Windows Server 8 : la pré-bêta disponible en téléchargement

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
Au second jour de la conférence Build, Microsoft a présenté le tant attendu Windows Server 8, complément et superviseur de Windows 8 en entreprise, disponible à son tour en téléchargement réservé aux professionnels.

Le Cloud Computing est pour le successeur de Windows Server 2008, ce qu'est le support des tablettes pour Windows 8 : la nouveauté phare autour de laquelle gravitent les 300 nouveautés de l'OS, dont l'essentiel a été présenté par Satya Nadella, présidente de la division « Server and Tools ».

Mais il ne s'agit pas là du Cloud public, façon Windows Azure, la Platform as a Service de Microsoft, mais celui centré sur la virtualisation des machines sous Windows Server, soit au niveau des Cloud privés, ou sur les plateformes d'hébergement Cloud des partenaires de Microsoft.

Une approche rendue possible par les améliorations conséquentes apportée par la version 3 d'Hyper-V, la plateforme de virtualisation de Windows, et une bien meilleure adaptation du serveur Web IIS à la multiténacité.

Il n'empêche que cette maturité dans le domaine Cloud, Windows Server 8 la doit pour beaucoup aux technologies développées et à l'expérience acquise par Microsoft durant la gestion de ses propres DataCenters Windows Azure, ses hébergeurs et divers fournisseurs de services, insiste la responsable de l'entreprise.

Microsoft favorise par ailleurs pour Windows Server 8 une approche différente d'administration des serveurs sous Windows, sans l’habituelle interface utilisateur graphique que Jeffrey Snover, architecte en chef de la division Windows Server n'en veut plus sur les serveurs et qualifie de « mauvaise idée ».

Microsoft a pourtant été le premier à introduire ce concept depuis 1993 sur Windows NT, une époque où le concept de Cloud n'était même pas né. Ainsi, Microsoft confirme son virage vers l'administration à distance, amorcée par l'introduction de Server Core sur Windows Server 2008.

L'idée n'est donc pas nouvelle, mais elle n'était pas non plus jusque-là aboutie ni répandue, notamment en raison des logiciels tiers qui reposent toujours sur cette interface, et la grande difficulté d’accomplir certaines tâches d'administration sur un Server Core, « nu ».

Cette réticence des administrateurs envers ce mode a été renforcée par l'impossibilité d'installer l'interface graphique sur une installation Core Server existante, si ce choix s'avère par la suite limitant ou impertinent.

Windows 8 corrige le tire en devenant plus modulaire, permettant d'ajouter ou se débarrasser de l'interface graphique sans devoir tout réinstaller.

Il existe en effet trois configurations possibles : celle que Microsoft recommande est d'opter pour le Server Core sans fioritures. Une deuxième installation intermédiaire consiste à n'installer qu'un Shell graphique, soit un environnement où les applications à interface graphique peuvent se lancer, mais sans inclure les applications Windows familières comme Internet Explorer ou l'explorateur Windows.

Enfin, et pour des raisons de rétrocompatibilité seulement, Server 8 peut installer toute la panoplie habituelle.

La gestion à distance est donc désormais la voie privilégiée de Microsoft, par une nouvelle console d'administration qui suit elle aussi la mode Metro :



L'automatisation est l'autre fer de lance de Server 8 grâce à l'entrée en scène de PowerShell 3.0, la nouvelle version du langage de script et framework d'automatisation des tâches, riche de 2300 nouveau script.

Durant sa présentation Satya Nadella a présenté trois autres nouveautés majeures de Windows Server 8 : la gestion des baies de stockage, la migration virtuelle à chaud des disques durs et la possibilité de transiter le même lot de donnée à l'aider de plusieurs cartes réseau intégrées au même serveur.

Avec Storage Spaces, les administrateurs peuvent gérer de multiples disques durs reliés aux interfaces SAS (Serial Attached SCSI) sans nécessiter un logiciel de gestion de stockage spécifique.

Une démonstration a été donnée avec 16 disques reliée à la même grappe, qui peuvent être aisément partitionnés en de multiples disques virtuels.
« Il suffit maintenant d'attacher un paquet de disques à Windows et avoir le tout pris en charge et déployé sur le champ » s'est enthousiasmé Bryon Surace à la fin de sa présentation.

Cette technologie de gestion de stockage repose sur l'utilisation du protocole SMB (Server Message Block) version 2.2.

Windows Server 8 est donc une révision de fond en comble de l'OS qui sera présenté plus en détail durant les sessions restantes de l'évènement qui se déroule jusqu'au 16 septembre à Anaheim, Californie.

Plus de nouveautés peuvent être découverte en installable la prébêta de Windows Server 8 disponible en téléchargement

Source : Microsoft Technet

Et vous ?

Que pensez-vous des nouveautés de Windows 8 Server ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)
Architecte et intégrateur scade/simulink H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil