Oracle sort Solaris 11 pour les architectures SPARC et x86
Et l'annonce comme le "premier OS Cloud"

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
Mise à jour du 10 novembre 2011 par Idelways

Le grand chantier de Sun, puis d'Oracle Solaris 11 est enfin achevé. L'implémentation Unix au nom de code « Nevada » sort pour les architectures Sparc et x86 et s'annonce par ses créateurs comme « le premier OS Cloud ».

Cette communication d'Oracle autour de Solaris 11 s'inscrit dans le sillage de son adoption récente et généralisée du Cloud Computing. Notons que l'annonce de cette sortie à l'OpenWorld il y a un mois (lire ci-devant) n'était pas aussi centrée sur l'informatique dématérialisée.

Bref, et quoi qu'il en soit, Oracle annonce un système plus adapté aux déploiements Cloud, ce qui requiert plus de capacités d'automatisation et de rationalisation qu'une infrastructure IT traditionnelle, a fait savoir Markus Flierl, vice-président du développement logiciel à Oracle.

Les capacités d'administration de l'OS englobent « l'infrastructure entière du système d'exploitation, du matériel physique, le réseautage et stockage, ainsi que la couche de virtualisation ».

Solaris 11 devrait être facile à déployer sur les infrastructures Cloud et offrir des capacités complètes et intégrées de la virtualisation, « à zéro coût superflu, » affirme Oracle.
Le système est optimisé pour le serveur de virtualisation Oracle VM pour les deux architectures x86 et SPARC, et supporte la virtualisation réseau.

Solaris 11, hérité du rachat de Sun l'année passée, aura une intégration plus étroite avec les produits d'Oracle. Cela devrait procurer à ses applications « une meilleure fiabilité, un rapide basculement à la panne et de performances meilleures jusqu'à un facteur 10 » par rapports aux applications tierces, d'après l'entreprise.

Le reste des nouveautés ont été passées en revue suite à la conférence OpenWorld (lire ci-devant).
Rappelons l’intégration d’un noyau retravaillé pour gérer plus de CPU, de bande passante et de stockage. Une mise à jour plus aisée depuis Solaris 10 avec possibilité de rétablir très facilement son ancien système. Une fonctionnalité de redémarrage rapide grâce au passage outre des vérifications matérielles usuelles. Enfin, un outil destiné à surveiller et préserver l'intégrité du système grâce à la télémétrie.

Solaris 11 est disponible en téléchargement sur cette page

Source : communiqué de presse d'Oracle


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Développeur c#, .net technologies microsoft
VOCALCOM - Ile de France - Paris (75017
Full stack web developer h/f
Multiposting - Ile de France - Paris (75000)
Responsable technique JEE H/F
COOPTALIS - Nord Pas-de-Calais - Lille

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil