Android 4.0 : support des stylets avec une nouvelle API native
Qui distingue d'autres dispositifs de pointage

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
Mise à jour du 24 août 2011

La plateforme Android 4.0 (Ice Cream Sandwich) n'a pas dévoilé tous ses secrets, et aujourd'hui, une fonctionnalité non mentionnée lors de la présentation du Galaxy Nexus fait surface.

Il s'agit du support natif des stylets, une technologie que la précision grandissante des écrans tactiles a largement marginalisée, mais qui revient en force avec la diversification des usages des tablettes.

L'API des stylets (que Google vient de confirmer) permet aux développeurs de différencier les signaux d'entrées, entre ceux provoqués par le doigt, un fin stylet, une gomme et... même une souris. Cela devrait faire des appareils sous Android 4.0 des tablettes graphiques parfaites pour le dessin et le wire-framing.

« Android 4.0 inclut un support complet pour les évènements d'entrée des stylets, y compris les axes d'inclinaison et de distances, la pression et les propriétés d'évènements relatives aux mouvements. », décrit Google.

Le SDK de la plateforme, téléchargeable en version finale (lire ci-devant), inclut une application de démonstration de cette API. « TouchPaint » permet aux développeurs de découvrir les opportunités de développement offertes par cette... pas si nouveauté que ça.

En effet, des API tierces pour le même usage existaient déjà, comme celle qui fait l'argument de vente principal de la tablette (ou smartphone géant) Galaxy Note. Mais leur distribution était jusque-là très limitée.

Reste à savoir maintenant si le retour de cette mode arrive à convaincre les développeurs de créer des applications centrées sur les stylets. Sachant qu'une minorité d'appareils seulement en sont dotés.

Microsoft ne cesse d'y croire en tout cas. L'entreprise a en effet déposé plusieurs brevets d'une technologie combinant les mouvements de doigts et de stylets pour les tablettes sous Windows 8.

Source : Détails de l'API de la plateforme

Et vous ?

Que pensez-vous de l'ajout de cette API ? Allez-vous vous en servir ?

Le SDK d'Android 4.0 est disponible
Son code source sera accessible dans quelques semaines

Après avoir fait sensation en présentant le premier smartphone sous Android 4.0, Google se tourne aux développeurs et sort le Kit de Développement de cette version phare de son OS mobile.

Pour suivre la tendance de la consolidation qu'elle amorce sur l'ecosystème Android, le SDK embarque un Toolkit unifié d'interface utilisateur pour smartphones, tablettes, et autres appareils.

Ce framework intègre des fonctionnalités jusque-là uniquement dédiées aux tablettes sous Honeycomb, comme l'ActionBar, les nouvelles notifications et widgets redimensionnables, Loader (chargement asynchrone des données dans les composants), Fragments (séparer les éléments d'une activité en plusieurs modules), etc...

De nouveaux composants d'interface font leur apparition où les exigences en terme de performance de rendu sont de mise. Le nouveau GridLayout promet un affichage plus rapide que sur TableLayout, en confiant le positionnement aux sous composants, et en faisant l'impasse sur les composants intermédiaires (pour lignes et cellules).
TextureView est un nouveau contrôle dédié au rendu et à la manipulation des contenus en flux, comme les vidéos ou les scènes OpenGL ES.
Comme l'accélération matérielle 2D est exigée pour tout appareil sous Android 4, les développeurs peuvent en tirer profit en l'activant via la directive android:hardwareAccelerated="true" de l'élément <application> du manifeste.

Quatre nouvelles API de communication et de partage rejoignent Android. Une API sociale permet aux applications d'accéder aux contacts, amis, récupérer des infirmations de profils...
Ces mêmes applications peuvent gérer les évènements, ou créer des rappels via la nouvelle API Calendar.

La nouveauté Beam dispose elle aussi d'une API, que les applications peuvent exploiter pour partager des informations entre deux appareils physiquement proches via des messages NFC.

Les nouveautés en ce qui concerne le multimédia sont nombreuses. Citons l'accès de bas niveau aux traitements avancés des contenus, de nouvelles fonctionnalités de la caméra, l'accès aux évènements généré par les boutons qui contrôlent le volume et le play-back (notamment les nouveaux contrôles de l'écran verrouillé). Les applications peuvent en outre envoyer des métadonnées à ces contrôles.

Pour la connectivité, les applications peuvent maintenant choisir de se connecter via Wi-Fi et supporter le nouveau protocole Bluetooth « Health Device Protocol (HDP) ».

En ce qui concerne l'accessibilité, une nouvelle API de synthèse vocale est accessible à toutes les applications. D'autres API peuvent être utilisées par les applications dédiées à l'accessibilité pour comprendre les répercussions visuelles des évènements.

Le SDK, le Kernel compilé de l'OS et les fichiers de la plateforme sont tous disponibles sous licence GPL. Le code source de cette version sera ouvert dans « quelques semaines », a promis Andy Rubin à la conférence AsiaD.

Les détails de ces nouveautés et bien d'autres sont disponible sur cette page
Télécharger le SDK d'Android 4.0

Et vous ?

Que pensez-vous des nouveautés du SDK d'Android ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Idelways Idelways - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 24/10/2011 à 11:51
Android 4.0 : support des stylets avec une API native
Qui distingue d'autres dispositifs de pointages

Mise à jour du 24 août 2011

La plateforme Android 4.0 (Ice Cream Sandwich) n'a pas dévoilé tous ses secrets, et aujourd'hui, une fonctionnalité non mentionnée lors de la présentation du Galaxy Nexus fait surface.

Il s'agit du support natif des stylets, une technologie que la précision grandissante des écrans tactiles a grandement marginalisée, mais qui revient en force avec la diversification des usages des tablettes.

L'API des stylets (que Google vient de confirmer) permet aux développeurs de différencier les signaux d'entrées, entre ceux provoqués par le doigt, un fin stylet, une gomme et... même une souris. Cela devrait faire des appareils sous Android 4.0 des tablettes graphiques parfaites pour le dessin et le wire-framing.

« Android 4.0 inclut un support complet pour les évènements d'entrée des stylets, y compris les axes d'inclinaison et de distances, la pression et les propriétés d'évènements relatives aux mouvements. », décrit Google.

Le SDK de la plateforme, téléchargeable en version finale (lire ci-devant), inclut une application de démonstration de cette API. « TouchPaint » permet aux développeurs de découvrir les opportunités de développement offertes par cette... pas si nouveauté que ça.

En effet, des API tierces pour le même usage existaient déjà, comme celle qui fait l'argument de vente principal de la tablette (ou smartphone géant) Galaxy Note. Mais leur distribution était jusque-là très limitée.

Reste à savoir maintenant si le retour de cette mode arrive à convaincre les développeurs de créer des applications centrées sur les stylets. Sachant qu'une minorité d'appareils seulement en sont dotés.

Microsoft ne cesse d'y croire en tout cas. L'entreprise a en effet déposé plusieurs brevets d'une technologie combinant les mouvements de doigts et de stylets pour les tablettes sous Windows 8.

Source : Détails de l'API de la plateforme

Et vous ?

Que pensez-vous de l'ajout de cette API ? Allez-vous vous en servir ?
Offres d'emploi IT
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil