Oracle annonce WebLogic Server 12c
Java EE6, Java SE7 et Cloud hybride au menu du serveur d'applications

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Oracle vient d’annoncer la version 12c de Oracle WebLogic Server. Le serveur applicatif est une des pièces maîtresses d'Oracle Cloud Application Foundation et un des produits centraux de Oracle Fusion Middleware.

Parmi les 200 nouveautés promises par Oracle, l’éditeur met particulièrement en avant celles pour réaliser, déployer et exploiter des applications basées sur la plate-forme Java EE (Java Platform Enterprise Edition). Une avancée qui intéressera donc particulièrement les développeurs et qui "accélère les développements et diminue les délais de mise en service de leurs applications".



Mais Oracle WebLogic Server est aussi et surtout optimisé pour l'exploitation d'une infrastructure de cloud fondée sur Oracle Exalogic Elastic Cloud ("le meilleur environnement d'exécution des applications Java, des applications Oracle et d'autres applications d'entreprise", selon Oracle).

Oracle WebLogic Server 12c intègre donc plusieurs évolutions, qualifiées de "majeures", parmi lesquelles :
  • la certification pour l'ensemble des spécifications de la plate-forme Java EE 6, ce qui vise à augmente la productivité des développeurs grâce à des API fondées sur les standards : Servlet 3.0, JAX-RS 1.1, Java Server Faces 2.1, EJB 3.1, CDI (Context and Dependency Injection) pour Java, etc.
  • les fonctionnalités de Java SE 7(Java Platform Standard Edition) pour créer du code plus propre et plus facile à maintenir.
  • le support automatique de la gestion des dépendances ainsi qu'un processus de construction uniformisé grâce à un plug-in Oracle WebLogic Server actualisé pour Apache Maven.
  • Oracle Traffic Director (OTD), le nouveau composant de la famille Oracle Fusion Middleware qui s'intègre directement avec Oracle WebLogic Server 12c pour ajouter des mécanismes de routage de trafic, ainsi que des fonctions dynamiquement configurables de cache, de répartition de la charge et de support des proxys pour les applications basées sur HTTP.


Oracle souligne également que l'intégration entre Oracle WebLogic Server et Oracle Real Application Clusters (RAC) a été renforcée et que son serveur d’applications possède désormais de nouveaux mécanismes de réplication et de récupération qui permettent de stocker les données dans un système de fichier ou dans une base de données, et optionnellement de stocker les journaux de transactions dans une base de données.

Enfin, côté sécurité des applications, Oracle annoncé l’arrivée de TLS (Transport Layer Security) 1.2, le successeur de SSL, dans cetteversion 12c.

"Oracle WebLogic Server est le serveur applicatif offrant à ce jour les meilleures performances du marché", se félicité Oracle, "l''intégration avec Oracle RAC permet aux clients d'accélérer d'un facteur 2 à 3 la vitesse des données. Et Oracle Traffic Director peut multiplier par 3 à 4 les performances des applications s'appuyant sur Oracle WebLogic Server et Oracle Fusion Middleware, par rapport aux architectures Web traditionnelles". Et de citer plusieurs records mondiaux pour le test comparatif SPECjEnterprise2010 et une étude de Gartner



"Grâce à Oracle WebLogic Server 12c les clients pourront […] utiliser leur infrastructure existante pour créer des architectures de cloud privé ou public et basculer librement entre des infrastructures internes ou externes, au fur et à mesure de l'évolution de leurs besoins. Oracle WebLogic Server et Oracle Exalogic Elastic Cloud constituent un environnement applicatif idéal pour le cloud, offrant des performances, une évolutivité et une fiabilité maximales" a également déclare Cameron Purdy, Vice President, Development, Oracle, lors dela sortie de cette version.

Pour mémoire, Oracle WebLogic Server est également un composant clé d'Oracle Java Cloud Service, un nouveau service de plate-forme d'entreprise dédié au développement, au déploiement et à la gestion d'applications opérationnelles basées sur Java EE, qui supporte le développement et le déploiement depuis plusieurs environnements intégrés de développement Java (IDE), dont Oracle JDeveloper, NetBeans IDE et Eclipse.

La mise à niveau depuis Oracle WebLogic Server 11g se fait de façon "totalement transparente".

Source : Conférence de presse Oracle

Et vous ? :

Quel serveur applicatif utilisez-vous ?
Vous êtes un utilisateur de Oracle WebLogic Server ? Faîtes-nous part de vos retours d’expérience


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil