Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les jeux vidéo violents réduiraient les agressions et la violence
Selon le créateur de Doom, êtes-vous de son avis ?

Le , par Idelways

0PARTAGES

4  1 
Les jeux vidéo sont souvent mis à l'index comme l'une des raisons majeures de la recrudescence de la violence dans le monde réel.
Et les attentats terroristes qui viennent de secouer la Norvège et le fort attrait pour les jeux violents revendiqué par Anders Behring Breivik dans son manifeste tristement célèbre, n'en font qu'aggraver cette assertion dans l'inconscient collectif.

Ce qui serait faux, et même injuste de l'avis du légendaire John Carmack (le créateur de Doom notamment) qui préfère plutôt louer les mérites des jeux dans la réduction des agressions, et leur impact positif en général sur nos sociétés.

Dans une interview accordée au magazine IndustryGamers, Carmack rétorque à cette question pour lui récurrente, si ce n'est routinière : « il y a plus de preuves qui démontrent que les jeux violents réduisent les agressions et la violence ».

Puis, il invite son intervieweur à aller comparer les participants à une convention de jeux vidéo à un échantillon aléatoire d'étudiants d'un campus : « vous allez probablement trouver une foule plus pacifique à la convention des jeux. Je crois qu'au pire [que le rôle des jeux vidéo] est neutre et potentiellement positif »

Carmack oublie dans cette entrevue de citer des études sérieuses, ou en tout cas plus solides qu'une comparaison entre une rencontre de Geeks passionnés et la vie de tous les jours à l'université.

Les études scientifiques qui se sont intéressées à ce phénomène ne tranchent pas et affichent même des résultats contradictoires, rappelle The Telegraph dans son article dédié à la déclaration de John Carmack dans la conjoncture actuelle.

Les preuves qui incriminent les jeux vidéo sont tellement peu solides que la Court Supreme américaine a annulé au mois de juin passé, une loi qui interdisait la vente des jeux violents aux mineurs.

Le débat a donc de beaux jours devant lui.

Et vous ? En tant que Gamer

Pensez-vous que les jeux vidéo violents vous ont créé un quelconque penchant pour la violence dans le monde réel, à vous et à vos proches ?
Ou c'est le contraire que vous décelez, comme l'affirme John Carmack ?

Source : Industry Gamers

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de guigz2000
Membre actif https://www.developpez.com
Le 03/08/2011 à 3:13
Il y a toujours eu des gens violents,avec ou sans jeux video et ca changera jamais.

La violence virtuelle dans les jeux n'est qu'une excuse pour trouver une reponse facile.Si ca se trouve,Anders Behring Breivik adorait les choux de bruxelle,comme Hitler ,Stalline ou Pedro Escobar.Personne ne s'est posé la question de savoir si ca venait des choux de bruxelle (ca pourrait).C'est juste plus facile d'incriminer un jeux video (qui gene certains bien pensant), plutot que de se dire qu'il n'y a peut etre pas de raison précise ou cohérente.Anders Behring Breivik lisait beaucoups la bible et Ben Laden le coran, et personne ne va dire que ces lectures rendent violents.

Il se vend des millions de copies de jeux video violent et il n'y a pas autant de serial killers.Si on considere les statistiques,la nocivité des jeux videos est juste ridicule!

Pour finir,je suis d'accord avec le fait que Hitler etait nul a "Mortal Kombat" et que Polpote etait a chier a "super mario 2".Perso,le dernier disque de Loanna est plus apte a me rendre violent que GTA4...LOL
8  1 
Avatar de Reward
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/08/2011 à 9:13
Avant c'était la faute du rock'n'roll, maintenant c'est la faute des jeux vidéos, dans 10 ans, hum, la faute des smartphones ?

C'est aussi ça vivre avec son temps, c'est toujours plus pratique de se défausser sur une activité actuelle, et surtout très facile.

Les gens qui se foutaient sur la gueule il y a des siècles c'était la faute de quoi ?

Il est dans la nature de l'homme d'être violent, quelque soit l'époque.
8  1 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 23/08/2011 à 10:13
mes deux cents

j'ai commencé les jeux vidéos il y a plus de 25 ans...à l'époque on avait des jeux d'une violence rare


et des associations de parents dénonçaient déjà le réalisme insupportable de ces jeux qui pervertissaient la jeunesse.

j'étais aussi fan de jeux de rôle (sur table), et au combien j'ai pu mettre en péril mon âme immortelle dans de sombres soirées à parcourir les donjons du dragon ou à fuir les sombres rejetons de Nyarlathotep !

Tout cela ne m'a pas empêcher de devenir objecteur de conscience car "opposé à l'usage personnel des armes à feu". et brimer mes enfants en leur interdisant Le Seigneur des Anneaux avant d'avoir un âge suffisamment avancé pour faire la distinction entre le fantastique et le réel (et surtout ne pas me réveiller en pleine nuit pour un cauchemar).

On en revient donc toujours au même, tout cela n'est qu'une question d'éducation, je me fiche de savoir si un film est dit "tout public" ou "interdit aux moins de 12 ans", je me fais ma propre idée et adapte le choix des films à ce que mes enfants peuvent gérer. Et c'est la même chose pour les jeux vidéos.
7  0 
Avatar de Voïvode
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 03/08/2011 à 7:08
Pensez-vous que les jeux vidéo violents vous ont créé un quelconque penchant pour la violence dans le monde réel, à vous et à vos proches ?
Non. Devenir violent à cause d'un jeu vidéo relève de la pathologie. Si le "déclencheur" n'avait pas été celui-là, ça aurait été autre chose.

Le monde a les yeux rivés sur les jeux vidéo à cause de leurs thèmes politiquement incorrects, mais je ne peux m'empêcher de penser qu'ils ont fait moins de morts en 50 ans d'existence que les jeux d'argent sur la même période.

Ou c'est le contraire que vous décelez, comme l'affirme John Carmack ?
En bon amateur de FPS, mon nombre total de victimes doit se chiffrer en millions depuis le temps. Jusque là, je n'ai jamais tué ou même agressé qui que ce soit. (J'ai volontairement occulté les statistiques des RTS. Je ne voudrais pas passer pour un monstre… )

Citation Envoyé par guigz2000
Perso,le dernier disque de Loanna est plus apte a me rendre violent que GTA4...LOL
Et heureusement qu'on a GTA IV pour se calmer dans ces conditions.
7  1 
Avatar de Firwen
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 03/08/2011 à 9:46
Je dirai que cela aide chez les jeunes enfants, j'ai un petit cousin qui joue à GTA depuis l'âge de ses 6ans, il est devenu très très violent (bon pas au point d'agresser une vieille dame je précise...) et ne s'amuse désormais qu'à des jeux de guerre ou autre.
En même temps, les logos PEGI 18 c'est pas fait pour les chiens. C'est aux parents de faire leur devoir aprés.

Je ne peux qu'approuver le message original, Un FPS ( généralisons, un jeu d'action ) est un excellent défouloir aprés une journée bien stressante au même titre qu'un sport quelconque.

Une ironie qui me fait sourir, c'est que les détracteurs du jeux vidéo ( "famille de france" et autre illuminé néo-conservateur ) n'associent généralement aucun mal aux polars cumulant 4 meurtres/bain de sang par épisodes diffusés tous les soirs de la semaine.
7  1 
Avatar de Christuff
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 03/08/2011 à 11:37
En fait d'après les récentes études sérieuse, on s'accorde a dire que les jeux vidéos rendent moins violent, pour deux raisons principales, chez certains il permet de se défouler, chez les plus jeunes, il leur permet de rester à la maison au lieu d'aller trainer jusqu'a pas d'heure.
Des études récentes ont montrés que depuis que certaines régions jouent aux jeux vidéos ( violents ou non ) le taux de violence a baissé ( je ne me souviens plus des chiffres ).
D'autres études ont prouvés que, sur les jeunes, jouer a des jeux vidéos rendent aussi violent que .... regarder un épisode de bugs bunny

Je ne me souviens plus des sources exactent, pour ceux qui sont intéréssé, fluctuat.net a pas mal d'articles qui pointes vers des sources officielles.

Mais bon ca reste plus facile de prendre la première image google venue de Postal, et de mettre la faute sur le jeux vidéos, plutôt que d'admettre que les parents ont pas fais leur jobs ...
5  0 
Avatar de Lyche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 03/08/2011 à 11:45
Moi je dis qu'il prêche pour sa paroisse. En tant que créateur d'un jeux violent il va pas dire "en effet, les jeunes qui jouent à des jeux violents sont plus violents".
Ce que je constate de mon expérience personnelle (et je suis un ultra gros gamer depuis que j'ai 7ans) c'est que c'est un bon moyen de me sortir la tête du boulot le soir en rentrant. Je vais pas imaginer tuer quelqu'un parce que je le fais dans un jeu et pas plus lorsque je joue pas à mon jeu pendant quelques jours..
4  0 
Avatar de zeyr2mejetrem
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 03/08/2011 à 11:40
Citation Envoyé par Christuff Voir le message
chez les plus jeunes, il leur permet de rester à la maison au lieu d'aller trainer jusqu'a pas d'heure.
Mouais, avant c'étaient les parents qui t'empêchaient de zoner jusqu'à pas d'heure !!


Mais bon ca reste plus facile de prendre la première image google venue de Postal, et de mettre la faute sur le jeux vidéos, plutôt que d'admettre que les parents ont pas fais leur jobs ...
+1
3  0 
Avatar de droggo
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 04/08/2011 à 12:58
Mai,

Ça ressemble surtout aux interventions de "scientifiques" militant pour leur boîte, affirmant que tel ou tel produit n'est pas dangereux (ou pas en cause, cf les phosphates dans les lessives, par exemple).
3  0 
Avatar de Aesgar
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 10/08/2011 à 0:47
Je ne pense pas que les jeux violents rendent les gens violent.

Rappeler vous vos cours de philo de terminal, nous avons tous des pulsions à assouvir. Si on peut les assouvir dans le jeux plutôt que dans la rue, pourquoi pas.

C'est ce qui a été défendu par les Japonais lors de la sortie d'un jeu "simulateur de viol dans le métro" . Je ne connais pas de gens qui ont joué à ce jeu, mais je ne pense pas que beaucoup ai proposé de se faire un GN après (jeu de rôle grandeur nature pour les plus social d'entre vous)

Par rapport à l'incident en Norvège, le gars passait surement plus de temps à préparé son coup qu'à faire du level-up ! Il aurait même dit que Wow était une excuse pour se couper de sa famille plus facilement. De plus quand tu es un taré qui veut simuler sa dernière mission de GTA, tu prends pas la peine d'écrire un roman de 1500 pages ^^

Après les jeux peuvent réveiller un barge qui sommeil, mais le pauvre est généralement déjà atteint.

Perso j'ai adoré broyé des crâne sur Unreal , déchiqueter des corps sur prototype, plongé ma lame dans la gorge d'un templier sur Assasin Creed, écrase une mémé dans GTA , mais sinon dans ma vie de tout les jours ça va , et je pense pas être un cas unique...

Si vous voulez vraiment voir se qui est mauvais dans notre société, je vous conseille le documentaire "Le jeu de la mort", ce truc m'a vraiment choqué, et d’arrêter de regarder la TV et les realityshow (plus abrutissant tu peux pas).

Quant aux bisounours, tant de candeur et de mièvrerie ont tendance à me rendre violent
Je suis d'accord . Shooter dans une peluche (ou celle de sa sœur) est tellement tentant... Les bisounours rendent t-il violent ?
3  0