L'application d'AVG expulsée du MarketPlace Windows Phone par Microsoft
Pour géolocalisation des utilisateurs, l'éditeur se défend

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
L’éditeur des solutions d’antivirus AVG défend son antivirus gratuit pour smartphone Windows Phone 7 qui avait été expulsé du MarketPlace Windows Phone par Microsoft.

L’application mobile d’AVG avait été lancée il y a à peine une semaine pour permettre de détecter et supprimer les virus sur les terminaux sous Windows Phone 7.

À peine trois jours après sa publication, l’application AVG Mobilation a fait l’objet d’une certaine polémique sur ses fonctionnalités réelles.

En effet, un ancien employé de Microsoft, Justin Angel a publié sur son compte twitter que l’application d’AVG serait une sorte de spyware qui « utilise la géolocalisation pour traquer les utilisateurs depuis le démarrage de l’application ».
De plus, Windows Phone intègre un modèle de sécurité donnant aux applications des pouvoirs assez limités, rendant ainsi la création et l’exécution des logiciels malveillants assez complexes.

La réaction de Microsoft face à cette affaire a été la suppression du logiciel de la galerie d’applications Windows Phone 7.

L’éditeur, répondant aux accusations des experts, vient de publier un message dans lequel il reconnait que son application collecte les données sur les utilisateurs, affirme que son seul but est de fournir un meilleur service de sécurité pour les utilisateurs en les aidant par exemple à localiser un téléphone en cas de perte ou de vol.

AVG qui ne manque pas de passer en revue l’ensemble des fonctionnalités offertes par AVG Mobilation, assure ne pas manipuler ces données ou les utiliser pour des publicités ciblées. Il indique par ailleurs que les utilisateurs ont la possibilité d’autoriser ou non la géolocalisation.

Concernant la disponibilité d’un antivirus sur une plateforme ne disposant pratiquement d’aucun virus, l’éditeur précise qu’AVG Mobilation ne se limite pas uniquement à la recherche et l’éradication d’éventuels virus, mais protège également les utilisateurs contre les menaces extérieures qui utilisent Internet comme vecteur d’attaque, à l’instar des attaques par Phishing.

Pour l’instant, l’application est toujours indisponible sur le MarketPlace Windows Phone 7, et les travaux sont en cours entre l’éditeur et Microsoft afin de s’assurer que l’application suit les directives de la galerie d’applications Windows Phone 7.

Source : Twitter Justin Angel, Réponse AVG

Et vous ?

Que pensez-vous de la réaction de Microsoft ? Et des justifications apportées par AVG ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de GCSX_ GCSX_ - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 13/09/2011 à 14:14
un meilleur service de sécurité pour les utilisateurs en les aidant par exemple de localiser un téléphone en cas de perte ou de vol.

Çà c'est déjà intégré à l'OS...

mais protège également les utilisateurs contre les menaces extérieures qui utilisent Internet comme vecteur d’attaque, à l’instar des attaques par Phishing.

Je voudrait bien savoir comment ils font étant donné que les applis Windows Phone n'ont pas accès aux e-mails, SMS ou messages instantanés reçus par le téléphone...

Pour ce qui est des pages Web malicieuses, il faudrai que toutes les pages Web affichées passent pas l'appli d'AVG, ce qui est impossible sur WP7 (autre règle de sécurité pour éviter les interceptions de données selsibles).
Donc si l'utilise se sert du navigateur et/ou de toute autre appli qui affiche des pages Web, je suis désolé mais l'appli AVG est totalement impuissante...

Pour ce qui est de la géolocalisation, je suis incapable de savoir ce qu'ils font des données une fois collectées. Je m'en remet donc à "l'enquète" que mène Microsoft et les autres experts qui se penchent sur cette affaire.
Offres d'emploi IT
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Architecte électronique de puissance expérimenté H/F
Safran - Ile de France - Villaroche - Réau
Data scientist senior H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (Saclay)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil