Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

24% des européens n'ont jamais utilisé le Web
Eurostat montre une fracture numérique liée à des disparités de niveaux d'éducation

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

1  1 
De nos jours, il semble difficile de vivre sans internet. Pourtant un quart de la population de l'Union Européenne ne l'a jamais utilisé (24% exactement).

Ce chiffre est certes en baisse - il était de 42% en 2006 - mais il reste conséquent.

La part des personnes n'ayant jamais utilisé internet varie de 5% en Suède à 54% en Roumanie. En France, ce sont 18% des personnes qui ne vont jamais sur le Web (contre 46% il y a cinq ans). Avec ce chiffre, le pays se place aux alentours de la 10ème place.

En revanche, les internautes sont assidus. 60% des Belges et des français vont au moins une fois par jour sur le Net.



C’est en tout cas ce qu’avance Eurostat, l’office statistique officiel de l'Union Européenne, qui vient de réaliser une étude auprès des 32 pays du continent au sens large (Turquie, Islande, Norvège, Croatie, et ancienne République Yougoslave de Macédoine compris).

L’autre enseignement principal concerne les équipements, en très nette progression.

Près des trois-quarts des ménages avaient un accès à internet au premier trimestre 2011, contre la moitié au premier trimestre 2006. Quant au pourcentage des ménages disposant d'une connexion internet à haut débit, il a plus que doublé, passant de 30% en 2006 à 68% en 2011.

Mais là encore, les disparités sont fortes. L'accès à internet des ménages varie ainsi de 45% en Bulgarie à 94% aux Pays-Bas.


Disparité du E-Commerce en Europe en 2009, source Eurostat

Les usages numériques en sont évidemment influencés. Le e-commerce reste en 2011 quasiment deux fois plus développé en Europe du nord qu’à l’Est et au Sud du continent. Les services publiques en lignes connaissent des disparités encore plus grandes.

Bref, ce que montre Eurostat, c’est une fracture numérique importante entre pays. Mais son rapport en montre également une autre, qui traverse les nations : celle entre ceux qui ont eu accès à l’éducation, et les autres.



Téléchargez l'étude "Internet use in households and by individuals in 2011"

Et vous ?

Que vous inspirent ces conclusions et ce rapport ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de souviron34
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 04/01/2012 à 13:06
Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message

Que vous inspirent ces conclusions et ce rapport ?
Que la vie existe en dehors d'Internet

Et que les vieux et les pays du Sud ont pour l'instant gardé une partie de leur joie et art de vivre...

Et que les pays développés sont en train de basculer vers une société où on préfère s'envoyer des commentaires sur Facebook que d'aller discuter au coin de la rue sous des arbres à la terrasse d'un café
6  1 
Avatar de Lung
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/12/2011 à 8:05
Il y a aussi le fait que l'ADSL est encore loin de couvrir (réellement) tout le territoire (et je ne parle pas de zones innaccessibles).
4  0 
Avatar de Luc Orient
Membre expert https://www.developpez.com
Le 28/12/2011 à 14:13
Citation Envoyé par SurferIX Voir le message
Effectivement, je te conseille de te mettre à l'anglais, parce que "voire même" est tout simplement un massacre pur et simple de notre bonne langue française. Je te charrie un peu, mais ça me pique les yeux de lire "voire même".
De plus en plus de grammairiens reconnus se montrent tolérants envers l’expression pléonastique voire même, qui est très répandue dans la francophonie, tant à l’oral qu’à l’écrit. Cette tolérance s’appuie sur le sens premier du mot voire qui signifiait autrefois « vraiment, sans aucun doute ». Plusieurs grammairiens allèguent ainsi que le tour voire même ne serait pas pléonastique, mais plutôt archaïsant au sens de « et vraiment même » et qu’il constituerait ainsi un renforcement.

Il faut cependant savoir que l’expression voire même est encore critiquée dans bon nombre d’ouvrages; il convient donc de l’éviter, en particulier dans un texte soutenu
Source :
Office québécois de la langue française
5  1 
Avatar de Kiiwi
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/12/2011 à 18:11
Pourquoi la France n'a pas eu droit à un découpage par région dans cette étude sur les e-commerces?

Rien ne m'étonne dans ce rapport.
Pays riche = plus d'habitants avec un ordinateur et une connexion Internet.
L'Europe du Nord et de l'Ouest est plus riche que l'Europe du Sud et de l'est.

Il y a aussi les prix d'internet qu'il faut prendre en compte.
En France, avec Free on a vu les prix descendre bien bas, et le concept réussi de la box.
En Espagne, il y a encore 4-5 ans, j'y avais passé 1 an ... c'était 40 euros (et avec Telefonica, équivalent à France Telecom, ça montait jusqu'à 50) internet ADSL + téléphone illimité (mais limité à 1h par appel) en Espagne, alors qu'en France, on avait déjà le téléphone illimité en France et à l'étranger, internet ADSL, et TV, le tout à 30 euros.
Et puis bonjour le router que j'avais eu. Un vilain petit boitier qui chauffer beaucoup, qui ne faisais pas wifi, et sur lequel on ne pouvait brancher qu'un cable Ethernet.
3  0 
Avatar de Bluedeep
Inactif https://www.developpez.com
Le 19/12/2011 à 12:02
Citation Envoyé par MiaowZedong Voir le message
A titre d'exemple quand j'ai affaire à des Suèdois, je me rends compte qu'ils parlent tous au minimum trois langues,
Attention à ce genre d'argument : il ne faut pas oublier que ces pays utilisent tous des langues "endémiques" qui ne sont parlées rigoureusement nulle part en dehors du pays. Quelque part ça "force" l'apprentissage des langues étrangères.
2  0 
Avatar de grafikm_fr
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 19/12/2011 à 16:44
Citation Envoyé par MiaowZedong Voir le message
Non seulement ces pays sont riches, mais en plus ils disposent d'un excellent niveau d'éducation. A titre d'exemple quand j'ai affaire à des Suèdois, je me rends compte qu'ils parlent tous au minimum trois langues, et fréquement quatre ou cinq; alors qu'en France, c'est rare de trouver quelqu'un qui est vraiment bilingue.
C'est pas seulement corrélé au niveau d'éducation.
Quand tu parles une langue a) limitée et b) compliquée, tu es obligé d'apprendre de nouvelles langues pour pouvoir t'exprimer, voire même tout simplement lire une littérature spécifique sur un sujet. A partir de là, tu es obligé d'apprendre l'anglais et le fait que tu parles déjà une langue plus complexe te facilite grandement l'apprentissage.
2  0 
Avatar de Robin56
Responsable Java https://www.developpez.com
Le 15/12/2011 à 23:46
Citation Envoyé par atha2 Voir le message
Il faut voir quelle question a été pausé aux sondés. Parmi les 18% de français combien ne connaissent que le mot internet XOR web XOR Google ?
Pas faux mais tu trouves ce chiffre trop important ? 18%, je ne trouverais pas ce chiffre aberrant personnellement. Notre métier peut biaiser un peu notre avis quand à ce pourcentage.
1  0 
Avatar de vampirella
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 16/12/2011 à 9:42
Il y a aussi le fait que certains pays promeuvent plus l'internet que d'autres : les pays nordiques ont sont un bon exemple. Ils ne sont pas particulièrement riches (ce n'est pas Ikéa qui fait remonter le PIB de la Suède ^^), mais cela fait depuis les années 80 qu'ils croient en l'internet et soutiennent cette technologie.

De ce fait, le Danemark se retrouve avec les meilleurs hôpitaux informatisés, et même un pêcheur du Nord de la Finlande peut prétendre à se connecter sur internet pour un prix raisonnable et un débit qui ferait pâlir d'envie les habitants du Centre de la France.

De plus, ce n'est que mon avis, mais la culture et l'isolement joue beaucoup dans cette étude aussi.
Ainsi, les pays Nordiques, au vue de leur nombre d'habitants / km², avaient tout intérêt à soutenir l'internet. Le Royaume-Uni a suivi la tendance des Etats-Unis.
Que dire alors de l'Espagne, de l'Italie, la Grèce, qui se retrouvent parmi les derniers au classement, alors qu'on peut dire qu'ils ont une éducation qui n'a rien à envier aux modèle précédents ? A mon humble avis, la culture y joue beaucoup : leurs habitants privilégient le contact humain, de se rencontrer dans les lieux publics plutôt que de surfer sur des sites de rencontres ou d'acheter en ligne leurs courses de supermarché.

Après, les pays de l'Est, j'ai envie de dire que c'est au plus logique : à la fois le manque d'éducation, qui conduit inévitablement au manque de revenus élevés, que le manque de moyens mis en oeuvre au niveau national, conduit à une plus faible utilisation de l'internet que dans d'autres pays plus riches.
1  0 
Avatar de Lady
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 16/12/2011 à 11:38
Pour les 18% Français, les graphiques le montre bien, ce chiffre est en partie dû à nos ainés. Je vois ma grand mère, elle n'a jamais même touché un ordi de sa vie. Donc çe chiffe ne me choc pas.
1  0 
Avatar de MiaowZedong
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/12/2011 à 21:02
Citation Envoyé par vampirella Voir le message
Il y a aussi le fait que certains pays promeuvent plus l'internet que d'autres : les pays nordiques ont sont un bon exemple. Ils ne sont pas particulièrement riches (ce n'est pas Ikéa qui fait remonter le PIB de la Suède ^^), mais cela fait depuis les années 80 qu'ils croient en l'internet et soutiennent cette technologie.
Les pay nordiques ont un PIB par habitant superieur à la France (très superieur dans le cas de la Norvège, pétrole oblige), donc je n'ose pas imaginer ce que tu dirais de la France.

Non seulement ces pays sont riches, mais en plus ils disposent d'un excellent niveau d'éducation. A titre d'exemple quand j'ai affaire à des Suèdois, je me rends compte qu'ils parlent tous au minimum trois langues, et fréquement quatre ou cinq; alors qu'en France, c'est rare de trouver quelqu'un qui est vraiment bilingue.

Quant aux chiffres de l'étude, cela me parait tout à fait normal. Internet progresse mais pas tout le monde y a accès, par contre il est quasi universel chez les diplomés du supérieur et sera bientot vraiment universel dans cette tranche; d'ailleurs, est-ce-qu'il est même possible, aujourd'hui, de continuer ses études après le bac sans utiliser Internet? Il me semble que non, mais à part ça, on fait certainement tout pour que l'ascenseur social fonctionne
3  2