27 % des applications mobiles populaires ne le sont que dans un seul pays
Distimo analyse les tendances régionales des galeries d'applications

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
Les préférences des utilisateurs d'appareils mobiles en terme d'applications diffèrent significativement d'un pays à l'autre, en Extrême-Orient et pour l'OVI Store de Nokia notamment.
C'est en tout cas ce qui ressort d'une nouvelle étude de Distimo, le spécialiste néerlandais en analyse des galeries d'applications.

L'étude a spécialement examiné les tendances spécifiques d'utilisation d'applications en fonction des pays et régions. Elle compare aussi leur distribution en fonction des galeries d'applications (celles qui contiennent le plus d'applications à distribution géographique limitée)

La différenciation s'avère plus importante en Asie, où des pays se distinguent particulièrement. 67 % des applications iPhone les plus populaires au Japon ne le sont que dans ce pays. La même tendance, un peu plus faible (56 %), se rencontre en chine.

Pour l'ensemble des pays, la moyenne des applications qui sont exclusivement populaires dans un pays se situe à 27 %.

Concernant les limitations par galerie d'application, l'Ovi Store de Nokia a le taux le plus élevé d'applications disponibles uniquement en un seul pays : soit 29.4 %, contre seulement 3.4 % pour le volet iPad de l'Apple App Store, 3.5 % pour Windows Phone 7 et 4.9 % pour Android Market.

La majorité des applications Nokia spécifiques à un pays cible l'Italie et la Chine. En Italie, en raison de deux éditeurs d'applications qui accaparent rien qu'à eux, 9 % des applications réservées à ce pays.
Quant à la Chine, cette tendance s'explique par le règlement en place qui n'octroie l'autorisation de distribution de jeux vidéo qu'à deux agrégateurs de licences, et limite la publication des vidéos à un troisième organisme.



Sur l'App Store d'Apple : le nombre important d'applications exclusives aux États-Unis reste relativement faible, comparé au total d'applications disponibles.
Leur proportion est d'ailleurs peu présente dans le Top 100 : 22 % pour l'App Store de l'iPhone et 19 % pour celui de l'iPad.

L'étude note aussi que les applications populaires dans un pays donné se retrouvent naturellement aussi parmi les plus populaires dans les pays qui partagent la même langue officielle, ou se retrouvent dans la même région géographique.

Fait marquant : cette étude de Distimo ignore complètement le Blackberry World de RIM dans son rapport, qui reste tout de même l'une des plateformes les plus rentables pour les développeurs, en dépit de ses parts de marché réduites.

Source : Distimo

Et vous ?

Que pensez-vous de ces résultats ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Freem Freem - Membre émérite https://www.developpez.com
le 29/09/2011 à 11:05
Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
La différenciation s'avère plus importante en Asie, où des pays se distinguent particulièrement. 67 % des applications iPhone les plus populaires au Japon ne le sont que dans ce pays. La même tendance, un peu plus faible (56 %), se rencontre en chine.

La seule chose de tout cet article qui m'intrigue, ce sont les chiffres du Japon. Ils sont pourtant pas mauvais en technologie, et j'imagine qu'ils doivent avoir un grand nombre d'applications dans leur langue. Je suis assez surpris qu'ils favorisent une appli. On sait de quel genre elle est?

Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
La majorité des applications Nokia spécifiques à un pays cible l'Italie et la Chine. En Italie, en raison de deux éditeurs d'applications qui accaparent rien qu'à eux, 9 % des applications réservées à ce pays.
Quant à la Chine, cette tendance s'explique par le règlement en place qui n'octroie l'autorisation de distribution de jeux vidéo qu'à deux agrégateurs de licences, et limite la publication des vidéos à un troisième organisme.

S'il n'y a qu'un nombre limité d'éditeurs, il me paraît logique que le nombre d'applications soit restreint. Et donc, qu'une d'entre elles soit majoritaire de façon impressionnante.

Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
Sur l'App Store d'Apple : le nombre important d'applications exclusives aux États-Unis reste relativement faible, comparé au total d'applications disponibles.
Leur proportion est d'ailleurs peu présente dans le Top 100 : 22 % pour l'App Store de l'iPhone et 19 % pour celui de l'iPad.

Logique en même temps. Les USA sont une superpuissance en terme de population (entendez par la qu'il s'agit d'UN DES (pas du) pays les plus peuplés. Ajoutons à ça le fait qu'il s'agisse de nombreux états, chacun ayant probablement sa culture propre, et pour finir le fait qu'il soit probable que ce pays, étant le siège/lieu de naissance de nombreuses grosses entreprises IT, possède une plus grande diversité logicielle, et l'on remarquera que l'offre est large. Qui dit offre large, avec nombreuses cultures, dit que les applications utilisées seront différentes selon le lieu.
Je suis en revanche prêt a parier que dans un état précis, le phénomène de "ciblage" s'accentue.

Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
L'étude note aussi que les applications populaires dans un pays donné se retrouvent naturellement aussi parmi les plus populaires dans les pays qui partagent la même langue officielle, ou se retrouvent dans la même région géographique.

C'est censé être surprenant, que les gens n'utilisent que (oh, allez, quasiment que) les applications écrites dans leur langue? Et pour les pays voisins, c'est souvent aussi la ou l'on aura le plus tendance à parler la langue du voisin, avec l'anglais pour exception.

Je pense que cette étude enfonce majoritairement des portes grandes ouvertes.
Avatar de Kiiwi Kiiwi - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 29/09/2011 à 11:37
La seule chose de tout cet article qui m'intrigue, ce sont les chiffres du Japon. Ils sont pourtant pas mauvais en technologie, et j'imagine qu'ils doivent avoir un grand nombre d'applications dans leur langue. Je suis assez surpris qu'ils favorisent une appli. On sait de quel genre elle est?

Les chiffres du Japon ne m'étonnent pas du tout ... ils ont une culture et une langue bien à eux. Il est donc normal qu'ils s'y retrouvent bien plus dans leurs applications populaires, qui diffèrent forcément de celles que pourraient l'être en Europe.
Je ne voie pas le rapport avec la technologie dans cette étude.
Oui, ils doivent avoir un grand nombre d'applications dans leur langue, et ce sont probablement ces applications qui sont le plus populaire.
Ils ne favorisent pas une application en particulier, l'article dit plutôt que dans les applications les plus populaire (le top 10 on va dire), ces applications ne le sont pas dans d'autres pays ... si ce top 10 d'applications est en japonais, je comprend que ces mêmes applications ne soient pas populaires partout. Si on connait pas le japonais, on aura bien du mal avec leurs applications

S'il n'y a qu'un nombre limité d'éditeurs, il me paraît logique que le nombre d'applications soit restreint. Et donc, qu'une d'entre elles soit majoritaire de façon impressionnante.

Il n'y a pas un nombre limité d'éditeurs en Italie, mais ce que dit l'article c'est qu'il y a 2 gros groupes qui publient beaucoup sur l'OVI store.

Logique en même temps. Les USA sont une superpuissance en terme de population (entendez par la qu'il s'agit d'UN DES (pas du) pays les plus peuplés. Ajoutons à ça le fait qu'il s'agisse de nombreux états, chacun ayant probablement sa culture propre, et pour finir le fait qu'il soit probable que ce pays, étant le siège/lieu de naissance de nombreuses grosses entreprises IT, possède une plus grande diversité logicielle, et l'on remarquera que l'offre est large. Qui dit offre large, avec nombreuses cultures, dit que les applications utilisées seront différentes selon le lieu.
Je suis en revanche prêt a parier que dans un état précis, le phénomène de "ciblage" s'accentue.

Même si je suis d'accord, j'aurai pensé différemment. L'anglais était la langue universelle, on aura plus de chance de trouver les bonnes applications en anglais populaires dans plusieurs pays... simplement ^^
La culture des pays occidentaux est semblable. Bien qu'il y ait des différences notables, elles ne s'expriment pas tellement dans les applications.
Et puis les grosses entreprises IT veulent toucher une population large, et atteindre l'Europe ... elles vont éviter de faire une application qui ne plaira qu'aux Texans.
Avatar de Squisqui Squisqui - En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
le 29/09/2011 à 21:39
Citation Envoyé par Kiiwi  Voir le message
Les chiffres du Japon ne m'étonnent pas du tout ... ils ont une culture et une langue bien à eux. Il est donc normal qu'ils s'y retrouvent bien plus dans leurs applications populaires, qui diffèrent forcément de celles que pourraient l'être en Europe.
Je ne voie pas le rapport avec la technologie dans cette étude.
Oui, ils doivent avoir un grand nombre d'applications dans leur langue, et ce sont probablement ces applications qui sont le plus populaire.
Ils ne favorisent pas une application en particulier, l'article dit plutôt que dans les applications les plus populaire (le top 10 on va dire), ces applications ne le sont pas dans d'autres pays ... si ce top 10 d'applications est en japonais, je comprend que ces mêmes applications ne soient pas populaires partout. Si on connait pas le japonais, on aura bien du mal avec leurs applications

Et avant l'arrivé d'Apple, le Japon avait un marché très fermé. Du point de vue des occidentaux, c'était le marché des keitai (qui veut tout simplement dire "téléphone" en Japonais), des téléphones nettement plus axés pratique que gadget.
Avant l'arrivé des smartphones tout court dans le monde, les keitai étaient réputés pour leurs fonctionnalités avancées tel que le navigateur web, le porte-monnaie électronique, le flashcode (à présent obsolète au profit des puces RFID), le GPS, l'E-mail (les SMS n'existent pas) et autres trucs.
Ce que je veux dire, c'est qu'un smartphone occidental vendu au Japon possède généralement des softs pour combler quelques lacunes par rapport au keitai.
En autre exemple de soft : Facebook, Windows Live Messenger et Youtube font un gros bide au Japon car les Japonais utilisent Mixi (SNS Japonais, fermé à l'étranger), Yahoo! (qui joue le rôle "d'Ebay" au Japon en plus d'être très présent) et Niconico Douga (un bête équivalent Japonais de Youtube, né de... leech de vidéos Youtube avant d'être indépendant).
Avatar de Kiiwi Kiiwi - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 29/09/2011 à 21:51
Je suis assez surpris qu'ils favorisent une appli.

c'est ce passage que je n'avais pas compris, et que je ne comprend toujours pas.

Comme tu le dis toi même, ils ont leur version nipponne de nos applications populaires, et ils ont en plus des applications axés sur tes technologies non répandues chez nous.

Il ne faut pas s'étonner qu'ils favorisent les applications spécifiques à leur pays.
Offres d'emploi IT
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Android developer (H/F)
Paris&Co Incubateurs - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil