Google AppEngine passe en version finale
La plateforme d'hébergement Cloud devient un produit Google officiellement supporté

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Après plus de trois ans de développement, la plateforme Cloud de Google AppEngine est officiellement disponible en version finale.

Pour rappel, Google AppEngine est une plateforme de développement et d'hébergement d’applications dans le Cloud. À ce jour, elle peut être utilisée pour concevoir et héberger des applications Java, Python et Go.



La publication de la version 1.6.0 de la mouture plus stable et fiable, marque la fin de la période bêta. « Lorsque nous avons annoncé notre volonté de sortir de la phase de "bêta-test", nous nous sommes engagés à améliorer le produit et les services associés de manière importante », note Martin Görner, Outreach Manager France.

Cette version apporte comme nouvelles fonctionnalités : une console d’administration, permettant un meilleur contrôle de la disponibilité et du cout d’une application ; un support complet pour MapReduce ; l’amélioration de performance du Data Store, qui offre un moyen rapide et efficace d’interroger de grands ensembles de données.

Pour l’occasion, Google a apporté des ajustements aux conditions d’accès et règles d’utilisation. La firme a par ailleurs adopté une nouvelle grille de tarification qui offre un compte Premier Accounts, permettant de bénéficier d’un support technique spécialisé pour 500 dollars par compte et par mois. L’engagement de la disponibilité du service est assuré à 99,95%.

À ces nouveautés viennent s’ajouter plusieurs autres améliorations qui ont été apportées à la plateforme pour les langages Java et Python.

Côté chiffres, AppEngine compte aujourd’hui plus de 100 milliards d’accès mensuels, plus de 300 000 applications actives et plus de 100 000 développeurs utilisant la plateforme chaque mois.

Le passage en version finale fait d’AppEngine un produit Google officiellement supporté, mettant ainsi la plateforme à l’abri de la politique de Google ayant entrainé l’abandon de plusieurs projets comme Google Labs, Google Wave, Google Buzz,etc.

De quoi ravir donc les développeurs Java, Python et les entreprises.

Source : Blog Google Enterprise France

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de bugsan bugsan - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 04/01/2012 à 17:09
J'ai testé GAE en prenant une mini appli en JEE/Spring/JPA (5-6 entités). C'était une ***** de galère à migrer vers GAE.
Après avoir passé une dixaine de "murs", j'ai abandonné quand j'ai appris que GAE ne supportait pas les requêtes jpql avec un "ou" logique.
Offres d'emploi IT
Ingénieur conception en électronique de puissance H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Architecte et intégrateur scade/simulink H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Ingénieur H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil