Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Windows Phone : le Marketplace franchit la barre des 25.000 applications
Plus de la moitié sont gratuites

Le , par Hinault Romaric

0PARTAGES

5  0 
Mise à jour du 6 juin 2012 par Idelways

Un grand jour pour le système d'exploitation mobile de Microsoft. Windows Phone Marketplace franchit la barre des 100 000 applications et rejoint le club très fermé des galeries d'applications à 6 chiffres.

En 20 mois, 313 applications ont été soumises en moyenne chaque jour.

En terme de croissance, le Marketplace arrache donc une place entre Google Play (ex. Android Market) et l'App Store. Si ce dernier a atteint ce cap en seulement 16 mois, il en a fallu 24 pour la boutique de Google.

Signalons à ce titre, que comme c’est de mise chez la concurrence, Microsoft compte toutes les applications soumises, même celles qui sont rejetées ou invalidées par la suite. Plus concrètement, les utilisateurs ont le loisir de choisir parmi 88 371 applications gratuites (67 %) et payantes. Et encore, pas toutes les applications sont disponibles dans les 60 pays où une boutique est ouverte (il reste néanmoins facile de télécharger à partir d'un Marketplace dédié à un autre pays).

L'ensemble de ces applications provient de 24 000 éditeurs, soit un peu plus de 4 applications en moyenne par développeur.

En résumé, des chiffres très encourageants même si un gouffre de 400 000 applications distance encore Windows Phone Marketplace de Google Play, son plus proche concurrent.

Source : Los Angeles Times

Et vous ?

Que pensez-vous de cet évènement symbolique ?
Ces chiffres ont-ils une réelle importance à vos yeux ?
Jugez-vous qu'il manque encore beaucoup d'applications au Marketplace ? Lesquelles ? Ou l'essentiel des applications populaires y est déjà ?

Le Windows Phone Marketplace fête son premier anniversaire
Par mois, 700 nouveaux développeurs y publieraient leurs applications, d'après Distimo

Mise à jour du 23/11/11

Il y a tout juste un an, Microsoft lançait la galerie d'applications de Windows Phone 7 dans 17 pays. Douze mois plus tard, le Marketplace est présent dans 18 pays supplémentaires et compte, d'après Distimo, un peu plus de 35.000 applications (un chiffre qui avoisine celui d'une autre étude parue ce mois-ci, lire ci-avant).

Pour fêter cet anniversaire, le cabinet d'étude spécialisé dans les « App Stores » vient de publier un rapport entièrement dédié au Windows Phone Marketplace. On ne trouvera rien de révolutionnaire dans ses conclusions, mais la synthèse reste intéressante.

En résumé, la galerie de Windows Phone 7 enregistre sans surprise ses plus fort nombres de téléchargements aux Etats-Unis (101.000 gratuites et 20.000 payantes par jour parmi le top 300 des applications les plus téléchargées). La France arrive quatrième derrière, dans l'ordre, l'Allemagne et le Royaume-Uni.

Même si « le volume de téléchargement du Windows Phone 7 Marketplace reste 39 fois inférieur à celui de l'App Store d'Apple », Distimo confirme que la plateforme est en progression constante. « Les applications payantes augmentent de manière continue avec 1300 nouvelles par mois et les gratuites de 1650 en moyenne par mois ».



En novembre 2010, 70% des applications proposées étaient payantes. En octobre 2011, celles-ci sont passées sous la barre des 50 % suite à la montée en puissance des applications gratuites à partir de février.

Distimo note néanmoins que cette barrière payant-gratuit va devenir de plus en plus ténues sur ce Marketplace avec la nouvelle fonction « d'achat directement depuis l'application » (In-App Purchase) qui ne devrait plus tarder à arriver puisqu'elle a été introduite par Microsoft lui-même dans son nouveau jeu « Beard and Beaks ».

Contrairement au précédent rapport paru ce mois-ci, Distimo affirme d'ailleurs que les jeux sont la catégorie reine sur Windows Phone 7. Ils arriveraient loin devant les outils de productivité, les applications de loisirs ou les outils de navigation. La distribution varie certes en fonction des pays et de leurs législations sur les jeux, mais partout où la loi le permet, ces applications domineraient les galeries locales (comme en Afrique du Sud où 68 % des applications payantes proposées sont des jeux).



Autre signe de progression, Distimo note que les développeurs sont de plus en plus nombreux à publier sur la galerie de Windows Phone (700 nouveaux par mois, personnes individuelles et éditeurs confondus).

Toujours côté développeurs, le cabinet d'analyse souligne que la moitié des applications ne seraient disponibles que dans 17 pays et à peine un tiers dans les 35 où le Marketplace est présent.

Pour Distimo, « beaucoup de développeurs n'ont pas encore totalement exploité les possibilités de la mise à jour 7.5 de Windows Phone, alias Mango, ou n'ont pas mis à jour leurs applications réalisées avant Mango pour les distribuer dans ces 35 pays ». Autre hypothèse, les développeurs n'ont peut-être pas eu le temps (ou l'envie) de traduire leurs créations.

Quoiqu'il en soit, et comme pour le rapport précédent, le prochain trimestre devrait apporter de nombreux compléments très instructifs à cette photographie avec l'arrivée, pour les périodes des fêtes de fin d'année, de plusieurs références sous Windows Phone, dont les premiers smartphones de Nokia sous cet OS.

Source : Distimo (résumé du rapport disponible après inscription)

Et aussi :

Windows Phone : Nokia et Microsoft organisent des formations gratuites à Rennes, Bordeaux, Strasbourg et Lyon

MAJ de Gordon Fowler

Windows Phone passe la barre des 40.000 applications
Un tiers d'entre elles ont en été proposées lors des 90 derniers jours

Mise à jour du 21/11/11

La galerie de Windows Phone vient de passer la barre des 40.000 applications. C'est en tout cas ce qui ressort de la dernière estimation d'un site américain spécialisé.

L'OS mobile de Microsoft est certes encore loin des 300.000 titres d'Android ou des 500.000 de l'iPhone, mais l'essentiel n'est pas là. Les responsables de Windows Phone ne se sont jamais placés dans la course au chiffre. Leur objectif était plutôt de doter la platforme d'un nombre suffisant d'outils de qualité pour répondre le plus rapidement possible aux besoins de la majorité des utilisateurs.

Il est encore trop tôt pour dire si ces 40.000 applications seront suffisantes pour y arriver, mais une chose est sûre dès aujourd'hui : le rythme des soumissions s'accélèrent. Un tiers des applications ont en effet été proposées lors des 90 derniers jours.

Parmi celles-ci 15% étaient des jeux et quasiment un tiers étaient des applications payantes (32%). Au final, la structure du MarketPlace montre une plateforme mobile très équilibrée, avec de nombreux outils professionnels et de productivité.


Chiffres All About WindowsPhone

Rien ne prouve cependant que les applications plus ludiques (ou « d'entertainement ») ne seront pas celles qui auront le plus de succès après du grand public. Un grand public particulièrement visé par les nouveaux terminaux de Nokia sous Windows Phone 7 comme le montrent les publicités télévisées qui accompagnent ces sorties pour Noël.

Source : All About WindowsPhone

Et vous ?

Que pensez-vous de ces estimations ? Correspondent-elles à votre expérience de la plateforme ?

MAJ de Gordon Fowler

Windows Phone : le Marketplace franchit la barre des 25 000 applications
Plus de la moitié sont gratuites

Le Marketplace de Windows Phone a franchi la barre symbolique des 25.000 applications selon les récentes statistiques dévoilées par le service de suivi de la galerie WindowsPhoneApplist.

La galerie de Microsoft connait une croissance plutôt bonne. Depuis ses 2.674 applications fin novembre 2011, elle s'enrichit d'environ 5 000 nouvelles applications par mois.

Plus de la moitié des applications de la galerie (51%) seraient disponibles gratuitement. Le prix moyen des applications payantes serait lui autour de 1,60 $.

Autres chiffres : 78% de ces applications seraient en anglais, et seulement 18% des jeux.

Ces applications seraient proposées par environ 7 000 développeurs sur une base de presque 40 000 enregistrés auprès de Microsoft.



Ces chiffres pourraient encore être boostés avec la sortie de la prochaine mise à jour Mango de Windows Phone, et la disponibilité sur le marché des premiers terminaux Nokia qui sont annoncés pour la fin de cette année ou début 2012.

Pour l'instant, plusieurs cabinets d'analyses s'accordent sur l'intérêt croissant des développeurs pour un écosystème qui pourrait devenir le second OS le plus populaire derrière Android d'ici 2015.

Source : WindowsPhoneApplist

Et vous ?

Que pensez-vous de l'évolution du MarketPlace Windows Phone : rapide, lente, modérée et contrôlée ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Bluedeep
Inactif https://www.developpez.com
Le 26/10/2012 à 12:39
Tiens les trolls du vendredi sont de sortie.

Et attention, Le Vendangeur Musqué a maintenant un concurrent sérieux (quoique moins prolixe).

On devrait leur faire leur petite taverne rien que pour eux.
3  0 
Avatar de Lutarez
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/10/2012 à 12:48
Les mots "Windows" et "Microsoft" sont visiblement des mots tabous sur le net !

Au mignon petit troll vendangeur : je ne ferai même pas l'effort de te répondre cette fois-ci. Ton imagination est tellement florissante que tu me fait tenir des propos que je n'ai même pas tenu. Enfin bref, on commence à te connaître.
2  0 
Avatar de Nathanael Marchand
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 28/10/2012 à 9:53
Citation Envoyé par champomy62 Voir le message
Tiens c'est marrant, j'en pense tout le contraire ... Je suis a la base développeur .NET et en suivant un bon tutoriel j'ai réussi petit à petit à maitriser la bête ...

C'est vrai que le langage est plus bas niveau que c#..
Disons que c'est un langage riche en ponctuation du genre +{[]} et que ca me semble vite illisible (question d'habitude surement)
2  0 
Avatar de champomy62
Membre averti https://www.developpez.com
Le 28/10/2012 à 12:30
Je me suis servi d'un tutoriel trouvé sur un autre site.

Mais c'est vrai qu'il faut connaitre un langage de la famille C et POO pour avoir une petite facilité ! Comme l'objective c, est basé dessus ça aide beaucoup.

Sinon visual studio est vraiment pas mal mais je trouve qu'avec resharper il est encore beaucoup mieux ...

Je me demande si les équipes de microsoft utilisent ce produit... une idée ?
2  0 
Avatar de Lapinpanda
Modérateur https://www.developpez.com
Le 05/07/2011 à 11:40
Plus de la moitié des applications de la galerie (51%) seraient disponibles gratuitement. Le prix moyen des applications payantes serait lui autour de 1,60 $.
Archi faux pour la france. Déjà, bon c'est pas nouveau, 1$=1€, c'est la même pour tous le monde.

Mais bref, toutes les applis payantes sont 3 à 7 fois plus chers sur le Market Place.

Exemple :
Les jeux XBox live, 3 à 7€. (7€ pour un jeu de portable? )
Angry birds, 3€. Y a que le jeu de base, sortie avec un an de retard.(gratuit sur android, 1€ sur iphone, et ya Angry birds season, angry birds rio en plus...).

Quel est l’intérêt de faire payer plus cher des applications que la concurrence? Faire rager tous ses utilisateurs? C'est pas comme ça qu'on incite les utilisateurs à consommer
1  0 
Avatar de Ashura95
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 01/08/2011 à 17:11
Je ne suis pas d'accord. Déjà acheter un jeu à 70€, c'est vraiment grave. Il est très facile de commander des jeux pour un prix bien moindre en Angleterre par exemple, ou d'attendre les soldes sur Steam pour les jeux PC.

Ensuite, les jeux payants sur téléphone portable rebutent beaucoup de gens, surtout les jeunes qui sont un public à garder quand on fait de la téléphonie mobile.

Quant au prix du téléphone, il est très relatif puisque la plupart ne payent pas plus de 150€ avec un forfait (prix de l'Omnia 7 à sa sortie avec un forfait Orange).

Le prix élevé des jeux sur le Marketplace le plombe complètement. C'est dommage, en lisant les avis des joueurs, on lit souvent "génial mais trop cher", pour moi ça prouve le potentiel des applications Windows Phone 7, mais cette "non-compétitivité" des prix est absolument énervante.

Le fait que les applications soient contrôlées, c'est vraiment un plus pour le public et les développeurs, mais ça n'empêche pas toujours des utilisations honteuses (genre des applications "flashlight" payantes, pour afficher un fond blanc...).
1  0 
Avatar de Kiiwi
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 21/11/2011 à 19:57
Non, jamais.

Au vu de l'évolution du Market d'Android, face à celle de l'App Store, dans quelques mois le Market pourrait passer devant.

http://www.research2guidance.com/and...l-submissions/

319 000 app dans le Market
460 000 app dans le Store

Bien sur, il existe une marge d'erreur dans ces chiffres, peut-être que les chiffres apportés dans l'article sont plus proches de la réalité.
1  0 
Avatar de Lapinpanda
Modérateur https://www.developpez.com
Le 23/11/2011 à 11:54
Je pense que tu confonds avec une news similaire qui disait :
"Android a dépassé le nombre d'applications qu'avait fait l'Iphone en 6mois".

En gros, Android a eu une progression supérieur pour un temps durée.
1  0 
Avatar de Gordon Fowler
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 23/11/2011 à 13:07
Le Windows Phone Marketplace fête son premier anniversaire
700 nouveaux développeurs par mois y publient leurs applications, d'après Distimo

Mise à jour du 23/11/11

Il y a tout juste un an, Microsoft lançait la galerie d'applications de Windows Phone 7 dans 17 pays. Douze mois plus tard, le Marketplace est présent dans 18 pays supplémentaires et compte, d'après Distimo, un peu plus de 35.000 applications (un chiffre qui avoisine celui d'une autre étude parue ce mois-ci, lire ci-avant).

Pour fêter cet anniversaire, le cabinet d'étude spécialisé dans les « App Stores » vient de publier un rapport entièrement dédié au Windows Phone Marketplace. On ne trouvera rien de révolutionnaire dans ses conclusions, mais la synthèse reste intéressante.

En résumé, la galerie de Windows Phone 7 enregistre sans surprise ses plus forts nombres de téléchargements aux Etats-Unis (101.000 gratuites et 20.000 payantes par jour parmi le top 300 des applications les plus téléchargées). La France arrive quatrième derrière, dans l'ordre, l'Allemagne et le Royaume-Uni.

Même si « le volume de téléchargements du Windows Phone 7 Marketplace reste 39 fois inférieur à celui de l'App Store d'Apple », Distimo confirme que la plateforme est en progression constante. « Les applications payantes augmentent de manière continue avec 1300 nouvelles par mois et les gratuites de 1650 en moyenne par mois ».



En novembre 2010, 70% des applications proposées étaient payantes. En octobre 2011, celles-ci sont passées sous la barre des 50 % suite à la montée en puissance des applications gratuites à partir de février.

Distimo note néanmoins que cette barrière payant-gratuit va devenir de plus en plus ténue sur ce Marketplace avec la nouvelle fonction « d'achat directement depuis l'application » (In-App Purchase) qui ne devrait plus tarder à arriver puisqu'elle a été introduite par Microsoft lui-même dans son nouveau jeu « Beard and Beaks ».

Contrairement au précédent rapport paru ce mois-ci, Distimo affirme d'ailleurs que les jeux sont la catégorie reine sur Windows Phone 7. Ils arriveraient loin devant les outils de productivité, les applications de loisirs ou les outils de navigation. La distribution varie certes en fonction des pays et de leurs législations sur les jeux, mais partout où la loi le permet, ces applications domineraient les galeries locales (comme en Afrique du Sud où 68 % des applications payantes proposées sont des jeux).



Autre signe de progression, Distimo note que les développeurs sont de plus en plus nombreux à publier sur la galerie de Windows Phone (700 nouveaux par mois, personnes individuelles et éditeurs confondus).

Toujours côté développeurs, le cabinet d'analyse souligne que la moitié des applications ne seraient disponibles que dans 17 pays et à peine un tiers dans les 35 où le Marketplace est présent.

Pour Distimo, « beaucoup de développeurs n'ont pas encore totalement exploité les possibilités de la mise à jour 7.5 de Windows Phone, alias Mango, ou n'ont pas mis à jour leurs applications réalisées avant Mango pour les distribuer dans ces 35 pays ». Autre hypothèse, les développeurs n'ont peut-être pas eu le temps (ou l'envie) de traduire leurs créations.

Quoiqu'il en soit, et comme pour le rapport précédent, le prochain trimestre devrait apporter de nombreux compléments très instructifs à cette photographie avec l'arrivée, pour les périodes des fêtes de fin d'année, de plusieurs références sous Windows Phone, dont les premiers smartphones de Nokia sous cet OS.

Source : Distimo (résumé du rapport disponible après inscription)

MAJ de Gordon Fowler
1  0 
Avatar de Bluedeep
Inactif https://www.developpez.com
Le 25/10/2012 à 17:35
Citation Envoyé par powermanga Voir le message
Non l'explication est plus simple, le Lumia cale au 3e trimestre, les ventes de Nokia s'effondrent dans le monde. Les ventes de Nokia, le principal constructeur d'appareils sous Windows Phone, ont chuté de 63% en un an. À titre de comparaison avec 5 millions de iPhone 5 vendus en trois jours, Apple a donc réalisé près du double des ventes des Lumia en 30 fois moins de temps.
Sauf que ton "explication" est grotesque, car partant de 4ème position en part de marché, Windows Phone (qui est à 5%) devrait passer devant Blackberry (qui a 6.4%) avant la fin de l'année. En terme clair, l'effondrement des ventes de Nokia n'empêche pas l'OS de continuer (doucement il est vrai) à prendre des parts de marché.


Donc les développeurs ne veulent sûrement pas perdre du temps à développer sur un marché de niche comme Windows Phone et préfèrent cibler iOS et Android.
Si ton "raisonnement" avait un fond de validité on ne trouverait, par exemple, pas une seule application pour MacOS, vue sa représentation marginale sur le marché de ces ordinateurs individuel.
4  3