IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le mot « cisgenre » bientôt interdit sur Twitter ? Elon Musk envisage de sanctionner ceux qui l'utilisent sur la plateforme, l'assimilant à une insulte

Le , par Stéphane le calme

519PARTAGES

11  0 
Le milliardaire Elon Musk, à la tête du réseau social Twitter, a annoncé que le mot « cisgenre » (et sa version raccourcie « cis ») pourrait bientôt rejoindre la liste des termes interdits sur la plateforme. Selon lui, il s’agit d’une insulte envers les personnes dont l’identité de genre correspond au sexe assigné à la naissance.

La décision d’Elon Musk fait suite à la plainte d’un internaute, James Esses, qui se dit victime de harcèlement de la part « d'activistes trans » qui l’auraient traité de « cis ».

Hier, après avoir posté un Tweet disant que je rejetais le mot « cis » et que je ne souhaitais pas être appelé comme ça, j'ai reçu une multitude de messages d'activistes trans qui m'appelaient « cissy » et me disaient que je suis « cis » « que j'apprécie ou pas ».

Imaginez si les rôles étaient inversés.
Elon Musk a alors réagi en affirmant que les mots « cis » ou « cisgenre » sont considérés comme des insultes sur Twitter et que leur emploi pourra entraîner une suspension temporaire du compte.

Citation Envoyé par Elon Musk
Un harcèlement répété et ciblé contre n'importe quel compte fera en sorte que les comptes harcelants recevront, au minimum, des suspensions temporaires.

Les mots « cis » ou « cisgenre » sont considérés comme des insultes sur cette plate-forme.

Le terme «cisgenre» renvoie, selon Le Petit Robert, à toute personne dont l’identité de genre correspond au sexe qui lui a été assigné à la naissance - par opposition aux personnes transgenres. Aussi, est considérée comme cis toute personne de sexe masculin se sentant homme, ou une personne de sexe féminin se sentant femme. Rien d’insultant pour qui que ce soit a priori.

Plusieurs sources pourraient être à l’origine du terme. Certains estiment que c’est le sexologue allemand Volkmar Sigush qui l’aurait employé en premier, dans un texte universitaire en 1991. D’autres, en revanche, affirment que son inventeur est nul autre que Carl Buijs, un homme trans néerlandais qui a tenté de conceptualiser l’inverse de « transgenre » en 1995. « Comment se fait-il qu’il n’y ait pas de nom pour les personnes qui ne sont pas transgenres ? », se serait-il demandé, décidant ainsi d’introduire le terme cisgenre pour désigner les personnes dont l’identité de genre correspond au sexe assigné à la naissance.

Une sortie qui suscite la polémique

Cette prise de position a suscité de nombreuses critiques de la part des personnes transgenres et de leurs alliés, qui dénoncent une incompréhension et une injustice de la part du patron de Twitter. Ils rappellent que le mot cisgenre n’est pas une insulte, mais un simple constat de réalité. Ils soulignent également que les personnes transgenres sont souvent victimes de discriminations et de violences, et qu’elles ont besoin d’un espace d’expression et de soutien sur les réseaux sociaux.

Pour l’instant, le mot cisgenre ne figure pas dans la politique de modération de Twitter liée au contenu haineux. Il n’est pas certain qu’Elon Musk parvienne à imposer sa volonté aux millions d’utilisateurs et utilisatrices du réseau social. Quoiqu'il en soit, il a vite circonscrit les conditions de sanctions dans l'emploi de ce mot en réponse à un tweet.

Ashley St. Clair, une écrivaine, a tweeté :

La gauche est dans une spirale sur Elon Musk considérant "cis" comme une insulte valant une suspension.

Nous vous avions prévenu que si vous commenciez cette guerre contre la langue, en interdisant les mots parce qu'ils sont « haineux », vous auriez un réveil brutal quand quelqu'un qui ne fait pas partie de votre culte idéologique a le pouvoir d'interdire les mots.

Vos efforts pour corrompre la pensée par le langage ont créé ce précédent.
Ce à quoi Elon Musk a répondu : « Ils ne seront pas suspendus à moins qu'ils ne fassent une attaque coordonnée flagrante, mais leur message aura beaucoup moins de portée, car il ne sera pas recommandé aux autres ».

Une annonce qui intervient deux mois après une modification de la politique relative aux « conduites haineuses »

L’annonce d’Elon Musk intervient d’ailleurs après un changement de cette politique sur le harcèlement des personnes transgenres. Depuis avril, le réseau social ne sanctionne plus le fait de méconnaître le nouveau genre ou d’utiliser l’ancien nom d’une personne transgenre.

« Nous interdisons le ciblage d’autrui avec des insultes, clichés et autres contenus répétés visant à dégrader des personnes ou à renforcer les stéréotypes négatifs ou préjudiciables au sujet d’une catégorie protégée. Cela englobe le fait d’utiliser un genre incorrect pour les personnes transgenres, ou de s’adresser à elles avec leur ancien nom », indiquait la précédente version. La dernière phrase a désormais disparu, signifiant que le fait de méconnaître le nouveau genre ou d’utiliser l’ancien nom (deadname) d’une personne transgenre n’est plus sanctionné. D’après la Wayback Machine, ce changement remonte au 8 avril.

La politique de lutte contre le harcèlement des personnes transgenres avait été mise en place en 2018. Son retrait a notamment été critiqué par l’association de défense des droits des LGBTQ, GLAAD, qui estime que ce changement est « le dernier exemple de la dangerosité de l’entreprise pour les utilisateurs et les annonceurs ». « Cette décision de faire reculer la sécurité des LGBTQ éloigne encore plus Twitter de TikTok, Pinterest et Meta, qui maintiennent tous des politiques similaires pour protéger leurs utilisateurs transgenres à un moment où le discours anti-transgenre en ligne conduit à la discrimination et à la violence dans le monde réel », a déclaré Sarah Kate Ellis, présidente de l’association.

L'annonce d'Elon Musk intervient également quelques jours après que le propriétaire de Twitter a promis que la plateforme respecterait la loi européenne destinée à lutter contre la désinformation et la haine en ligne. Affirmant que le réseau social ne va pas dépasser « les dispositions légales » en termes de censure et de liberté d’expression, il avait invoqué la difficulté de placer « le curseur sur ce qui est de bon ou de mauvais goût, acceptable ou non ».

Sources : Elon Musk, communiqué de presse de GLAAD, ancienne version de la politique, nouvelle version de la politique

Et vous ?

Que pensez-vous de la décision d’Elon Musk de vouloir bannir le mot cisgenre de Twitter ?
Cela vient-il en opposition / contradiction avec la liberté d'expression tant prônée par Elon Musk ? Dans quelle mesure ?
Que l'on soit d'accord ou pas avec l'emploi de ce mot, peut-il être considéré comme une insulte ? Pour quelle raison ?
D'ailleurs, êtes-vous pour ou contre l'interdiction de l'utilisation d'un mot en particulier ? Cela s'apparente-t-il à de la censure pour vous ? Pourquoi ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de agripp
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 25/06/2023 à 19:42
Le mot chien désigne un animal, il n'est pas péjoratif, mais employé pour désigner un humain,il devient une insulte. De même en français le mot "nègre" est étymologiquement un doublé du mot "noir" lequel désigne une couleur et rien d'autre. Il se trouve que ce mot aurait été utilisé de façon péjorative et serait devenu une insulte. Le législateur a pris la décision d'en interdire l'usage jusque dans les nom désignant des gâteaux ou des lieux. De même cisgenre n'est certainement pas péjoratif par son étymologie, mais il peut dans la bouche ou sous la plume de certaines personnes le devenir. Il en est de même de beaucoup d'autres mots. En réalité c'est le contexte qui fait qu'un mot est dans un discours ou un texte un terme décrivant une réalité ou une insulte. Ainsi par exemple "manouche" est le nom d'une branche du peuple tsigane, branche dont les membres parlent une langue : le manouche (de même les roms - une autre branche - parlent le rom). Manouche n'est donc pas une insulte sauf si on l'emploie pour insulter quelqu'un.
8  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/06/2023 à 16:35
c'est toujours emouvant de voir quelqu'un pronant la liberté absolu, mettre en place une censure
9  3 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 25/06/2023 à 18:32
Le rapport à la réalité des "trans" laisse songeur...

Citation Envoyé par Leruas Voir le message
Sur France 2, il disait justement qu'il ne fallait pas trop censurer, respecter la loi et uniquement la loi.
"Cisgenre" n'est pas interdit par la loi
Et ? La loi ne proscrit aucun mot lisible dans tout dictionnaire et pourtant nombre de mots sont censurés sur la simple qualification arbitraire
d'être "offensant".
6  1 
Avatar de Zefling
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/02/2024 à 10:04
56 milliards, c'est une misère. C'est juste environ 35 000 vies de salaire à 40K$/an ou le salaire de 1 400 000 personnes à 40k$.

J'avoue que quand je vois ces chiffres, pour moi c'est totalement déconnecté de la réalité.
Je ne vois pas ce qui justifie une telle rémunération et déconnexion.
5  0 
Avatar de smarties
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 26/06/2023 à 14:23
Citation Envoyé par binarygirl Voir le message
Et donc vous n'arrivez pas à imaginer que la nature puisse commettre des erreurs, des caprices... alors qu'on en a plein d'exemples de toutes sortes.
Une personne devrait-elle être condamnée à subir son état, qui serait par définition parfait et ne supporte aucune remise en cause, puisqu'il est "naturel" et natif ?

Si vous étiez né avec un zizi malformé, personne ne vous aurez reproché de faire de la chirurgie pour corriger ce que vous percevez comme une anomalie ou une tumeur. On ne parle pas de mutilation pour un acte correctif.
Une malformation de naissance ou des problèmes suite à un accident est autre chose. La majorité des personne naît bien formée (heureusement). Je pense que c'est le développement jusqu'à l'age adulte qui est en cause (environnement, éducation). Ca a donc conduit à un mal être donc un problème psychologique à la base.
Là, on cherche à influencer les gens, les rendre fragile, les faire culpabiliser, ... et ce n'est pas normal. Maintenant être hétéro et blanc est presque un crime !

Être tolérant, oui !
Imposer des idées, non !
5  1 
Avatar de smarties
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 29/06/2023 à 8:31
Peut être qu'à force d'imposer leur vision, les gens normaux vont se rebeller aussi.

Sous la pression de la communauté LGBT+, une école aux USA n'avait pas fini par adopter les pronoms non genrés (they/them) pour les enfant ? Résultat, les parents se sont "révoltés" (décrochage de toutes les bannières LGBT+ dans l'école). (je ne retrouve pas l'article)
5  1 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/02/2024 à 9:25
Citation Envoyé par Zefling Voir le message
56 milliards, c'est une misère. C'est juste environ 35 000 vies de salaire à 40K$/an ou le salaire de 1 400 000 personnes à 40k$.

J'avoue que quand je vois ces chiffres, pour moi c'est totalement déconnecté de la réalité.
Je ne vois pas ce qui justifie une telle rémunération et déconnexion.
C'est ça le problème de la plèbe, elle ne se rend pas compte de la valeur des zéros.
Avec cette somme Musk s'achète chaque jour 1000 fois mon emprunt sur 25 ans.
C'est très raisonnable au vue de ce que Dieu Musk apporte au Monde.
Alors que nous ne sommes que fourmis.
Un peu de respect pour skippi s'il vous plait.
4  0 
Avatar de seedbarrett
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 26/06/2023 à 17:08
Citation Envoyé par smarties Voir le message
j'espère que les parents ne les obligeront pas à suivre leurs orientations sexuelles.
C'est vrai que les stages de conversion pour que l'enfant gay ressemble au parents hétéro c'est du jamais vu.

Citation Envoyé par smarties Voir le message
Ont peur d'être normal : ils ne s'acceptent plus comment ils sont à cause de l'influence de la TV et du mouvement woke justement.
Ils ont peur de ne pas se faire rejeter dans la cours de récré en étant hétéro ? Sinon que la TV nous impose des standard débile pour nous vendre de la merde c'est pas nouveau hein, quand c'était MTV ça te gênais moins bizarrement (et même en regardant jackass on s'amusait pas a se jeter en caddie du haut de l'immeuble)
3  0 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/06/2023 à 14:12
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
Quand tu dis que les LGBT veulent seulement avoir les mêmes droits que tout un chacun, il me semble que c'est le cas, non ?
Tu confonds droits et réalité sociétale. Les discriminations sont interdites et pourtant, en pratique, elles sont monnaie courante (domaine de l'emploi par exemple).
4  1 
Avatar de pluvianox
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 29/06/2023 à 18:14
Expliquez moi comment d'un sujet sur les licenciements commis par twitter aux états-unis d'amérique, on arrive à discuter des personnes dites cisgenres ?? :roll :roll
3  0