Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un développeur passe un projet en open source après 200 heures de travail sans paiement
Avez-vous déjà été abusé sur un projet ?

Le , par Hinault Romaric

0PARTAGES

15  1 
Co-écrit avec Gordon Fowler

Fred Wu est un développeur Web qui vient de passer 200 heures de travail pour créer une plate-forme dont le but est de connecter des investisseurs et des entrepreneurs. Le projet, baptisé Angel Nest, vise principalement le marché chinois.

Mais problème. Pendant toute la durée du développement, et même une fois le produit fini, impossible de se faire payer par le donneur d'ordre.

Fred Wu, résigné, décide alors de passer par pertes et profits ses 200 heures de labeur et de proposer Angel Nest librement sous une licence open-source.

En parallèle de la mise à disposition de sa plate-forme web, le développeur a également décidé de revenir sur sa mésaventure pour partager son expérience avec ses confrères.

« J'ai été contacté et on m'a proposé d'être le premier employé », raconte-t-il. « Au moment de l'accord, l'entreprise était en cours de création [...] Avant d'accepter ce projet, j'ai vérifié les antécédents de cette personne. Il semblait avoir un passé clair, avec un passage comme vice-président dans une grande entreprise américaine ».

Il explique sur son blog que sa contribution « devait être rémunérée par un faible taux horaire mais avec en plus des actions de l'entreprise. Les chiffres ont été convenus verbalement et par e-mail. L'entreprise était évaluée à 2 millions de dollars, et j'ai cru que l'affaire avait des investisseurs importants ».

Malgré ces vérifications, et alors que les premiers paiements n'arrivent pas bien que le travail ait débuté, Fred Wu décide tout de même de rester.

Erreur ? « Je me souciais davantage du développement d'un produit efficace que de recevoir un gros chèque », concède-t-il. « Afin d'accélérer le développement de l'application, j'ai même pris deux semaines de congés et des jours de congés non rémunérés pour travailler dessus ».

Aujourd'hui, il affirme ne ressentir aucune colère et ne demander aucun don de la part de la communauté open-source pour son projet. A l'en croire, il se satisfait aujourd'hui « d'avoir travaillé sur un véritable projet Rails 3.1 et des commentaires reçus ».

Peut-être. Mais sa décision de libérer sa création semble pourtant venir d'un gros coup de colère.

« Il y a quelques jours, j'ai reçu dans ma boite plusieurs mails [m'indiquant] que des gens avaient été engagés pour continuer mon travail », explique un Fred Wu qui suspecte alors tout de suite cette équipe d'être complètement perdue. « Hier soir, j'ai encore reçu plusieurs mails de test d'un nouveau développeur, et j'ai décidé que c'était trop ».

D'où sa décision de passer sur-le-champ le code source d'Angel Nest sous licence MIT. « Parce que je suis un grand fan de l'open source. J'aime pas la famille de licences GPL », ajoute-t-il avant de continuer « mais comme je respecte les opinions des autres, les sources seront également disponibles sous licence GPL ».

Quant aux éventuels problèmes de propriété intellectuelle, le développeur Web les balaye d'un revers de main. « Malgré mes nombreuses demandes, nous n'avions pas de contrat ou de document signé. Donc je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas libérer le code source comme je l'entends [et en faire] don à quelqu'un qui pourrait lui trouver une utilité ».

Beau geste ou représaille, reste que Fred Wu n'a pas été payé.

Et qu'avec cette initiative, il ne risque pas de l'être.

Il est vrai que ce n'était pas le but.

Et vous ?

Quel(s) enseignement(s) vous inspire cette expérience ?

Avez-vous déjà connu ce genre de mésaventure avec un client ? Qu'avez-vous fait ?

Que pensez-vous de la décision de Fred Wu de passer son travail sous licence MIT : bonne idée, idée dangereuse ? Ou décision qui ne change rien ?

Ressources :

Le projet Angel Nest

Source : Blog de Fred Wu

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de kolodz
Modérateur https://www.developpez.com
Le 23/08/2011 à 19:51
Citation Envoyé par LeMeteore Voir le message
Il l'a pas fait parce qu'il adore l'open source, il l'a fait parce qu'il voulait carotter ses employeurs! Je n'ai rien contre, mais pitié remettons à César ce qui est à César, à Dieu ce qui est à Dieu.
On a un employeur, quand on a un contrat.
On a un employeur, quand on a un salaire.
On a un employeur, quand on a une reconnaissance de son travail.

Faire miroité quelque chose à un développeur, puis prendre une autre personnes pour continué parce que le premier développeur attend ce qu'on lui a promis. Ce n'est pas un employeur.

Pour avoir de la famille responsable d'entreprise et donc aussi employeur. J'aimerai qu'on n'ose pas faire porté le titre d'employeur à ce genre de personne.
Un employeur, c'est une personne qui versera le salaire de ses employés avant le sien.
15  0 
Avatar de FirePrawn
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 23/08/2011 à 16:22
C'est pas d'bol pour le salaire, mais je trouve sa réaction très noble
Il aurait pu tenter la justice, il a préféré l'open source, chapeau bas !
16  2 
Avatar de LeSmurf
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 23/08/2011 à 16:54
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message

« Il y a quelques jours, j'ai reçu dans ma boite plusieurs mails [m'indiquant] que des gens avaient été engagés pour continuer mon travail », explique un Fred Wu qui suspecte alors tout de suite cette équipe d'être complètement perdue.
[...]
Fred Wu n'a pas été payé.
Et qu'avec cette initiative, il ne risque pas de l'être.
Paradoxalement, il pourrait y gagner :
=> l'équipe qui a pris le relais est perdue, elle n'a pas le savoir de fred Wu
=> Fred Wu, qui a les compétences, la maîtrise et le savoir, est "disponible" pour faire évoluer son produit, il est même le mieux placé.
==> si une tierce entreprise est intéressée par son produit et souhaite l'utiliser, Fred Wu pourra facturer l'adaptation, l'intégration, la maintenance et la formation.

Ce n'est donc pas totalement perdu, à lui de voir comment négocier le virage.
14  0 
Avatar de curt
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 23/08/2011 à 17:46
Après avoir lu sur un post, qu'un développeur de base voulait effacer des données pour faute d'embauche ou paiement (je ne sais plus exactement), la démarche de Fred Wu est à la hauteur. Dommage qu'il n'est pas pris le soin de nommer l'entreprise en cause... Dommage pour lui de ne pas avoir d'abord signer un contrat et commencer ensuite le travail.

L'idée de l'open source reste excellente.

Bien mal acquis ne profite jamais !!!

Curt
12  0 
Avatar de kolodz
Modérateur https://www.developpez.com
Le 23/08/2011 à 17:07
On se rend compte que l'entrepreneur n'avait nullement l'intention de payer ce développeur.
Sinon, comment se fait-il que celui-ci ai engager d'autres personnes pour continué son travail ?

Il a eu raison, en rendant son code source publique. Il évite à d'autre développeur de se retrouver dans le même cas que lui en continuant son travail.
En outre, un projet est toujours intéressant pour se démarqué des autres. Si il cherche un jour un autre job, il se pourrai que cela l'aide.

Cordialement,
Patrick Kolodziejczyk.
10  0 
Avatar de ALT
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 24/08/2011 à 10:50
Je vois beaucoup de commentaires sur ce qu'aurait dû faire M. Wu.
C'est bien, mais on ne sait absolument rien de la nationalité de l'entreprise, encore moins du droit applicable dans ce cas.
Et toutes les références juridiques (Un courriel a force de preuve, le CDI est la règle, &c) ne sont que purement françaises ! (re : )
Autant écrire que la plupart des commentateurs auraient mieux fait d'aller se voter un whisky plutôt que de disserter sur un sujet dont ils ignorent tout ou presque (moi aussi d'ailleurs).
Voilà.
Bonne journée à tous. Même à ceux que je viens de baffer ! (c'était pour leur bien ! )
11  1 
Avatar de heavenvibes
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 24/08/2011 à 2:16
Je ne suis pas du tout d'accord!!!

Il y a eu échange de mails pour la commande d'un produit, et négociation d'un tarif.

Pour moi, c'est un accord tacite, écrit, qui équivaut à un contrat dans pas mal de pays... Un contrat n'a pas toujours la forme d'une pile de papier dans lequel on met une signature au bas de chaque page.

Les fonds non versés n'indiquent pas qu'il n'y a pas de commanditaire, mais bien que le commanditaire n'a pas respecté sa part de l'accord passé par mail.

Fred Wu lui s'est acquitté de sa tâche en livrant le produit commandé, et n'ayant pas été payé, j'aurais fait pareil que lui.

Tout travail mérite salaire. Fred Wu a des preuves écrites qu'il a travaillé à la demande d'un tiers (mails), et a fourni le fruit de son travail sans être payé. Je lui donne raison à 100%, il a raison d'avoir réagi ainsi. Il aurait eu raison également de vendre son produit à d'autres.

Le commanditaire a arnaqué Fred Wu, ce qui est un délit...

Petit exemple de "contrat" au sens large....: on va au restaurant du coin, on commande à la superbe blonde des penne arrabiatta. Après 10 min, elle arrive avec des spaghettis bolognaises. Il y a bien eu commande, donc établissement d'un contrat, verbal, et non respecté par le prestataire (le restaurant). Perso, je laisse la serveuse poser l'assiette, je lui dis que ce n'est pas ce que j'ai commandé, et je pars sans payer... C'est mon droit le plus total, car non respect de la commande/du contrat...

Par contre, si elle m'apporte bien les penne arrabiatta, que je les mange et que je me barre sans payer, là c'est moi qui suis en tort et coupable...

Dans le cas présent, Fred Wu est le restaurant, et le client un inconnu ayant pris contact par mail. Fred Wu a bien livré le travail commandé, le client n'avait pas à se barrer avec le produit sans le payer...

Je pense qu'il n'y a pas plus claire comme situation...
9  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 29/08/2011 à 13:03
Citation Envoyé par LeMeteore Voir le message
Il l'a pas fait parce qu'il adore l'open source, il l'a fait parce qu'il voulait carotter ses employeurs! Je n'ai rien contre, mais pitié remettons à César ce qui est à César, à Dieu ce qui est à Dieu.
Vouloir être payé pour son travail, c'est "carotter ses employeurs", maintenant...
10  1 
Avatar de curt
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 23/08/2011 à 22:49
Ok, Fred Wu s'est fait rouler sur ce projet... mais le fait d'avoir mis son travail en open source (et apparemment en ligne) lui fait un coup de pub remarquable.

Il reste à espérer que son travail l'est autant. Les recruteurs et autres chasseurs de têtes pourront juger de la qualité de son travail, et pour le coup.... GRATUITEMENT !

Par la même occasion, ils sauront à quoi s'en tenir s'ils tentent le même coup

En tous cas, j'approuve la démarche qui ne fait de mal qu'à ceux qui ont voulu l'escroquer !

Curt
9  1 
Avatar de leomaradan
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 24/08/2011 à 0:25
Citation Envoyé par alinedved Voir le message
j'ai passé 1440 2 moins parfois j'ai resté sans dormir pendant 3 jours seccesive
D'ailleurs y'a encore des séquelles

[/TROLL]

Et sinon, même en développant from skratch, y'a moyen d'avoir un truc largement potable en 200 heures. Et je reste persuadé que, dans un projet d'entreprise, utiliser un framework web convient la plupart du temps, vue qu'il s'agit généralement de fonctionnalités relativement usuelles
9  1