500 000 applications ont été publiées sur l'Android Market
Qui détient cependant le plus haut taux de suppression après validation

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
Le nombre d'applications qui ont été publiées sur l'Android Market vient de dépasser le demi-million, une barre symbolique, très symbolique même, car plus du tiers de ces applications n'y sont pas restées.

Avec un taux de retrait de 37 % (contre 24 % pour l'App Store), on ne retrouve "que" 319.161 applications actives sur la galerie de Google à en croire le nouveau rapport de Research2Guidance (septembre 2011). Contre 459.589 sur 600.000 applications validées sur l'App Store.

On le sait, l'Android Market est régi par des règles d'entrées moins strictes que celle de son concurrent. Les applications y sont vérifiées plus minutieusement après leur validation, en se basant notamment sur les premiers échos des utilisateurs.

Mais si ces chiffres confirment le caractère laxiste de la validation de Google, ils ont de quoi remettre en question le processus d'Apple, qui laisse filer une application sur quatre malgré sa lenteur et son exigibilité.

Avec seulement 13 % de rejet post-publication, le Windows Phone Marketplace semble détenir le processus de publication le plus efficace. Bien qu'habituellement, le nombre d'abus et de malwares croit proportionnellement avec le succès des plateformes.



À la lumière de ces divergences sur le devenir des applications après leur publication, l'indicateur le plus fiable reste celui des applications réellement actives après un laps de temps, qui reste à définir, après leur première apparition.

Il est donc difficile de connaître le moment exact et objectif où le Market rattrapera l'App Store. Un inversement de tendance que la plupart des analystes prédisent, et de nombreux adeptes Android attendent.

42 000 applications ont été ajoutées à l'Android Market en septembre dernier. Un record.

Source : Research2Guidance


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de sinasquax sinasquax - Membre régulier https://www.developpez.com
le 24/10/2011 à 19:17
Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
Mais si ces chiffres confirment le caractère laxiste de la validation de Google, ils ont de quoi remettre en question le processus d'Apple, qui laisse filer une application sur quatre malgré sa lenteur et son exigibilité.

Apple a quand même bien évolué dans sa vitesse de validation des apps.

En 2008, une de mes apps a mis 1 mois juste pour être vérifiée, maintenant elles sont validées en 1 semaine et ma dernière maj a été validée en 1 jour !!!
Avatar de Bluedeep Bluedeep - Inactif https://www.developpez.com
le 24/10/2011 à 22:20
Citation Envoyé par sinasquax  Voir le message
Apple a quand même bien évolué dans sa vitesse de validation des apps.

En 2008, une de mes apps a mis 1 mois juste pour être vérifiée, maintenant elles sont validées en 1 semaine et ma dernière maj a été validée en 1 jour !!!

Double-plus-good isn't it ?
Avatar de Mako 5013 Mako 5013 - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 25/10/2011 à 8:31
Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
Avec seulement 13 % de rejet post-publication, le Windows Phone Marketplace semble détenir le processus de publication le plus efficace. Bien qu'habituellement, le nombre d'abus et de malwares croit proportionnellement avec le succès des plateformes.

13% certes, mais pour combien d'applications ?

Mako.
Avatar de Inazo Inazo - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 25/10/2011 à 9:31
Bonjour à tous,

Oui certes 500 000 sauf que je ne suis pas le seul à publier mes applis en double une en version limité/ou avec publicité et gratuite, et une autre payante sans publicité et/ou limitation.

Je pense d'ailleurs qu'un certain pourcentage d'applications sont dans cette configuration.

Cordialement,
Avatar de FailMan FailMan - Membre expert https://www.developpez.com
le 26/10/2011 à 11:35
Quid de la qualité des applications ?.. Avoir beaucoup d'applications ne reflète pas forcément avoir un store de qualité.

Quant à la suppression des applications, elles semblent se baser sur les retours des utilisateurs, mais, sur quels critères se base Google pour les retirer du Market ? Inutilité ? Contraire à la loi ? Bugs ?
Offres d'emploi IT
Chef de projet delivery (H/F)
Cdiscount - Aquitaine - Bordeaux (33000)
Développeur frontend h/f
MAC_ERCI INTERNATIONAL - Ile de France - Montreuil (93100)
Technicien cms, sms et réseaux. H/F
DCNS - Provence Alpes Côte d'Azur - Toulon (83200)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil