Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Flex : Adobe veut faire don du SDK à l'open-source
Et crée la confusion dans sa communauté de développeurs

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

5  0 
Mise à jour du 17 novembre 2011 par Idelways

La technologie Flex n'est plus sous le giron d'Adobe, mais tel un parent soucieux de l'avenir de son enfant au moment de l'abandonner, l'entreprise semble indécise quant au choix de l'organisme d'accueil.

Hier, à la révélation du don de la technologie à l'open source (lire ci-devant), c'est l'Open Spoon Foundation qui était pressentie pour ce rôle. Cette dernière avait revendiqué le projet avant qu'une mise à jour de la FAQ d'Adobe ne vienne remettre les pendules à l'heure.

La fondation Spoon annonce à présent de ce côté qu'elle « travaillera ensemble avec Adobe pour faire don du SDK de Flex à l'Apache Software Foundation ».



En plus de Flex, Adobe décide de soumettre BlazeDS au programme d'incubation de la fondation Apache. Il s'agit d'un projet déjà open source, associant des technologies Adobe de remoting et de messagerie serveur.

Adobe envisage aussi de libérer une variété de composants Spark, ainsi que le projet de compilateur Falcon pour MXML et ActionScript (en cours de développement). Falcon est à la fois un compilateur d'ActionScript vers JavaScript et un outil de test qui devait sortir à l’horizon 2012.

Dans un signe d'apaisement envers une communauté confuse, Adobe rassure que la feuille de route du SDK sera maintenue et que l'entreprise veillera à la faire respecter.

Adobe n'abandonnera pas ses technologies et dit qu'il gardera « une équipe pour le SDK de Flex qui contribuera à temps plein aux nouveaux projets d'Apache », tout en précisant que de nombreux ingénieurs et chefs de projets qui travaillaient sur ce SDK « vont se tourner vers ses efforts autour du HTML » 5.

La proposition formelle sera rédigée par Adobe et soumise à la fondation « dans les quelques semaines prochaines ». L'annonce d'Adobe cite vaguement désormais la fondation Open Spoon qui ne joue manifestement qu'un rôle d'intermédiaire pour réussir l'incubation de Flex.

Sources :
Annonce mise à jour de l'Open Spoon Foundation
Foire au questions (FAQ) d'Adobe mise à jour sur le blog de Flex

Et vous ?

L'annonce de la nouvelle destination pour Flex vous rassure-t-elle sur l'avenir de la technologie ?
Que pensez-vous de l'ouverture de BlazeDS, Spark et Falcon ?

Adobe veut faire don du SDK de Flex à l'open-source
Et crée la confusion dans sa communauté de développeurs

Le moins que l'on puisse dire est que la situation est confuse. Après avoir annoncé la fin de Flash dans l'univers des mobiles, Adobe vient de lancer une deuxième déclaration qui met ses développeurs en émoi : le SDK de Flex sera donné à la communauté open-source.

Dans un premier temps, ce SDK sera confié à un organisme, baptisé Open Spoon Foundation, en partie chapeauté par Adobe. Le nom de cette fondation est un jeu de mot entre Spoon (cuillère) et Fork (fourchette), « fork » étant l'appellation usuelle pour des développements parallèles d'un projet, souvent lancés après une querelle dans l'équipe initiale ou en réaction à une évolution jugée mauvaise par les "forkeurs" (comme par exemple le création du fork de OpenOffice avec LibreOffice, ou de MySQL avec MariaDB).

Open Spoon aura pour but de gérer la transition vers un don total du SDK à la communauté.

Le SDK de Flex est cependant déjà open-source. Cette décision indique donc que Adobe veut passer une étape supplémentaire et ouvrir, ou se désengager, de la gestion du projet. Une stratégie mal comprise par ses utilisateurs puisque seule l'entreprise sait aujourd'hui les nouveautés qu'elle veut y introduire et les grands axes à venir. Et surtout la couleur très HTML 5 du MAX 11 a frappé et désappointé nombre de développeurs Flash/Flex. L'annonce d'aujourd'hui n'est pas faite pour les rassurer.

Pour apaiser les choses, Adobe souligne bien que ce don ne concerne que le SDK. Son outil de développement fondé sur Eclipse, Flash Builder, restera lui sous son contrôle total. Ce qui n'est pas sans ajouter une certaine complexité à la situation.

Résultat, la feuille de route de Flex est aujourd'hui en suspens. Elle sera précisée à nouveau lorsque le Board de ce projet Spoon aura été constitué.

En attendant, les nouveautés et fonctionnalités déjà annoncées sont maintenues, dont la version 4.6 du SDK de Flex prévue pour le 29 novembre.

Source : Spoon Project

Et vous ?

Adobe ouvre-t-il Flex pour mieux le développer ou marque-t-il le début de la fin de sa technologie ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de stephgil29
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 18/11/2011 à 9:17
Citation Envoyé par elmcherqui Voir le message
je maudit de toute mon ame l'arrivée de l'html 5 .
j'ai l'impression qu'on regresse de plusieur années a chaque tendence . Deja avec les mobiles la puissance de calcul a pris un sacré coup . Maintenant c'est des produits comme silverlight/flex matures qui ont un Ecosystem d'outils d'une productivité , eficacité et puissance Redoutable qui vont disparaitre .
On sera les nouveau Codeurs C/ASM des années 70-80 , a constituer les retours des requetes pour webservice a la main , a trouver la virgule qui manque a la requete ajax ( j'espere que depuis le temps des outils sont apparu ) et perdre des cheveux pour s'adapter a tous les navigateurs , mobiles , Tablettes .
Vive le progres.
Perso je ne maudit pas HTML5, mais ça commence à me fatiguer d'entendre que c'est une révolution... A croire que l'on a attendu ça pour mettre du son ou regarder une vidéo dans un navigateur...
Il n'existe pas encore d'outils HTML5 qui aurait la productivité d'un flash builder ou visual studio.
Autre gros avantage en Flex c'est que l'on n'a pas à ce soucier de la guerre des navigateur, le conteneur c'est flash player, donc pas de soucis de css, fonction javascript qui ne fonctionne pas bien, etc, etc...
Donc OK pour HTML5 mais attendons qu'il soit mature avant d’enterrer les "anciennes" technos.
5  1 
Avatar de ithel
Membre averti https://www.developpez.com
Le 23/11/2011 à 12:49
Code : Sélectionner tout
un langage à typage fort n est pas aussi la garantie de faire du code maintenable et fiable, loin de là. Je ne comprendrais jamais cette inquiétude sur le typage.
Personne n'a dit que le typage fort était la garantie nécessaire et suffisante pour écrire un code fiable et maintenable. En revanche il permet de nous en approcher, en posant d'emblée des restrictions sur ce qu'il est possible de faire, et donc sur les erreurs qu'il est possible d'introduire.
4  0 
Avatar de grus1
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 16/11/2011 à 11:53
A noter cette surprenante réponse venant du blog de l'équipe flex (http://blogs.adobe.com/flex/2011/11/...bout-flex.html)


Does Adobe recommend we use Flex or HTML5 for our enterprise application development?

In the long-term, we believe HTML5 will be the best technology for enterprise application development
3  0 
Avatar de ithel
Membre averti https://www.developpez.com
Le 22/11/2011 à 19:09
Code : Sélectionner tout
le problème n est pas dans le language, mais dans la manière dont tu écris le code.
Reformulé ça donne: javascript permet de faire tout et n'importe quoi (cf l'argumentation de ferber), et par définition il permet donc de faire des trucs corrects. Ce à quoi je répondrai "bah encore heureux, manquerait plus qu''il permette de rien faire de bon!" ^^

On peut pas juger un langage en faisant abstraction des développeurs qui vont le manipuler; et les développeurs en question ils sont humains: offrez leur le typage faible et ils n'auront aucune raison de ne pas en profiter si ça leur faire gagner du temps à court terme. Sauf qu'à moyen terme c'est le mur.

Et on en est tous conscient. Je veux dire: si les langages permissifs étaient si géniaux, pourquoi cet attrait pour GWT, ActionScript, et dans un autre genre pour Scala (programmation fonctionnelle => variables immuables dans l'idéal). Si j'osais, je dirais qu'en matière de programmation, la liberté, c'est le Mal.
3  0 
Avatar de camus3
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 16/11/2011 à 18:46
Son outil de développement fondé sur Eclipse, Flash Builder, restera lui sous son contrôle total.
Ce n'est pas tant le sdk qu'il faut open sourcer mais le flash player.
Le sdk était déja open source il me semble...

Adobe gache définitivement tout les bons produits de Macromédia ( flash , Fireworks , Freehand , Dreamweaver etc... ) tout simplement parce que le web , ce n'est pas son métier de base et qu'il n'y comprend pas grand chose
.
Quand au HTML5 , Adobe sera incapable de livré de bons outils , il aurait pu le faire depuis longtemps avec Dreamweaver ( qui n'a pas évolué depuis 8 ans... )
En fait les seules personnes qui font évoluer les produits Adobe sont ceux qui codent des plugins pour leurs produits...
Quand a Edge et Muse c'est de la m... Livemotion 2 existait déja en 2003 et faisait la même chose que Edge.
Flash c'est fini , ils ont viré tout le staff de toute manière...
4  2 
Avatar de camus3
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 17/11/2011 à 6:23
Perso , pour moi , flash pour le web c'est fini. J'ai des débouchés pour AS3 , un très bon langage avec Haxe ou ParticleSDK, mais plus possible de faire confiance à Adobe , ils font n'importe quoi et j’espère sincèrement qu'ils vont bien se planter.
2  0 
Avatar de ferber
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 20/11/2011 à 13:05
Pour les utilisateurs de flex builder, je pense qu'il n'y as pas de quoi s'inquiéter.
Je pense même que c'est le contraire.
Adobe vend des logiciels d'édition pro, il ce recentre sur cette objectif.
Je pense que ceux qui on investi sur flex ne seront pas déçut, car ils vont se retrouver avec un ide qui générera tous seul et au choix du javascript/html5/swf/air.
Du coup le passage de flash au html5 se limitera surement une simple option d'export à cocher dans les propriétés du projet.
Je ne suis pas devin, mais ça me semble logique au vue des éléments fournit par Adobe.
2  0 
Avatar de ithel
Membre averti https://www.developpez.com
Le 21/11/2011 à 17:57
pourquoi coder en ActionScript pour voir à la fin son code transcoder en JavaScript ? Autant coder directement en JavaScript.
A ce compte là on peut aussi faire la même remarque pour GWT. L'avantage de passer par ces technologies intermédiaire est que les problèmes de compatibilité inter-navigateurs sont directement pris en compte. Et je n'évoque même pas javascript qui est, pour un certain nombre de développeurs, un problème en tant que tel (cf les raisons qui ont poussé Google à lancer Dart).
2  0 
Avatar de ferber
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 22/11/2011 à 13:19
Citation Envoyé par wanou Voir le message
Un choix d'architecture est également un compromis. Tu as choisis cette architecture en fonction des contraintes que tu avais. Mais JavaScript n'est pas à blamer pour cela (je rappelle que JavaScript est un language OO), mais les contraintes qui t'ont été imposées.
Le typage faible des variables est une des pires chose que l'on peut avoir dans une languague en terme de maintenance,
comment se rappeler à tous les coup le type d'une variable un ans après dans un project de 2000 classes, si elle n'est pas typé,
de plus comment avoir une auto-completion efficace sur une variable qui est une première fois utilisé en temp que int au début d'un code, puis 400 ligne plus tard utilisé comme un string ou Array ?
de plus avoir un compilateur qui lance une erreur en comme ci dessous c'est vraiment le minimum.

var Machaine:String = "10";
Machaine = 12;
col: 15 Error: Implicit coercion of a value of type int to an unrelated type String.

Pouvoir changer l'héritage d'un object déjà en cours d'utilisation est une hérésie.

Donc javascript sur un project de plus de 20 classes : non merci.
2  0 
Avatar de ithel
Membre averti https://www.developpez.com
Le 23/11/2011 à 15:26
Ce qui nous ramène à mon commentaire sur le fait qu'on ne peut pas faire abstraction des qualités (et défauts) des développeurs.

Infinite loop detected
2  0