Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

HP annonce les premiers serveurs sous architectures ARM
Le projet Moonshot condense 2800 puces Calxeda Energycore par serveur lame

Le , par Idelways

8PARTAGES

2  2 
Hewlett-Packard devient le premier constructeur à annoncer la commercialisation de serveurs propulsés par des puces ARM, une catégorie de processeurs réservée jusqu'à présent aux smartphones et autres appareils mobiles.

Sa nouvelle lignée Redstone est là pour prouver que ce concept marche et présente un réel intérêt.

Ces serveurs embarquent des puces Energycore du fabricant Calxeda. Ce sont des processeurs 32-bits cadencés à 1,4 GHz et conçus pour supporter d'intenses charges parallèles (switch crossbar), allant jusqu'à 80 Gbit par seconde entre les processeurs.

Le principal intérêt du concept réside dans la grande économie d'énergie qu'il procure. La discrète startup Calxeda estime qu'un Energycore relié à 4 Go de RAM ne consomme que 5 Watts en activité et 0.5 Watt en veille.

Redstone empaquete 288 puces Calxeda dans châssis rack serveur de 4U (unité de mesure correspondant à une hauteur d'environ 44 mm). Une autre variante totalise 2800 puces dans un rack complet. Le tout partage la même alimentation et les mêmes systèmes de refroidissement et infrastructure de gestion.

Une telle conception minimisant le câblage et utilisant des puces économes permet de réduire jusqu'à 90 % la consommation énergétique et optimiser grandement leur densité (l'espace occupé par les Racks).

Cette lignée de serveurs développée sous le nom de code Project Moonshot sortira dès la mi-2012, fait savoir Glenn Keels, le directeur de marketing à la nouvelle division de HP Hyperscale Business Unit.



Hewlett-Packard annonce avoir entamé des travaux avec Red Hat et Canonical pour assurer le support logiciel de cette lignée de Serveurs. Aucun partenariat similaire avec Microsoft autour de Windows 8 Server n'a fait écho.
L'éditeur d'Ubuntu Canonical n'a pas attendu cette annonce pour donner une attention particulière à cette architecture promise à un avenir radieux.

Le constructeur ARM Ltd a annoncé de son côté que des puces ARMv8 64-bits sont en préparation, spécialement dédiée aux serveurs.

Intel, qui peine à se frayer une place dans le mobile risque de perdre ainsi d'importantes parts de marché. Une riposte convaincante dans ce timing est plus que nécessaire pour le fondeur.

Source : New York Times

Et vous ?

Que pensez-vous du Project Moonshot ?
Et de l'avenir des architectures ARM sur les serveurs ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de bilbot
Membre averti https://www.developpez.com
Le 03/11/2011 à 11:54
C'est bien beau de dire que ca consomme 90% de moins, mais qu'en est il de la puissance de calcul ? 90 % de moins ?
2  1 
Avatar de FxIzeL
Membre actif https://www.developpez.com
Le 03/11/2011 à 11:45
Je trouve très intéressant cette annonce d'HP. Par contre l'idée d'avoir le même processeur dans un smartphone que dans un serveur mais pas dans un pc de bureau fait bizarre.

Wait & see comme on dit
0  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 03/11/2011 à 17:53
Vers un retour des RiscPC ?
0  0 
Avatar de Elepole
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 03/11/2011 à 19:40
Citation Envoyé par Idelways Voir le message

Que pensez-vous du Project Moonshot ?
Et de l'avenir des architectures ARM sur les serveurs ?
Très intéressant. J'ai toujours pensé que l'ARM avec un bon potentiel dans le marché du serveur, mais que le software était le facteur limitant ( la branche ARM du kernel est un dépotoir monstre)
0  0