Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

SleepWell : un chercheur double l'autonomie des batteries
En décalant l'activité Wi-Fi de plusieurs appareils reliés au même point d'accès

Le , par Idelways

0PARTAGES

0  0 
Justin Manweiler chercheur à l'université Duke aux États-Unis travaille sur un concept qui pourrait être très bénéfique sur la durée de vie de nos batteries.

Ces travaux se concentrent sur la connectivité Wi-Fi, notamment quand le smartphone, tablette ou laptop est amené à interagir avec plusieurs points d'accès, où quand plusieurs appareils sollicitent le même routeur.

Actuellement, les périphériques activent périodiquement leur connectivité radio pour s'enquérir de la présence de données qu'ils doivent récupérer.
Dans la nouvelle approche de Manweiler, ces données sont regroupées et envoyées sous forme de paquets plus consistants afin de maximiser le temps de veille radio et préserver l'autonomie de la batterie, tout en prenant garde ne pas introduire une latence perceptible à l'utilisateur, notamment en streaming.

Mais les travaux de Justin Manweiler trouvent d'autant plus d'intérêt en présence d'autres périphériques WiFi dans l'entourage, où le WiFi de chaque appareil doit rester actif en attendant que son tour arrive pour télécharger ses données.

Cela signifie donc que la consommation d'énergie lors du téléchargement d’un film en plein centre commercial est nettement plus importante que lors du téléchargement du même film en rase compagne.

La solution proposée, baptisée SleepWell affecte les points d'accès et non pas les périphériques mobiles, ce qui en fait une solution compatible avec tous les appareils.
Les points d'accès ainsi retouchés replanifient dynamiquement les sursauts de trafic destinés à chaque appareil de sorte qu'ils ne surviennent pas quand d'autres clients téléchargent leurs données.

Les périphériques clients entrent donc en veille WiFi quand les autres sont actives et sont sûrs de télécharger les données sans interruption quand c'est leur tour.

Pour mieux comprendre ce système, notre chercheur propose cette analogie : « Les grandes villes connaissent des heures de pointe très encombrées quand les travailleurs arrivent ou repartent de leur travail dans les mêmes horaires. Si les plannings étaient plus flexibles, les différentes sociétés pourraient décaler leurs horaires afin de réduire cette ruée. Avec moins d'encombrement, il y a plus de temps libre pour chacun, et pourtant, le nombre total d'heures de travail reste le même ».

Ainsi, les routeurs peuvent décaler l'activité WiFi des périphériques avec comme résultat un gain considérable d'énergie au prix d'une perte en performance négligeable.

Ce gain considérable d'énergie, Manweiler l’évalue à un facteur 2 quand la liaison Wi-Fi est forte, et peut être davantage plus important quand la densité réseau est importante et les liaisons plus faibles.

Source : site de Justin Manweiler

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jidefix
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 01/07/2011 à 7:23
J'en pense que je me connecte rarement à un réseau WiFi public. Ça marcherait pas aussi pour la 3G par hasard?

Par curiosité, quel est l'ordre de grandeur de ces veilles radio? S'il me faut 10 secondes pour faire une recherche Google, l'intérêt du WiFi devient très limité...
0  0 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 01/07/2011 à 7:52
Sachant qu'on peut envoyer quelques centaines de paquet par seconde (voir plus ?) je doute que la veille se compte en dizaine de secondes. ^^

Cela dit c'est une bonne nouvelle, quand je suis un cours en amphithéâtre la première chose que je faisais était de désactiver le wifi pour pouvoir tenir les 2-3h... Donc si on peut faire des recherches complémentaires sur le cours sur le net en même temps sans dilapider la tenue de la batterie je suis tout pour !
0  0