IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

X, l'ancien Twitter, demande aux annonceurs de dépenser 1 000 $ par mois sous peine de perdre leur badge doré.
Imposer un seuil de dépenses pubs aux comptes vérifiés, une mesure controversée

Le , par Stéphane le calme

167PARTAGES

11  0 
X, le nouveau nom de Twitter, a décidé de mettre la pression sur les annonceurs pour relancer son activité publicitaire. Selon le Wall Street Journal, la plateforme sociale va exiger des marques qu’elles dépensent au moins 1 000 dollars par mois en publicités pour conserver leur statut vérifié sur le réseau. Ce statut, symbolisé par un badge doré, distingue les comptes officiels des entreprises, des organisations et des personnalités publiques.

Le patron de X, Elon Musk, a justifié cette décision par la nécessité de lutter contre les escrocs qui créent des millions de comptes sur la plateforme. Il a ajouté que les marques pouvaient choisir de payer 1 000 dollars par mois pour obtenir un autre type de badge, celui d’organisation vérifiée. Il n’est pas clair si cette somme s’ajoute ou se substitue à celle exigée pour le badge doré.


Samedi, Musk a révélé d'autres mauvaises nouvelles sous la forme d'un tweet qui disait : « Nous avons toujours un flux de trésorerie négatif, en raison d'une baisse d'environ 50 % des revenus publicitaires et d'un lourd endettement. Nous devons atteindre un flux de trésorerie positif avant d'avoir le le luxe de n'importe quoi d'autre ». Un flux de trésorerie négatif signifie que plus d'argent sort de l'entreprise qu'il n'en rentre.

D'un autre côté, il a également déclaré qu'il « semble que cette plate-forme pourrait voir une utilisation record de secondes d'utilisateurs d'appareils cette semaine ».

Les revenus publicitaires, un sujet épineux depuis la prise de contrôle d'Elon Musk

Les revenus publicitaires ont été un problème épineux et une bataille difficile pour le site, après que des hordes d’annonceurs aient fui après la prise de contrôle de Musk. Les annonceurs étaient préoccupés par la modération du contenu, les licenciements massifs et l’incertitude générale quant à l’avenir de Twitter.

La difficulté de garder les annonceurs dans la barque était anticipée. Juste avant l'édition 2022 des NewFronts qui ont eu lieu en mai 2022, Twitter a reconnu dans un dossier déposé auprès de la SEC que son activité publicitaire principale pourrait désormais être menacée à la suite du rachat d'Elon Musk, en plus de l'embauche et de la rétention des employés. Alors que la vision d'Elon Musk pour Twitter est celle d'une plateforme plus axée sur la liberté d'expression, il n'a pas offert d'assurance à la base d'annonceurs de Twitter que Twitter restera « sans danger pour les marques » après l'acquisition. Dans la mesure où il a clarifié sa vision, Musk a seulement déclaré qu'il pensait que tout discours non jugé illégal par un gouvernement serait bientôt autorisé sur Twitter.

Les analystes notaient déjà qu'apporter une touche plus légère aux politiques de modération de contenu existantes de Twitter inquiétait les annonceurs, car elle pourrait permettre à davantage d'intimidation, de discours violents, de discours de haine, de désinformation et d'autres contenus abusifs de gagner du terrain. Et s'il y a quelque chose que les annonceurs n'aiment pas, c'est que leur entreprise soit promue aux côtés d'un contenu qui divise et est haineux.

Sans surprise, en moins d'un mois, 50 des 100 plus gros annonceurs de Twitter ont indiqué qu'il n'allait plus faire de la publicité sur Twitter, certains ne l'ont pas notifié et ont simplement cessé de le faire. Ces annonceurs ont représenté près de 2 milliards de dollars de dépenses sur la plateforme depuis 2020 et plus de 750 millions de dollars de publicité rien qu'en 2022.

En plus des annonceurs qui ont apparemment arrêté toute publicité sur Twitter à partir du 21 novembre, il y a sept autres annonceurs qui ont ralenti le rythme de leur publicité sur la plateforme à presque rien en novembre 2022. Depuis 2020, ces sept annonceurs ont représenté plus de 255 millions de dollars de dépenses sur Twitter et près de 118 millions de dollars de publicité en 2022.

En novembre, un mois après la prise de pouvoir de Musk, les agences de publicité d'entreprise mondiales ont recommandé à bon nombre de leurs plus gros clients de suspendre leurs dépenses pour les publicités Twitter, y compris Omnicom Media (une agence représentant de grands noms comme Apple, Mercedes-Benz et McDonald's). D'autres marques, comme Volkswagen, General Motors et General Mills, ont également suspendu toutes les dépenses publicitaires sur Twitter. Les particuliers et les entreprises laissent leurs comptes derrière eux, comme Playbill, bien-aimé de Broadway.

Dans une séance de questions-réponses via Twitter Spaces le 9 novembre, Musk a éludé les inquiétudes des annonceurs méfiants, insistant sur le fait que rien de « mauvais » ne salirait les publicités des grandes marques et que la publicité aurait accru la pertinence pour les utilisateurs. « Nous travaillons tous dur pour nous assurer qu'il n'y a pas de mauvaises choses juste à côté d'une publicité », a déclaré Musk.

Cette ligne de pensée, évidemment, n'a pas été entièrement couronnée de succès. Et l'échec du déploiement de la coche bleue « démocratisée » de Twitter a eu un impact encore plus important sur les images de marque, car les comptes usurpés ont fait des ravages sur la présence des entreprises sur les réseaux sociaux et leur classement boursier.

Dépensez au moins 1 000 dollars par mois en publicité pour maintenir votre statut

Après avoir annoncé son changement de marque en X, Twitter a décidé de faire pression sur les annonceurs dans le but d'augmenter ses résultats. La dernière stratégie de l'entreprise pour augmenter ses revenus, selon le Wall Street Journal, est de demander aux marques de dépenser au moins 1 000 dollars par mois en publicités afin de maintenir leur statut vérifié sur la plateforme.

Répondant à un tweet sur le rapport du Wall Street Journal, Musk a déclaré que le coût « modérément élevé » est une mesure préventive pour aider à réduire le nombre d'escrocs créant « des millions de comptes » sur la plateforme. Musk a ajouté que les marques pourraient plutôt choisir de payer 1 000 $ par mois pour le badge d'organisation vérifié de l'entreprise.

Ou ils peuvent simplement payer 1 000 $/mois pour un abonnement d'organisation vérifié avec la possibilité de transmettre cette autorité organisationnelle aux affiliés. Cela est plus que rentable en termes de portée organique.

La raison des 1 000 $/mois est de fixer une barre modérément élevée pour être une organisation vérifiée, de sorte qu'une organisation doit être d'une taille non triviale pour se qualifier et rendre coûteuse la création de millions de comptes par les escrocs.

Il est clair que Twitter cherche des moyens de réduire ses pertes, et la principale source de revenus de l'entreprise est la publicité. Le Wall Street Journal rapporte également que Twitter réduit les prix de certains de ses créneaux publicitaires. Par exemple, Twitter offre à toutes les nouvelles réservations une remise de 50 % jusqu'au 31 juillet. La société affirme que le but de ces remises est de permettre aux annonceurs de "gagner en portée lors de moments cruciaux" tels que des événements sportifs.

Bien que le tarif mensuel de 1 000 $ ne soit probablement pas un problème pour les grandes marques, le nouveau changement pourrait nuire aux petites entreprises qui ne veulent pas ou n'ont pas le budget supplémentaire à engager.

Linda Yacarino, le nouveau visage qui s'adressera aux annonceurs

La nomination de Linda Yaccarino au poste de PDG en mai dernier reflétait les efforts continus de l’entreprise pour relancer son activité publicitaire. Yaccarino était la présidente des ventes publicitaires et des partenariats clients chez NBCUniversal avant de rejoindre X.

X espère ainsi attirer à nouveau les annonceurs sur sa plateforme, qui compte plus de 300 millions d’utilisateurs actifs par mois. Mais cette stratégie risque aussi de mécontenter les petites et moyennes entreprises qui ne veulent pas ou ne peuvent pas s’engager à dépenser autant en publicités. Elles pourraient se tourner vers d’autres réseaux sociaux, comme Facebook ou Instagram, qui offrent plus de flexibilité et de visibilité aux annonceurs.

Des réactions mitigées

La décision de X a suscité des réactions mitigées de la part des annonceurs et des utilisateurs. Certains ont salué l’initiative de X, estimant qu’elle permettrait de renforcer la crédibilité et la qualité des comptes vérifiés. D’autres ont dénoncé une forme de chantage et une discrimination envers les petites structures qui n’ont pas les moyens de se payer le badge doré. Certains ont même appelé au boycott de X, affirmant que la plateforme ne respectait pas la liberté d’expression et la diversité des opinions.

X n’est pas le seul réseau social à avoir recours à des badges pour distinguer les comptes officiels. Facebook, Instagram, YouTube et TikTok proposent également des badges de vérification, mais sans exiger de dépenses publicitaires minimales. Ces badges sont attribués selon des critères de notoriété, d’authenticité et d’unicité. Ils visent à protéger les utilisateurs contre les usurpations d’identité et les contenus trompeurs.

X affirme que son badge doré n’a pas pour but de valider ou d’endosser les opinions exprimées par les comptes vérifiés, mais simplement de confirmer leur identité. Il précise que les comptes qui enfreignent ses règles peuvent perdre leur badge à tout moment, qu’ils soient ou non annonceurs. Il ajoute que les utilisateurs peuvent signaler les comptes qui se font passer pour d’autres ou qui diffusent des informations fausses ou nuisibles.

X espère ainsi restaurer la confiance des annonceurs et des utilisateurs dans sa plateforme, qui a été ébranlée par plusieurs scandales ces dernières années. En 2021, X avait été accusé de censurer le président américain Donald Trump et ses partisans, ce qui avait entraîné une vague de désabonnements. En 2022, X avait été victime d’une cyberattaque massive qui avait compromis les données personnelles de millions d’utilisateurs. En 2023, X avait été condamné à une amende record de 5 milliards de dollars par la Commission européenne pour abus de position dominante sur le marché publicitaire en ligne.

X parviendra-t-il à redorer son image et à relancer sa croissance grâce à sa nouvelle stratégie publicitaire ? L’avenir nous le dira.

Source : Elon Musk

Et vous ?

Que pensez-vous de la décision de X de demander aux annonceurs de dépenser au moins 1 000 dollars par mois en publicités pour conserver leur statut vérifié ?
Trouvez-vous que le badge doré de X est un signe de crédibilité et de qualité pour les comptes vérifiés ?
Quels sont les avantages et les inconvénients de la publicité sur les réseaux sociaux pour les entreprises ?
Quelles sont les alternatives à X pour les petites et moyennes entreprises qui veulent se faire connaître sur le web ?
Comment X peut-il améliorer sa réputation et sa performance après les scandales qu’il a connus ces dernières années ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de seedbarrett
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 21/08/2023 à 16:45
C'est fascinant, il a réussi à détruire un des plus gros sites web en même pas un an. La cerise sur le gâteau restera son abonnement pour être certifié (pour avoir ses tweets mis en avant + rémunération), il y a des extension qui existent désormais pour bloquer spécifiquement ces utilisateurs. En effet, le fait de rémunérer au nombre de vue chaque tweet pousse les utilisateurs (payant) à écrire des messages de plus en plus débiles pour provoquer la colère et créer ainsi d'avantage d'engagement.
Maintenant qu'il a viré tout le monde, je sais pas trop qui va pouvoir réparer le site, qui perd de jours en jours des fonctionnalités (depuis plusieurs jours il n'y a plus indiqué depuis quel client on poste par exemple)
11  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/08/2023 à 16:54
Je ne sais pas s'il est devenu totalement dingo ou s'il fait exprès de vouloir saboter Twitter à tout prix.
Heureusement si Twitter meurt c'est peut être pas plus mal vu que ça ne sert quasiment qu'aux haters et aux complotistes pour diffuser de la désinformation notoire, ou aux saltimbanques pour vendre des produits inefficaces, toxiques et nuisibles à prix d'or aux gogos.
11  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/08/2023 à 15:37
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Je dis ce que ce pense et ce qu'il en est, tant pis si cela dérange quelques provinciaux.
La tu me fais de la peine, que tu trolles et que tu insultes les gens soit, c'est la norme sur le net, mais pas avec ça, tu te rends compte à quel point tu as l'air ringard et ridicule ?
Pourquoi ne pas traiter les gens qui osent rire de tes propos ridicules de péquenaud, ploucs, bouseux ou cul-terreux pendant que tu y es ?

Je ne sais pas moi, fait comme les nouveaux trolls arrivés depuis peu sur ce forum, par exemple traite les gens de "Woke"
10  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 29/08/2023 à 11:24
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Car voyant que la cancel culture bolchévique avait pénétré le cœur de la Silicon Valley, il s'est dit qu'il devait sauver le monde libre avant d'aller sur Mars.
De plus en plus comique
8  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 21/08/2023 à 17:40
S'il avait pas viré tous le monde puis pris des décisions nuisibles sans prendre de conseils de personne comme un tyran, il en serait pas arrivé la. Et puis manifestement il se prends pour un génie dans le domaine alors que c'est clairement un incompétent.
6  0 
Avatar de virginieh
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 05/09/2023 à 13:54
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
j'ai donné des exemples avec des femmes et des noirs donc bon je comprends pas ton commentaire....
les gens en on juste ras la couettes de ces productions de merde juste pour faire bonne pensée on protège les noirs et lgbtq++++
la petite sirène, blanche neige et les 7 nains qui sera un jolie four, captain marvels, la iron man fille.... ils mettent des noirs et des filles sans scénarios, sans rien d'autres que juste mettre une femme, forcément sa bide et sa agace tous le monde.
les personnages sont creux, vide et inintéressant.
Les exemples que tu as nommé par exemple ce sont juste des repompages. En vrai combien de reboot/reprise/reshoot que tu connais qui ne serais ce que s'approche de l’œuvre originale qui a connu du succès ?
Même pas 1%.
Et tu prends un style de film qui a même pas 1% de résultat qui soit de bonne qualité pour en tirer une conclusion sur le mode de casting.
Je suis pas d'accord sur cette méthode.

J'ai pas envie de revoir une énième version de la petite sirène, de blanche neige, ect .. La couleur de la peau des acteurs n'y change rien. Il me faudrait soit l'assurance d'une vision de la production sur le personnage (et non la couleur de peau ne change pas pour moi l'essence d'un personnage ni en bien ni en mal) qui approfondirait l’œuvre originale sans la dénaturer.
Et je sais déjà que ça n'arrivera pas.

Mais le problème ne vient pas du fait qu'il y a des femmes et des noirs dans les exemples que tu cites. Le problème vient que c'est des productions de merde. Qu'il y ait des femmes/ des noirs/des LGBT++++ ne change rien à l'affaire. D'ailleurs il sort aussi autant de navets sans ces catégories (mais ça c'est normal, ça ne te gène pas ?).
Je ne suis pas d'accord avec toi parce que tu attribue la piètre qualité de ce genre de production au fait que ce soit "woke".
Je te dis que ce n'a rien à voir il y a de très mauvaises "œuvres" qui ne sont pas "woke" et de très bonnes qui le sont.

Être "woke" ne rendra pas un truc pourri potable et inversement ce qui est bien ne deviendra pas mauvais si c'est plus inclusif.
Tu attribue la mauvaise cause à tes reproches sur la qualité. Si les personnages sont creux vides et inintéressants c'est juste que le scénario ne vaut rien.

Le problème vient plus que les producteurs essayent de tirer le plus possible d'argent des licences qu'ils possèdent en rajoutant des reprises ad nauseam. C'est une chose qui m'agaçait déjà dans les années 90 et ça n'avait rien à voir avec le "wokisme"

J'espère que cette fois ci tu comprendras mon commentaire
4  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 21/08/2023 à 21:30
Je pense que la solution la plus simple est la meilleure.

Tout comme je suis persuadé que Musk a supprimer le bloquange suite à la découverte qu il était la cible principale de cette mesure... Je suis sur qu'ici nous avons juste une conséquence de la suppression drastique des employés historiques et de la perte de connaissance qui va avec. Je ne serai même pas étonné que les liens d'avant 2014 soient fêtes sur un ancien système... Qui est tombé en panne.

Et pour ses fans... Je rappelle que quand EM a acheté twitte il perdaient assez peu d'argent.
Ce sont bien ses déclarations inconsidérées qui ont fait fuir les annonceurs et précipité la chute du CA.

Une autre stratégie aurait été
1 Acheter twitter sans ouvrir sa gueule
2 De limiter les coûts pour ne pas perdre d'argent(en gros votre 500 personnes auraient suffit)
3 Présenter une politique de simplification et de création de valeur nouvelle(ce qu'il voit derrière X)
4 mettre en oeuvre cette politique en écartant les salariés non compatible dans la douceur toujours sans perdre d'argent.

Mais bon... Je suis pas un génie moi...
3  0 
Avatar de David_g
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 18/09/2023 à 12:04
c'est pour assurer la liberté d'expression qu'elon a racheté Twitter (sauf pour ses opposants, ses employés, les gens en chine qui disent du mal du gouvernement car sinon Tesla aura des soucis, les gens en Turquie (car il faut respecter la loi ma petite dame mais pas dans tout les pays), les gens compris dans le délire du jour de quand il se lève du pied gauche).
3  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 14/08/2023 à 22:23
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
[...]un moyen pour Musk de collecter des fonds pour la création de son application universelle[...]
Ah oui, c'est vrai que Musk est dans le besoin. Il n'a aucun autre moyen pour financer une pauvre application mobile...
2  0 
Avatar de totozor
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 22/08/2023 à 7:45
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Quelle est votre opinion sur le changement de nom de Twitter en X ?
On se focalise beaucoup sur le nom en ce moment mais ce n'est qu'un petit détail parmi tant d'autres.
Le changement de nom ne fera pas couler Twitter mais l'achèvera peut être.

Ce qui me chqoue le plus dans l'histoire est que Twitter est que Musk se prétend être un ingénieur, il prétend ne pas aimer diriger une entreprise, raison pour laquelle il a nommé Linda Yaccarino à la tête de Twitter, mais il est incapable de prendre un peu de recul sur la situation et de prendre des décisions éclairées.
Il se croit surtout être un génie qui a 100 idées par jour, qu'il veut mettre en place sans réfléchir aux conséquences. Pas besoin de réflechir c'est un génie, ces idées sont forcément bonnes.
Sa dernière bonne idée a été de refiler le trone de twitter mais il est incapable de s'y tenir...

Quel nom et quel logo auriez-vous choisi pour remplacer Twitter, si vous aviez été à la place de Elon Musk ?
J'aurais choisi un truc un peu universel, qui est rentré dans la tête et les moeurs de plus ou moins tout le monde, j'aurais pris un animal mignon qui gasouille et une couleur neutre mais agréable, par exemple un oiseau bleu.
Quels sont les avantages et les inconvénients de changer le nom d’une marque établie et reconnue dans le monde entier ?
En cas de scandale, on peut se débarrasser de cette histoire à long terme il parait.
Mais dans le cadre de Twitter, ça sert surtout à nourir l'ego surdimensionné de Musk.
2  0