« Les DSI utiliseront plus astucieusement l'informatique en 2012 »
D'après Oracle, qui prévoit une progression des CRM

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Pour préparer l'avenir, « les DSI utiliseront plus astucieusement l'informatique en 2012 ». Telle est l'une des conclusions tirées par Oracle de l'étude que la société a commanditée à PwC

Cette étude révèle que les priorités des fournisseurs de services de télécommunication pour 2012 sont de rechercher un meilleur équilibre entre l'informatique interne et l'externalisation, et de mieux utiliser des applications telles que la gestion de la relation clients (CRM)

Concrètement, le rapport montre que 60% des DSI consacrent actuellement plus de la moitié de leur budget d'exploitation à la ‘maintenance’. Ce problème va devenir une priorité majeure pour 2012. Les DSI vont donc devoir réagir par une utilisation plus stratégique de l'externalisation et de la standardisation.

« Afin de diminuer leurs propres frais de gestion et de lutter contre la pénurie immédiate de compétences internes spécialisées, les directeurs informatiques auront de plus en plus recours à l'externalisation de plusieurs activités en 2012, dont la gestion du réseau et des pannes ainsi que la gestion des approvisionnements et des commandes », explique Oracle.

Autre enseignement, 88% des DSI prévoient une mise à niveau de leurs systèmes de CRM en 2012, « ce qui leur permettra de se concentrer sur des besoins et des projets plus stratégiques et générateurs de revenus, tels que des applications de portail ou de contenus ».

La facturation, la médiation et le reporting devraient également être de plus en plus effectués en interne, permettant ainsi aux DSI de rester au plus près des activités et des données qui structureront leur entreprise.

Les DSI chercheront également à se désengager des applications développées sur mesure, « qui entraînent souvent des dépassements de budgets importants et nécessitent plus d'intégration ainsi qu'une gestion plus délicate ». 67% des applications développées sur mesure seraient livrées avec un dépassement de budget “substantiel” (sur les 74% qui dépassent le budget prévu).

A l'inverse, dans 52% des cas, le déploiement des progiciels de gestion commerciale standards du marché coûterait finalement moins que le budget prévu.

« Les DSI sont convaincus que cette tendance à la standardisation (95% prévoient d'accroître le recours aux progiciels de gestion commerciale du marché en 2012) leur apportera plus de souplesse et leur permettra d'activer ou de désactiver plus facilement beaucoup des partenariats qu'ils cherchent à nouer avec des médias ou des fournisseurs de contenus », croit savoir Oracle.


Photo Chris Saulit

La standardisation devrait également limiter les coûts induits par la maintenance d'anciens systèmes « restrictifs » (sic) qui peuvent représenter des charges de fonctionnement problématiques et coûteuses dans un secteur qui connaît des opérations rapides de fusions et acquisitions.

« L'utilisation accrue des progiciels de gestion commerciale standards du marché en 2012 associée à leur plus faible coût de possession permettront aux DSI de mieux cibler leur budget sur les activités génératrices de croissance », conclue Oracle.

Lors de la présentation des résultats de cette étude, Dan Ford, Vice President, Product Marketing, Oracle Communications, résumait la situation avec ces mots : « les DSI sont toujours plus nombreux à privilégier la simplification et la rationalisation de leurs opérations informatiques principales pour se concentrer sur les domaines où l'informatique peut réellement impacter l'efficacité et la croissance de l'entreprise. […] Nous constatons un regain d'intérêt pour les applications de gestion telles que le CRM, le commerce en ligne, le libre-service et la gestion des points de vente, les entreprises cherchant à nouer des relations plus étroites avec leurs clients existants. Les DSI acquièrent également de plus en plus de progiciels applicatifs du marché pour constituer un écosystème informatique plus standardisé, au sein de leur entreprise mais également avec la volonté d'étendre cette standardisation à leur réseau de partenaires ».

Un rapport qui prêche bien évidemment pour les produits d'Oracle mais qui met cependant à jour quelques tendances intéressantes pour les DSI.

Comme celle soulignée par David Russell, responsable du secteur des télécoms au Royaume-Uni pour PwC, pour qui « en 2012, les DSI feront face à un double défi : d'un côté des pressions toujours plus fortes pour réduire à la fois les dépenses de fonctionnement et les investissements, de l'autre satisfaire les besoins de leur entreprise en matière d'amélioration de l'expérience client, dans le but de mieux fidéliser la clientèle ».

Un avis pas très éloigné de celui que Nicola Sekkaki, Directeur Général de SAP France, a donné à Développez.com lors de la présentation des trimestriels de la branche française de l'éditeur allemand.

Repenser la stratégie informatique... une solution pour améliorer radicalement la performance des fournisseurs de services de télécommunication ? (PDF)

Et vous ?

Que pensez-vous des principaux enseignements de cette étude : pertinents ou trop liés à Oracle et à sa stratégie ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de redbullch redbullch - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 21/11/2011 à 22:06
Un Oracle qui prédit l'avenir, rien de nouveau
Offres d'emploi IT
Développeur expérimenté Magento (H/F)
Smile - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Développeur PHP
L'Oiseau Rare - Ile de France - Paris
Développeur Web Full-Stack Senior
Kawet - Ile de France - Levallois-Perret (92300)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil