IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Meta lance sa nouvelle application de réseaux sociaux dénommée Threads pour rivaliser avec Twitter
Elle ne sera pour le moment pas disponible en Europe car incompatible avec le RGPD

Le , par Patrick Ruiz

201PARTAGES

8  0 
Le lancement de l’application Threads est prévu ce jour (6 juillet) aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. La sortie mondiale est prévue le lendemain. Les potentiels utilisateurs de l’UE devront néanmoins attendre une version compatible avec le RGPD. Meta a rendu l’interface web disponible il y a quelques heures. La manœuvre a permis de capturer un « Thread » de Marc Zuckerberg.



Grosso modo, l’interface graphique est très inspirée de celle de Twitter. Des copies d’écran de l’initiative dénommée en interne « Project 92 » en attestent.


La nouvelle application indépendante est basée sur Instagram et s'intègre à ActivityPub, le protocole décentralisé des médias sociaux. Cela permettra en théorie aux utilisateurs de la nouvelle application d'emmener leurs comptes et leurs followers avec eux dans d'autres applications qui prennent en charge ActivityPub, y compris Mastodon. Meta parle à des célébrités comme Oprah et le Dalaï Lama afin d’en faire des utilisateurs précoces. Les responsables de Meta ne pourront pour le moment pas en chercher en Europe en raison d’une incompatibilité de l’application avec le RGPD.

Selon des sources proches de Meta, le géant de la technologie s'est abstenu de déployer le service dans l'UE en raison de ce que l'entreprise estime être un manque de clarté dans la Digital Markets Act de l’UE. En vertu de cette loi, les entreprises telles que Meta tombent sous le coup de restrictions sur la façon dont elles mélangent les données personnelles des utilisateurs. En effet, la nouvelle plateforme Threads est conçue pour importer des données d'Instagram, notamment des informations comportementales et publicitaires.

Dans son format américain, la plateforme indique aux utilisateurs qu'elle collectera une grande variété de données auprès d'eux, notamment leur santé, leurs informations financières, leur historique de navigation, leur localisation, leurs achats, leurs contacts, leur historique de recherche et des informations sensibles.



Dans l'Union européenne, Meta n'a pas été autorisée à lancer sur Whatsapp des services publicitaires utilisant des données provenant de Facebook ou d'Instagram. Le géant de la technologie est autorisé à mélanger les deux flux de données aux États-Unis, où les lois sur la protection de la vie privée sont moins strictes.

On ne sait pas encore si Meta lancera Threads en Irlande et dans l'UE, ni quand elle le fera. La nouvelle plateforme de Meta arrive après une semaine de perturbations et de changements de politique pour Twitter.

Et vous ?

Que pensez-vous de l’initiative de Zuckerberg de lancer Threads ?
Bon moment pour lancer les hostilités ? Pourquoi ?
Êtes-vous tentés de quitter Twitter pour essayer Threads ?
Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque plateforme selon vous ?
Quelle est votre opinion sur la rivalité entre Zuckerberg et Musk ?
Comment pensez-vous que Twitter va réagir face à la concurrence de Threads ?

Voir aussi :

Trolldi : Elon Musk contre Mark Zuckerberg, les premières images de leur entraînement au combat, Musk a été photographié en train de s'entraîner avec une ceinture noire de jiu-jitsu brésilien

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/07/2023 à 21:52
Si Musk voulait trainer en justice Meta, il aurait déjà porter plainte!

Tout ce blabla n'a qu'un but... fait parler de Twitter!
6  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 16/07/2023 à 1:05
- J'en ai marre de Twitter, il n'y pas mieux ?
- Si il y a pire.
- Super je m'inscrit !

5  0 
Avatar de FlaviusPERL
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 16/07/2023 à 9:00
Les réseaux sociaux me dépassent.
J'ai toujours l'impression qu'à chaque fois qu'on fait pire, les gens sont contents et en redemandent.
5  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 07/07/2023 à 16:39
C'était étonnant que personne n'en profite.

Musk a récupéré une entreprise presque à l'équilibre financier et l'a sabré comme un crétin.

Il a juste oublié que twitter a la base n'est qu'une plateforme de micro blogging comme beaucoup peuvent en faire.

Sa plu value est sa base utilisateur... son algo de recommandation et c'est a peu près tout.

J'attend pour ma part surtout de voir bluesky... Mais leur ouverture au compte goutte m'etonne. Soit leur système ne tient pas la charge soit ils n'ont pas confiance en leur capacité à accueillir du monde...

Mais si ils gardent trop ils vont se faire doubler.

L'important n'est pas d'être meilleur que twitter du premier coup mais de redonner une alternative pertinente après la mue de twitter.
4  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 12/07/2023 à 15:40
Meta ne s'est jamais cachée d'exploiter les données personnelles de ses utilisateurs. C'est en substance son business model. Si vous n'êtes pas d'accord avec le principe, renoncez à utiliser leurs services et produits. Peu importe votre niveau d’inquiétude ou la quantité de données personnelles partagées. Tout le reste relève du faux débat.
4  0 
Avatar de Andnotor
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 16/07/2023 à 17:04
Et 100% de ces utilisateurs ne vont pas abandonner Twitter pour autant, ils auront simplement les deux.
4  0 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 01/08/2023 à 17:30
Citation Envoyé par Padget Voir le message
Developpez perd de sa superbe depuis quelques temps
Developpez est un site communautaire. N'importe qui peut rédiger un article.

Si tu penses qu'un sujet mériterait d'être traité, prend ta plus belle plume et au boulot ;-)
4  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 27/08/2023 à 12:36
les gens sont sur twitter et ils resteront sur twitter.

meme chose si demain twitter crée un clone de facebook, les gens sont féignant et aiment rester dans le confort et ne pas tester autre chose (linux a la place de windows, firefox à la place de chrome...etc)
surtout que entre threads et twitter j'aurais tendance a penser que threads (meta) est plus toxique comme entreprise.

j'ai déja du mal perso à migrer ma famille/amis sur signal à la place de whatsapp.

Meta c'est une boite qui semble bien aimer investir dans des projets foireux (metaverse, ray ban stories, threads...)
4  0 
Avatar de onilink_
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 08/07/2023 à 17:07
Et de ce que j'ai lu le compte threads est lié au compte instagram.
Si on veut delete son compte threads il faut accepter de delete le compte instagram en même temps

Pour mastodon pareil j'ai du mal a comprendre pourquoi si les gens qui détestent autant le nouveau twitter ils n'y vont pas.
Quand musk a racheté twitter tout le monde pensait qu'il allait se casser la gueule dans les jours qui suivent, donc mastodon a eu un gros pic d'utilisation et vu que beaucoup de monde y était, c'était assez proche de twitter au niveau de l'activité. Mais dans la semaine qui a suivis ça s'est vite tari... dommage.
3  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 10/07/2023 à 15:46
Ce n'est pas une surprise, les réseaux sociaux sont pour l'essentiel le lieux d'échanges courts, basés sur le sensationnel et dont les fondements sont rarement vérifiés.
C'est la raison pour laquelle l'extrême droite en fait son terrain de chasse favori. Alors que ses arguments moisis et simplistes sont aisément démontés dans les débats contradictoires, l'extrême droite utilise ses mensonges à sensation pour faire "le buzz" dans les réseaux sociaux.
5  2