Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Xamarin sort ses premières versions de Mono et MonoTouch
Support de Mac OS X Lion et abstraction de la gestion des fichiers

Le , par Gordon Fowler

62PARTAGES

7  0 
Mise à jour du 5 août 2011 par Idelways

Après avoir récupéré officiellement Mono et reformé son équipe, née des cendres d'un SuSE en pleine décrépitude après le rachat de Novell par Attachmate, la startup Xamarin sort ses premières versions de Mono et MonoTouch

Il s'agit plus précisément de mises à jour mineures qui apportent peu d'améliorations notables et beaucoup de correctifs, mais qui ont le mérite de prouver que le projet se porte bien, même s'il progresse à petits pas après avoir été lâché par Attachmate.

Notons ainsi l'introduction de l'espace de nommage System.IO.IsolatedStorage, qui permet d'utiliser le même code MonoTouch et Windows Phone 7 pour accéder au système de fichier local en faisant abstraction de la manière dont est géré cet accès en fonction de l'OS.

Sur Mono 2.10.3, qui prépare le terrain à la sortie de Mono pour Android 1.03 et MonoTouch 4.1, Mac OS X Lion est désormais entièrement supporté. Sa runtime et le toolkit GTK+ ont été tous les deux mis à jour pour fonctionner correctement sur la dernière version de l'OS de Cupertino.

Le sous-système WCF a été grandement amélioré, et plusieurs bugs du ramasse-miettes corrigés.

Miguel de Icaza évoque dans son blog le futur proche de la technologie et assure que des fonctionnalités majeures sont en route sur la branche principale du projet. Leur sortie est retardée par le support incomplet de la programmation asynchrone sur C# 5.0.

Le compilateur de mono a en outre été réécrit pour supporter les deux backends : System.Reflection.Emit et IKVM.Reflection, ce dernier génère prétendument un meilleur code que l'original de Microsoft.

Parmi les autres correctifs de MonoTouch 4.0.4.1 :
  • Les exceptions non gérées correctement, soulevées dans les callbacks, ferment désormais silencieusement l'application, sans aucune indication sur le problème survenue.
  • Un problème qui faisait crasher les applications OpenGL dans le simulateur a été réglé.
  • De même qu'un nombre de signatures invalides des API GameKit.
  • Sur les CPU multicoeurs : résolution de certains bugs qui interrompait aléatoirement le fonctionnement de mtouch avec le message « mtouch exited with code 1 »


Télécharger Mono 2.10.3
Télécharger une version d'évaluation de MonoTouch 4.0.4.1

Source : Xamarin, Blog de Miguel de Icaza

Et vous ?

Comment trouvez-vous l'avancement du projet sous l'ère Xamarin ?

Novell cède Mono à Xamarin
Une mise à jour de la plateforme est annoncée pour l’automne

Mise à jour du 19/07/11, par Hinault Romaric

Suse, la division de Novell chargée du développement de l'implémentation libre Mono cède le projet à Xamarin, la nouvelle startup créée par Miguel de Icaza pour sauver le projet suite à son abandon par Attachmate après l’acquisition de Novell.

Xamarin vient d’annoncer un partenariat stratégique avec SUSE pour reprendre le développement de la plateforme et des projets associés.

Le contrat de partenariat permet également à Xamarin d’obtenir les propriétés intellectuelles pour Mono, l’EDI MonoTouch, Mono for Android, Mono for Visual Studio, qui sont d’ores et déjà disponibles sur la galerie d’applications Xamarin.

Les clients Mono de SUSE recevront désormais les mises à jour et le support technique durant toute la période restante de leur abonnement directement de Xamarin.

« Ce partenariat est une triple victoire : une victoire pour SUSE, une victoire pour Xamarin, et surtout une victoire pour nos clients utilisateurs de Mono » a déclaré Nils Brauckmann, PDG de SUSE.

Cet accord permet donc à Xamarin d’éviter d’avoir recours au reverse engineering pour créer un fork du projet open source, d’utiliser les outils initialement développés chez Novell et de se concentrer sur son nouveau cahier de charges.

La société prévoit de publier cet automne une nouvelle version de Mono qui comprendra des améliorations de performances et un nouveau compilateur C#.

La future version de Mono sera plus rapide sur des machines avec des processeurs à double cœur grâce à l’introduction d’un garbage collector parallèle.

Des améliorations sont également prévues pour Moonlight, l’implémentation open source de la plateforme Silverlight. Moonlight va permettre aux développeurs de partager du code Windows avec les principales plateformes mobiles à l’instar d’Android ou encore iOS.

Source : Blog Miguel de Icaza

« Xamarin » : nouvelle startup pour sauver Mono
Après le sabordage de l'implémentation libre de .NET par Attachmate

Mise à jour du 17/05/2011 par Idelways

Miguel de Icaza, créateur et principal développeur de l'implémentation libre Mono, quitte Novell et se met de nouveau à son propre compte.

Sa nouvelle entreprise, baptisée Xamarin, prépare une nouvelle offre commerciale autour de la technologie .NET pour le développement Android et iOS. Elle continuera de maintenir et contribuer à Mono et Moonlight, le port libre de Silverlight sur les systèmes Unix.

Véritable figure emblématique de la technologie, le patron de Xamarin jouit d'une large reconnaissance et du respect de la communauté open source en dépit de son franc parlé et son penchant prononcé pour les polémiques.

Des atouts qui permettront à ce nouveau né du paysage open source, de faire un contrepoids plus que bienvenu pour l'avenir de Mono, désormais à la merci des restructurations imposées par Attachmate (lire ci-devant).

Miguel de Icaza repart donc à neuf et créé une entreprise au nom similaire à celle où tout à commencé pour Mono.
Ce projet a en effet vu le jour au sein de la société Ximian, rachetée par Novell avant d'être absorbée en 2010 dans le cadre de son acquisition par Attachmate.

L'annonce de la création de Xamarin promet aussi d'explorer les opportunités offertes par Moonlight dans la sphère mobile et sur la nouvelle boutique d'applications de Mac OS X.

La priorité de Xamarin est toutefois de sortir rapidement une alternative à MonoTouch pour iPhone, compatible avec ce produit de Novell, et fondée sur le noyau libre de Mono.

Xamarin prépare aussi une offre de support payant et de développements spécifiques aux utilisateurs de la technologie.

Miguel de Icaza affirme avoir tenté une année durant, en compagnie d'autres développeurs, de sortir Mono de la prise de Novell, sans succès.

Depuis le licenciement des équipes de Mono aux États unis le 2 mai, les équipes du Canada, Europe, Brésil et Japon, y compris celle de MonoTouch et MonoDroid ont été congédiées à leur tour.

Des développeurs « clés » du noyau Mono ont été immédiatement libérés, mais ont préféré continuer d'offrir le support client jusqu'à leur dernier jour à Novell, vendredi passé.

Deux semaines qui ont été suffisantes pour Miguel de Icaza pour mettre au point un planning et obtenir une levée de fonds qui permettra à l'entreprise de survivre et payer les salaires de deux ingénieurs en attendant la commercialisation de son premier produit.

S'il ne fait plus aucun doute sur la capacité de Xamarin à reformer une équipe d’experts de la technologie, il reste à savoir si Attachmate tentera d'empêcher l'apparition d'une offre commerciale alternative autour de Mono.

Icaza n'envisage pas de forker Mono, en tout cas pas pour l'instant..

Source : billet de blog de l'annonce, site de Xamarin

Et vous ?

Que pensez-vous de l'avenir de Mono ?

Mono : plusieurs membres de l'équipe de développement licenciés
Un doute plane sur le futur de l'implémentation libre de .NET

Pour l'instant rien n'est totalement officiel. Mais un point est avéré : plusieurs membres du projet Mono (l'implémentation libre de .NET) ont été licencié, ce qui ne manque pas faire planer un doute sur l'avenir de la plate-forme.

Jusqu'ici, Mono était dirigé par Miguel de Icaza et développé par une équipe d'une trentaine de personnes basées à Boston. Le tout avec le soutien de Microsoft et sous l'égide de Novell (l'éditeur de la célèbre distribution Linux SUSE).

Récemment, Attachmate a racheté Novell, à la surprise générale. Le groupe a mis ainsi au passage la main sur les responsables de Mono.

Une des premières décisions d'Attachmate a été de rapatrier les instances de décisions de bon nombre de projets open-source de Novell à Nuremberg, au cœur de la Bavière. Mono ne fait pas exception et plusieurs licenciements ont accompagnés ce transfert géographique.

Ces coupes ne signifient pas la fin de Mono, mais la grande question qui commence à véritablement créer le doute sur l'avenir de la technologie concerne Miguel de Icaza, véritable figure emblématique et créateur de la technologie.

Attachmate reconnaît en effet par voie de presse les départs mais n'a pas tenu à aborder le cas particulier, et pourtant crucial, du développeur.


Miguel de Icaza - Photo Wikipedia de James Duncan Davidson/O'Reilly Media

Le groupe a en revanche assuré que la feuille de route des prochaines implémentations (notamment celles pour Android) serait respectée.

Pas sûr que cela soit suffisant pour rassurer Microsoft, de plus en plus satisfait par Mono et ses technologies connexes comme Moonlight (implémentation libre de Silverlight). L'éditeur de .NET verrait certainement très mal un ralentissement voire un abandon du projet.

Un risque d'autant plus fort que certains évoquent même le licenciement de la totalité de l'équipe initiale de Mono.

Attachmate serait bien avisé de faire rapidement taire les rumeurs. Ou de justifier son choix.

Source : Exemple d'observateur évoquant l'affaire

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de DonQuiche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 11/05/2011 à 22:28
Désolé mais, non, implementation se traduit par "mise en oeuvre" et non "implantation", qui n'aurait pas grand sens. Et avouons que "Nous avons besoin d'une mise en oeuvre de dotnet sur Android", ça sonne pour le moins étrangement.

Alors louons "implémentation".
6  1 
Avatar de Idelways
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/08/2011 à 14:24
Xamarin sort ses premières versions de Mono et MonoTouch
Support de Mac OS X Lion et abstraction de la gestion des fichiers

Mise à jour du 5 août 2011 par Idelways

Après avoir récupéré officiellement Mono et reformé son équipe, née des cendres d'un SuSE en pleine décrépitude après le rachat de Novell par Attachmate, la startup Xamarin sort ses premières versions de Mono et MonoTouch

Il s'agit plus précisément de mises à jour mineures qui apportent peu d'améliorations notables et beaucoup de correctifs, mais qui ont le mérite de prouver que le projet se porte bien, même s'il progresse à petits pas après avoir été lâché par Attachmate.

Notons ainsi l'introduction de l'espace de nommage System.IO.IsolatedStorage, qui permet d'utiliser le même code MonoTouch et Windows Phone 7 pour accéder au système de fichier local en faisant abstraction de la manière dont est géré cet accès en fonction de l'OS.

Sur Mono 2.10.3, qui prépare le terrain à la sortie de Mono pour Android 1.03 et MonoTouch 4.1, Mac OS X Lion est désormais entièrement supporté. Sa runtime et le toolkit GTK+ ont été tous les deux mis à jour pour fonctionner correctement sur la dernière version de l'OS de Cupertino.

Le sous-système WCF a été grandement amélioré, et plusieurs bugs du ramasse-miettes corrigés.

Miguel de Icaza évoque dans son blog le futur proche de la technologie et assure que des fonctionnalités majeures sont en route sur la branche principale du projet. Leur sortie est retardée par le support incomplet de la programmation asynchrone sur C# 5.0.

Le compilateur de mono a en outre été réécrit pour supporter les deux backends : System.Reflection.Emit et IKVM.Reflection, ce dernier génère prétendument un meilleur code que l'original de Microsoft.

Parmi les autres correctifs de MonoTouch 4.0.4.1 :
  • Les exceptions non gérées correctement, soulevées dans les callbacks, ferment désormais silencieusement l'application, sans aucune indication sur le problème survenue.
  • Un problème qui faisait crasher les applications OpenGL dans le simulateur a été réglé.
  • De même qu'un nombre de signatures invalides des API GameKit.
  • Sur les CPU multicoeurs : résolution de certains bugs qui interrompait aléatoirement le fonctionnement de mtouch avec le message « mtouch exited with code 1 »


Télécharger Mono 2.10.3
Télécharger une version d'évaluation de MonoTouch 4.0.4.1

Source : Xamarin, Blog de Miguel de Icaza

Et vous ?

Comment trouvez-vous l'avancement du projet sous l'ère Xamarin ?
4  0 
Avatar de Neko
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 04/05/2011 à 12:27
Citation Envoyé par pseudocode Voir le message
Et qu'est ce qui empêcherait Microsoft de développer eux-même une implémentation de Silverlight pour Linux ?
Le fait que personne l'utilisera parce que les Linuxiens font pas vraiment partie du fanclub de Microsoft probablement. Ce serait sans doutes une implémentation propriétaire. Et ça leur couterait de l'argent.
3  0 
Avatar de tomlev
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 11/05/2011 à 0:16
Citation Envoyé par Faiche Voir le message
Comment ça se fait que MS soutient à ce point une implem open source d'un de leur gagne pain ?
Parce que bien que MS ne développe pas de version Mac ou Linux de .NET, c'est dans leur intérêt que la technologie .NET se répande au maximum, y compris sur ces plateformes. D'ailleurs s'ils ont fait standardiser C# et le CLI par l'ECMA, c'est bien dans l'optique qu'il puisse y avoir d'autres implémentations que la leur...

Et puis ça n'empiète pas vraiment sur leurs plates-bandes : a priori personne ou presque n'utilise Mono sous Windows...
3  0 
Avatar de _skip
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/05/2011 à 13:29
Encore une preuve de plus que l'aspect open source d'une technologie n'est pas une garantie absolue pour sa survie. Perso je ne serai pas trop enclin à investir dans mono avant que la situation ne se stabilise.
4  1 
Avatar de air-dex
Membre expert https://www.developpez.com
Le 04/05/2011 à 13:42
Citation Envoyé par pseudocode Voir le message
Je conçois aisément que Ms préfère privilégier ses OS plutot que ceux de la concurrence, mais c'est prendre le risque que Silverlight ne soit pas adoptée car n'étant pas assez répandue.
D'où l'intérêt de Mono : faire venir les gens d'autres plateforme que Windows a eux via un ersatz de leur technologie. Dès que les gens sont au point sur Mono et Moonlight, qu'est-ce qui les empêche de passer à .NET et Silverlight ?
2  0 
Avatar de DonQuiche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 11/05/2011 à 21:17
A mes yeux il est évident que Mono est très important pour MS. Le PC est une chose mais le mobile et les tablettes ont un grand avenir devant eux, avec un Android bien placé. Non seulement ces périphériques représentent par eux seuls un marché que MS ne peut ignorer mais, au-delà de ça, si demain vous développez un grand système d'entreprise, vous voulez pouvoir y intégrer les terminaux sous Android. Il me semble que MS a beaucoup plus à perdre qu'à gagner à ce que dotnet ne soit dispo que sur plateformes MS.
2  0 
Avatar de Idelways
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 17/05/2011 à 11:56
« Xamarin » : nouvelle startup pour sauver Mono
Après le sabordage de l'implémentation libre de .NET par Attachmate

Mise à jour du 17/05/2011 par Idelways

Miguel de Icaza, créateur et principal développeur de l'implémentation libre Mono, quitte Novell et se met de nouveau à son propre compte.

Sa nouvelle entreprise, baptisée Xamarin, prépare une nouvelle offre commerciale autour de la technologie .NET pour le développement Android et iOS. Elle continuera de maintenir et contribuer à Mono et Moonlight, le port libre de Silverlight sur les systèmes Unix.

Véritable figure emblématique de la technologie, le patron de Xamarin jouit d'une large reconnaissance et du respect de la communauté open source en dépit de son franc parlé et son penchant prononcé pour les polémiques.

Des atouts qui permettront à ce nouveau né du paysage open source, de faire un contrepoids plus que bienvenu pour l'avenir de Mono, désormais à la merci des restructurations imposées par Attachmate (lire ci-devant).

Miguel de Icaza repart donc à neuf et créé une entreprise au nom similaire à celle où tout à commencé pour Mono.
Ce projet a en effet vu le jour au sein de la société Ximian, rachetée par Novell avant d'être absorbée en 2010 dans le cadre de son acquisition par Attachmate.

L'annonce de la création de Xamarin promet aussi d'explorer les opportunités offertes par Moonlight dans la sphère mobile et sur la nouvelle boutique d'applications de Mac OS X.

La priorité de Xamarin est toutefois de sortir rapidement une alternative à MonoTouch pour iPhone, compatible avec ce produit de Novell, et fondée sur le noyau libre de Mono.

Xamarin prépare aussi une offre de support payant et de développements spécifiques aux utilisateurs de la technologie.

Miguel de Icaza affirme avoir tenté une année durant, en compagnie d'autres développeurs, de sortir Mono de la prise de Novell, sans succès.

Depuis le licenciement des équipes de Mono aux États unis le 2 mai, les équipes du Canada, Europe, Brésil et Japon, y compris celle de MonoTouch et MonoDroid ont été congédiées à leur tour.

Des développeurs « clés » du noyau Mono ont été immédiatement libérés, mais ont préféré continuer d'offrir le support client jusqu'à leur dernier jour à Novell, vendredi passé.

Deux semaines qui ont été suffisantes pour Miguel de Icaza pour mettre au point un planning et obtenir une levée de fonds qui permettra à l'entreprise de survivre et payer les salaires de deux ingénieurs en attendant la commercialisation de son premier produit.

S'il ne fait plus aucun doute sur la capacité de Xamarin à reformer une équipe d’experts de la technologie, il reste à savoir si Attachmate tentera d'empêcher l'apparition d'une offre commerciale alternative autour de Mono.

Icaza n'envisage pas de de forker Mono, en tout cas pas pour l'instant..

Source : billet de blog de l'annonce, site de Xamarin

Et vous ?

Que pensez-vous de l'avenir de Mono ?
2  0 
Avatar de lunatix
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 17/05/2011 à 13:10
moué... ça sent le sapin quand même. Va falloir que microsoft sorte du bois si ils veulent maintenir une version de .net vaguement compatible linux/unix
2  0 
Avatar de air-dex
Membre expert https://www.developpez.com
Le 18/05/2011 à 13:16
Citation Envoyé par Idelways Voir le message
Que pensez-vous de l'avenir de Mono ?
Qu'un fork sera peut-être nécessaire. Car c'est pas le tout de récupérer les développeurs du projet. Encore faut-il récupérer le projet lui-même. Et ça, je ne pense pas que ce soit gagné d'avance, surtout si Microsoft a la vague impression qu'une partie de .NET lui échappe avec Xamarin et le fork.
2  0