Facebook ficherait aussi ceux qui ne l'utilisent pas
Et n'efface jamais rien : le réseau social serait en totale violation du droit européen

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

20  2 
On s'en doutait, Facebook n'efface jamais rien. Ce que l'on ne savait pas, en revanche, c'est que le réseau social constituerait également des fiches sur les personnes qui ne sont pas inscrites au service.

Cette confirmation et cette révélation ont toutes deux été faites par Max Schrems, un étudiant en droit, qui a eu l'idée d'appliquer la directive 95/46/CE du droit européen qui garantit à tout citoyen européen l’accès à l’ensemble des données qui le concerne.

La chose n'a pas été simple car comme le rapporte Libération, le formulaire est très bien caché et Facebook ne met pas de bonne volonté pour accéder à la demande.

Après des relances, Max Schrems obtient finalement un CD-ROM avec un PDF de... 1.222 pages.

Et là, surprise.

Tout y est, et même plus. Amis, contacts refusés, adresse(s) mail(s), invitations, réponses aux invitations (ou absence de réponses), date d'inscription et de mises en contact entre membres, liens partagés, etc.

Mais ce n'est pas tout. Comme le note Libération : « Les messages sont sans doute l’aspect le plus scandaleux du dossier. [...] Le bouton « Supprimer » n’a qu’une fonction cosmétique ». Idem pour les messages sur les murs ou les tags des photos, qui même effacés restent sur les serveurs de Facebook.

Mais il y a pire. Max Schrems remarque que son dossier contient une rubrique Machine. « Facebook place un fichier “cookie” sur chaque ordinateur qui se connecte au site. […] Ils ont une liste complète des ordinateurs qu’une personne a utilisés pour aller sur Facebook », déclare-t-il. Et inversement, le réseau possède également « une liste de toutes les personnes ayant utilisé un même ordinateur pour aller sur Facebook ». Ce qui, répété, est un indice de proximité exploitable par Facebook. D'autant plus que les connexions au service sont elles aussi toutes enregistrées et géolocalisées.

Mais il y a encore pire.

Facebook constituerait des « shadow profiles », des profils de personnes non-inscrites. Comment ? En utilisant les invitations aux événements (qui nécessitent d'entrer une adresse mail si la personne invitée n'est pas inscrite), la recherche d'amis automatique (Facebook scanne alors votre messagerie, et garderait toutes les informations qu'il y trouve pour ensuite les agréger et les recouper) ou la synchronisation des mobiles ou du carnet d'adresse.

Pour Max Schrems, Facebook est en totale violation du droit européen. Il a déposé en tout 22 plaintes (dont certaines concernent également la reconnaissance faciale automatique récemment introduite sur le service ou les conditions d'utilisations trop souvent et trop discrètement modifiées).

Depuis, Facebook semble crouler sous les demandes de dossiers.

La filiale européenne affirme aujourd'hui qu'elle ne pourra pas les traiter par manque de moyens. Une excuse qui a certainement un fond de vérité puisque d'après Max Schrems « tous les utilisateurs de Facebook vivant en dehors des États-Unis et du Canada sont liés par contrat à Facebook Irlande ». Mais l'excuse risque d’entraîner de nouvelles plaintes et d'alimenter la suspicion.

Quoiqu'il en soit, cette nouvelle polémique autour de la collecte des données du réseau social prend une ampleur particulière. En 48 heures, l'article de Libération a été partagé plus de 21.000 fois. Sur Facebook, s'entend.

Source : Libération (Ecrans.fr) et le site de Max Schrems

Et aussi :

Formulaire de demande de données personnelles (NB : de manière assez ironique, il vous faudra envoyer une photocopie de votre carte d'identité)

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de zeyr2mejetrem
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 24/10/2011 à 17:54
Citation Envoyé par olaxius Voir le message
Comment peut on utiliser FaceBook et se plaindre.
Il est notoire que FaceBook est un cloaque qui collecte tout ce qu'il peut.

On ne peut pas étaler sa vie en public et jouer les vierges effarouchées après.

On recolte toujours ce que l'on sème !
Propos constructif s'il en est

Il faut distinguer 3 cas:
  • Le bonhomme qui met volontairement sa vie sur Facebook: Lui il n'a effectivement pas à se plaindre mais de toute façon son QI ne lui permet pas d'appréhender la situation de toute façon
  • Le bonhomme qui met certains détails sur Facebook et qui s'apercoit que d'autres détails qu'il voulait garder privés ont été ajoutés à son insu car son visage a été reconnu sur une photo d'un autre membre: Lui, il a le droit de se plaindre.
  • Le bonhomme qui n'est pas inscrit du tout et qui apprend que sa vie est déballée ou stockée sur Facebook: Lui, il a le droit de vociférer
22  0 
Avatar de zeyr2mejetrem
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 24/10/2011 à 14:20
Citation Envoyé par amille44420 Voir le message
Bonjour,

Franchement je trouve sa nulle. Et je parle pas pour Facebook mais le fait de porté plainte contre cette firme. Je trouve justifié l'idée de conservé toute les données qui y circule. Néanmoins l'utilisation de ces données doivent être justifiés (je pense par exemple a la lutte contre certaine organisation).

Après je comprend vaguement l'idée évoqué des "personnes qui n'utilisent pas Facebook". Ici on parle des options proposé seulement aux inscrit de Facebook (a moins que le tags et la suppression de post soit public ?! Mais non). Alors ce fameux Max Schrems veut uniquement se faire un coup pub pour son CV et embêter le monde (ainsi que pourquoi pas se faire un peu d'argent en plus de la communication que cela lui offre).

faut arrêter de voir Facebook comme un grand méchant car toute façons si on veut savoir quelque chose sur quelqu’un on peu demander aux voisins de celui-ci sa suffit dans la majorité des cas...

Donc conclusion personnel, pour moi cette polémique n'a pas du tout lieu d'être. Ce que fait aujourd'hui cette "article" c'est juste rajouter de l'eau au moulin de Max Schrems et des anti-réseaux sociaux.
Le fond du problème n'est pas que Facebook conserve des données sur ses utilisateurs.
Il réside dans le fait que la conservation de ces données est encadré par des lois qui n'ont pas été créées pour "embêter le monde" mais pour protéger des libertés fondamentales et que Facebook ne respecte pas ces lois en dépit de ces mêmes utilisateurs (Je pense au bouton "supprimer" et de ceux qui ne sont même pas utilisateurs.

Personnellement, je vais faire une demande de dossier et supprimer mon compte et j'invite tout le monde à faire de même.

PS: Une critique amicale: Tes propos se tiennent et ton opinion a de la valeur mais tu perds en crédibilité à cause de ton orthographe et de ta grammaire. En tant qu'étudiant méfie toi car cela peut jouer des tours une fois dans le monde professionnel.
16  2 
Avatar de math_lab
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/10/2011 à 18:03
Citation Envoyé par olaxius Voir le message

On ne peut pas étaler sa vie en public et jouer les vierges effarouchées après.

On recolte toujours ce que l'on sème !
Malheureusement, facebook est plus vicieux que ça. Ils ont compris qu'il y avait des gens qui ne renseignent que le strict minimum, et d'autres qui adorent en dire trop. Du coup, maintenant, c'est les amis de ceux qui disent rien qui se permettent de mettre les infos a leur place. Récemment, j'ai eu une vague de 'machin a dit être allé a l'université bidule avec vous. Confirmer ? [oui] [non]'. Bien entendu, j'ai refusé a chaque fois, mais il me parait évident que grâce a mes amis, ce cher facebook sait dans quelle université j'ai étudié.
Aussi, je crois que je l'avais déjà mentionné sur ce forum, mais facebook est allé lire mon cv qui était sur mon portfolio en ligne, et m'a un jour suggéré de mettre mes infos sur mon cursus scolaire et avais deja pré-rempli le formulaire (qui était évidemment ultra précis et exact, et ça, aucun de mes amis n'aurait pu le renseigner de cette manière).
14  0 
Avatar de SKunt33
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 24/10/2011 à 15:12
@amille44420 : Je comprends que tu en ai marre d'entendre de gens se plaindre de Facebook cependant je trouve normal que ses utilisateurs aient un droit de regard sur ce que le réseau possède sur eux et d'éventuellement protester contre un abus de collectes d'informations.

Cependant ce fait n'est pas nouveau, et il y a toujours eu des craintes d'abus .Alors je tiens à te dire que si toi tu moques de savoir quelles infos a ton égard circulent sur le net, ce n'est pas le cas d'autres personnes et donc, je te prierais de respecter ces personnes là.

Des lois existent, comme le rappelle zeyr2mejetrem, faites pour protéger les internautes contre ce genres de pratiques injustifiées et illicites dont Facebook semble user de façon frauduleuse.

Et un petit adage qui(je l'espère !!)t'es familier et qui s'applique à tous : "nul n'est censé ignorer la loi" , y compris Facebook.

A bon entendeurs,

à +
12  1 
Avatar de zeyr2mejetrem
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 24/10/2011 à 17:38
Citation Envoyé par amille44420 Voir le message
Mais on ne peut pas dire que Facebook fait un mauvaise usage des données. Il les sauvegarde et alors ? Il ne les exploite donc pas pour autant et ne les divulgue pas. Comme dit je trouve normale que toutes données soit conserver pour que des autorités justifiés puisse contrôler et chercher des informations.
C'est soit de la candeur, soit de la mauvaise foi, soit de la stupidité ...
Je suis d'accord avec toi concernant le fait que la justice doit faire son travail, cependant il ne faut pas faire d'Angélisme.
Si Facebook engrange des données c'est pour faire du pognon et je n'ai absolument rien contre ... à partir du moment où il se fait du pognon en rendant un service respectant la législation aux personnes qui y souscrivent.

Si je ne veut pas aller sur Facebook pour des raisons qui me sont propres, je n'ai pas à avoir des informations privées être exploitées ou en attente de l'être par un tiers avec lequel je n'ai aucun lien juridique.

Si on conteste l'application des lois sur ce domaine, alors pourquoi ne pas aller lire le courrier du voisin où ne pas le suivre dès qu'il sort dans un lieu public comme aux états-unis ??
11  0 
Avatar de zeyr2mejetrem
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 24/10/2011 à 14:24
Citation Envoyé par kdmbella Voir le message
On peut savoir c'est quoi les RG?

Maintenant pour cequi est de facebook le contraire m'aurais surpris!
Les RG étaient une institution française (Renseignement Généraux) qui avaient pour mission de collecter des informations personnelles dans le cadre de la protection de la sécurité nationale et de la lutte contre les différents types d'activistes.

En France il existe toute une mythologie (justifiée ?) sur les RG, comme quoi ils étaient capables de savoir quelle confiture tu préfères ou la couleur de ton slip lors de ta dernière visite médicale ...

Maintenant c'est la DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur) qui s'occupe de tout.
10  0 
Avatar de zeyr2mejetrem
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 24/10/2011 à 14:28
Citation Envoyé par Mako 5013 Voir le message
On peut supprimer un compte Facebook ?
Et puis même si on peut, vu ce qu'on lit dans l'article, cela ne changera pas les données qu'ils ont sur toi (cela limitera l'hémorragie, certes).

Mako.
On peut supprimer le compte via un formulaire.
Cependant je compte aussi utiliser un processus super user-friendly qui s'appelle la mise-en-demeure recommandée
Il faut juste voir un peu la législation Européenne car à Facebook Irlande je ne suis pas sûr que la loi du 6 juillet 78 modifiée soit applicable

EDIT: D'ailleurs si quelqu'un sait comment ca marche au niveau application des lois pour une société Américaine, installée en UE (Irlande) et des utilisateurs Francais. La réponse m'intéresse.
10  0 
Avatar de BenoitM
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 25/10/2011 à 11:24
En achetant ce bloc de papier vous acceptez que toutes les informations qui seront écrites nous (par vous ou un autrui) seront envoyées et que nous pourrons les utilisé comme bon nous semble.
Passer les feuilles au broyeur n'aura aucun effet

si des informations sur vous sont inscrites par d'autres personnes que vous celle-ci seront conservées sans possibilité de les contester.
Pour savoir si il y a des informations sur vous donner par des tiers, vous devez vous inscrire et nous donner des renseingnements sur vous
8  1 
Avatar de Mako 5013
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/10/2011 à 14:25
Citation Envoyé par zeyr2mejetrem Voir le message

Personnellement, je vais faire une demande de dossier et supprimer mon compte et j'invite tout le monde à faire de même.
On peut supprimer un compte Facebook ?
Et puis même si on peut, vu ce qu'on lit dans l'article, cela ne changera pas les données qu'ils ont sur toi (cela limitera l'hémorragie, certes).

Mako.
7  1 
Avatar de Voïvode
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 24/10/2011 à 15:55
On peut trouver toutes les excuses et vertus que l'on veut à la collecte de données personnelles, un principe de base doit être respecté : avoir la possibilité de rectifier ou de supprimer aisément les informations conservées.

Sur Facebook, ce minimum n'existe même pas puisqu'un compte "supprimé" demeure dans leur base de données. Au contraire, le site constitue des fiches sur des gens qui ne sont pas inscrits et qui n'ont donc aucun moyen simple d'exercer ce genre de contrôle.

Qu'on aime ou pas Facebook, cette politique est malhonnête.
7  1 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web