Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Richard Stallman se dit "ravi que Steve Jobs soit parti"
Une position soutenue par Eric Raymond, cofondateur de la FSF

Le , par Idelways

0PARTAGES

18  5 
Richard Stallman se dit "ravi que Steve Jobs soit parti"
Une position soutenue par Eric Raymond, cofondateur de la Free Software Foundation, qui crée la polémique

La disparition de Steve Jobs il y a une semaine a réuni la planète pour célébrer la mémoire d'un homme au parcours hors norme. Google et Samsung sont même allés jusqu'à reporter le lancement du premier modèle de smartphone sous Android Ice Cream Sandwish "par respect pour Steve Jobs".

De son côté, Richard Stallman, le président de la Free Software Foundation, a publié le lendemain du décès du créateur d'Apple une courte note sur son blog personnel. Une note qui, c'est le moins que l'on puisse dire, détonne : « Steve Jobs, le pionnier de l'informatique de prison rendue cool, conçue pour priver les gens de leur liberté, est mort ».

Richard Stallman paraphrase ensuite le maire de Chicago, Harold Washington, qui avait fait un discours sur son prédécesseur "corrompu". « Je ne suis pas ravi qu'il soit mort, mais je suis ravi qu'il soit parti [...] personne ne mérite de mourir, même pas Jobs, ni M. Bill [NDR : Gates], ni même des personnes coupables de pires malfaisances. Mais nous méritons tous la fin de l'influence maligne de Jobs sur l'informatique du peuple ».

Richard Stallman regrette enfin que « cette influence continue malgré son absence. Nous ne pouvons qu'espérer que ses successeurs, en tentant de conserver son héritage, seraient moins efficaces ».

Ces propos n'ont pas été officiellement endossés par la fondation, mais ils sont soutenus par Eric Raymond, cofondateur de la Free Software Foundation et auteur du célèbre traité « La Cathédrale et le Bazar ».

« La réussite de Jobs, à hypnotisé des millions de personnes dans un amour pervers pour les jardins encerclés de murs, est plus dangereuse pour la liberté à long terme que le corporatisme efficace, mais brutal et sans-attrait de Bill Gates » soutient Eric Raymond.

Ces déclarations ont provoqué une vague de réactions, allant de la protestation à l'accusation de mauvais goût en passant par la défense de Stallman et Raymond.

À chacun de se faire un avis. Quoiqu'il en soit, la polémique est là.

Source : site personnel de Richard Stallman, déclaration d'Eric Raymond

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de zeyr2mejetrem
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 11/10/2011 à 14:59
J'aimerais, si possible, ajouter une nuance sur la traduction.

En effet la phrase
Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
[SIZE="4"]personne ne mérite de mourir, même pas Jobs, ni M. Bill [NDR : Gates], ni même des personnes coupables de pires malfaisances. Mais nous méritons tous la fin de l'influence maligne de Jobs sur l'informatique du peuple ».

Peut aussi être traduite ainsi
[SIZE="4"]personne ne mérite de mourir, même pas Jobs, ni M. Bill [NDR : Gates], ni même des personnes coupables de méfaits plus grands. Mais nous méritons tous la fin de l'influence maligne de Jobs sur l'informatique du peuple ».

Dans tous les cas, à titre personnel, et bien que je partage complètement la vue de Stallman sur l'oeuvre de Steve Jobs, je trouve que ce genre de déclaration n'aurait pas due être publiée sur son blog si tôt. Ne serait-ce que pour la famille du disparu.

Je trouve que même si on ne porte pas quelqu'un dans son coeur, ce n'est pas une raison pour lui exprimer un minimum de respect (à lui ou à sa famille).

Je pense que Stallman n'en sort pas grandi, même s'il dit tout haut ce que beaucoup de personnes pensent tout bas.
25  2 
Avatar de timiteh
Membre averti https://www.developpez.com
Le 11/10/2011 à 15:44
Moi je suis d'accord avec Richard Stalleman. Même si certains trouvent maladroit une telle prise de position en ce moment, il ne se rejouit pas de la mort de Jobs.
De plus il a au moins le mérite de ne pas être aussi hypocrite que beaucoup.
Et rien que pour son honnêteté, je pense qu'il mérite du respect.
24  3 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 12/10/2011 à 5:14
Citation Envoyé par star Voir le message
Apple comme Micro$oft
On dit Apple et Microsoft ou Appl€ et Micro$oft.
16  2 
Avatar de Hellwing
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/10/2011 à 11:23
Citation Envoyé par Freem
Une personne décède, elle va au paradis, sa famille pleure. Ben, faut savoir... Si il est au paradis, on devrait pas plutôt se réjouir?
Donc, oui, pleurer la mort de quelqu'un est bel et bien du moralisme occident-chrétien.
Citation Envoyé par Lyche Voir le message
Pas tout à fait vrai, par exemple en Espagne et au Portugal on applaudit le mort à la fin de la messe pour "l'oeuvre de sa vie" et les pleurs n'ont pas ce côté égoïste que l'on peux trouver en France de dire "il nous a quitté".
Parce que vous pensez que pleurer la mort d'un défunt c'est principalement par coutume ?

Pleurer la perte de quelqu'un parce qu'on comprend qu'il ne sera plus parmi nous (et je ne parle pas forcément de mort) c'est humainement naturel, y a pas de christianisme ou de moralisme là-dedans. C'est une question de sensibilité de l'homme, c'est tout.

Faut arrêter de raconter n'importe quoi.
16  2 
Avatar de zeyr2mejetrem
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/10/2011 à 12:11
Citation Envoyé par ToTo13 Voir le message

Les gens sont libres d'acheter ce qu'ils souhaitent et les produits d'Apple font le bonheur de plus de 90% de leurs possesseurs.
Tout à fait d'accord.


Encore un jaloux hyper frustré de la réussite des produits d'Apple.
Je ne pense pas qu'il soit jaloux ou frustré.

Stallman a eu maintes fois l'occasion de devenir riche, mais il est plus dans l'esprit d'un combat militant qui semble de plus en plus "Has-been" au yeux du grand public car nous sommes dans une ère où les médias portent aux nues les consommateurs égoïstes et une vision volontairement nombriliste de la réalité.

Je pense que ce qui peut avoir fait sortir Stallman de son mutisme est la tonne de mièvre que les médias ont éructé après le décès de Steve Jobs.

Steve Jobs était un visionnaire sur le plan économique => Oui
Il a su tirer son épingle du jeu en partant de rien => Oui
...
Il a inventé l'informatique moderne => NON
Il a inventé la souris (entendu sur TF1, au JT) => NON, NON et NON

Il a piqué les idées de Xerox et l'a d'ailleurs toujours reconnu ! (cf. le très bon film Les cinglés de l'informatique).
Il a juste eu la clairvoyance de les utiliser et de les développer quand les autres avaient peur.
14  0 
Avatar de GanYoshi
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 11/10/2011 à 16:16
Citation Envoyé par thelvin Voir le message
Mais puisque ça n'a aucun rapport avec sa mort, ça aurait peut-être pu être gardé discret en attendant que sa mort soit plus lointaine, ce me semble ? En plus, c'est pas comme si on le savait pas déjà, pour avoir dit les mêmes choses de son vivant et avant l'annonce de sa maladie.
Crétin de geek.
C'est une chose que d'être formaté par un moralisme chrétien, s'en est une autre que de vouloir l'imposer aux autres.

Si Richard Stallman pense ce qu'il dit, c'est une bonne chose qu'il puisse le dire.

L'hypocrisie, c'est lorsqu'on n'accorde pas ses paroles à ses pensée, et c'est exactement ce que certains souhaitent imposer sous couvert de moralisme.
17  4 
Avatar de SnakemaN
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/10/2011 à 15:33
N'empèche il y a un truc qui me trou le fion,
Steve Job meurt t'as la moitié du monde qui pleure "un grand génie" un "père de l'informatique moderne" etc...

Tu as Dennis Ritchie qui meurt....ben voila

Oh c'est juste le père du langage C et un des fondateurs d'Unix a part ça...

Pour ceux qui ne le savent pas les applis et surement l'OS des Idevices sont faites Objective C qui une évolution du C
14  1 
Avatar de Mako 5013
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/10/2011 à 16:27
Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message

Stallman écrit : "I'm glad he's gone"
Titre de l'article : Richard Stallman se dit "ravi que Steve Jobs soit parti"

Qu'aurions nous pu faire d'encore plus proche des faits ?
Je pense que la remarque initiale de Gyhelle venait du fait qu'il s'agit là d'une portion de la phrase initiale, et qu'elle était en quelque sorte sortie de son contexte. En ne lisant que le titre, on peut penser "Mince, il est content qu'il soit mort...", alors que la première partie dit justement l'opposé.

(je me permets de répondre, car j'ai eu la même réaction que Gyhelle)

Mako.
12  0 
Avatar de gyhelle
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 11/10/2011 à 15:47
La déclaration de Stallman démontre une totale absence de compétence sociale, mais le titre de l'article déforme sérieusement le propos.
16  5 
Avatar de zeyr2mejetrem
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 11/10/2011 à 16:56
Citation Envoyé par GanYoshi Voir le message
C'est une chose que d'être formaté par un moralisme chrétien, s'en est une autre que de vouloir l'imposer aux autres.

Si Richard Stallman pense ce qu'il dit, c'est une bonne chose qu'il puisse le dire.

L'hypocrisie, c'est lorsqu'on n'accorde pas ses paroles à ses pensée, et c'est exactement ce que certains souhaitent imposer sous couvert de moralisme.
1) Le respect des morts n'est pas le monopole du christianisme.

2) On ne dit pas qu'il faut être hypocrite (i.e. dire que Steve Jobs a "inventé l'informatique", mais qu'il aurait peut-être été de bon ton de garder un silence courtois en attendant un moment plus opportun pour exprimer son opinion.

3) Après, Richard Stallman fait ce qu'il veut de sa liberté de parole, mais il faut bien admettre que c'est une erreur qui a (aura) des conséquences pour son image et pour son combat politique.
13  2