GRATUIT

Vos offres d'emploi informatique

Développeurs, chefs de projets, ingénieurs, informaticiens
Postez gratuitement vos offres d'emploi ici visibles par 4 000 000 de visiteurs uniques par mois

emploi.developpez.com

Les grandes entreprises françaises sont matures pour le Cloud
Selon un rapport d'IDC financé par VMware, Accenture et EMC

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Une étude menée par IDC et mandatée par VMware, Accenture et EMC montre que les grandes entreprises françaises sont matures pour le Cloud.

Le sondage effectué auprès des plus grandes entreprises françaises (80) de plus de 2000 salariés de tous secteurs d’activité montre que 90% des grandes entreprises sont en phase de virtualisation de leurs environnements serveurs

L'étude d'IDC révèle que les entreprises françaises adhèrent à la virtualisation du poste de travail. En effet, 25% des entreprises interrogées ont déjà virtualisé une partie de leurs postes clients. 17% de celles-ci prévoient de virtualiser leurs postes de travail d’ici 18 mois.

72% des répondants estiment que le Cloud est adapté à leurs besoins et que que la virtualisation offre davantage que des réductions de coût. Près de la moitié des entreprises misent aujourd’hui sur la virtualisation pour répondre aux besoins en disponibilité des applications, ou encore pour sa capacité à monter en charge.

Le rapport d’IDC montre que la virtualisation conduit au cloud computing. 90% des entreprises interrogées ont engagé la virtualisation de leurs environnements serveurs et la moitié de ces entreprises sont les plus matures vis-à-vis du Cloud.

Moins de 15% des entreprises sont prêtes à considérer un environnement de Cloud public. La majorité des entreprises françaises interrogées préfèrent que la mutualisation des ressources IT reste confinée aux entités de leur groupe présentes en France (67% et 71% des entreprises interrogées, selon leur taille) preferant donc ainsi le Cloud privé.

« La virtualisation est aujourd’hui identifiée comme la technologie conduisant au cloud computing. En ayant le choix d’utiliser un cloud privé et/ou de recourir à un cloud public selon leurs besoins, les entreprises optimisent leur efficacité opérationnelle, agilité, compétitivité et réactivité » explique Hervé Uzan, directeur général, VMware France.

Une etude qui, selon Karim Bahloul, Directeur Etudes et Recherche, IDC. montre que "Le mouvement vers le Cloud est bel et bien engagé".

Source : Le rapport de l’étude (téléchargeable après inscription)

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Voïvode Voïvode - Membre émérite https://www.developpez.com
le 22/07/2011 à 18:17
EMC : entreprise de stockage de données
Accenture : cabinet de conseil spécialisé en externalisation
VMWare : entreprise créatrice du célèbre logiciel de virtualisation éponyme, filiale d'EMC

Suis-je le seul à ne pas être étonné par les résultats de cette étude ?
Avatar de adc15 adc15 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 22/07/2011 à 19:00
EMC, Accenture et VMWare ont demandé à IDC de mener une étude, c'est bien ça non ?
Ben y'a quoi de plus normal que de demander une étude sur le secteur d'activité qu'on exerce ??
Et puis si les chiffres sont en leur faveur, tant mieux pour eux !
De plus les résultats n'ont rien d'étonnant du tout, on voit de plus en plus que la virtualisation et le cloud computing sont à la mode.

Après je pense que tu as du comprendre que c'était EMC, VMWare et Accenture qui avaient menés l'étude...
Avatar de Thorna Thorna - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 22/07/2011 à 20:35
Ah ouuéééé ! Ca va enfin se répandre et se démocratiser.
Comme ça, les entreprises qui perdent 0,07% de leurs données, ou de leur compte en banque, ou de leurs clients (rayez les mentions inutiles) vont se multiplier. Ca sera le Nirvana.
Et celles qui se montrent soudain surprises qu'une partie de leurs données secrètes ait été mystérieusement piratée ne se sentiront plus si seules au monde.
Et celles des pays douteux, au comportement douteux, qui proposent difficilement et à petite échelle des solutions de cloud douteuses, vont prospérer et ça va être le pied.
Nous visons une époque formidable !
Avatar de lequebecois79 lequebecois79 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 22/07/2011 à 22:45
faut pas qu'il oublie de mettre leur donnée sur le cloud d'entreprise américaine, afin d'être encore plus sécuritaire merci patriot act
Avatar de curt curt - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 23/07/2011 à 22:08
Enquête sur les entreprises de plus de 2000 salariés !!! Nous on est 163 000 et j'ai rien vu passer !

Mais quitte à faire une enquête sur ses propres produits, autant affirmer que les entreprises sont prêtes à investir..... c'est bon pour les indicateurs boursiers !!
Avatar de zeyr2mejetrem zeyr2mejetrem - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 25/07/2011 à 9:48
Citation Envoyé par Thorna  Voir le message
Ah ouuéééé ! Ca va enfin se répandre et se démocratiser.
Comme ça, les entreprises qui perdent 0,07% de leurs données, ou de leur compte en banque, ou de leurs clients (rayez les mentions inutiles) vont se multiplier. Ca sera le Nirvana.
Et celles qui se montrent soudain surprises qu'une partie de leurs données secrètes ait été mystérieusement piratée ne se sentiront plus si seules au monde.
Et celles des pays douteux, au comportement douteux, qui proposent difficilement et à petite échelle des solutions de cloud douteuses, vont prospérer et ça va être le pied.
Nous visons une époque formidable !

Non, parce que d'après une étude du cabinet S. Kro et M. Argoulin mandatée par EMC, VMWare, Accenture, le FBI et la CIA les données perdues (0,07%) étaient constitués:
  • des plans des armes de destructions massives de Saddam (C'est pour ça qu'ils n'ont pas pu les montrer à la communauté internationale)
  • de données déposées par Anonymous dans le but de menacer la démocratie et tout ce qui a bon dans ce monde (on dit même qu'il y avait la maquette piratée du prochain single de René la taupe)
  • des archives du programme spatial mexicain (1 feuille A4)


Par conséquent c'est pas grave ...
Avatar de Freem Freem - Membre émérite https://www.developpez.com
le 25/07/2011 à 10:01
Citation Envoyé par adc15  Voir le message
EMC, Accenture et VMWare ont demandé à IDC de mener une étude, c'est bien ça non ?
Ben y'a quoi de plus normal que de demander une étude sur le secteur d'activité qu'on exerce ??
Et puis si les chiffres sont en leur faveur, tant mieux pour eux !
De plus les résultats n'ont rien d'étonnant du tout, on voit de plus en plus que la virtualisation et le cloud computing sont à la mode.

Après je pense que tu as du comprendre que c'était EMC, VMWare et Accenture qui avaient menés l'étude...


Non non, ils n'ont pas payé une étude, ils ont sponsorisé l'organisme qui à fait l'étude.
J'ai pas eu la motivation de regarder plus loin donc pour ce qui est de l'honnêteté de la chose...

[troll]
Et puis, le cloud, c'est externaliser les données c'est ça? Ben les particuliers le font depuis longtemps (p2p), et ça pose de problème à personne... (genre SACEM)
[/troll]

Plus sérieusement, je suis pas persuadé que les ateliers/usines s'amuseront un jour à externaliser les serveurs qui pilotent les machines, et se mettre ainsi à l'abri d'une simple coupure internet, ou s'exposer à détruire du matériel parce qu'un malin a accédé au serveur et fait mumuse avec la config.
Sans oublier de laisser les plans de fabrications à quelqu'un d'autre.

Enfin, j'ai encore jamais vu le moindre argument en faveur du cloud qui ne me fasse pas sourire (accéder aux données de partout? Y'a déjà le VPN. Diminuer les coûts? Il faut toujours payer les licenses, et l'administrateur est payé indirectement, avec en plus une plus-value que les fournisseurs prennent, ce qui est normal. Le local: même remarque.)
Par contre ceux des opposants me font toujours frémir... problèmes de sécurité augmentés, augmentation de la dépendance à des entreprises tierces (le FAI et l'entreprise qui fournit les serveurs déjà, leurs multiples sous-traitants potentiels et sûrement d'autres que je ne vois pas qui s'insèreront dans la chaîne), le fameux patriot act américain (cela dis, je suis presque sûr qu'on à un équivalent. La différence se situant peut-être plus dans le fait que nous, on ne juge pas les avocats et les jurés dans le procès et qu'on se base sur des preuves), etc
Avatar de sshpcl2 sshpcl2 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 26/07/2011 à 13:36
les avantages du cloud :

- mutualisé les ressources
- securisation est mise a jours centralisé
- les plan de reprise d'activité finger and the noose
- cluster facile a montée
- deployé 50 postes en 1 heures chrono personalisé

etc .... ..

je ne suis pas payé par vmware mais ^$ù* que ca facilite la tache

et en plus sa donne des environements hybrides puisque sa introduits linux enfin dans des entreprises (RHEL pour le service console aprés le reste c'est la distribe proprio de vmware ... )
Avatar de olsimare olsimare - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 27/07/2011 à 22:14
Bonjour.

Pour commencer, je suis complétement d'accord avec Willy_XIII et adc15.

Je ne m'attendais pas à lire, au vue des mandants de l'étude que le cloud n'était pas envisagé par les grandes entreprises françaises...

Cela aurait sans doute complexifié la vente de solution en *AAS (remplacez le * par ce que vous voulez : IAAS, SAAS, DAAS, ...) auprés de décideurs qui ne manqueront pas de prendre connaissance de ce rapport ...

Personnellement, je n'ai pas d'a priori sur le cloud. Dans certaines circonstances, cela me semble même être un solution incontournable (ex : pourquoi gérer un solution d'archivage chez vous quand votre coeur de métier est la vente de petits pois ?).

Ce qui me choque c'est la méthode pour le vendre ... et cette étude n'en est que le résultat : "le cloud c'est bien, faut y aller pour pas être has been !"

Alors aprés les ETL/EAI/MDM/BPM/ESB/SOA/... (complétez la liste avec d'autres acronymes qui font bien), on nous vend les nuages ... c'est vrai que c'est plus poétique !

Pour conclure sur mon avis :
Le cloud c'est bien, mais pas à n'importe quel prix ni pour tout et n'importe quoi et ce genre d'études volontairement orientées ne feront pas beaucoup avancer les réflexions sur son usage.

Cdt.
Avatar de Chauve souris Chauve souris - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 29/07/2011 à 8:22
Je suis peut-être vieux jeu mais cette histoire de cloud ne m'emballe pas. Evidemment citer Ho Chi Min dans une boîte high tech n'est pas très tendance mais je crois toujours qu'il vaut mieux "compter sur ses propres forces".

Quel est le problème ? alors qu'on nous bassine - justement - avec la sécurité informatique, une boîte va déléguer à un tiers ses bases de données se mettant dans l'insécurité des aléas de communication Internet, des super hackers qui adorent trouver les failles dans ce genre de gros serveurs. Et on ne parle pas des taupes des SR (étasuniens et autres) situées à l'intérieur même des tiers serveurs.

J'avais lu, au contraire, que des entreprises ayant des données sensibles devaient avoir un parc en réseau interne totalement déconnecté d'Internet avec des utilisateurs formés à la sécurité informatique.

Autrement dit le cloud c'est très bien pour les particuliers qui ne veulent pas investir dans du matériel de stockage et qui n'ont pas une qualité de connexion pour échanger leurs données commodément (n'oublions pas le 'A' de ADSL), à la rigueur certains services de données publiques qui n'ont pas les ressources système convenables, mais c'est très discutable pour les entreprises.
Offres d'emploi IT
Cadre technique maîtrise d'oeuvre h/f
DEXIA CREDIT LOCAL - Ile de France - Paris (75000)
Architecte technique H/F
Societe Generale - Ile de France - Courbevoie
Webmaster h/f
Wiko - Provence Alpes Côte d'Azur - Marseille (13000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil