Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'emploi informatique se porte bien
D'après l'APEC, la crise ne toucherait pas les développeurs toujours très demandés

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

1  0 
Avec 194.600 embauches prévues en 2011 en France, l'emploi des cadres se porte bien selon l'APEC (Agence pour l'Emploi des Cadres). L'agence avait précédemment tablé sur un chiffre de 180.000. L'année devrait donc être meilleure que prévue (+18% de recrutement par rapport à 2010).

Mieux, les offres d'emplois ont progressé de 70% sur la période, aboutissant même dans certains secteurs à des difficultés de recrutement.

Autre bonne nouvelle, les fonctions Informatiques et de Recherche et Développement sont parmi les locomotives de cette croissance globale. La crise ne toucherait donc pas les développeurs.

L'APEC se montre cependant un peu moins optimiste pour le moyen terme.

Tensions internationales (dette grecque, etc.), investissement encore insuffisant, faible consommation des ménages et allongement de la durée des cotisations (et donc recul du départ des séniors à la retraite) sont autant de signes qui font dire aux analystes de l'organisme que 2012 risque de ne pas confirmer cette embellie.

Le moment ou jamais de changer de poste et d'entreprise ?

Source : APEC

Et vous ?

Constatez-vous une difficulté à recruter des développeurs ?
Pensez-vous que cette embellie soit l'occasion de faire évoluer sa carrière ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de ulspider
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/09/2011 à 17:02
Salut,

c'est bien de pouvoir parler librement d'argent sur ce forum mais il faut arrêter de parler de cette façon de votre emploi !

Quand je vois des personnes se plaindre d'avoir quelques années d'expérience après un BAC+5, d'être payer 35/45K€ et dire qu'ils sont payés au lance-pierre ou que c'est de l'argent de poche, cela me fait rire (jaune).

J'ai une amie qui est professeur des écoles, équivalent à BAC+5 en terme d'étude, elle gagne 1500€ net par mois, soit 22000€ brut par an. En fin de carrière (après 40 ans), elle peut espérer toucher 2000€ voir 2200€ par mois.

Bref, c'est très léger ! Elle gagnera moins après 40 ans que vous à votre première embauche !

Donc messieurs, sortez un peu et regarder autour de vous. Il y a des personnes qui galèrent pour trouver un travail, ce qui n'est pas le cas pour nous informaticien, qui sont vraiment payés des misères, ce qui n'est pas le cas pour nous.

Donc essayer de relativiser vos propos.

Ça peut franchement choquer les personnes de l'extérieur
10  2 
Avatar de xelab
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/09/2011 à 12:37
Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message

Le moment ou jamais de changer de poste et d'entreprise ?
Si 2012 est aussi catastrophique que prévu, se rappeler d'une règle du droit du travail: dernier embauché, premier viré...

Donc bien réfléchir avant de changer à mon avis...
5  0 
Avatar de Népomucène
Modérateur https://www.developpez.com
Le 07/09/2011 à 17:03
embauche sans emploi... Équation tordue...
On peut embaucher pour remplacer un salarié qui est parti.
Dans ce cas, on n'a pas créé d'emploi.

Ce qui serait intéressant serait de connaître le nombre d'emplois créés dans les embauches.
On aurait alors une idée de la croissance - en emplois - du secteur.
5  0 
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/09/2011 à 8:58
Si je puis me permettre également, j'ai fait le tour de pas mal de missions, de beaucoup d'amis (normal, ce sont eux qui étaient à l'école d'ingénieurs avec moi) et j'ai conclu qu'au final nos conditions de travail ne sont pas si difficiles que ça. Bien sûr, ça ne regarde que l'échantillon, mais bon, en 5 ans, j'ai recueilli quoi ? 300 avis environ ?

A part les gens qui se foutent (in)volontairement la pression, les conditions de travail en SSII sont loin d'être pénibles. Le tout est d'être ferme. Ok les coups de bourre ça arrive, les MEPs c'est stressant, etc. maintenant si terminer une heure au-delà de l'horaire qu'on estime normal devient récurrent pendant plus d'un mois c'est qu'il se pose un problème. Au final on bosse pas dans des usines continuellement avec des bruits à s'assourdir et des risques d'accident.

Après je trouve que l'évolution, du moins pour des bac+5 car je dois avouer que je n'ai croisé quasiment que des bac+5, est rapide. Même si une embauche est faite à 31K (Paris) parce que c'est la crise, le nivellement peut se faire rapidement pourvu que le quidam est astucieux et à l'écoute du marché.

(les chiffres que je donne sont limités, mais les ratios peuvent être gardés selon diplôme / zone)
4  0 
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/09/2011 à 16:43
Citation Envoyé par Jitou Voir le message
> J'ai une amie qui est professeur des écoles, équivalent à BAC+5 en terme
> d'étude, elle gagne 1500€ net par mois, soit 22000€ brut par an. En fin de
> carrière (après 40 ans), elle peut espérer toucher 2000€ voir 2200€ par mois.
>
> Bref, c'est très léger ! Elle gagnera moins après 40 ans que vous à votre
> première embauche !

Ne compare pas ce qui n'est pas comparable, un prof. ça travaille combien d'heure par an au fait ou plutôt cela se repose combien de temps par an ?

Tout a un prix, le temps passé au travail, la disponibilité, l'instabilité de l'emploi, l'imprévisibilité de la carrière et que sais-je encore ...
C'est bien connu, les profs ça ne fait pas des réunions quand les cours c'est fini, les profs ça corrige en cinq minutes une pile de copie sans revoir les barèmes, les profs ça raisonne pas les élèves turbulents, les profs ça fait pas face aux parents qui gueulent parce que leurs enfants ont de mauvaises notes (remarque, ils ne font pas face non plus aux parents carriéristes qui considèrent l'école comme une garderie pour la marmaille), les profs ça prépare pas des fiches de cours.

Ouep, pour info je suis bien content de gagner au bout de quelques années ce que gagne un bon prof en fin de carrière.

Citation Envoyé par la2002 Voir le message

Pour ma part, je bosse dans la BI et je trouve que je suis trop payé :
45 K pour écrire du SQL, tant mieux pour moi mais d'autres mériteraient plus que moi (ouvriers, certains ingénieurs, chercheurs , certains patrons et donc prof....)
C'est mon ressenti, et mon côté honnête m'en donne presque honte... sauf quand je vois qu'en java on est encore mieux payé, et que je pourrai pratiquement demander plus !
4  0 
Avatar de ulspider
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 12/09/2011 à 9:40
Citation Envoyé par Jitou Voir le message
> J'ai une amie qui est professeur des écoles, équivalent à BAC+5 en terme
> d'étude, elle gagne 1500€ net par mois, soit 22000€ brut par an. En fin de
> carrière (après 40 ans), elle peut espérer toucher 2000€ voir 2200€ par mois.
>
> Bref, c'est très léger ! Elle gagnera moins après 40 ans que vous à votre
> première embauche !

Ne compare pas ce qui n'est pas comparable, un prof. ça travaille combien d'heure par an au fait ou plutôt cela se repose combien de temps par an ?

Tout a un prix, le temps passé au travail, la disponibilité, l'instabilité de l'emploi, l'imprévisibilité de la carrière et que sais-je encore ...
C'est plutôt à toi de pas comparer ce que tu ne connais pas.

Mon amie, professeur des écoles, lorsqu'elle finie sa journée d'école "normale" à 16h30, se tape ensuite les études jusqu'à 18h00 (8h30/18h00, tu fais le calcul). Elle rentre chez elle, si elle ne reçoit pas des parents entre temps, prépare ses cours, corrige les copies.

Ah oui le coup des vacances, c'est mon préféré. C'est bien beau d'avoir des vacances, mais si tu as pas de tune pour partir, ça sert à rien ! Pour mon amie, la moitié des vacances c'est en général en centre d'animation ou en colonie, encore pour arrondir les fins de mois.

Donc avant de juger, essaye de réfléchir. Et comme le dit les autres, si c'est super cool, pourquoi ne deviens-tu pas professeur des écoles ?
6  2 
Avatar de snowpy
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 07/09/2011 à 16:24
on parle bien ici d'embauche il n'est pas précisé si c'est de la création d'emploi ou du renouvellement dû à un turn over ...
3  0 
Avatar de phili_b
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 07/09/2011 à 20:32
Et toujours pareil: ne pas compter 3 fois la même offre dans 3 ssii différentes qui se font concurrence pour un poste unique d'un appel d'offre.
3  0 
Avatar de Robin56
Responsable Java https://www.developpez.com
Le 08/09/2011 à 9:55
Citation Envoyé par gagaches Voir le message
Et ... les augmentations de cette année pour les anciens JD ne permettent même pas de revenir au salaire du marché (voulu par la direction, on les remplacera par des encore moins cher, vive les bac+2)
C'est un aspect des entreprises que je ne comprends vraiment pas. Oui ça leur coûte moins cher peut être sur l'instant mais pensent-ils vraiment aux coûts supplémentaires engendrés par la suite (formation, moins de maîtrise du projet, ...) ?

Alors qu'en essayant de fournir une rémunération juste et évolutive en fonction des compétences et de l'expérience, les gens le comprendraient et auraient surement davantage foi en leur entreprise. Car bon le côté "le nouvel embauché sans expérience qui arrive avec un salaire plus important que celui ayant 2 ans d'expérience", c'est sur que le turn-over a de beau jour devant lui.
3  0 
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/09/2011 à 11:39
Ca marche pour l'individuel... maintenant si tu as 65% de salariés qui sont sous payés, ils préfèrent voir partir. Un départ n'est pas synonyme de 25 départs derrière. Malgré mon départ de mon ancienne société, j'ai été étonné qu'il n'y ait eu qu'une seule démission... et encore, c'est pour que le gars revienne dans sa ville d'origine ; et toujours autant de plaintes, de "chuis pas bien payé", de "j'évolue pas"...

Si la société s'alignait systématiquement pour chaque salarié, ils seront tous à niveau... mais en perte pure pour la boîte.

D'ailleurs, je propose de faire le "jour de la démission-surprise" de tous les consultants. Objectif : un jour donné, tout le monde envoie sa lettre de démission.
3  0