Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft veut interdire les terminaux Motorola sous Android
Aux USA, vers un combat Motorola et Samsung contre Apple et Microsoft ?

Le , par Idelways

0PARTAGES

8  0 
Un jugement favorable à Motorola vient d’être prononcé par un tribunal allemand dans l’affaire qui l’oppose à Apple et à iOS. En cause, un brevet sur les communications sans fil utilisé dans les iPhones et les iPads.

Avec cette victoire, Motorola (et Google) pourraient demander l’interdiction de vente des appareils d’Apple pour les fêtes de fin d’année. Une possibilité que la marque à la pomme écarte immédiatement en indiquant qu’elle allait faire appel sur-le-champ.

L’interdiction de vente ou d’importation est devenue l’objectif basique dans ces grands procès entre géants du secteur. Apple demande en effet de son côté le bannissement, sur plusieurs zones géographiques, des produits mobiles de Samsung, HTC... et de Motorola (lire ci-avant).

Rappelons que Google s’est offert Motorola Mobility cette année pour 12.5 milliards de dollars, et qu’à peine une semaine après ce rachat, Microsoft demandait l’interdiction des terminaux de la marque sous Android aux USA.

Il est vrai que Motorola ne s’était pas privé d’attaquer Microsoft l’année précédente.

A ces procédures complexes s’ajoute bien évidemment celle de Oracle sur la machine virtuelle de Android. L’entreprise de Larry Ellison aurait demandé des redevances à Google sur chaque appareil vendu sous cet OS.

Une redevance qui est déjà versée à Microsoft par certains. L’éditeur de Windows Phone touche en effet 5 $ sur chaque smartphone HTC Android vendu. Samsung, lui aussi visé, a également capitulé en septembre et versera entre 10 et 15 $ par vente. Pour Microsoft, le revenu de ces redevances seraient aujourd’hui supérieur à celui généré par son propre OS mobile.


Ice Cream Sandwitch mangé par les avocats de la concurrence ?

Avec ces nouvelles redevances et la multiplication des procès, plusieurs observateurs avaient mis en doute la capacité de Google à défendre juridiquement son écosystème. A leurs yeux, le géant de la recherche ne posséderait pas de catalogue de brevets suffisant. D’autres soulignaient également une certaine “naïveté” de l’éditeur d’Android qui aurait dès le départ sous-estimé la dimension juridique des affaires.

Ce jugement allemand est donc une bonne nouvelle pour Android et les partenaires qui l’intègrent à leurs produits . Il montre en tout cas que Google est capable de contre-attaquer sur ce terrain.

Néanmoins l’incertitude risque de persister longtemps sur le secteur. Ces grands procès ne devraient en effet pas être réglés avant plusieurs années.

Source : BBC

MAJ de Gordon Fowler

Microsoft veut interdire les terminaux de Motorola sous Android aux USA
Vers un combat juridique Motorola et Samsung contre Apple et Microsoft ?

Mise à jour du 24/08/11, par Hinault Romaric

Dans un procès qui a débuté cette semaine devant la Commission Internationale du Commerce (l'ITC) à Washington, Microsoft a présenté ses arguments dans l’affaire l’opposant à Motorola Mobility pour violation de brevets dans les terminaux Android du constructeur.

Microsoft accuse Motorola depuis octobre 2010 de violer sept de ses brevets dans ses terminaux mobiles.

Ces brevets couvrent certaines fonctionnalités des téléphones Motorola comme la synchronisation du courrier électronique, des calendriers et des contacts, la gestion de l’emploi du temps, et la notification aux applications des variations de la puissance du signal ou de la baisse du niveau de la batterie.

Selon les déclarations d’un porte-parole de Microsoft à Bloomberg, la société est « convaincue que l’ITC réglera cette affaire en sa faveur ». Motorola Mobility, racheté récemment par Google de son côté entend « se défendre vigoureusement ».

Pour mémoire, Motorola avait intenté une action en justice contre Microsoft en novembre 2010 pour violations de 16 de ses brevets dans les PCs, les serveurs, Windows Mobile et certains produits de la Xbox (lire ci-avant).

Microsoft demande dans sa requête l’interdiction de l’importation des téléphones Motorola Droid 2, Droid X, Cliq XT, Devour , Backflip et Charm sur le territoire américain.

Les premières conclusions de l’ITC dans cette affaire sont attendues pour le 4 novembre, et une décision finale sera divulguée le 5 mars 2012.

C'est la deuxième plainte majeure contre un constructeur ayant fait d'Android son fer de lance industriel. La première étant celle de Apple contre Samsung. Une plainte de plagiat qui vise, elle, aussi bien les smartphones que les tablettes du coréen.

Apple qui s'attaque également à la tablette Xoom de Motorola (lire ci-avant).

Source : Bloomberg

Apple s'attaque également à la tablette Xoom de Motorola
Qu'il accuse de copier le design de l’iPad

Mise à jour du 11/08/11, par Hinault Romaric

En plus la plainte d’Apple contre Samsung qui a entrainé une interdiction de la commercialisation de la tablette Galaxy Tab 10.1 dans l’ensemble des pays de l’Union européenne sauf les Pays-Bas, la firme à la pomme a déposé auprès du même tribunal allemand de Düsseldorf une plainte similaire contre Motorola et une autre entreprise allemande du nom de JAY-tech. C'est ce que révèle le blogueur allemand spécialisé dans les brevets Florian Mueller.

Tout comme pour le Galaxy Tab 10.1 de Samsung, Apple reproche à la tablette Xoom de Motorola d’avoir un Design trop proche de celui de l’iPad.

La déposition ne précise pas si cette plainte contient une demande d’injonction préliminaire mais Florian Muller estime qu’Apple souhaiterait également que la tablette de Motorola soit bannie du territoire européen.

Pour mémoire, Motorola et Apple s’affrontent déjà dans une bataille juridique pour violation de brevet en Amérique.

Motorola avait attaqué Apple en justice pour violation de brevets de ses technologies de communication sans fil et le design des antennes utilisées dans les iPhones.

Apple avait riposté en accusant Motorola d’enfreindre ses propriétés intellectuelles sur le Mutitouch dans les appareils Motorola DROID, DROID 2, DROID X, CLIQ, CLIQ XT, BackFlip, Devour, Devour i5, et Charm 1.

Motorola n'a pas encore réagi à cette nouvelle affaire.

Source : Blog Florian Mueller

Mise à jour du 12.11.2010 par Katleen
Motorola porte plainte contre Microsoft pour la violation de 16 de ses brevets, en réponse à un procès lancé par Microsoft


Après que Microsoft attaque Motorola, puis que Motorola attaque Apple, et qu'Apple riposte en attaquant Motorola à son tour (vous suivez ?), c'est maintenant Motorola qui se retourne contre Microsoft pour l'attaquer en justice. Quel mic mac !

L'information a été officialisée hier. Le constructeur de terminaux mobiles a déposé plainte pour violation de 16 de ses brevets par la firme de Redmond.

Les produits visés par la réclamation sont les ordinateurs PCs, mais aussi les serveurs, Windows Mobile, certains produits Xbox, l'encodage vidéo, Echange, Messenger, Outlook, les architectures de logiciels orientées objet, etc.

Motorola revendique également la paternité de certaines technologies utilisées dans Windows Marketplace, Bing maps, et le wi-fi.

Microsoft n'a pas encore réagit à l'attaque.

Source : Communiqué de presse de Motorola

Mise à jour du 01.11.2010 par Katleen
Apple se retourne contre Motorola et poursuit le constructeur, pour violation de six brevets relatif à ses technologies multitouch


Les firmes informatiques jouent à l'arroseur arrosé. Après avoir poursuivi Apple début octobre pour des histoires de violations de brevets en rapport avec la téléphonie mobile, Motorola essuie un revers en étant à son tour la cible d'une plainte déposée par la firme à la Pomme.

Motorola a en effet "oublié" de poursuivre Apple sur un point : le multitouch. Et les équipes de Steve Jobs, qui sont attaquées sur MobileMe, l'AppStore, le design de leurs antennes et leurs services de géolocalisation ont donc renvoyé l'ascenseur au constructeur américain.

Apple a saisi les tribunaux américaines avec deux plaintes portant des violations de brevets (six) liés à ses technologies multitouch. Les appareils visés et jugés contrevenants sont : les Motorola DROID, DROID 2, DROID X, CLIQ, CLIQ XT, BackFlip, Devour, Devour i5, et Charm 1.

Cela fait un large catalogue !

Motorola tente de faire invalider les brevets d'Apple
Dans le procès indirect du consturcteur de l'iPhone contre Android

Mise à jour du 21/10/10

L'argument de Motorola est simple. Apple est connu pour attaquer les constructeurs qui choisissent Android (comme HTC).

La société de Steve Jobs n'utiliseraient les brevets que pour ralentir la progression d'un concurrent trop gênant. Pas pour faire respecter sa propriété intellectuelle.

Si l'argument est simple (simpliste ?), les dessous du nouveau chapitre de cette affaire sont plus confus. Motorola demande en effet à la Cour d'invalider 12 brevets. Des brevets qui ne sont pas - a priori - au coeur des poursuites d'Apple.

Motorola affirme en parallèle être en négociation avec Apple sur des technologies que la firme à la pomme revendique comme les siennes. Mais Motorola précise également qu'il refuse de payer pour des brevets qu'il ne reconnaît pas comme appartenant à son concurrent.

Bref, un paradis pour avocats spécialisés.

Pour mémoire, Microsoft a également attaqué Motorola en justice. Peu rancunière (ou conséquence directe), la société a annoncé qu'elle commercialiserait des terminaux sous Windows Phone 7.

Si vous êtes perdu(e) dans l'accumulation des procès qui touchent le secteur des smartphones, n'hésitez pas à consulter ce schéma très bien fait ou encore celui-ci.

Il n'y a pas de honte à regarder la carte quand les routes partent dans tous les sens.

Source : Demande de Motorola déposée au Tribunal (pdf)

MAJ de Gordon Fowler

Mise à jour du 07.10.2010 par Katleen
Après avoir été traîné en justice par Microsoft, Motorola porte plainte contre Apple, pour violation de 18 brevets


Sous le coup d'une attaque judiciaire de la part de Microsoft, Motorola s'en prends à... Apple !

En effet, le constructeur de terminaux mobiles a lancé une procédure contre la firme de Steve Jobs, en l'accusant d'avoir violé pas moins de 18 de ses brevets.

La dispute porte autour de technologies développées par Motorola et relatives à la communication sans fil (WCDMA 3G, GPRS, 802.11) et au design des antennes, et qu'Apple aurait intégrées dans plusieurs de ses produits (l'iPad, l'iPhone, l'iPod Touch et certains Mac).

L'affaire inclus aussi diverses technologies propres aux smartphones, comme les e-mails sans fil, le management d'applications, les services de géolocalisation et de synchronisation, etc.

Motorola ne demande pas moins que l'arrêt de la commercialisation des produits équipés de ses technologies. Ce sera à la US International Trade Commission d'enquêter et de se positionner à ce sujet.

Le constructeur explique avoir entamé des négociations avec Apple dès son entrée sur le marché des télécommunications, mais la firme aurait refusé de souscrire une licence. "De ce fait, nous n'avions d'autre choix que de porter plainte pour stopper les infractions d'Apple", explique l'industriel.

Source : Motorola

Microsoft attaque Motorola en justice
Pour violation de neuf brevets logiciels pour smartphones : Android visé

Après Apple via une plainte contre HTC, c'est Microsoft qui s'en prend à Android en lançant un procès contre Motorola. Redmond accuse le constructeur de violation de 9 de ses brevets logiciels.

La procédure a été lancée devant la Cour du District de Washington. Microsoft a également déposé une plainte auprès de la Commission Internationale du Commerce.

Les brevets en question concerneraient des fonctionnalités clés des smartphones, comme la synchronisation des emails, des calendriers et des contacts, la prise des rendez-vous, la notification aux applications des variations de la puissance du signal ou la baisse du niveau de la batterie.

La plainte cite en guise d'exemple,le Droid 2 de Motorola, qui, faut-il le rappeler, tourne sous Android.

L'avocat général adjoint de Microsoft, maitre Horacio Gutierrez, explique que "[I]nous sommes responsables vis-à-vis de nos clients, partenaires et actionnaires de protéger les milliards de dollars que nous investissons chaque année pour enrichir le marché de logiciels innovants.[I]"

Cette démarche survient quelques jours seulement avant la sortie (prévue le 21 octobre selon les dernières rumeurs) du très attendu Windows Phone 7.

Motorola pourtant client de longue date de Windows Phone, propose de plus en plus Android sur ses smartphones. Microsoft semble assez peu gouter cette infidélité.

Motorola n'a pas encore commenté cette procédure, indiquant ne pas avoir reçu une copie de la plainte.

Google, qui dans l'affaire HTC – Apple a indiqué qu'il soutiendrait la défense de tous les constructeurs attaqués qui utilisent Android, ne s'est pas non plus exprimé.

Mais il y a fort à parier que cela ne saurait tarder.

Source : Microsoft Motorola Patent Suit sur cette page :
Code : Sélectionner tout
http://www.scribd.com/doc/38550703/Micrsoft-Motorola-Patent-Suit
Et vous ?

Ces attaques, conjugués à celles d'Apple contre HTC et Oracle pour l'usage de Java sur Android, risquent-elles d'altérer l'image d'Android et ralentir sa progression ?
De quelle manière, réagira Motorola (et Google) à ces attaques ?

En collaboration avec Gordon Fowler

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Elepole
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/08/2011 à 15:51
Seule réponse logique:

13  0 
Avatar de andry.aime
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 11/08/2011 à 12:58
J'en ai ras le bol de tous ces accusations que fait Apple. J'ai fait une recherche d'images avec "tablette tactile" mais nombreux ont une design proche (y compris iPad).
13  2 
Avatar de soad
Membre averti https://www.developpez.com
Le 11/08/2011 à 13:02
Apple est descendu au plus bas dans mon estime ! Ça devient vraiment ridicule !

Moi qui voulais m'acheter une Galaxy Tab 10.1 ... En tout cas, je ne vais plus dépenser un centime pour Apple !
12  1 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 11/08/2011 à 12:49
Il est clair maintenant que c'est pas une question de brevet ou non mais juste une excuse pour s'assurer le monopole en Europe.
12  2 
Avatar de Lyche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 11/08/2011 à 12:17
Compliqué de faire différent, c'est tellement générique comme design l'iPad
10  1 
Avatar de Matthieu Brucher
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 11/11/2010 à 10:23
Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
Quand on voit qu'Apple se tue à innover depuis 35 ans, c'est écoeurant de voir des sociétés comme Motorola leur voler leur travail. C'est une excellente chose qu'Apple demande justice.
Quand on sait qu'Apple a aussi tout piqué chez d'autres, on relativise
9  2 
Avatar de Elepole
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/10/2010 à 0:28
Ça serait marrant d'estimer le nombre de millions depensé dans ces proces, histoire de voir combien de sous ne sont pas utilisé a la R&D pour faire de meilleur produit que le voisins.
6  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 07/10/2010 à 19:23
Vu qu'il y a plus de flèche qui pointent vers Apple j'en déduis que ce dernier est le plus grand violeur de brevets !!!!
5  0 
Avatar de Tuttu
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 07/10/2010 à 20:09
Citation Envoyé par Idelways Voir le message
Mise à jour du 07.10.2010 par Katleen
Et un fait saute aux yeux : Apple et Nokia sont les deux firmes qui écopent du plus grand nombre de poursuites.

Instructif, non ?

Je dis peut-être une connerie mais Nokia ne semble pas faire partie des plus poursuivis. On a plutôt Apple, Sharp et Motorola en tête de liste.
5  0 
Avatar de _skip
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 15/11/2010 à 8:45
En tout cas il ne faut pas s'étonner de voir ces grosses boîtes déposer des brevets sur tout et n'importe quoi. Comme ça avec ce genre de querelle, il y aura toujours façon de s'arranger.

A. Tu violes 12 de mes brevets
B. Et toi, tu violes 17 des miens
A. Ok restons-en là, je te cède XX, tu me cèdes XY
A et B.

Ca devient une obligation pour chacun de procéder ainsi, afin d'avoir des contre-arguments lorsqu'ils sont attaqués sur ce terrain des brevets. C'est un peu la spirale infernale.
4  0