Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

GoingNative 2012 : Microsoft organise une conférence C++ de 48h
Animée par les pionniers du langage, y compris son créateur

Le , par Hinault Romaric

22PARTAGES

0  0 
Microsoft accorde une place de choix au langage C++ au sein de son écosystème et de ses outils de développement.

La firme organise une conférence de deux jours pour le développement natif avec la nouvelle norme C++ et ISO C++ le 2 et 3 février 2012 dans son campus de Redmond.

GoingNative 2012 est décrit par Microsoft comme un événement technique de 48 heures, pour ceux qui repoussent les limites de l’informatique à usage général, en exploitant les capacités de la machine réelle.

L’événement sera animé par des éminents conférenciers C++ comme Bjarne Stroustrup, créateur du langage C++ ; Herb Sutter, président du comité de normalisation du langage ; Andrei Alexandrescu, auteur de " Modern C++Design and The D Programming Language ", Stephan T. Lavavej, expert STL (Standard Template Library) et bien plus.

« Nous savons qu’il y a une énorme demande d’informations sur la nouvelle norme C++ 11. Mais, elles sont difficiles à trouver. La norme vient d’être publiée et aucun des livres majeurs n’ont été mis à jour » écrit Sutter dans un billet de blog « Nous avons donc décidé d’essayer de faire notre part pour aider à générer des ressources et les rendre disponibles, en invitant les meilleurs conférenciers C++ du monde à cet événement ».

GoingNative 2012 sera retransmise en direct, à la demande sur Chanel 9, pour les programmeurs qui n’auront pas l’occasion d’assister à l’événement.

Chanel 9 héberge par ailleurs depuis quelques mois, une chaine (C9::GoingNative), qui présente une série de podcasts vidéo sur tout ce qui concerne le développement natif en C++ avec par exemple C++ AMP, COM ou encore ATL.

Pour l’instant, aucune information n’a été fournie sur le contenu des sessions qui seront présentées, mais les inscriptions sont déjà ouvertes.



S'inscrire à l'événement

La chaîne C9::GoingNative

Source : Microsoft, Blog Herb Sutter

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Klaim
Membre expert https://www.developpez.com
Le 26/11/2011 à 22:41
Non, ils ont un nouveau framework que tu peux attaquer en C++, en JavaScript et en C#. Mais qui reste a base de natif.

C'est logique qu'ils soient allé dans ce sens : ils ont réalisés (certainement par la pratique) que .Net ne leur permettais pas de profiter plainement de toutes les plateformes qui sont maintenant habituelles pour tout le monde, comme les mobiles. Permettre que les développeurs puissent viser une seule plateforme, windows, mais qui puissse marcher sur leur platforme mobile, et qui soit performante, ben ça amene toujours au C++ : c'est certainement le meilleur compromis si on veut de la performance sur beaucoup de différentes plateformes, mais en gardant de quoi programmer a haut niveau si besoin.
2  0 
Avatar de Klaim
Membre expert https://www.developpez.com
Le 25/11/2011 à 14:10
Ce qui est cool c'est que toutes les conférences seront dispo gratuitement en live et enregistrées.

la nouvelle norme C++ et ISO C++
Je ne comprends pas. Il n'y a qu'une norme C++ (à ce que je sache) et c'est une norme ISO.
1  0 
Avatar de zelegolas2
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 26/11/2011 à 18:56
Amusant de voir que le développement avec un langage comme C++ revienne au gout du jour. .NET et Java n'auraient pas tenu leurs promesses ?
En tout cas je trouve étonnant que Microsoft met en avant C++ après tous les efforts qu'ils ont fait pour promouvoir C# à la place. Ils sont pas très cohérent dans leur politique.
... à moins que le C++ de VS 2011 soit un C++ version .NET. J'irai sans doute regarder leur vidéo de présentation pour vérifier ce point...
1  0 
Avatar de Klaim
Membre expert https://www.developpez.com
Le 04/12/2011 à 23:58
Je connais bien QtWebkit et les autres alternatives. Les raisons sont les suivantes :

1. QtWebkit est dépendant de Qt. Je n'ai qu'un unique projet sous Qt. Tous les autres projets nécessitent un rendu sur texture pour être rendu dans un context 3D (OpenGL/DirectX). QtWebkit est juste utile dans le cas où on fait un gui sous Qt, et encore, voir les autres points.
2. QtWebkit ne permet pas (pour l'instant) d'injecter du JavaScript à partir du C++, ni d'enregistrer des callback C++ pour être appelées par le JavaScript. Pour moi, c'est un manque énorme.
3. QtWebkit ne fournis pas tout un tas de features que permet Chromium et qui me sont utiles. Cela étant dis, juste l'affichage web c'est pas mal, mais c'est vraiment peut comparé à ce qu'on peut faire quand on embarque un browser complet (et customisé pour l'application).

Awesomium et Berkelium sont :

1. Agnostiques : ils ne fournissent qu'un buffer graphique et de quoi injecter des informations/entrées à destination du "browser". J'ai embarqué Awesomium dans un jeu, Berkelium dans une application sous Gtk.
2. Permettent d'injecter du javascript depuis le C++ et d'enregistrer des callaback C++ appelées dans le JavaScript - essayez de faire un éditeur de jeu in-game avec ce genre de truc, c'est la fête du slip tellement ça simplifie la vie.
3. Je peu désactiver à mon gréé ce qui n'est pas utile pour une de mes applications.

En échange, Awesomium et Berkelium sont effectivement plus couteux en mémoire et en taille de binaire, mais par contre le rendu est impressionnant de rapidité. Aweomsium est plus "professionnel" que Berkelium mais il faut payer une licence pour avoir accès au source. Il y a des lilcences gratuites pour les petites entreprises/indies et amateurs.

Enfin bref, ce sont des outils plus génériques, tout simplement. Tout dépends des besoins, évidemment.
1  0 
Avatar de Klaim
Membre expert https://www.developpez.com
Le 05/12/2011 à 18:48
Citation Envoyé par JolyLoic Voir le message
Là où je me pose une question sur l'intérêt de faire de l'IHM web pour une application qui n'est pas intrinsèquement web, c'est que j'ai l'impression que faire une IHM web est intrinsèquement plus complexe que faire une IHM classique.

Déjà par le nombre de technos différentes à empiler, ensuite par le manque de bibliothèques / la profusion de bibliothèques non adaptées pour tous les contrôles qui sont plus évolués qu'un bouton (des arbres avec support du drag&drop et de l'édition inline, des boîtes de dialogue...), le fait de devoir passer par de la génération de code HTML plus que par de la manipulation directe d'objets pour tout dynamisme dans l'application, les difficultés à accéder aux IHM standard fournies pas la plateforme (dialoguefile/open...).

Je suppose que l'aspect stateless du web n'est pas vraiment un frein dans ce cas là et qu'on devient statefull par l'intermédiaire des callbacks vers notre code.

Je suis globalement ignorant sur le sujet, donc les critiques que je fais sont plus l'expression d'un sentiment diffus qu'une véritable opinion, et je suis tout prêt à les voire démonter les unes après les autres.
Tu n'as pas tord mais dans le cas d'une application il y a différents avantages qui au final simplifient l'ensemble :

1. décrire la vue se fait en html uniquement, et ça c'est simple (c'est juste des déclarations de blocs d'elements)
2. le css est le language pour définir comment visuellement tout apparaitrat (le "thème graphique" et ça du coup ça peut être totalement délégué à un graphiste qui saura souvent déjà faire du css
3. tous les éléments dans ta page web sont des objets accessible javascripts (donc là je pense que ce n'est pas très clair pour toi, mais dis toi que le html est une liste de déclarations d'objets accessible en javascript)
4. C++ a boost, JavaScript a JQuery. JQuery est omniprésent sur les sites modernes, et permet de manipuler la page web d'une façon tellement simple que je suis encore souvent impressionné.
5. JQuery a une extension qui fournit du GUI : JQueryUI. Du coup quitte a faire un choix, autant commencer par là.

6. TRES IMPORTANT : le feedback des modifications du développeur est immédiat; tuchanges un fichier, tu recharges, c'est visible. C'est plus dur a faire dans les autres contextes de GUI parceque ça suppose un language de script ET un moyen de tout réinterpréter "à la volée" - et c'est ce que tente de faire Qt avec QML, intégration JavaScript et autres à ce que j'ai compris.

Donc en fait une fois le système mis en place, ça coute pas plus cher que d'avoir un système de script spécifique au comportement visuel.

Cela étant dis, je ne pense pas qu'une IHM totalement web soit utile pour tout. Par exemple dans mon jeu je l'utilise pour tout ce qui est interractinos complexes, ce qui nécessite rééllement du "gui". Comme je suis en 3D, ça m'arrange de ne pas avoir a ajouter un plugin spécifique pour le GUI qu'un graphiste aura du mal a comprendre parceque presque personne ne l'utilise. CSS a l'avantage d'être bien connu des graphistes.
En revanche pour beaucoup d'éléments d'interface du jeu je n'utilise pas ce genre de trucs parceque c'est trop lourd pour ce dont j'ai besoni (ce qu'on appelle le Heads Up Display).
J'ai aussi besoin d'afficher de vrai pages webs online donc dans l'ensemble je suis bien content que ça fasse le travail à ma place.

Sinon l'autre chose c'est que si tu t'en tiens exclusivement au comportement graphique coté web (puisque c'est l'équivalent de la partie "client" d'une application web normale) alors l'essentiel de ce qui est important reste dans ton code d'application, et la séparation est très bien délimitée.

Je suppose que l'aspect stateless du web n'est pas vraiment un frein dans ce cas là et qu'on devient statefull par l'intermédiaire des callbacks vers notre code.
C'est exact sauf que depuis des années on utilise AJAX (en gros on demande des infos aux serveurs en javascript et on les utilise dans la page client sans recharger quoi que ce soit) et du coup ça reviens au même que dire qu'on peut faire des applications stateful en web. Remplace le serveur par le C++ de ton application et tu as la même chose (mais via des callbacks au lieu d'AJAX).
1  0 
Avatar de guillaume07
Débutant https://www.developpez.com
Le 25/11/2011 à 13:52
En tant que développeur C++ ça fait chaud au coeur ce genre de nouvelle
0  0 
Avatar de YannPeniguel
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/11/2011 à 14:08
Et si on est quelqu'un qui fait des jours de 24H dont au moins 6H de sommeil, que fait-on?

La deuxième journée, c'est un Left4Dead IRL?
0  0 
Avatar de koala01
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 25/11/2011 à 15:30
Salut
Citation Envoyé par Klaim Voir le message
Ce qui est cool c'est que toutes les conférences seront dispo gratuitement en live et enregistrées.
+1

Je ne comprends pas. Il n'y a qu'une norme C++ (à ce que je sache) et c'est une norme ISO.
Ils veulent sans doute mettre en concurrence l'ancienne et la nouvelle
0  0 
Avatar de oussi
Membre actif https://www.developpez.com
Le 25/11/2011 à 15:40
Il y'a la norme C++11 qui est ISO aussi. Elle a été validée cette année.
Mais c'est vrai que quand on lit :
la nouvelle norme C++ et ISO C++
On est confus. I'ancienne été ANSI/C++ 1998.
0  0 
Avatar de koala01
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 25/11/2011 à 16:02
Citation Envoyé par oussi Voir le message
Il y'a la norme C++11 qui est ISO aussi. Elle a été validée cette année.
Mais c'est vrai que quand on lit :

On est confus. I'ancienne été ANSI/C++ 1998.
Ben, non, elle a été validée ISO en 2003 sous le nom de ISO IEC 14882-2003 (la "nouvelle" norme prenant normalement le nom de ISO IEC 14882-2011, me semble-t-il )
0  0