Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Commotion : un projet d'accès libre et anonyme à Internet
Une première version expérimentale espérée pour septembre

Le , par Hinault Romaric

0PARTAGES

5  0 
Les solutions permettant un accès libre et anonyme à Internet en évitant tout contrôle ou la censure des régimes dictatoriaux sont de plus en plus nombreuses.

Après le projet « Internet in a suitcase » (Internet dans une valise) qui rendait possible la création d’un réseau internet sans fil grâce à un maillage de téléphones portables ou d’ordinateurs personnels, un autre projet en cours de développement dans un laboratoire de Washington commence à faire parler de lui.

Baptisé Commotion, il doit permettre de créer des réseaux WI-FI à haut débit entièrement autonomes, qui n’utiliseront aucune infrastructure de connexion existantes (équipements Wi-Fi, câble, satellites, relais téléphoniques, etc.).

Concrètement, le logiciel Commotion sera capable de transformer un PC, un smartphone ou un routeur en un relais intelligent « capables de connaître en temps réel la configuration du réseau, et de trier les données pour les envoyer vers leurs destinataires, ou vers un autre relais, plus proche du but » explique Yves Eudes, le reporter du Monde qui a rencontré les initiateurs du projet.

Le logiciel va donc utiliser ces réseaux existants pour créer un réseau parallèle et gratuit. « le seul outil indispensable à apporter sur le terrain, c'est une clé USB contenant les logiciels, qui doivent être installés sur chacun des appareils appelés à faire partie du réseau » explique Josh King responsable technique.

Pour garantir l’anonymat des utilisateurs et le chiffrement des données qui sont transmises, c'est le célèbre projet TOR (The Onion Router) qui sera utilisé.

Le projet est budgétisé à 2,3 millions de dollars. Il est financé par l'Open Technology Initiative (OTI), département high-tech de la New America Foundation, organisme consacré à l'étude des grands problèmes de la société américaine. Et présidé par le très polémique Eric Schmidt, ex-PDG de Google aux positions tranchées sur la vie privée.

Commotion bénéficie également d’une subvention de 2 millions de dollars de la part du département d’État. Un problème pour l'indépendance et la crédibilité du projet ? Non, à en croire Sascha Meinrath, à la base de l'aventure. « Parmi les responsables de Washington, il y a encore des gens formés pendant la guerre froide, qui rêvent de tout bloquer et de tout surveiller, mais il y a aussi des jeunes arrivés avec Obama, qui sont partisans de la transparence et de la liberté d'expression ».

Le gouvernement américain souhaite déployer cette technologie dans des pays victimes de régimes dictatoriaux, ou dans les zones touchées par la guerre ou les catastrophes naturelles.

Une des applications possibles est également d'amener Internet dans les quartiers pauvres, et de manière gratuite. Ce qui ne serait pas sans créer une certaine irritation chez les FAI américains.

Quoi qu'il en soit, Commotion ne serait pas encore totalement opérationnel et ses créateurs déconseillent de l'utiliser, notamment aux participants des révolutions arabes.

Une première version expérimentale de Commotion pourrait être disponible en septembre. La version finale est annoncée pour la fin 2012.

Les versions de développement sont disponibles sur la page officielle du projet

Source : Le Monde

Et vous ?

Que pensez-vous de ce projet?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de ovh
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 01/09/2011 à 16:27
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
Commotion bénéficie également d’une subvention de 2 millions de dollars de la part du département d’État. Un problème pour l'indépendance et la crédibilité du projet ? Non, à en croire Sascha Meinrath, à la base de l'aventure. « Parmi les responsables de Washington, il y a encore des gens formés pendant la guerre froide, qui rêvent de tout bloquer et de tout surveiller, mais il y a aussi des jeunes arrivés avec Obama, qui sont partisans de la transparence et de la liberté d'expression ».
Et il y a des gens qui y croient ?

Financé par l'état américain et par l'entreprise la plus puissante du monde (google), même un seul des deux m'aurait suffi : classement vertical...

Ces gens-là ont prouvé, prouvent quotidiennement et prouveront encore qu'ils ne sont absolument pas dignes de confiance...
Par définition, ils ont mis dans les specs une porte d'accès dérobée leur permettant de tout surveiller et archiver.

Mais ce bon peuple va sûrement marcher à fond dedans, il suffira d'une bonne campagne de comm', comme d'habitude...
5  0 
Avatar de jmnicolas
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 01/09/2011 à 7:29
Citation Envoyé par zeyr2mejetrem Voir le message
  1. C'est déjà la jungle sur Internet et la galère pour faire fermer légalement un site diffamatoire ou criminel alors sur un modèle comme cela comment, par exemple, traquer les pédophiles ?
Tu as oublié les nazis en plus des pédophiles ...
Au risque de ne pas être politiquement correct, ce qui transite sur internet c'est juste de l'information, et à ce titre ne devrait pas être censuré (c'est ma conviction).
6  2 
Avatar de Firwen
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 31/08/2011 à 17:47
Pas de point d'accès, n'importe quel ordinateur pouvant devenir un relais et Schmidt à la tête du machin ...moi ca me fait plutôt peur pour le droit à la vie privée.
C'est open-source, libre et n'appartient à aucune compagnie... quel rapport avec la vie privée ?

C'est déjà la jungle sur Internet et la galère pour faire fermer légalement un site diffamatoire ou criminel alors sur un modèle comme cela comment, par exemple, traquer les pédophiles ?
Le but est de créer justement un réseau réellement NEUTRE.
Contrairement à internet qui est devenu un réseau NEUTRE SAUF pour les ennemis politiques, les téléchargements, les journalistes, les ennemis de la religions, les étudiants, les pédophiles, la mère Michel et les pokémons.

Aprés on aime ou on aime pas, mais quand on voit ce genre d'absurdités , c'est à mon humble avis pas un mal.

Le problème sur ce genre de réseau n'est pas la route mais le routage. Et si il y a routage, il peut y avoir blocage par définition alors l'argument du pays dictatorial ...
Si Routage hiérarchique si il y a.
Je ne connais pas le fonctionnement de Commotion, mais du routage hiérarchique dans un réseau de type Mesh est un non sens complet.
Il y a d'autres algorithmes bien plus adaptés pour ça.
3  0 
Avatar de ram-0000
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 02/09/2011 à 17:03
Citation Envoyé par SKone Voir le message
Oui, pourquoi la NSA promeus le AES et pas le RSA ?
Hypothèse : La NSA à les moyens de casser le AES en force brute et pas le RSA...
Heu le RSA et le AES sont 2 algorithmes totalement différents. Le RSA est un algo asymétrique, le AES est un algo symétrique. Leur domaine d'utilisation est bien différent.

Citation Envoyé par Firwen Voir le message
PS : RSA 768 a été "craqué" par des chercheurs FR justement
Oui, mais ce n'est pas l'algorithme qui a été cassé mais plutôt la clé.
une clé de 768 bits, c'est devenu trop facile maintenant, il faut des clé de 1024, 2048 ou 4096 bits.
L'algorithme RSA sera cassé lorsque l'on saura de manière "rapide" factoriser un nombre quelque soit sa taille.
3  0 
Avatar de zeyr2mejetrem
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 01/09/2011 à 14:50
Citation Envoyé par Aurelien.Regat-Barrel Voir le message
Bon visiblement j'ai échoué à te sensibiliser au fait que tu adoptes une posture morale genre schtroumpf à lunettes, et que si on applique ce même procédé à tes propres propos ben on a pas fini de troller. Bon, pas grave. Je te laisse seul le loisir d'enfoncer les portes ouvertes. A+
Donc si je résume:
  • Neko émet une phrase vague
  • Tu en fais une interprétation subjective précise et tu t'élèves contre cette interprétation
  • Neko te dit que tu devrait relativiser et moins t'enflammer
  • Sur un ton lapidaire puis paternaliste ou, du moins, condescendant tu lui expliques que faire la morale c'est pas bien avant de dire que de toute façon il n'ouvrira pas les yeux sur la vérité universelle que tu détiens et de partir comme un prince


... Ok ...
2  0 
Avatar de zeyr2mejetrem
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 01/09/2011 à 10:16
Citation Envoyé par jmnicolas Voir le message
Tu as oublié les nazis en plus des pédophiles ...
Au risque de ne pas être politiquement correct, ce qui transite sur internet c'est juste de l'information, et à ce titre ne devrait pas être censuré (c'est ma conviction).
Ca y'est, on a atteint le point Godwin ...

Je ne parle pas de censure. Je parle de protection des droits individuels.
En France on est assez bien lotti et donc on a un peu tendance à oublier l'application des droits à la vie privé, à l'image et la protection contre la diffamation.
Si une femme se fait violer et filmer avec un portable comme c'est arrivé à une de mes amies, tu trouves normal que la vidéo qui tourne sur Internet soit considérée comme une simple information et soit en libre distribution ?
On a pu, sur Internet, retirer la vidéo en demandant aux sites qui la contenait de la retirer.
80% des sites l'on fait directement. Les 20% restants nous ont sortis le même argument à la con "Ouais mec, c'est Internet, on peut rien faire".
Bizarrement la vidéo a disparu du site dès qu'on les a assignés en Justice ...

Quand aux dictateurs qui veulent vraiment museler une foule, au lieu de couper le téléphone, ils couperont le courant ...
1  0 
Avatar de zeyr2mejetrem
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 01/09/2011 à 10:17
Citation Envoyé par nicorama Voir le message
Faut quand même un minimum de lieux où on peut dire ou faire des choses illégales.
no comment ...
1  0 
Avatar de BPiero
Membre actif https://www.developpez.com
Le 01/09/2011 à 10:32
Citation Envoyé par zeyr2mejetrem Voir le message
Attention, faut pas confondre neutralité et anarchie.
La suisse est neutre pourtant ils ont quand même des gardiens de la paix ;-)
Attention il faut savoir de quoi on parle...

Citation Envoyé par wikipedia
L’anarchie [...] désigne la situation d’une société où il n'existe pas [...] de domination unique ayant un caractère coercitif
Qui dit domination dit non-neutralité (sauf chez les bisounours), si il n'y a pas de domination, la neutralité a toutes ses chances d'exister.
Sans aller jusqu'à dire que ce sont des notions équivalentes, ce sont tout de même des notions proches.
1  0 
Avatar de Firwen
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 01/09/2011 à 13:19
Or ce financement induit un pouvoir de décision sur les lignes directrices du projet et cela me dérange un peu que ce soit un bonhomme qui nie le concept de vie privé qui soit aux commandes tout en sachant qu'en plus le principe de ce réseau est que le bonhomme qui se connecte à ton noeud est anonyme.
J'espère avoir été plus clair.
1. Si une décision politique du proejt ne te plait pas, rien ne t’empêche de le forker.

2. Le but premier d'un Mesh n'est pas d'être anonyme, mais simplement d’être indestructible et difficilement censurable.

Quand aux dictateurs qui veulent vraiment museler une foule, au lieu de couper le téléphone, ils couperont le courant ...
Mais bien sur, et d'ailleurs les dirigeants chinois sont juste des imbéciles.
Pourquoi s'embeter à filtrer, traquer, controler les foules sur internet, .. suffirait de débrancher la prise... ..

tu as d'autres "instant de génie" comme ça ou ils te viennent un par un ?
1  0 
Avatar de zeyr2mejetrem
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 02/09/2011 à 14:47
Citation Envoyé par Firwen Voir le message
ahah, c'est mon boss qui va être content de savoir que ses projets sont des jouets pour enfants, merci pour ce moment de détente ^^.
A ton service


Pour ton information, l'adoption d'AES a été supervisé par la NSA, qui est tout sauf neutre, ce qui empêche pas qu'on le l'a jamais mis en défaut et que tu l'utilises tout les jours peut-être même sans le savoir ...
Oui, et tu vas me dire que la NSA n'a pas les moyens de casser le cryptage AES, peut être ?
1  0