SkyDrive : Microsoft fait une auto-évaluation de son service de stockage Cloud
Et souhaite renforcer celui-ci

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
SkyDrive, la solution de stockage des données en mode Cloud de Microsoft, bien qu’ayant subir plusieurs mises à jour et adopter le HTML5 pour son interface utilisateur, afin d’améliorer l'expérience d'accès et de partage des documents, présente encore des limites.

Omar Shahine et Mike Torres, tous deux gestionnaires de programme pour Skydrive analysent dans un billet de blog l’univers des services Cloud en général, et Skydrive en particulier avec ses manquements et les futures améliorations qui seront apportées au service.

Microsoft distingue tout d’abord trois types de service Cloud : File Clouds, pour le stockage des fichiers en ligne tel que c’est le cas pour Skydrive et Dropbox ; Device Clouds, pour la sauvegarde des fichiers de manière automatique et y accéder à partir de n’importe quel dispositif (exemple d’iCLoud d’Apple) et enfin App Clouds, qui sont des applications Web totalement hébergées comme Google Docs ou encore des applications servant de passerelle à un service à l’instar de Netflix et Onlive.



Ce référent ensuite à trois types d’utilisateurs, la firme a identifié les besoins de chacun et les faiblesses actuelles de son service, afin de le rendre plus compétitif face à ses concurrents.

Ainsi, selon une étude de l’éditeur, plus de 75 % des étudiants utilisent plus d’un outil pour partager et collaborer, que ce soit la messagerie ou des services tels que Dropbox et Google Docs. Les fans de gadgets quant à eux, veulent facilement accéder à leurs contenus à partir d’au moins trois dispositifs différents. Les passionnés de photo sont confrontés à des limitations d’espace de stockage.

À la lumière de ces informations et des critiques des utilisateurs via Twitter, la firme souhaite donc s’orienter vers un service simple, permettant de synchroniser les fichiers de l’utilisateur sur le Cloud avec d’autres dispositifs. SkyDrive devra également fournir gratuitement un espace de stockage modeste pour les scénarios clés. Enfin, le service devra être disponible n’ importe où, même sur les dispositifs des autres constructeurs.

« Nous savons que nous avons du chemin à faire pour livrer un service Cloud qui connecte de façon transparente les fichiers d’aujourd’hui avec les dispositifs modernes de demain » déclare Shahine « Nous allons mesurer nos progrès et essayer de nous rapprocher de notre vision ».

Pour mémoire, Skydrive est actuellement intégré à Windows Phone 7.5 et le sera également pour Windows 8.

Des améliorations qui permettront donc au service de se démarquer des concurrents comme iCloud, qui n’offre la synchronisation qu’avec les dispositifs d’Apple.

Source : Blog Windows team

Et vous ?

Utilisez-vous SkyDrive ? Quelles sont ses limites selon vous ?

Que pensez-vous de la vision de Microsoft pour son service ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Data scientist senior H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (Saclay)
Responsable transverse - engagement métiers H/F
Safran - Ile de France - Corbeil-Essonnes (91100)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil