Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'Agence Spatiale Européenne pirate son propre satellite
Pour ressusciter son programme d'étude des vents solaires

Le , par Idelways

0PARTAGES

13  0 
Des ingénieurs européens viennent d'annoncer la réussite d'une opération de Hacking peu habituelle ayant sauvé une mission scientifique cruciale dans son intégralité.

L'agence spatiale européenne avait en effet annoncé que « Samba », l'un des satellites de la constellation Cluster (destinée à l'étude des vents solaires et leurs effets sur la magnétosphère et l'environnement) a perdu l'un de ses instruments principaux en mars dernier, paralysant ainsi toute la mission.

Les quatre satellites de cette mission en orbite depuis 2000 nécessitent de fonctionner de concert pour produire leurs mesures des champs électriques et magnétiques de la terre.

Sur chacun de ces satellites artificiels se trouvent 11 instruments, dont cinq expériences de mesures d'ondes, rassemblées au sein d'un consortium, le WEC (Wave Experiment Consortium).

Depuis le 5 mars passé, tout le package WEC du troisième satellite a refusé de se rallumer, et pire encore, refusait de donner la moindre information sur son statut :
La première réaction de l'équipe de contrôle au sol a donc été de lancer immédiatement la série des procédures de restauration habituelles.
Sans succès, la crainte d'un court circuit fatale dans le satellite est installée.

Cependant, l'un des ingénieurs de la mission a eu l'idée d'utiliser un bout de code dormant depuis dix ans sur l'ordinateur de bord du satellite qui lui a permis de découvrir que tous les interrupteurs du WEC étaient fermés et verrouillés.

Une situation que le manuel de satellite ne prévoit guère, et implique le recours à un « dirty hack » dangereux en développant de zéro une procédure de restauration non programmée.

Le premier juin passé, cette nouvelle série de commandes a été transmise au satellite.

Et elle a réussi à rallumer les instruments défaillants et sauver une mission de 480 millions de dollars.

Source : l'ESA

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/07/2011 à 8:51
[HUMOUR]
La CIA a été alertée, et le hacker immédiatement arrêté !
[/HUMOUR]
14  0 
Avatar de Billy GunZ
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 05/07/2011 à 1:08
Respect... Je pense que ce gars la va bien meriter sa prime de Noel cette annee
7  0 
Avatar de lnotray
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 05/07/2011 à 14:14
Bon sang, un "dirty hack", ce n'est pas du piratage, c'est une bidouille !
C'est à dire : ce qu'on fait en SSII la veille de la livraison, pour gonfler les stats du projet.
La prouesse technique a l'air impressionnante mais ça n'a rien à voir avec la sécurité informatique, autrement beaucoup d'entre nous seraient des pirates. N'entretenez pas l'amalgame, nos chers élus s'en chargent déjà très bien.
6  0 
Avatar de Slouby
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 05/07/2011 à 16:16
Peut-on considérer comme "pirater" un système le fait de s'introduire DANS son propre système, même si c'est pas un moyen détourné et non prévu?

C'est fort, très fort... Redémarrer un système à 400kms de distance sans accès physique à la machine, c'est pas mal...

J'imagine sinon : "Allez Bob, t'as pas réussi à craquer le système. Faut le rebooter manuellement. Tu pars demain."
6  0 
Avatar de fregolo52
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 05/07/2011 à 8:35
Citation Envoyé par Billy GunZ Voir le message
Respect... Je pense que ce gars la va bien meriter sa prime de Noel cette annee
Mouais !!! Le GDB aura la gloire pour lui et son chef la reconnaissance et la promotion.
C'est pas comme ça que ça marche ?
3  0 
Avatar de shkyo
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 05/07/2011 à 9:06
Joli travail!!! Et puis ça en jette un max! Du style :

- Qu'est-ce tu as fait de beau la semaine dernière?
- Oh rien, j'ai juste sauvé une mission spatiale à 480M$, sinon la routine...

3  0 
Avatar de ratomms
Membre actif https://www.developpez.com
Le 05/07/2011 à 8:23
Ce gars mérite une promotion.
2  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 05/07/2011 à 8:42
Du code dormant dans les satellite c'est quand même pas rassurant. Le hack d'iphone/ps3 va devenir has been dans pas longtemps ^^
2  0 
Avatar de viandelle
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 05/07/2011 à 10:19
Citation Envoyé par shkyo Voir le message


Ceci dit, vu le nombre de paramètres aléatoires possibles sur une mission spatiale, entre les pannes dues au milieu très (très) hostile, à la durée des missions, car cela s'étale souvent sur des années, et j'en passe. Il vaut mieux embaucher des gars plutôt inventifs en cas de soucis imprévus...
Oui, et s'assurer que l'employé reste en place sur toute la durée du programme. Ce qui est rarement le cas quand on fait appel à la sous-traitance.
2  0 
Avatar de zeyr2mejetrem
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 05/07/2011 à 13:39
Citation Envoyé par bombseb  Voir le message
J'espere qu'il a commenté son code au moins

Code Java : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
  
// Si l'interrupteur du satellite est fermé 
if(!this.getSystem().getSwitch()){ 
 // On le force à allumé 
 setSwitch(true); 
}// Je suis un putain de génie :P Bwaaahahaha !
2  0