrôleur est très cher et ne permettant pas l'usage de périphériques USB. Et à ma connaissance, il n'est éxiste pas en version mobile (sauf des contrôleurs semi-logiciels intégré à la CM de certains PC portables haut de gamme).

Dans ces cas là, l'initiative de Microsoft est une très bonne idée. Le premier pas vers un nouveau WinFS?
Avatar de Hinault Romaric Hinault Romaric - Responsable .NET https://www.developpez.com
le 17/01/2012 à 13:04
Windows 8 : Microsoft dévoile ReFS
le nouveau système de fichiers pour son OS

Mise à jour du 17/01/2012, par Hinault Romaric

Au lancement de la préversion de Windows 8, un nouveau système de fichiers avait son apparition dans le système d’exploitation sous le nom de code de « Protogon ».

L’éditeur vient de dévoiler des détails sur cette nouvelle technologie de stockage de données qui fera son apparition dans Windows 8 Server sous le nom de ReFS (Resilient File System).

ReFS a été mis au point pour répondre aux besoins d’aujourd’hui et de demain en terme de stockage dans Windows. Les cinq principaux objectifs derrière sa conception sont les suivants :

  • maintenir un degré élevé de compatibilité avec un sous-ensemble de fonctionnalités NTFS ;
  • vérifier et corriger automatiquement les données éventuellement corrompues ;
  • gérer de très grands volumes de données grâce à des algorithmes de vérification de disques ;
  • assurer l’accès en permanence au système de fichiers, en isolant les défauts tout en permettant l’accès au reste du volume en cas de corruptions ;
  • fournir une architecture de résilience de bout en bout en conjonction avec Storage Spaces.


ReFS est donc conçu sur la fondation de NTFS, afin d’assurer la rétrocompatibilité et se compléter mutuellement avec Storage Spaces, la nouvelle fonctionnalité pour la gestion du stockage virtualisé, la mise en miroir et la récupération après crash dévoilée la semaine dernière (lire ci-avant).



Les principaux avantages pour ce nouveau système de fichiers incluent la possibilité pour Windows 8 de détecter toutes les formes de corruptions du disque, l’entrelacement des données pour améliorer la performance et une allocation sur le modèle COW (copy-on-write) déjà utilisé dans SQL Server.

Les utilisateurs auront la possibilité de copier les documents NTFS sur les volumes et les partitions formatés avec ReFS. Cependant, la compatibilité entre les deux systèmes de fichiers est quand même limitée. Il n’est pas possible par exemple d’effectuer des conversions NTFS vers ReFS. ReFS ne pourra pas être utilisé ni sur un support amovible, ni sur un volume de démarrage.

Compte tenu de la délicatesse de son intégration dans l’écosystème Windows, ReFS ne sera disponible dans un premier temps qu’avec Windows 8 Server. Mais, les utilisateurs de Windows 8 pourront néanmoins accéder et lire les volumes ReFS jusqu'à ce qu’il soit entièrement pris en charge dans le système d’exploitation client.

Source : Blog Windows 8
Avatar de Firwen Firwen - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 17/01/2012 à 13:43
Au lancement de la préversion de Windows 8, un nouveau système de fichiers avait son apparition dans le système d’exploitation sous le nom de code de « Protogon ».

L’éditeur vient de dévoiler des détails sur cette nouvelle technologie de stockage de données qui fera son apparition dans Windows 8 Server sous le nom de ReFS (Resilient File System).
La seul chose que j'espere, c'est que l'on aura pas à attendre 10 ans avant d'avoir les specs ou un driver viable pour OSX / Linux / whatever....

j'ai tout sauf envie de revivre l'episode ntfs-3g ...
Avatar de Freem Freem - Membre émérite https://www.developpez.com
le 17/01/2012 à 15:23
Citation Envoyé par Firwen Voir le message
La seul chose que j'espere, c'est que l'on aura pas à attendre 10 ans avant d'avoir les specs ou un driver viable pour OSX / Linux / whatever....

j'ai tout sauf envie de revivre l'episode ntfs-3g ...
Je serais extrêmement (mais agréablement) surpris que MS fasse un pilote pour les autres OS XD
Ceci dis, si la compatibilité est effectivement haute avec NTFS, ça devrait aller vite a moins pouvoir lire dessus, je pense.

Personnellement, ce que je ne comprend pas, c'est ce que l'auteur appelle rétro-compatibilité ici.
Il est seulement possible de transférer des documents de NTFS vers ReFS? C'est donc simplement qu'un utilitaire sais utiliser le pilote NTFS pour lire et le pilote ReFS pour écrire, ce n'est pas vraiment ce que j'appelle de la compatibilité ça.
Il semblerait qu'il ne soit même pas possible de convertir NTFS en ReFS, la!

Si il avait été possible de monter un disque ReFS comme si c'était du NTFS (moyennant une perte de certaines fonctionnalités bien sûr), alors, oui, j'aurai compris le terme, quoiqu'utilisé celui de compatibilité descendante...
Ou si il avait été possible de monter NTFS comme si c'était du ReFS, celui de compatibilité ascendante (style ext3/ext4)

Alors qu'en est-il?
Avatar de ratomms ratomms - Membre actif https://www.developpez.com
le 18/01/2012 à 6:43
A mon avis, MS réserve tout simple ReFS pour les entreprises parce qu'il est dit que ReFS est pour Windows 8 Server. Donc, la migration NTFS -> ReFS c'est pour plus tard je crois.
Avatar de Hinault Romaric Hinault Romaric - Responsable .NET https://www.developpez.com
le 23/01/2012 à 12:12
Windows 8 : Microsoft présente les détails pour le support du très haut débit mobile
et le Wi-Fi dans son OS

Mise à jour du 23/01/2012, par Hinault Romaric

Le blog officiel réservé à la communication sur Windows 8 s’enrichit de plus en plus de nouveaux articles. Moins d’une semaine après la présentation ReFS, le nouveau système de fichiers qui offrira de meilleures capacités pour la résilience à l’OS, Microsoft vient de présenter d’autres améliorations apportées au système d’exploitation.

Cette fois-ci, la firme s’attarde sur la mobilité. L’OS qui sera optimisé pour les terminaux nomades, intégrera en natif de nouveaux pilotes sans fil pour le très haut débit mobile (Mobile broadband), et l’accès aux réseaux Wi-Fi.

Comme nouveauté concernant ce domaine, Windows 8 offrira directement un nouveau pilote plutôt que de compter sur les pilotes et logiciels des fabricants de dispositifs réseau. « Nous savions que si nous voulions vous offrir une vraie mobilité, le Wi-Fi uniquement ne suffirait pas. Par conséquent, pour Windows 8, nous avons entièrement développé et intégré le haut débit mobile comme une expérience de connectivité de première classe au sein de Windows, juste à côté du Wi-Fi » écrit Billy Anders, gestionnaire de programme réseau chez Microsoft.

En effet, contrairement à Windows 7 qui demande aux utilisateurs de rechercher et d’installer leurs propres pilotes, Windows 8 sera livré avec un pilote haut débit mobile universel, qui prendra en charge un large éventail d'appareils et modems, et sera mis à jour automatiquement via Windows Update.



Windows 8 offrira également une gestion native de tous les dispositifs mobiles à large bande passante au sein d’une seule console, plutôt que des applications distinctes pour chaque appareil comme c’était le cas dans les versions précédentes.

Les fonctionnalités Wi-Fi et Bluettooth pourront aussi être gérées de manière centralisée et les utilisateurs seront capables de définir des critères tels que le type de connexion a utilisé par défaut en fonction de l’intensité du signal, le cout, etc. Ainsi, lors du retour du mode veille, un PC Windows 8 sera capable de se reconnecter en seulement une seconde environ.



Enfin, le suivi de l’utilisation de la bande passante pourra être fait via le gestionnaire des taches Windows 8, qui affichera la consommation individuelle de la bande passante pour chaque application, et la mesure de façon indépendante des réseaux.

Source : Blog Windows 8
Avatar de Hinault Romaric Hinault Romaric - Responsable .NET https://www.developpez.com
le 26/01/2012 à 12:10
Windows 8 : Microsoft fusionne les capteurs pour en tirer le meilleur
et facilite la création des applications utilisant ceux-ci

Mise à jour du 26/01/2012

À l’approche de la date de sortie de la version bêta de Windows 8, prévue pour le mois prochain, Microsoft s’active sur le blog officiel de l’OS à la présentation des caractéristiques de celui-ci.

L’éditeur vient de présenter les améliorations qui ont été apportées au système d’exploitation pour le support des capteurs qui seront intégrés à Windows 8 à savoir : l’accéléromètre 3D, le gyromètre 3D et magnétomètre 3D.

Les données provenant de l’accéléromètre permettront à l’appareil de déterminer son orientation de base. Par rotation automatique de l’écran, les utilisateurs pourront utiliser leurs dispositifs (principalement les tablettes) d’une manière plus naturelle et intuitive, sans avoir à tourner manuellement l’écran avec des boutons matériels ou un logiciel de contrôle.

La gestion de la luminosité se fera de façon automatique. Un capteur de lumière ambiante permettra aux dispositifs de s’adapter intuitivement aux conditions d’éclairage.



La présence des capteurs et leur utilisation ne sont pas nouvelles, car ils existent déjà dans les smartphones et tablettes. Le plus intéressant dans Windows 8 est la fusion des capteurs ( 9-axis sensor fusion system) qu’introduit Microsoft, en combinant les forces de plusieurs capteurs pour surmonter les faiblesses des capteurs individuels.



Cette combinaison permettra de prendre des données brutes à partir de l’accéléromètre, le gyromètre et le magnétomètre 3D qui sont synthétisées en une boussole 3D et un inclinomètre 3D et ensuite utilisées pour déterminer la position, l’orientation et les mouvements d’un dispositif.

Côté développeurs, une description est faite sur comment utiliser ces capteurs et leur combinaison dans une application. Microsoft a créé des API WinRT pour ces capteurs. Grâce à ces API, les développeurs pourront accéder à la puissance de la fusion des capteurs dans toute application de style Metro. Simples et propres, ces API permettront à ceux-ci d’accéder aux données nécessaires pour créer assez facilement des jeux, des applications de réalité virtuelle, de guidage, etc.

Source : Blog Windows 8
Avatar de GCSX_ GCSX_ - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 27/01/2012 à 20:20
Il éxiste un pendant de cette API pour Windows Phone 7 : la Combined Motion API de Windows Phone.

Je n'ai pas encore testé la version Windows 8, mais je pense qu'il s'agit d'une version plus puissante de la version Windows Phone qui avait ouvert la voie.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil