Des scientifiques explorent un « mode subconscient » des téléphones portables
E-MiLi prolonge de 54 % l'autonomie des batteries

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
La durée de vie de batterie des téléphones portables pourrait être grandement optimisée par l'introduction d'un « mode subconscient » développé par le professeur Kang Shin et son doctorant Xinyu Zhang à l'université du Michigan.

Nommée E-MiLi, cette technologie opère lorsque l'appareil n'est pas en utilisation directe, mais garde sa connectivité radio pleinement active dans l'attente de toute donnée et à la recherche de connexions meilleures.
Une taxe énergétique que paient les téléphones 80 % du temps où l'appareil est supposé être en veille sur les réseaux les plus encombrés, d'après les scientifiques.

La solution consiste à plonger le téléphone dans un mode « subconscient » où sa connectivité Wi-Fi n'est active qu'au 16e de sa fréquence normale et se relance de plus belle dès que l'appareil est réveillé par des données entrantes.

Le challenge — vous l'auriez deviné — n'est pas de baisser la fréquence de la carte réseau, mais d'arriver à reconnaître un message entrant quand l'appareil marche au ralenti.

Le nouveau concept repose sur l'optimisation des en-têtes des messages que le téléphone reçoit et qui lui permettront de se reconnaître et de se relancer, de la même manière qu'un humain somnolent qui répond à l'appel de son nom même s'il est « à 90 % endormi » confie Shin à Science Daily.

D'après Kang Shin, E-MiLi (pour Energy-Minimizing Idle Listening) devrait prolonger l'autonomie des batteries jusqu'à 54 % et réaliser 44 % d'économie d'énergie sur 92 % des mobiles du marché.

E-MiLi nécessite une mise à jour du firmware des téléphones et ordinateurs avec lesquels communiquent les appareils optimisés, de sorte à ce qu'ils incrustent l'adresse de destination dans l'en-tête des messages d'une nouvelle manière plus facile à détecter.

Il reste donc à convaincre les fabricants des puces Wi-Fi d'adopter E-MiLi, et les constructeurs des smartphones d'incorporer les nouvelles puces dans leurs prochains modèles.

Les deux scientifiques présenteront plus amplement E-MiLi après demain le 21 septembre à la conférence ACM International à Las Vegas.

Source : Science Daily

Et vous ?

Que pensez-vous de cette nouvelle technologie ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de GCSX_ GCSX_ - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 19/09/2011 à 11:53
Etant donné qu'il s'agit d'une mise à jour du protocole, qui est donc logiciel et non pas matériel, tous les appareils équipé d'une puce WiFi "flashable" devraient pouvoir être mis à jour sans avoir à changer la carte ou l'apareil.

Maintenant celà relève de la bonne volonté des fabriquants.
Avatar de Flaburgan Flaburgan - Modérateur https://www.developpez.com
le 19/09/2011 à 13:03
On parle des téléphones portables mais des ondes WiFi. Certes on connecte souvent son téléphone au WiFi quand on est à la maison, mais dans 90% des cas on a pas accès à un réseau WiFi quand on utilise son téléphone.
Alors une technologie de ce type oui, mais avec les réseaux mobiles, plus qu'avec le WiFi..
Offres d'emploi IT
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)
Ingénieur H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Ingénieur conception en électronique de puissance H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil