SAP multiplie les annonces sur son Cloud
Nouvel environnement de développement et nouvelles applications prévus

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Le Cloud Computing était au cœur du SAPPHIRE NOW 2011 et sera au centre des préoccupation de SAP France pour l’année à venir. L’éditeur allemand affirme clairement aujourd’hui qu’il s’agit, pour lui, d’un « changement de paradigme sur le marché, d'une façon orchestrée qui offre une véritable valeur métier aux entreprises ».

Pour renforcer sa stratégie, SAP multiplie d'ailleurs les annonces.

Comme par exemple celle du rachat de Crossgate (finalisé le 1er novembre). avec à la clef de nouvelles offres qui permettent de se connecter électroniquement avec des dizaines de milliers de partenaires commerciaux et de créer une communauté professionnelle. « La participation à ce réseau d'affaires permettra d'éliminer le besoin d’intégrations point-à-point coûteuses, en aidant à réduire immédiatement la complexité et en permettant une évolutivité du réseau d'entreprise à un coût abordable pour l'avenir », affirme l'éditeur.

Tout le Cloud de SAP s’appuie bien évidemment sur HANA. Actuellement en beta privé pour des clients sélectionnés sur invitation, cette technologie “in-Memory”, va être généralisée et servira de base à la prochaine génération d'applications Cloud de SAP, prévue dans les prochains mois.

Aujourd'hui, la solution SAP BusinessObjects Business Intelligence OnDemand et Charitable Transformation (ChariTra), un réseau en ligne qui permet à des gens de se lier avec des causes charitables, sont déjà « motorisés » (sic) par SAP HANA application Cloud.

Lors du SAPPHIRE NOW, SAP a néanmoins dévoilé un site accessible par tous pour tester HANA « in situ ».

Plus destiné aux développeurs, SAP vient également d'annoncer le passage du projet « River » en mode bêta privée.

« River » est l'une des composantes du PaaS (Platform as a service) de SAP. Concrètement, il s'agit d'un outil pour développer et déployer des applications d'entreprise dans le cloud de l'éditeur. « River » est une plateforme « ouverte fondée sur des standards ouverts qui inclut le support de multiples langages de développement, et des fonctions collaboratives, identiques à celles sur lesquelles s’appuie SAP StreamWork ».

La plate-forme inclut un langage de définition, lui aussi baptisé « River », pour spécifier les applications qui peuvent être mises en œuvre dans n'importe quel conteneur. L’objectif affiché est de permettre à tout développeur d'utiliser ses compétences pour créer des extensions dans le Cloud à des applications SAP existantes. Voire pour en créer de nouvelles applications Cloud.

Rappelons que SAP propose également un outil, baptisé SAP Business ByDesign Studio, pour construire des applications Cloud mobiles intégrées à SAP Business ByDesign.

SAP World Cloud par Mark Madsen

« Avec ces innovations, nous consolidons et retirons des couches, et rendons plus simple la consommation de nos applications par les clients », déclare Vishal Sikka, SAP Executive Board. « En séparant le contenu des conteneurs et en rendant bien plus simple le déplacement du contenu autour, et entre les conteneurs, nous délivrons une efficacité d’une façon qui n'était pas possible auparavant ».

Premiers fruits de cette nouvelle stratégie vers le Cloud, SAP se félicité d’avoir passé la barre des 1000 clients dans le monde pour SAP Business ByDesign.

Contrairement à d'autres acteurs du marché, l’objectif de SAP n’est pas de fournir un Cloud standardisé, mais bien des outils hébergés sur mesure, notamment grâce au SAP Store, qui propose désormais plus de 100 solutions complémentaires pour SAP Business ByDesign. Un SAP Store qui possède, depuis hier, une déclinaison pour les applications mobiles.

Autre annonce liée au Cloud, SAP ajoute des applications à son portefeuille . La deuxième vague de la solution SAP Sales OnDemand est désormais disponible. Cet outil hébergé permet aux commerciaux de collaborer avec tous les acteurs qui ont besoin d’intervenir sur une proposition de vente. Dans les semaines qui viennent SAP promet de se concentrer sur l'intégration avec la gestion SAP Customer Relationship (SAP CRM), la prévision de ventes et l'intégration d'applications partenaires.

Dernière annonce du jour, SAP OnDemand Carrière devrait faire ses débuts auprès de premiers clients pilotes en 2012. Cette solution de RH collaborative, centrée sur les besoins des utilisateurs, vise à gérer les objectifs des salariés et le développement de leur carrière. Les premiers clients devraient aussi pouvoir tester SAP Travel OnDemand dans les prochains mois, avec une disponibilité générale pour 2012.

Travel OnDemand, la solution Cloud de gestion des frais de déplacement de SAP

« Ces solutions rejoindront le portefeuille d’applications en nuage en pleine expansion de SAP, qui comprend également SAP Sourcing OnDemand et SAP OnDemand Carbon Impact », conclue l'éditeur allemand.

En parallèle, plusieurs partenariats ont été passés pour étendre l'écosystème hébergé de SAP avec Amazon Web Services, Dell, HP, IBM ou Microsoft, parmi d'autres grands noms du secteur. Ou approfondis, comme avec EMC et VMware pour « des infrastructures IT plus efficaces et une plus grande agilité métiers ».

Face à cette montée en puissance et à sa diversité, nous reviendrons plus en détails dans les jours qui viennent sur les spécificités du Cloud de SAP.

Plus d'informations sur SAP Sales OnDemand

Plus d'informations sur SAP Travel OnDemand

Plus d'informations sur River

Source : SAP

Et vous ?

Connaissez-vous le Cloud de SAP ? Ces solutions peuvent-elles vous intéresser ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Consultant sap finance/controlling H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil