Oodrive et Nu@age veulent un Cloud "relocalisé en France"
Ouvert et écologique, une projet soutenu par les pouvoirs publics

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Oodrive est un acteur majeur du Cloud et du SaaS en France. Il n’en reste pas moins que contrairement à d’autres société du secteur, comme Google, les questions de localisation des données lui semble être une problématique importante. Et même critique.

Pour cette raison, l’entreprise a adhéré à un consortium, baptisé "Nu@ge", et lui même supporté par les pouvoirs public.

Ce projet est composé de 6 autres entreprises (Non Stop Systems, CELESTE, DotRiver, Alphalink, Network Consulting, New Generation SR) et de 2 laboratoires français (LIP6, équipes Regal et Phare, de l'Université Pierre et Marie Curie) pour un investissement total en recherche et développement de 10 millions d’euros sur 2 ans.


L’ambition de ce groupe est affichée noir sur blacn : "un cloud computing ouvert, écologique et relocalisé en France" (sic).

Pour les membres de Nu@ge, les données sensibles (commerciales, financières et technologiques) ne devraient idéalement pas avoir à quitter le territoire national et devraient pouvoir être traitées par des acteurs locaux. L’exemple de l'ESA, l’agence spatiale européenne qui possède par définiton des données ultra-sensibles et de haute technologie, a dû faire réfléchir ses membres. L’Agence utilise en effet le Cloud de... Amazon.

"Le consortium Nu@ge a donc souhaité dépasser les limites de l’offre actuelle, pour permettre à la France de se positionner en tant qu’acteur fort dans cette nouvelle révolution informatique [...] l’objectif est de créer le cloud computing de demain : ouvert à des composantes matérielles et logicielles externes, réparti sur un maillage régional français et hébergé dans des datacenters écologiques, et faiblement consommateurs d'énergie", expliquent ses membres.



Oodrive a pour sa part été choisi par le consortium pour son expertise du stockage en ligne et sera le chef de file de la deuxième brique du projet "Stockage réparti". Elle assurera également la supervision et l’administration des trois premiers datacenters virtualisés du projet.

L’initiative Nu@age est saluée par le Ministre chargé de l'Industrie, de l'Énergie et de l'Économie numérique. « Le développement en France d’une offre compétitive de cloud computing répond à un enjeu de maîtrise de nos infrastructures informatiques et de nos données. L’industrie du cloud computing va occuper dans les prochaines années la position qu’occupait la production du charbon et de l’acier après la guerre : celle d’une industrie stratégique qui irrigue l’ensemble de notre économie », a ainsi souligné Eric Besson.

Certain y verront une forme de nationalisme économique. D’autres, une réponse appropriée aux problématiques des données sensibles. Quoiqu’il en soit, l’initiative a le mérite d’exister.

Rappelons que la majorité des acteurs du Cloud, comme Microsoft ou SAP, proposent de localiser les données de ses clients en Europe, souvent à Amsterdam et à Dublin. Google le fait pour les mails, mais exclusivement sur demande. Quant au stockage en France, OVH propose un Cloud qui s’appuie sur ses data-centers de Roubaix et bientôt de Strasbourg.

Source : Communiqué de Oodrive

Et vous ?

Nu@age : nationalisme économique ou bonne idée et projet à soutenir activement ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de jmnicolas jmnicolas - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 20/12/2011 à 16:21
C'est une bonne chose d'avoir une offre de cloud en France, bien que pour être sûr à 100% de pas perdre de données il faudrait aussi prévoir de répliquer nos données outre-mer (on sait jamais, des fois que la Corée du Nord souhaite nous envahir ).

HS : sur la photo, les 2 de gauche ils ont une bonne tête de fils à papa quand même
Avatar de Neko Neko - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 20/12/2011 à 18:53
Citation Envoyé par jmnicolas  Voir le message
...
HS : sur la photo, les 2 de gauche ils ont une bonne tête de fils à papa quand même

Puis avec des prénoms comme ça, je pense que t'as raison
Avatar de Thorna Thorna - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 20/12/2011 à 20:42
Ouais, et puis, Rémur, c'est Bastopol, aussi...
Bon, enfin du cloud en France, disons qu'avec ça on élimine 50% de la catastrophe : la mise à disposition de n'importe qui dans le monde des données confidentielles qu'on souhaite "clouder". Reste les 50 autres pour cents : la perte malencontreuse des fameux 0,07% qui sont maintenant l'étalon de la bêtise humaine...
Avatar de clavier12AZQSWX clavier12AZQSWX - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 21/12/2011 à 9:25
bonne idée d'avoir un cloud physiquement localisé en France (même si l'entreprise est étrangère) car comme ça, les entreprises pourront stocker leur données commerciales/financoères/comptables dans le cloud.

Car si je me trompe pas, la loi comptable française impose aux entreprises une sauvegarde/archivage/stockage de la gestion financière en FRANCE et pas à l'étranger.
Avatar de ArKam ArKam - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 21/12/2011 à 21:57
Citation Envoyé par Thorna  Voir le message
Ouais, et puis, Rémur, c'est Bastopol, aussi...
Bon, enfin du cloud en France, disons qu'avec ça on élimine 50% de la catastrophe : la mise à disposition de n'importe qui dans le monde des données confidentielles qu'on souhaite "clouder". Reste les 50 autres pour cents : la perte malencontreuse des fameux 0,07% qui sont maintenant l'étalon de la bêtise humaine...

Je pense que j'ai pas saisi le sens de la phrase parce que dans le cas contraire, ça voudrait dire que la conception du cloud que se font les gens est erroné.

Comment voulez-vous éviter: "la mise à disposition de n'importe qui dans le monde des données confidentielles qu'on souhaite "clouder" "?? O_o du moment que votre "cloud" est connecté à internet, il suffit d'une erreur ou d'une faille pour voir ses données dans la nature.

L'hyper-connectivité est l'essence même d'internet, y'a pas d'histoire de frontière à intégrer, sinon, ça ne sera plus internet.

Donc, qu'on chipote pour des questions légale d'emplacement des données, je veux bien, soit, c'est la loi, et il faut du temps pour la changer.

Mais la réflexion qui consiste à dire, "chouette, mes données sont dans un DC français, c'est bon, je risque pas de les voir chez un inconnu!" me parait dénoter d'une méconnaissance du monde d'internet et du "Cloud" en lui même.

Ou alors c'est moi qui me fourvoie auquel cas je veux bien qu'on m’éclaire et qu'on me dise en quoi héberger des données en France serait plus sécurisé ou sécurisant qu'ailleurs.
Avatar de jmnicolas jmnicolas - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 22/12/2011 à 7:54
Citation Envoyé par ArKam  Voir le message
Donc, qu'on chipote pour des questions légale d'emplacement des données, je veux bien, soit, c'est la loi, et il faut du temps pour la changer.

Ben ça permet surtout à la justice française d'ordonner au fournisseur cloud de mettre à dispo les données.

Si c'est un fournisseur étranger, ça complique (et rallonge) tout de suite les choses.

C'est surtout pour ça que les données compta doivent être en France, pas pour une question de sécurité.
Avatar de ArKam ArKam - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 22/12/2011 à 9:45
Citation Envoyé par jmnicolas  Voir le message
Ben ça permet surtout à la justice française d'ordonner au fournisseur cloud de mettre à dispo les données.

Si c'est un fournisseur étranger, ça complique (et rallonge) tout de suite les choses.

C'est surtout pour ça que les données compta doivent être en France, pas pour une question de sécurité.

Ah mais à ce sujet je suis totalement d'accord que ça vas apporter de la souplesse à l'une des parties, mais pour le reste... c'est juste inutile.

De plus, il serait temps que les gouvernements s'adapte un peu au nouvelle environnement qui est en train d’émerger.

À mon humble avis, il serait tout de même plus intéressant de travailler sur la façon dont nous contrôlons la mise en ligne des données plutôt que de regarder du coté de la géolocalisation des Datacenters (Hors procédures légales encore une fois).
Offres d'emploi IT
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil