Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Que pensez-vous de la place des Nouvelles Technologies dans l'éducation de votre pays ?
Les Français la trouvent trop réduite, d'après BVA

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

2  0 
Afin de mesurer les enjeux et les perspectives liés à l’innovation, BVA réalise chaque trimestre un "Baromètre Européen de l’Innovation". Cette troisième édition est axée sur la place des nouvelles technologies dans le système éducatif.

A la question portant sur l’intégration des nouvelles technologies à l’école, les habitants des autres pays d’Europe ont, à 74%, une vision positive de la place qui leur est accordée dans les établissements français, et classent l’Hexagone en troisième position juste derrière l’Allemagne, plébiscitée à 83%, et la Grande-Bretagne (77%).

Pourtant, seuls 50% des Français jugent que leur propre système éducatif intègre suffisamment les nouvelles technologies, se situant là encore loin derrière leurs voisins d’outre-manche (74%) et d’outre-rhin (70%).

« Pour nous qui travaillons dans le monde des technologies, cette vision négative ne fait que conforter le sentiment d’une déconnexion très grande entre notre système éducatif et l’économie réelle », souligne Bruno Vanryb, Président du Collège Editeurs de Logiciels du Syntec Numérique en réaction à ces résultats.

Un manque dommageable car les débouchés sont là.

Même s'ils sont moins confiants que le trimestre dernier (58% d’indice de confiance vs 83% en juillet), les éditeurs restent 74% à prévoir d’investir sur de nouveaux projets au cours des trois prochains mois (soit 6 points de plus que lors des deux premiers trimestres 2011) et 58% à annoncer une augmentation de leurs effectifs pour cette année.

« C’est encore un secteur très dynamique et plein d’énergie que notre baromètre met en avant, et pour l’instant, le solde reste largement positif », conclut Bruno Vanryb à l'orginie de l'étude

Le Baromètre Européen de l'Innovation, 3ème trimestre 2011 est disponible sur cette page

Et vous ?

Que pensez-vous de la place des nouvelles technologies dans l'éducation de votre pays ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Kiiwi
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 05/10/2011 à 19:27
... franchement, l'idée ne mettre des enfants d'école primaire devant un écran toute la journée ... ça me semble pas du tout une bonne chose.

Et je reste encore très perplexe sur l'utilité d'une telle technologie aussi chère à l'école primaire.

Les reportages que j'ai vu sur ces tableaux numériques montrait des scènes stupides.
Des enfants de CE2 qui devait placer les mots d'une phrase dans le bon ordre!
Ou alors souligner en passant le doigt sur le tableau les sujets d'une phrase.

Tout ce qui était montré dans ce paragraphe était tout à fait réalisable sur un traditionnel tableau.

afficher dans un premier temps sur chaque ardoise un calcul différent que chaque élèves doit résoudre, dans un second temps toutes les ardoises sont affichées sur le tableau.
Et le professeur corrige ensuite les 20 calculs qu'il a envoyé sur les ardoises, où seul un élève se sentira concerné par la correction en même temps?

Le professeur peut très bien mettre un calcul au tableau pour tous les élèves, et corriger ce même calcul pour l'ensemble de la classe.

Le système d'éducation nationale en France doit faire face à de plus en plus de contraintes, dont des contraintes budgétaires, je crois que les gadgets technologiques c'est pas à l'ordre du jour.

Que pensez-vous de la place des nouvelles technologies dans l'éducation de votre pays ?
Non utiles en primaire.
Suffisante au collège, même la matière "technologie" pourrait intégrer dans son programme l'étude des principaux sujets qui touchent l'informatique, comme la vie privée, le piratage, et autres sensibilisation qui ne peuvent qu’être bénéfiques, ou les technologies de demain (cours qui intéresseront surement plus les élèves que l'actuel programme dépassé des cours de technologies ... qui utilisent entre autre beaucoup d'heure pour apprendre aux élèves à connaitre la base de l'informatique comme supprimer une image, sauvegarder un texte, sauter des lignes, mettre en italique, ouvrir, fermer, etc. Aujourd'hui 99% des jeunes savent utiliser un ordinateur, et ont un niveau bien supérieur à celui du programme de leur collège).
5  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 12/10/2011 à 16:06
Pas directement le contraire, mais qu'est-ce qui va se passer : "Les coréens donnent des tablettes à leurs enfants, ils sont meilleurs que nous, donnons des tablettes à nos enfants". Alors que tout le travail fait par les Coréens pour améliorer leur éducation, le vrai travail, celui-là sera passé à l'as.

Tant qu'on ne m'aura pas montré une pédagogie complète qui intègre les TIC(en dehors de leur apprentissage proprement dit), qu'elle soit pompée ou originale, je serais contre.
5  0 
Avatar de YannPeniguel
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 05/10/2011 à 17:41
les habitants des autres pays d’Europe ont, à 74%, une vision positive de la place qui leur est accordée dans les établissements français
Question bête: Qu'en savent-ils?

Je ne sais pas pour vous, mais moi je n'ai aucune idée de la place qu'on les NTIC dans les établissements scolaires ailleurs qu'en France.
6  2 
Avatar de Kiiwi
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 06/10/2011 à 21:54
Citation Envoyé par BenoitM Voir le message

1) A quoi sert le papier, crayon, bic?
2) Vu le prix des livres scolaires, le prix des fardes et cahier pas sur qu'acheter une tablette soit si cher...

et il est plus facile de mettre à jours un document word qu'un livre que tu devras réimprimé.

Ah oui il y a une tablette qui vient de sortir a moins de 100€
Alors le hors de prix
1) A prendre des notes, a écrire ses cours, c'est l’essentiel, et c'est amplement suffisant.
Écrire un cours à la main permet de mieux le mémoriser. Lire un cours de son écriture permet de mieux le mémoriser. Stylos, crayons, et papiers, ça te permet de prendre 100% du cours, notamment les schémas.
C'est aussi un bon support qui ne fatiguera pas les yeux.

2)Je ne sais pas comment fonctionne le système éducatif en Belgique, mais en France, les livres scolaires sont prêtés gratuitement aux élèves durant toute l'année scolaire.
Il y a aussi un système de bourse pour les études, gradué en échelons, qui t'apporte des aides au plus l'échelon est élevé.
Ainsi, à partir d'un certain échelon (je ne me souviens plus lequel), le collège/lycée te prête ou t'offre n'importe quel livre de littérature que ton professeur t'a demandé d'acheter. A partir de la première scientifique, suivant ton échelon de bourse, une calculatrice scientifique t'es offerte.
Également, tu peux demander un ordinateur portable à ton collège/lycée, qui te sera prêté tout le long de l'année.
Il y a 7 échelons au total, l'échelon 0 on peut facilement l'avoir dans la classe moyenne, et il t'offre par exemple 100% des frais de scolarité des facultés et enseignements supérieurs dont l'Etat en a la charge.

Pour ce qui est du matériel de base, cahier, classeurs, stylo, les personnes ayant le moins de ressource reçoivent une bourse relativement importante en début d'année scolaire pour couvrir l'ensemble des dépenses au cours de l'année. Il y a aussi la bourse au mérite pour ceux qui obtiennent de bons résultats scolaires.

Bref, en France, les plus grosses dépenses de l'Etat français sont pour l’Éducation Nationale (les dépenses passent avant la Défense et l'armée), c'est un coup considérable, mais ça permet d'avoir, à mes yeux, un bon système scolaire, qui est accessible à tous.

Malheureusement, les temps veulent que des économies doivent être faites par l'Etat ... ce qui entraine notamment des suppressions de postes (ou plutôt des non remplacement) et des classes surchargés.
Demander à l'Etat ou à la région de financer des tablettes (financement obligatoire, soit totalement soit en partie, on ne peut pas obliger les parents à acheter à leurs enfants des articles coutant 100 euros minimum, et devant probablement être accompagnés de clavier physique (parce que si la tablette sert juste à faire ardoise, avec c'est 100 euros et plus jeté par la fenêtre)), c'est tout simplement non raisonnable actuellement.

je pense qu'avant de mettre la priorité sur des tablettes, ou tableaux interactifs, on devrait plutôt arrêter de surcharger les classes, arrêter de rabaisser le niveau pour supprimer des heures, et réembaucher.

Euh moi j'aurai dit :
1) Apprendre à utilisé l'outil qu'est l'informatique
2) Utiliser cet outil dans le cycle d'apprentissage des élèves
Existe déjà en France, au niveau collège.
4  0 
Avatar de BenoitM
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 06/10/2011 à 13:02
Ah non j'ai dit une connerie.

Des européens jugent aussi le système éducatifs des autres pays

Déjà qu'on niveau nationnal , je suis pas sur que tout le monde sachent comment sont intégrée les TIC dans leurs pays mais en plus savoir comment elles le sont dans un autre pays

En plus bon des sondages d'opinion, ce n'est guère interresant, il serait plus utiles de voir comment les TIC sont réellement intégré dans chaque pays.

Quels sont les expériences qui ont donné de bon résultats et celle qui n'ont pas réussie
Mais bon ca demande plus de travail que de téléphoné a 4000 personnes...
3  0 
Avatar de Nebulix
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 06/10/2011 à 15:38
Les "nouvelles technologies" ne sont d'aucune utilité pour apprendre à structurer sa pensée ni à l'exprimer de façon claire et ne devraient être présents dans les salles de classe qu'exceptionnellement et comme outils pour des projets précis portés par les enseignants.
Imposer d'en haut des gadgets hors de prix ne sert qu'à enrichir les fournisseurs et faire mousser les décideurs.
4  1 
Avatar de Thibqult
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 07/10/2011 à 15:10
Pour ma part je suis tout à fait d'accord avec gangsoleil concernant l'utilisation des tablettes numériques, elles n'ont rien à faire dans les enseignements traditionnels (les exemples proposés dans ce topic me semblent complètement gadgets) et tenderaient plus selon moi à créer une distance supplémentaire entre l'enseignant et ses élèves qui serait assez dommageable. A partir du niveau BAC cependant on pourrait trouver des applications sans doute utiles, mais pour moi cela ne fait plus partie de "L'éducation" en général étant donné la diversité des parcours possibles...

Je pense cependant que la place des nouvelles technologies devrait être un peu plus importante dans l'enseignement, ne serait ce que pour donner à chacun les mêmes chances (il me semble difficile pour une personne ne possédant pas d'ordinateur de maitriser les fonctions basiques rien qu'avec les cours proposés actuellement jusqu'au bac) en partant d'un socle commun de connaissances (savoir utiliser un traitement de texte, un tableur, se servir d'un navigateur...). Cela est fait en technologie mais de facon sommaire (je me souviens d'avoir appris au collège le fonctionnement des tableurs à l'écrit sans jamais utiliser excel - y compris pour le contrôle - ou bien d'avoir eu un semestre de cours de programmation sans jamais toucher un ordinateur... pas plus tard que l'année dernière) et non proportionnelle à l'utilisation de ces outils dans la vie active.

De plus, l'utilisation de ces technologies, et en particulier d'internet, devrais faire selon moi l'objet de quelques "cours" du genre éducation civique (ce qui pourrait donner lieu à d'intéressants débats à partir d'un certain âge) afin de sensibiliser les jeunes aux limites de ces outils (non, wikipédia n'est pas la vérité absolue; oui, tu as besoin d'apprendre les tables de multiplication basiques même si l'ordinateur peux calculer à ta place...) et aux "dangers" liés à leur utilisation (notamment sur tout ce qui concerne la vie privée...). Pour ne garder que cet exemple, Internet est un outil extraordinaire mais entre les mains d'un enfant non-averti (et je crois qu'ils sont de plus en plus nombreux à avoir accès au net à un âge très jeune, sans que les parents ne s'en soucient outre-mesure) il peut également devenir néfaste (car chronophage, débilitant...), voir dangereux. Les parents, même ceux qui prennent le temps de discuter de tout cela, ne suffisent plus face à l'omniprésence de ces nouveaus outils dans notre vie de tout les jours, et c'est pourquoi une intervention de l'école me semble nécessaire.
4  1 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 12/10/2011 à 9:48
Corrélation n'est pas lien de cause à effet.

Je ne dis pas qu'il ne faut pas de TIC. Je dis qu'il faut les intégrer dans une démarche pédagogique complète et cohérente. dire "il faut des tablettes et ça réglera tous nos problèmes", c'est de la pensée magique.
3  0 
Avatar de dourouc05
Responsable Qt & Livres https://www.developpez.com
Le 05/10/2011 à 17:44
À quel niveau d'éducation fait-on référence ? Secondaire (lycée/collège en France, il me semble) ? Supérieur ?
2  0 
Avatar de Kiiwi
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 06/10/2011 à 7:33
"dans toutes les classes" que veux-tu dire?

Sinon, dans l'enseignement, actuellement, les ordis ne sont utilisés que pour des recherches sur internet, de la bureautique, quelques programmes de maths, physique, et svt, qui demandent très peu de ressources.
Un ordinateur ayant 10 ans est largement capable de faire tout ce qu'on lui demande dans l'enseignement.
2  0