Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Dart : Google prépare un nouveau langage de programmation structurée pour le Web
Qui sera présenté à la conférence Goto

Le , par Idelways

20PARTAGES

10  1 
Mise à jour du 17/02/2012, par Hinault Romaric

Google vient de publier une préversion (technical preview) pour les développeurs de Dartium, un navigateur à base de Chrome qui introduit la machine virtuelle Dart.

Dart est présenté par Google comme un langage de programmation structuré pour le Web, basé sur les classes et optionnellement typé.

L’objectif inavoué de Google est de mettre JavaScript à la retraite en proposant un langage qui offre la même flexibilité que celui-ci, mais qui se distingue par son typage fort et optionnel.

Dart s'exécute soit sur une machine virtuelle native du côté serveur ou sur un moteur JavaScript classique à l'aide d'un compilateur qui convertit le code en JavaScript compatible avec Chrome, Safari 5+ et Firefox 4+, etc.

Cette préversion permettra d’exécuter des programmes Dart directement sur la machine virtuelle Dart incluse dans le navigateur Chrome, en évitant une étape de compilation séparée pour convertir le code.

Google a l’intention, après plusieurs tests de la VM Dart, de l’inclure dans les futures versions de son navigateur Chrome.

Pour l’instant, le langage bénéficie uniquement du support de Google, et aucun constructeur de navigateur n’a encore indiqué son intention de supporter Dart. La firme espère néanmoins atteindre un certain stade de maturité avec Dart avant de le soumettre à un processus de normalisation.

Dartium est disponible pour les ordinateurs Mac et Linux. Une version pour Windows sera disponible dans les jours à venir.

Télécharger Dartium

Source : Google

Dart : Google dévoile la nature de son JavaScript-killer
Un langage flexible et optionnellement typé, conçu pour les hautes performances

Mise à jour du 10 octobre 2011 par Idelways

Les rumeurs viennent d'être confirmées au sujet du nouveau langage de programmation de Google. L'entreprise a officiellement dévoilé la nature et les ambitions de son langage Dart à la conférence Goto qui se déroule au Danemark.

Les spéculations autour du « langage de programmation structurée pour le Web » ont été déclenchées par une discrète annonce sur le planning de cette conférence. Puis, elles ont été confortées par la fuite d'un email interne de Google (lire ci-devant)

Une première Preview sur le site officiel du langage met à disposition des développeurs des outils open source de création d'applications, des exemples de code, la documentation de sa bibliothèque standard et un brouillon des spécifications du langage.

Dart est défini en tant que « langage basé sur classes et optionnellement typé », sur l'annonce officielle par Lars Bak, le créateur du moteur JavaScript V8 et membre de l'équipe Dart.

Logo de Dart


Les objectifs de la conception du langage visent à créer un langage « structuré, mais flexible », qui semble « familier et naturel pour les développeurs, et faciliter ainsi son apprentissage ».
Enfin (et surtout), Dart est amené à afficher de hautes performances sur tous les navigateurs et environnements modernes, « à partir des périphériques portables jusqu’à l'exécution du côté serveur », confirme l'ingénieur émérite de Google.

Dart se distingue du JavaScript, dont il a l'ambition de supplanter, par son typage fort, mais optionnel. Les développeurs peuvent donc coder avec la même flexibilité qu'en JavaScript et ajouter le typage par la suite, voir se faciliter cette tâche à l'aide d'outils d'analyse et d'inférence de types.
Dart suit un modèle objet assez complet et plus classique que celui du JavaScript (qui est basé sur le prototypage). Il supporte notamment les concepts d'implémentation d'interfaces et d'héritage simple.

Dart s'exécute soit une machine virtuelle native du côté serveur ou sur un moteur JavaScript classique à l'aide d'un compilateur qui convertit le code en JavaScript compatible avec Chrome, Safari 5+ et Firefox 4+ (d'autres navigateurs suivront).

Sans surprise, les scripts Dart peuvent cohabiter avec le code HTML à travers la balise script qui prend le type « application/dart », qui est par la même occasion le mime-type du langage. La fonction main() du style C est obligatoire.

Bien qu'il soit monothread, la programmation concurrente est dès le départ au centre des préoccupations de l'équipe Dart. Le langage supporte les « isolations » qui ont chacune leurs propres mémoire et thread de contrôle. Aucun état n'est partagé entre les isolations qui sont créées par spawning (des fonctions qui chargent et exécutent des processus fils).

L'équipe de Dart envisage d'intégrer la machine virtuelle de Dart au navigateur Chrome, mais aucune date n'est avancée.

Et en voici le traditionnel Hello World !

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
main() {
  print('Hello World');
}

Site officiel : dartlang.org
Spécifications du langage

Source : annonce officielle sur le blog Googlecode

Et vous ?

Alors, vous comptez vous y mettre ?
Que pensez-vous du langage Dart ?

Google souhaite-t-il pousser JavaScript vers la sortie avec Dart ?
Son nouveau langage de programmation Web

Mise à jour du 14 septembre 2011

Le langage de programmation Dart sur lequel Google met les dernières retouches avant sa présentation en octobre devrait succéder au langage JavaScript, afin de pallier aux « défauts fondamentaux » qui ne peuvent être corrigés en faisant simplement évoluer le langage.

Des défauts qui ralentissent le développement d'applications Web complexes, devenu « beaucoup trop difficile » et un véritable « labyrinthe déroutant ».

Ce serait en tout cas les ambitions de Google à en croire le contenu fouillé d'un email supposé provenir du chercheur émérite Mark S. Miller et adressé à de nombreux collègues de Google.
Un mail qui remonte au 16 novembre 2010 et dont le texte intégral peut être retrouvé sur Github.

L'auteur de l'email évoque deux stratégies pour pousser JavaScript vers la sortie et le suppléer par le langage « Dash » (qui aurait changé de nom pour devenir Dart). Un langage « destiné à maintenir la nature dynamique de JavaScript, mais avec un meilleur profil de performance et qui se prête mieux au “tooling” sur les grands projets ».

La voie Dash ou Dart, « très risquée, mais d’une grande valeur ajoutée », implique, toujours d'après l'email, que le langage soit open source et soutenu pour qu'il soit supporté sur d'autres navigateurs.

Le langage — dans la vision de Mark S Miller — ne devrait pas (du moins en un premier temps) faire plus que ce que JavaScript permet de réaliser au niveau du navigateur, puisqu'il propose qu'un compilateur de code Dash vers JavaScript soit mis à la disposition des développeurs pour cibler les navigateurs qui ne le prennent pas en charge nativement.

Google pourrait donc tenter d'accélérer l'adoption (non native) de son langage en prenant à sa charge la création de plug-ins pour les autres navigateurs. Il n'en est en effet pas à sa première intervention comme en témoigne l'épisode « Chrome Frame », pour Internet Explorer.

Dash pourrait donc être utilisé comme le langage open source CoffeeScript qui compile en JavaScript, avec le but ultime « de remplacer JavaScript comme une lingua franca pour le développement sur la plateforme Web ouverte »

Entre-temps, Google maintiendra une stratégie que Miller appelle « Harmony », en continuant de travailler conjointement avec le TC39 (le corps de standardisation d'EcmaScript) pour faire évoluer JavaScript.

Mais toute cette initiative, destinée à faciliter le développement Web ouvert et améliorer ses performances, serait surtout motivée par la peur des écosystèmes d'Apple et d’autres plateformes fermées vers lesquels « dérive le cyclone d'innovation ».

« L'émergence de plateformes alternatives impérieuses, comme iOS signifie que la plateforme Web doit se montrer compétitive, non seulement sur le fond, mais aussi sur sa portée », estime Mark S Miller, avant de poursuivre : « JavaScript tel qu'il est aujourd'hui n’est pas une solution viable à long terme et quelque chose doit changer ».

Source : L'email sur Github

Et vous ?

Trouvez-vous, comme le supposait Mark S. Miller, qu'il est réellement beaucoup trop difficile de coder des applications Web complexes en JavaScript ?
Êtes-vous prêt à développer en Dart ? Sous quelles conditions ?

Dart : Google prépare un nouveau langage de programmation structurée pour le Web
Qui sera dévoilé à la conférence Goto

Quelques jours après que l'enregistrement de plusieurs noms de domaines ait vendu la mèche, c'est désormais officiel : Google travaille sur un nouveau « langage de programmation structurée pour le Web ».

« Dart » sera présenté à la keynote d'ouverture de la conférence GOTO Aarhus le 10 octobre prochain, et c'est à-peu-près tout ce que l'on sait d'officiel sur ce mystérieux langage.

Deux célèbres pionniers du développement, qui en seraient les principaux instigateurs, présenteront la nouvelle création du géant américain, présent partout sur le Web, mais beaucoup moins entre les doigts des codeurs Web hormis à travers les API et quelques outils comme l'excellent Google Web Toolkit.

Il s'agit de Gilad Bracha, un vétéran de SAP et Sun, et coauteur des spécifications du langage Java, ainsi que Lars Bak, le créateur de moteur JavaScript V8, entre autres.

Les conférenciers ont tous les deux une expérience conséquente avec le langage Smalltalk et Dart pourrait en être fortement inspiré.
On s'attendra donc a priori à un langage interprété qui piétinera les plates-bandes de Python et JavaScript, deux langages de programmation plébiscités chez Google.

Parmi les autres spéculations qui vont bon train sur le Web, on retiendra que Dart pourrait n'être qu'une extension du V8, ou un nouveau souffle donné au langage Newspeak inventé par Gilad Bracha, qui aurait été amélioré par Google et débarrassé de son nom à connotation négative : la novlangue imposée par le régime totalitaire de l'Océania pour éliminer toute expression subversive dans le roman 1984 de George Orwell.

Mountain View dispose d'un langage de programmation orienté-système appelé Go, qui est considéré, en dépit de la croissance pénible de sa popularité vacillante, comme une alternative crédible au C++ et à Java.

À noter que Google a détenu quelques temps une technologie qui porte le nom DART, issue de l'acquisition de Doubleclick en 2007. « Dynamic Advertising Reporting & Targeting » a été abandonnée l'année passée.

Quoi qu'il en soit, le plus grand défi qui s'opposera à Dart sera d'apporter une véritable valeur ajoutée dans un paysage Web saturé de langages aussi bons que diversifiés.

Source : Site officiel de la conférence Goto Aarhus

Et vous ?

Quel type de langage attendez-vous (ou souhaitez-vous) de Google ?
Y'a-t-il encore une place pour un nouveau langage de programmation pour le Web ?
Dans quels domaines et pour quelles applications ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de thorium90
Membre averti https://www.developpez.com
Le 12/09/2011 à 12:24
Juste une remarque a ceux qui trouvent qu'il existe "trop" de langage différent et ne comprennent pas pourquoi :

En fait je pense qu'il vous faut revoir le concept d'abstraction.
En effet, comprenez bien que ce n'est pas le langage qui détermine son usage mais son niveau d'abstraction qui selon les capacités algorithmique du développeur en feront un langage plutôt dédié a une technologie qu'à une autre.

Prenons l'exemple d'une serveur TCP, on va pouvoir le coder en C, C++, Python, java, .Net et j'en passe. Mais le niveau d'abstraction du langage déterminera sa portabilité, le détail de sa configuration possible, et la productivité du langage.

Au final la vitesse a produire du code avec un langage sera inversement proportionnel a sa souplesse.

Donc si google sort un nouveau langage de programmation c'est qu'il pense pouvoir nous offrir un nouvel arrangement du trinôme Souplesse-Productivité-abstraction. Ajoutez a ça, les API web qui vont bien et vous orienterez les usages, mais ça s'arrete la.

Il me tarde donc de découvrir la nouvelle recette de google

Edit :
Alors en attendant de trouver le Saint Graal, on va se diriger de plus en plus vers une fragmentation des langages
Il n'en existera jamais ou si il doit y en avoir un, il existe deja, c'est l'assembleur. La productivité de celui ci est à 0% tout comme son niveau d'abstraction tout en ayant sa souplesse à 100% et un langage dont la souplesse est a 100% et sa productivité aussi tient du paradoxe et ne peut exister.
15  1 
Avatar de yotsumi
Membre actif https://www.developpez.com
Le 10/09/2011 à 1:36
c'est vrai que google produit beaucoup de fiascos ( wave,buzz etc... )
Même si certains de leurs projets n'ont pas été de grands succès, ce n'est pas un fiasco pour autant.

Des technos utilisés dans wave sont dispo dans les Google docs maintenant.
Google+ est d'une certaine manière le sucesseur plus complet de Buzz.

Par ailleurs, ils n'hésitent pas à lancer des nouvelles technologies, en sachant pertinemment qu'elles ne seront pas utilisées à grande échelle dans l'immédiate. Mais on ne peut pas leur reprocher d'innover, d'autant plus qu'en général, leurs développements et leurs idées sont sérieuses et de très bonne qualité.

Par exemple :
11  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 13/09/2011 à 11:39
Vous trouvez qu'il y a trop de langages ? Moi, je trouve qu'il y a trop de livres, je n'arrive pas à les lire tous. On ne pourrait pas demander aux auteurs d'arrêter d'écrire ?

Sérieusement, si Google a fait ce nouveau langage, c'est qu'ils doivent avoir de nouvelles idées à proposer, et donc, il peut en sortir du mieux, peut-être même pour votre langage préféré, à terme, si une des idées que propose Dart est tellement intéressante qu'elle sera reprise dans d'autres langages.

Personnellement, j'ai du mal à comprendre le conservatisme chez des gens qui bossent dans les nouvelles technologies.
12  1 
Avatar de nicorama
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 09/09/2011 à 9:53
On trouve Javascript côté serveur, notamment avec Node.js.
Toutes les GoogleApps utilisent Javascript côté serveur.
10  0 
Avatar de ithel
Membre averti https://www.developpez.com
Le 09/09/2011 à 11:49
Citation Envoyé par cbleas Voir le message
Bonjour,
au vu des différents arrets et changements de direction de Google n'est ce tout simplement pas risqué de s'investir dans ce langage?
Quand bien même Google déciderait de s'investir à fond et durant une longue période dans ce langage, je ne pense pas qu'il serait malgré tout conseillé de l'utiliser pour des projets sérieux avant un bon moment: il va falloir tester cette technologie, constater ses points forts et ses faiblesses, et surtout combler les lacunes de sa bibliothèque logicielle (lacunes inévitables lorsqu'un tout nouveau langage voit le jour).
10  0 
Avatar de Freem
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 16/09/2011 à 11:05
Au sujet du troll aux langages:
Les langages C et C++ ont une quantité impressionnantes de librairies existantes.

Si elles ne sont pas intégrées au langage lui-même, c'est pour une raison simple:
Ce sont des langages sujets à des normes, pas des conventions qui deviennent normes de fait, mais bien des normes reconnues par des organismes internationaux.
De plus, leur objectif n'a jamais été de faire le café par défaut, parce qu'une telle fonction, si elle peut être utile, ne l'est pas à tous les utilisateurs du langage, elle est trop précise.
Contrairement aux fonctions/classes qui font partie de la librairie standard du langage.
--> simplicité & légèreté (pas besoin d'apprendre maintes fonctions pour prétendre utiliser la bête, pas de dépendances inutiles non plus)

Un autre point qui est extrêmement important dans ces DEUX langages, car il faut arrêter de dire que ce sont les mêmes, c'est qu'un code aux normes peut compiler sur n'importe quelle machine qui aie un compilateur aux normes. Et un tel compilateur peut exister sur n'importe quelle machine, car ces normes ne définissent pas l'implémentation.
--> portabilité & efficacité (selon les compilos, bien sûr)

Moi je parle français. Quand j'ai besoin d'une phrase toute faite, je vais chercher dans un livre qui en recense. Je n'ai pas besoin de l'avoir intégrée dans ma langue, qui es déjà suffisamment riche comme ça.
Tous les langages font la même chose, avec plus ou moins de bonheur.
Le C et le C++ ne font pas exception à la règle.
--> extensibilité (encore que savoir le français ne veut pas dire que j'en connaisse toutes les subtilités)

La productivité viens du langage?
Je suis d'accord, mais pas à cause du nombre de lignes de code, qui dépend uniquement de la bibliothèque utilisée pour écrire le programme.
Un programme qui utilise l'API win32 dans le langage de votre choix sera bien plus long, moins efficace et moins portable, qu'un truc écrit en C++ avec les bibliothèques Qt ou WxWidgets. Et il sera aussi probablement plus performant sous windows, même si c'est un langage non compilé.

Je pense qu'elle viens de la quantité de paradigmes utilisables dans le langage, ainsi que de la rapidité d'apprentissage de celui-ci.
Un expert en C++ est probablement plus productif qu'un expert d'un langage qui gère moins de paradigmes. (rappel: C++ => programmation procédurale, la POO et la programmation générique. Certaines libs permettent d'utiliser la prog par contrat, mais je ne sais même pas ce que c'est :S )
Par exemple, si on ne peux pas écrire de template en php (je sais pas si on peut, hein, si ça se trouve il y a un équivalent, c'est un EXEMPLE), je ne vois pas comment un type qui exploite ce langage a fond peut être plus productif que quelqu'un qui maîtrise a fond le C++. Idem, les classes ne sont pas adaptées à tout: elles engendrent un surcoût mémoire et processeur.

La différence, c'est que pour maîtriser C++ il faut beaucoup plus de temps.
C'est pour ça qu'on le dit moins productif, pas pour son manque de fonctions/framework.

Un autre point souvent reproché au C++ c'est l'obligation de la gestion de la mémoire.
C'est le cas en C, mais pas en C++, justement grâce à ces fameux templates, l'introduction des références, les vector<T>, etc.

Chaque langage a ses spécificités, c'est sûr.
Et le 1er effet de ces spécificités, c'est le temps qu'il faut avant d'être productif avec le langage.

J'en ai vraiment marre d'entendre les gens dire "Je programme en .NET" par exemple, mais c'est vraiment représentatif de ce qui a été dit:
L'important, c'est de moins en moins le langage, pour ceux qui ne le maîtrisent pas à fond (et ne le veulent pas) mais le framework, qui est, lui, fait par des gens qui le maîtrisent.

PS: je suis pas un expert du C++, mais j'en voit les possibilités quand j'utilise la STL, écrite dans ce langage. Combien de langages peuvent se vanter d'être écrits en eux-même?

Bon, fin du troll sur ce sujet.

L'intérêt, ici, ce n'est pas la guégerre des langages, mais la naissance d'un nouveau.

Je m'y mettrais bien, personnellement. Google n'est pas fiable? Faut arrêter de déconner, je pense que nombreux sont ceux qui utilisent son moteur et son navigateur au quotidien ici, sans parler des mails.
Et idem les entreprises.

Et puis, ils veulent en faire un langage open source, alors on s'en fiche que google risque de le lâcher, tant qu'une communauté se crée derrière.
Et sur ce point, qui mieux que google peut la faire partir? ([joke]Bon, ok, y'a bien Linus Torvald qui a un gros pouvoir de ce côté mais il à d'autres fenêtres à fouetter [/joke])
Les communautés autour d'un produit ont déjà réussi des tours de force extraordinaires, comme racheter un logiciel propriétaire (inkscape par exemple).
D'autres langages open sources sont aujourd'hui des grands de ce monde:
Perl, Python, C, C++, JAVA, ... Pourquoi pas Dart, puisque tant de gens semblent dénigrer le Javascript?
10  0 
Avatar de Priato
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 16/09/2011 à 11:46
Citation Envoyé par psykokarl Voir le message
Juste pour dire que le qualificatif "robuste" s'applique difficilement à une langage. Robuste se comprend par résistant au aléas (erreur humaine ou des valeurs en entrée). La robustesse qualifie le code et non le langage.
Bien en contraire j'attends d'un interpréteur ou d'un compilateur qu'il me pète à la figure dès que je fais quelque chose qui ne va pas.
Les qualités intrinsèque d'un langage selon moi sont
- la souplesse (façon d'écrire la même chose)
- la puissance (ce que je peux faire avec. Comprendre faire de la prog bas niveau si besoin)
- la lisibilité. (comprendre facilement et rapidement de quoi il retourne)
- la cohérence. (un système de nomenclature efficace qui me permet presque de deviner en grande partie la syntaxe et les mots clefs attendu)
- qu'il soit complet. (N'importe quel langage de prog digne de ce nom l'est)
Je te conseille grandement le langage Ada(si tu ne le pratiques pas encore...)

En C/C++ : On est parti du principe qu'un développeur sait ce qu'il fait et c'est à lui d'être robuste.
En Ada: On est parti du principe que le développeur est humain et donc qu'il fait beaucoup d'erreur. C'est le compilateur qui est robuste. Quand tu compiles... ça marche!
J'aime bien les 2 philosophies et entre ces 2 concepts mon coeur balance

Je n'ai pas vraiment pratiqué de développement javascript, mais si celui-ci possède des défauts gênants pour certains projets, je comprends que l'on cherche à créer un nouveau langage prenant en compte ces défauts. Du coup mes questions seraient: N'a t on pas déjà crée un autre langage résolvant ces problématiques javascript? Si c'est le cas, pourquoi n' a-t-il pas été démocratisé? Faut il qu'un géant l'impose?

Perso, je vois mal une startup créer un langage, le rendre populaire et qu'il soit adopté par tout le monde...
10  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 19/09/2011 à 11:40
Citation Envoyé par GanYoshi Voir le message
C'est discutable en effet, mais chacune des raisons que j'ai annoncé se suffi à elle-même,et la remise en cause de l'une d'elle n'entraine donc pas la remise en cause des autres.
Ah bon ? Allons-y dans le détail alors !

Citation Envoyé par GanYoshi Voir le message
Qui a envie d'investir dans une technologie naissante de Google ?

Quand on voit le non-respect de la compatibilité ascendante de Google (cf android)
On peut savoir à quoi tu fais allusion, exactement ?
Citation Envoyé par GanYoshi Voir le message

Quand on voit l'échec de leur précédente tentative d'imposer un langage (Go)
Ah bon, Go est un échec ? Je n'étais pas au courant. Qu'est-ce qui te permet de dire ça, exactement ?
Citation Envoyé par GanYoshi Voir le message

Quand on voit la monétisation frénétique de toutes leurs technologies (App Engine)
Même remarque que Mako 5013. J'ajouterais que Google fournit également énormément de technologies en open-source, sans les monétiser du tout. Comme Go, que tu citais plus haut...
Citation Envoyé par GanYoshi Voir le message

Quand on voit le nombre de projet Google qui ferme au bout de deux ans.
Toutes les entreprises subissent des échecs. Google comme les autres. Il n'y a que ceux qui ne font rien qui n'échouent jamais.
Citation Envoyé par GanYoshi Voir le message

Quand on voit que ce langage n'est même pas encore sorti, et quand on connaît le temps qu'il faut pour éventuellement voir apparaitre un nombre satisfaisant de librairie tierces.
Tous les projets ont débutés un jour. En raisonnant comme ça, on ne ferait jamais rien ! Il n'y a pas encore de jQuery pour Dart ? Et bien ça viendra si le langage est bon et s'il y a besoin. Chaque chose en son temps.
Citation Envoyé par GanYoshi Voir le message

Quand on voit l'offre disponible et déjà développée : PlayFramework, SpringMVC, grails etc
Je pense que tu n'as pas compris le but du projet. Il ne s'agit pas d'une librairie web pour Java, mais d'un langage de script destiné à être embarqué dans les navigateurs, le but étant de remplacer Javascript.

Je trouve que ton commentaire montre un conservatisme assez affligeant dans notre domaine...
10  0 
Avatar de rt15
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 09/09/2011 à 11:06
Citation Envoyé par Lovmy Voir le message
Après oui, un += sur un string c'est plus simple qu'un strcat, ok, mais on peut faire des += en C++, pourquoi ne pourrait-on pas ajouter cette fonctionnalitée dans une future version de C ?
Parce que ça ne correspond pas du tout à la philosophie du C. Faire une concaténation est une opération complexe, alors que les instructions du C ne sont censées faire que des opérations simples. Les fonctions sont là pour faire les opérations complexes. Autre exemple un switch prenant en paramètre une chaîne ne correspond pas à la philosophie du C. Le compilateur serait obligé de généré beaucoup d'instructions processeur pour faire les comparaisons de chaînes. Pareil, pour transformer les chaînes en nombres, c'est une tâche complexe. Donc fonction atoi, pas de cast automatique ou je ne sais quoi.

Le langage C se doit de rester bas niveau. C'est ce qui lui donne ses performances, sa simplicité, sa portabilité, sa compilation rapide... Ce sont ses librairies qui doivent lui apporter le haut niveau et rien d'autre.

Citation Envoyé par kohsaka

Le problème de développement web en CGI n'est il pas qu'il nécessite de lancer un processus serveur pour chaque utilisateur du site, ce qui peut être coûteux en terme de performance ?
Effectivement, mais il y a des alternatives à CGI codable en C. Une idée de certaines de ses solutions est d'ajouter un mécanisme de plugin au serveur web. On développe alors une librairie dynamique chargée par le serveur web. Le serveur web appel ensuite un point d'entré de cette dll en lui passant en paramètre la requête HTTP.
9  0 
Avatar de PatteDePoule
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 09/09/2011 à 14:23
En assembleur on peut tout faire, pourquoi avoir développer d'autres langages?

Pourquoi différent type de voitures existent? D'ustensiles? De vêtement? Chacun correspond à un besoin.

Il y a l'évolution aussi. Parfois pour évoluer vers autre chose il faut une étape intermédiaire.

Qui vivra verra!
9  0