Free conteste l'attribution des licences 4G
Amenées à remplacer la 3G actuellement utilisée par les mobiles, et saisit le Conseil d'Etat

Le , par FirePrawn, Expert éminent sénior
Le Figaro a publié un article mardi soir, révélant que Free a à sont tour saisi le Conseil d'Etat au sujet des licences 4G, après Bouygues et le syndicat CFE-CGC d'Orange.

Le FAI aurait justifié sa demande en rappelant que "le paiement immédiat des licences est une discrimination".
En effet, Free juge que ce point avantage les gros groupes par rapport aux plus modestes, qui n'auront pas forcément les moyens de payer en une fois leur licence.

Rappelons que le décret, signé le 1er juin par Eric Besson, prévoit une distribution de ces licences à l'automne de cette année. L'Etat espère récupérer aux alentours de 2,5 milliards d'euros grâce à cette "vente".

Pour Bouygues, l'attribution de ces licences est tout simplement prématuré.
Le groupe pense en effet que cette nouvelle génération d'ondes va brouiller les ondes TNT, et priver 20% des foyers de télévision.
"Ce sera l'écran noir" avait dit Olivier Roussat, directeur général de Bouygues Telecom. Il demande que des mesures préventives soient prises afin de pouvoir passer à la 4G sans effets secondaires.

Quant au syndicat d'Orange, il attaque lui sur la question de l'emploi et demande que soit créé un principe de localisation des emplois en France.

L'audience de Free devant le Conseil d'Etat est prévue le 30 août.
Le FAI s'est refusé à tous commentaires concernant cette demande.

Actuellement les mobiles utilisent ( pour ceux qui sont compatibles ) la 3G, ce qui signifie "3ème génération". Cette appelation cache en fait la technologie UTMS (Universal Mobile Telecommunications System ), offrant un débit de 2Mbps/s.

La 4G quant à elle, permettra un débit de 100 à 300 Mbps/s. Elle utilise la technologie LTE ( Long Term Evolution ). Les plus grands constructeurs avaient signé en avril 2008 un accord, promettant alors de partager leurs avancées sur la technologie LTE.

Notons également que le LTE offre une avancée de Gigabit WiMax ( 802.16m ) amenée à remplacer la norme g.

Source : Le Figaro

Et vous ?

Que pensez-vous de ce recours ?
Selon vous, le risque de brouiller les ondes TNT est-il réel ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de cbleas cbleas - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 24/08/2011 à 14:25
bonjour quand je pense que j'ai du mal à recevoir l'edge à 50 km de paris alors la 4 G
Avatar de Kiiwi Kiiwi - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 24/08/2011 à 21:42
Free avait déjà envoyé il y a quelques mois une lettre à Eric Besson, ou il parlait du calendrier (qu'il veut reculer le plus possible), mais demandait également un partage équitable des spectres 4G, et pas une vente où un opérateur pourrait acquérir 60% du spectre.

Bouygues avait d'ailleurs rejoins l'idée, trouvant qu'Orange était largement en mesure de se prendre 60% du spectre.

Des nouvelles d'un éventuel partage équitable?
Avatar de redbullch redbullch - Membre averti https://www.developpez.com
le 24/08/2011 à 22:08
Citation Envoyé par Kiiwi  Voir le message
Des nouvelles d'un éventuel partage équitable?

Avatar de fregolo52 fregolo52 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 25/08/2011 à 9:56
Chez nous, les opérateurs se battent pour les licences 4G alors que dans certains pays c'est déjà en place. A moins que 4G soit un abus de langage outre altantique.
Avatar de Kiiwi Kiiwi - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 25/08/2011 à 23:39
ok, j'ai compris, merci redbullch lol

fregolo52, aux Etats-Unis, la 4G = 3G+ de chez nous
Offres d'emploi IT
Chef projet big data - pse flotte H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Ingénieur conception en électronique de puissance H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil