Oracle : les utilisateurs réticents au paiement par mobile
Deux tiers d'entre eux se disent inquiets pour la sécurité de leurs données

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
Les utilisateurs sont de plus en plus à l'aise avec les services mobiles (localisation, e-banking...), mais plus des deux tiers d'entre eux (68 %) affichent des inquiétudes quant à la sécurité des données qui y transitent.

C'est la principale conclusion d'une étude d'Oracle, résultant de la deuxième édition d'un sondage ayant interrogé environ 3000 utilisateurs.

Aux développeurs, l'étude met en relief le besoin d'accorder plus d'importance à la sécurité et à l'optimisation en ressources réseau de leurs applications, déclare Dan Ford, vice-président du marketing produit à Oracle Communication.

Alors que l'utilisation de services bancaires et les achats en ligne sont en nette progression, l'utilisation du mobile en tant que moyen direct de paiement peine à décoller. Seulement 6 % des sondés affirment avoir fait des achats en magasin avec, et 21 % seulement se disent « très confortables » à l'idée d'utiliser un mobile plutôt qu'une carte de crédit.



Si la faible utilisation de tels services s'explique par la primeur relative de ce moyen de paiement, cette réticence envers le concept pourrait être motivée par les malwares ciblant Android, découverts successivement les mois passés.

Par ailleurs, 45 % des répondants affirment avoir partagé leur localisation avec au moins une application mobile. Un indicateur en hausse de 33 %, et qui dénote de l’intérêt des utilisateurs à recevoir des données en relation avec leur localisation.

L'étude n'est pas centrée sur la sécurité et amène des enseignements sur l'évolution du marché du mobile dans sa globalité.

41 % des utilisateurs qui déclarent n'avoir pas de tablette, affichent leur volonté d'en acheter dans les 12 mois à venir.

L'étude, intitulée « Appel d'opportunité : l'avenir des communications mobiles » prédit une utilisation de plus en plus prononcée des smartphones au détriment des autres gadgets. 52 % des sondés pensent que leurs téléphones remplaceront les appareils photo d'ici 2015, 54 % ont la même conviction en ce qui concerne les lecteurs MP3 et le même pourcentage pour le GPS.

Source : le rapport (PDF, 1 Mo, 29 diapos)

Et vous ?

Que pensez-vous de la sécurité sur mobile en général ?
Les applications manquent être à la sécurité ? Consomment-elle trop de ressources réseau ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de GanYoshi GanYoshi - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 02/11/2011 à 17:10
Le dessein des banques étant évidemment de remplacer toutes les formes de monnaies gratuites (chéquier et liquide) par des payantes (cartes bleues, carte moneo, paiement par mobile)...

Tout ceci sous couvert d'une soi-disant simplicité.

Par contre je suis d'accord au sujet du GPS et de l'appareil photo (dans certaines circonstances pour ce dernier).
Avatar de -gma- -gma- - Membre averti https://www.developpez.com
le 02/11/2011 à 19:10
Citation Envoyé par GanYoshi  Voir le message
Le dessein des banques étant évidemment de remplacer toutes les formes de monnaies gratuites (chéquier et liquide) par des payantes (cartes bleues, carte moneo, paiement par mobile)...

... et qui ont tendance à faire perdre la notion du montant. Taper le code de la CB ça fait toujours moins d'effet que de compter les billets ou que d'écrire le montant "en toutes lettres".
Je m'en suis rendu compte le jour où je suis passé d'un distributeur de café moneo à monnayeur, même si ça reste des sommes très modiques.

Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
cette réticence envers le concept pourrait être motivée par les malwares ciblant Android, découverts successivement les mois passés.

Donc l'utilisateur lambda serait très au fait de l'actualité des malwares ciblant Android ? Si c'est l'Oracle qui le dit alors ça doit être vrai.
Avatar de gangsoleil gangsoleil - Modérateur https://www.developpez.com
le 07/11/2011 à 10:58
Bonjour,

Mon telephone sécurisé ? Faut pas se foutre de moi : personne n'est capable d'expliquer quels sont les technologies utilisees lors d'un paiement via un telephone, donc avant que je puisse juger si c'est securise, il y a un fosse.

Apres, ce n'est pas du tout la remarque du client moyen : l'etre humain n'aime pas que l'on touche a son portefeuille, et les nouveaux moyens de paiements font toujours leurs entrees en douceur.
Par exemple, depuis combien de temps existe le paiement sur internet ? Et depuis combien de temps est-il reellement utilise, et combien de personne connaissez-vous qui n'ont pas confiance dans ce systeme ? J'ai croise recemment une personne qui preferait donner son numero de carte bleue a un employe par telephone plutot que de passer par un site bancaire securise...

Non, le paiement mobile n'est pas securise. Et non, ce n'est pas pour ca que les gens ne l'utilisent pas.
Avatar de fregolo52 fregolo52 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 10/11/2011 à 16:13
Il ne faut pas oublier qu'on a plus de chance de se faire pirater sa carte hors système de paiement :
- commande papier en VPC
- générateur de carte
....

Je rejoins gangsoleil.
On y viendra, pas avant quelques années.
Avatar de fregolo52 fregolo52 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 16/11/2011 à 15:44
On dirait que ce sujet est d'actualité !!

J'ai laissé traîner mes oreilles à la cantine, des personnes revenaient du salon Cartes, le paiement sur mobile est un des sujets abordés.
Avatar de fregolo52 fregolo52 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 24/11/2011 à 8:30
La 1ere offre débarque aujourd'hui en France.

Je viens de lire dans 20Minutes que la BNP et Orange se lançaient dans l'aventure.

C'est quand même assez restrictif, et c'est logique, il faut :
- être client BNP
- être ou allez chez Orange avec un abonnement spécifique (normal, il faut une carte SIM spécial)
- et surtout avec le téléphone qui va bien

Reste aussi à savoir quels commerçants ont les terminaux de paiement qui vont bien !!

Bon, l'ambition ne me semble pas énorme vu qu'ils visent 100 000 abonnés en 2015.
Offres d'emploi IT
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil