IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Changpeng Zhao, cofondateur de la bourse crypto Binance, va fructifier sa fortune de 33 Mds $ malgré une condamnation à une peine de prison,
Une situation différente de celle de Sam Bankman-Fried

Le , par Stéphane le calme

505PARTAGES

8  0 
Changpeng Zhao, le co-fondateur de la plateforme d’échange de cryptomonnaies Binance, est récemment devenu le sujet de discussions animées dans le monde financier et technologique. Malgré sa condamnation à une peine de prison de quatre mois pour des infractions liées au blanchiment d’argent, il semble que sa fortune personnelle, estimée à 33 milliards de dollars, continuera de croître pendant son incarcération.

Binance a enfreint les lois américaines contre le blanchiment d'argent et les sanctions et n'a pas déclaré plus de 100 000 transactions suspectes avec des organisations que les États-Unis ont décrites comme des groupes terroristes, notamment le Hamas, Al-Qaïda et l'État islamique d'Irak et de Syrie, ont déclaré les autorités. La bourse n'a pas non plus signalé de transactions avec des sites web consacrés à la vente de matériel pédopornographique et a été l'un des principaux bénéficiaires du produit des ransomwares, ont-elles ajouté.

« Binance a permis aux criminels de transférer facilement leurs fonds volés et leurs recettes illicites sur ses bourses », a déclaré le procureur général des États-Unis, Merrick Garland. « Binance ne s'est pas contenté de ne pas respecter la loi fédérale. Elle a fait semblant de le faire ».

Certaines des accusations sont à la fois pénales et civiles. Le département de la justice, qui a négocié le règlement avec la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) et le département du Trésor, a demandé une peine d'emprisonnement de 18 mois pour Zhao, le maximum suggéré par les directives fédérales, a rapporté le New York Times. L'ancien responsable de la conformité de Binance, Samuel Lim, a été inculpé par la CFTC, a indiqué l'agence. Binance paiera 1,81 milliard de dollars dans un délai de 15 mois, et 2,51 milliards de dollars supplémentaires seront confisqués dans le cadre de l'accord, ont indiqué les procureurs.


Puis, mardi, le verdict est tombé

Le fondateur et ancien PDG de Binance, Changpeng « CZ » Zhao, a été condamné mardi à quatre mois de prison fédérale, après avoir plaidé coupable d'avoir permis le blanchiment d'argent dans sa bourse de cryptomonnaies.

La peine infligée à Zhao par le tribunal fédéral de Seattle est nettement inférieure aux trois ans que les procureurs fédéraux avaient demandés pour lui. La défense avait demandé cinq mois de mise à l'épreuve. Les lignes directrices relatives à la détermination de la peine prévoyaient une peine d'emprisonnement de 12 à 18 mois.

En novembre, Zhao a conclu un accord avec le gouvernement américain pour mettre fin à une enquête de plusieurs années sur Binance. Dans le cadre du règlement de 4,3 milliards de dollars conclu entre Binance et le ministère américain de la justice, Zhao a démissionné de son poste de PDG de la société et la bourse a accepté de constituer un conseil d'administration composé de membres indépendants, ainsi que des comités de conformité et d'audit.

Sur les sept administrateurs récemment nommés au conseil d'administration, trois ont été désignés comme « indépendants » et cinq d'entre eux, y compris tous les membres indépendants du conseil, ont adressé des lettres au juge chargé de l'affaire pénale de Zhao pour lui demander de faire preuve de clémence dans la détermination de la peine.

Gabriel Abed, président du conseil d'administration et l'un de ses membres indépendants, a déclaré au juge du district des États-Unis Richard Jones que Zhao « se distinguait par un sang-froid stoïque et une véritable humilité » et que « malgré ses réalisations importantes », il maintenait un style de vie marqué par la simplicité, notamment en s'habillant avec des vêtements achetés sur Amazon, en conduisant une Toyota et en portant une montre Apple.

Sa fortune colossale devrait rester intacte et probablement continuer à augmenter, même s'il passe du temps derrière les barreaux

Bien que Zhao risque désormais de passer du temps en prison, les experts du secteur et les avocats qui se sont entretenus avec les médias affirment que son immense fortune personnelle ne sera pas affectée et qu'elle est même susceptible d'augmenter.

Tre Lovell, avocat spécialisé dans le droit des sociétés à Los Angeles, explique que le gouvernement n'a droit qu'à la restitution ou aux amendes imposées, et non aux actifs ou à la richesse de Zhao dans son ensemble. L'ancien procureur fédéral Neama Rahmani est d'accord, ajoutant que la richesse personnelle de Zhao ne sera pas affectée par sa condamnation.

« Comme Zhao et le gouvernement ont conclu un accord, le gouvernement n'a pas obtenu de jugement ou d'ordonnance de restitution à l'encontre de Zhao et n'a pas fait d'enquête sur ses biens », a déclaré Rahmani. « Il disposera d'un patrimoine important à sa sortie de prison ».

Zhao a fait passer Binance, la bourse de crypto-monnaies qu'il a cofondée en 2017, d'une entreprise relativement peu connue à l'un des acteurs les plus redoutables de l'espace en plein essor des monnaies numériques.

Malgré le fait que Zhao soit mis derrière les barreaux, sa participation majoritaire dans Binance signifie qu'il continuera à être l'une des personnes les plus riches dans le domaine de la crypto-monnaie aujourd'hui. Notamment, parce que Zhao a plaidé coupable à un seul chef d'accusation de violation de la loi américaine sur le secret bancaire (BSA), il est considéré comme un primo-délinquant, et a donc conclu un accord avec les autorités fédérales pour se retirer de son poste de PDG et ne pas renoncer à ses intérêts dans l'entreprise ou voir ses avoirs gelés.

« En règle générale, les actifs personnels qui ne sont pas directement liés à l'activité criminelle ne sont pas affectés », a déclaré Braden Perry, ancien avocat principal de la Commodity Futures Trading Commission. « Ses biens pourraient également être gérés en son nom pendant son incarcération ».

Une situation différente de celle de Sam Bankman-Fried

L'ex-directeur général et fondateur controversé de la bourse de crypto-monnaies FTX, communément appelé « SBF », a vu sa fortune réduite à zéro après la faillite de son empire crypto en 2022.

« En ce qui concerne la richesse personnelle de CZ [...], il serait toujours en mesure de conserver sa part dans Binance, ainsi que ses avoirs en cryptomonnaies qui contribuent également à un montant inconnu, mais important, à sa richesse globale et à sa valeur nette », a déclaré Joshua de Vos, responsable de la recherche chez CCData. « Comme il n'y a pas de détournement ou de procédure de faillite, il est très peu probable que CZ voie sa fortune réduite à zéro, comme ce fut le cas pour SBF », a déclaré de Vos.

De plus, Zhao s'en est tiré beaucoup plus facilement que son ancien rival dans le domaine de la crypto-monnaie, Bankman-Fried. Ce dernier a été condamné à une peine de 25 ans de prison pour des délits liés à l'exploitation de sa bourse de crypto.

Contrairement à Zhao et aux accusations portées contre Binance, la bourse en faillite de Bankman-Fried a fait l'objet d'allégations de fraude et d'utilisation abusive des fonds des clients.

La hausse des crypto-monnaies bénéfique pour Zhao

Selon les experts, la valeur nette de Zhao devrait continuer à augmenter, car les prix élevés des crypto-monnaies, qui tendent à soutenir l'activité commerciale sur Binance, augmentent sa fortune personnelle. « CZ sera désormais l'une des personnes les plus riches en prison », a déclaré Yesha Yadav, professeur de droit et doyen associé de l'université Vanderbilt.

Et ce, même après une litanie de problèmes juridiques, notamment les poursuites engagées par le ministère de la justice contre Binance et plusieurs autres procès très médiatisés, dont celui de la Securities and Exchange Commission (SEC), toujours en cours.

La SEC a accusé Binance d'avoir fait plusieurs offres et ventes non enregistrées de titres de crypto-actifs. On ne sait pas encore quand cette affaire aboutira.

Zhao avait une valeur nette personnelle estimée à 33 milliards de dollars le 8 mars 2024, contre 10,5 milliards de dollars l'année dernière à la même époque, selon la liste des milliardaires du monde de Forbes, qui classe les personnes les plus riches sur la base des cours des actions et des taux de change. L'indice des milliardaires de Bloomberg, une mesure distincte des plus riches du monde, évalue la valeur nette de Zhao à un montant encore plus élevé, soit 36,2 milliards de dollars.


Conclusion

Cette affaire survient dans un contexte où le secteur des cryptomonnaies est de plus en plus scruté par les régulateurs du monde entier. L’incarcération de Zhao, ainsi que l’enquête en cours sur Binance, pourrait marquer un tournant dans la manière dont les gouvernements perçoivent et régulent les activités liées aux cryptomonnaies.

L’histoire de Changpeng Zhao est un rappel puissant que même dans l’univers numérique, les actions ont des conséquences réelles et tangibles. Alors que Zhao se prépare à passer les prochains mois derrière les barreaux, le monde attend de voir comment son empire continuera de prospérer et quel impact cela aura sur l’avenir des cryptomonnaies.

Sources : Index des milliardaires, vidéo dans le texte

Et vous ?

Quelle est votre opinion sur la sentence de quatre mois de prison pour Changpeng Zhao ? Est-elle proportionnelle à la gravité des infractions commises ?
Comment la croissance continue de la fortune de Zhao, même pendant son incarcération, influence-t-elle votre perception du marché des cryptomonnaies ?
Pensez-vous que les régulateurs financiers internationaux devraient imposer des contrôles plus stricts sur les plateformes d’échange de cryptomonnaies comme Binance ?
Quel impact l’affaire Zhao pourrait-elle avoir sur la confiance des investisseurs dans les cryptomonnaies ?
En quoi l’histoire de Changpeng Zhao et de Binance change-t-elle votre point de vue sur la responsabilité et l’éthique dans l’industrie des technologies financières ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !