IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

17 morts, 736 accidents : le bilan alarmant d'Autopilot et Full Self-Driving de Tesla indique-t-il une course à l'innovation au mépris de la sécurité ?
Les statistiques de la NHTSA inquiètent

Le , par Stéphane le calme

341PARTAGES

6  0 
Le système d’assistance à la conduite de Tesla, connu sous le nom d'Autopilot, a été impliqué dans beaucoup plus d’accidents qu’on ne le pensait auparavant, selon une analyse d'un site dédié. Un expert en sécurité estime que l’augmentation est probablement liée au déploiement élargi de la technologie “Full Self Driving” (littéralement "conduite entièrement autonome") qui est encore en bêta.

Le nombre de décès et de blessures graves associés à Autopilot a augmenté de manière significative, selon les données publiées par la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration, l'agence fédérale américaine des États-Unis chargée de la sécurité routière). En juin 2022, lorsque l'agence a fait un décompte partiel, elle a noté que le logiciel de Tesla était impliqué dans 273 accidents en 2021. Il faut préciser que, depuis 2021, les constructeurs automobiles sont tenus d'informer la NHTSA si l'un de leurs véhicules est impliqué dans un accident alors qu'ils utilisent des systèmes de conduite partiellement automatisés, également appelés systèmes SAE de niveau 2. Comme beaucoup le soupçonnaient, le système Autopilot de Tesla était à l'origine de la majorité des accidents depuis le début de la période de référence. En fait, Tesla représentait les trois quarts de tous les accidents ADAS, soit 273 accidents sur 367 signalés entre juillet 2021 et le 15 mai 2022.

Mais ce n'est pas tout. Sur les six décès répertoriés dans l'ensemble de données publié par la NHTSA en juin 2022, cinq étaient liés à des véhicules Tesla – dont un accident de juillet 2021 impliquant un piéton à Flushing, dans le Queens, et un accident mortel en mars à Castro Valley, en Californie. Certains remontaient à 2019. Les données les plus récentes de l'agence américaine incluent au moins 17 incidents mortels, dont 11 depuis mai dernier, et cinq blessés graves.

Ces données sont plutôt limitées étant donné qu'elles concernent le marché américain. Le site Tesla Deaths, quant à lui, fournit une perspective plus globale. Il est expliqué : « Nous fournissons un registre mis à jour des décès par Tesla et des décès par accident de Tesla qui ont été signalés et autant de données d'accident connexes que possible (par exemple, lieu de l'accident, noms des personnes décédées, etc.) ».

Selon le site, le nombre de décès liés à Tesla au 12 juin 2023 est de 393. Le nombre de décès directement associés au logiciel Autopilot est de 33.


Elon Musk milite pour l'utilisation d'Aupilot et Full Self-Driving

Le PDG de Tesla, Elon Musk, a déclaré que les voitures fonctionnant en mode Autopilot de Tesla sont plus sûres que celles pilotées uniquement par des conducteurs humains, citant les taux d'accidents lorsque les modes de conduite sont comparés. Il a poussé le constructeur automobile à développer et à déployer des fonctionnalités programmées pour manœuvrer sur les routes (l'outil est entraîné à « prendre des décisions » sur des scénarios comme des autobus scolaires arrêtés, des camions de pompiers, des panneaux d'arrêt, des piétons, etc.), arguant que la technologie inaugurera un avenir plus sûr et pratiquement sans accident. Bien qu'il soit impossible de dire combien d'accidents ont pu être évités, les données montrent des failles évidentes dans la technologie testée en temps réel sur les autoroutes américaines.

La NHTSA a déclaré qu'un rapport d'accident impliquant une assistance à la conduite n'impliquait pas en soi que la technologie en était la cause. « La NHTSA mène une enquête active sur Autopilot de Tesla, y compris Full Self-Driving », a déclaré la porte-parole Veronica Morales, notant que l'agence ne commente pas les enquêtes ouvertes. « La NHTSA rappelle au public que tous les systèmes avancés d'aide à la conduite exigent que le conducteur humain soit en contrôle et pleinement engagé dans la tâche de conduite à tout moment. En conséquence, toutes les lois des États tiennent le conducteur humain responsable du fonctionnement de ses véhicules.*»


Le personnel d'urgence travaille sur les lieux où un SUV électrique Tesla s'est écrasé contre une barrière sur l'autoroute américaine 101 à Mountain View, en Californie, le 23 mars 2018. L'ingénieur Apple décédé lorsque son Tesla Model X s'est écrasé contre la barrière en béton s'est plaint avant sa mort que le système Autopilot du SUV fonctionnait mal dans la zone où l'accident s'est produit.

Musk a défendu à plusieurs reprises sa décision de pousser les technologies d'assistance à la conduite aux propriétaires de Tesla, arguant que les avantages l'emportent sur les inconvénients.

« Au point où vous pensez que l'ajout d'autonomie réduit les blessures et les décès, je pense que vous avez l'obligation morale de le déployer même si vous allez être poursuivi et blâmé par beaucoup de gens », a déclaré Musk l'année dernière. « Parce que les personnes dont vous avez sauvé la vie ne savent pas que leur vie a été sauvée. Et les gens qui meurent ou se blessent occasionnellement, ils le savent certainement – ou leur état le sait ».

Le nombre total d'accidents impliquant la technologie est infime par rapport à tous les accidents de la route*; la NHTSA estime que plus de 40 000 personnes sont mortes dans des accidents de voiture l'an dernier.

Depuis l'introduction des exigences de déclaration, la grande majorité des 807 accidents liés à l'automatisation ont impliqué Tesla, selon les données. Tesla (qui a expérimenté l'automatisation de manière plus agressive que les autres constructeurs automobiles) est également liée à presque tous les décès.

Subaru se classe deuxième avec 23 accidents signalés depuis 2019. L'énorme gouffre reflète probablement un déploiement et une utilisation plus larges de l'automatisation dans la flotte de véhicules de Tesla, ainsi que le plus large éventail de circonstances dans lesquelles les conducteurs de Tesla sont encouragés à utiliser Autopilot.

De plus, les données ne se prêtent pas facilement à des comparaisons entre différents constructeurs, car elles n'incluent pas d'informations telles que le nombre de kilomètres parcourus par les différents systèmes d'assistance à la conduite ou l'étendue de leur déploiement dans les flottes des constructeurs automobiles.

Pourtant, les informations donnent aux régulateurs un aperçu plus complet qu'auparavant. Avant, les régulateurs s'appuyaient sur une collecte fragmentaire de données provenant des médias, des notifications des fabricants et d'autres sources sporadiques pour en savoir plus sur les incidents impliquant une assistance avancée à la conduite.

« Cela a révélé que plus d'accidents se produisent que la NHTSA ne le savait auparavant », a déclaré Phil Koopman, professeur d'ingénierie à l'Université Carnegie Mellon qui se concentre sur la sécurité des véhicules autonomes. Il a noté que les rapports peuvent omettre plus d'accidents mineurs, y compris les cintreuses d'ailes.

L'ensemble de données n'inclut pas toutes les informations qu'il serait utile de connaître, mais cela pourrait être une première indication de l'accent mis sur la collecte de plus d'informations et leur utilisation pour améliorer les technologies et les réglementations de sécurité, a déclaré Bryant Walker Smith, professeur de droit à l'Université de Caroline du Sud qui étudie les technologies de transport émergentes.

« La promesse de ceux-ci, le potentiel de ceux-ci est en fin de compte de rendre la conduite plus sûre », a-t-il déclaré à propos des technologies d'assistance à la conduite. « C'est une question ouverte de savoir si ces systèmes dans leur ensemble ou des systèmes individuels ont accompli cela ».

Une augmentation « troublante » des accidents de Tesla

L'ancienne conseillère principale en matière de sécurité de la NHTSA, Missy Cummings, professeure au Collège d'ingénierie et d'informatique de l'Université George Mason, a déclaré que l'augmentation des accidents de Tesla était troublante.

« Tesla connaît des accidents plus graves - et mortels - que les personnes dans un ensemble de données normal », a-t-elle déclaré après la publication des statistiques. L'une des causes probables, a-t-elle déclaré, est le déploiement élargi au cours de la dernière année et demie de Full Self-Driving, qui apporte l'assistance au conducteur dans les rues urbaines et résidentielles. « Le fait que… n'importe qui et tout le monde peut l'avoir. … Est-il raisonnable de s'attendre à ce que cela entraîne une augmentation des taux d'accidents ? Bien sûr, absolument ».

Cummings a déclaré que le nombre de décès par rapport au nombre total d'accidents était également une préoccupation.

Il faut rappeler qu'il n'est pas clair si les données capturent chaque accident impliquant les systèmes d'assistance à la conduite de Tesla. Les données de la NHTSA incluent certains incidents où il est «inconnu» si Autopilot ou Full Self-Driving étaient utilisés.

Autopilot, que Tesla a introduit en 2014, est une suite de fonctionnalités qui permettent à la voiture de se manœuvrer d'une bretelle d'accès à une bretelle de sortie, en maintenant la vitesse et la distance derrière les autres véhicules et en suivant les lignes de voie. Tesla le propose en standard sur ses véhicules, dont plus de 800 000 sont équipés d'un Autopilot sur les routes américaines, bien que les itérations avancées aient un coût.

Full Self-Driving, quant à lui, est une fonctionnalité expérimentale que les clients doivent acheter. Elle permet aux Tesla de manœuvrer d'un point A à B en suivant des instructions détaillées le long d'un itinéraire, en s'arrêtant aux panneaux d'arrêt et aux feux de circulation, en effectuant des virages et des changements de voie, et en répondant aux dangers en cours de route. Avec l'un ou l'autre système, Tesla dit que les conducteurs doivent surveiller la route et intervenir si nécessaire.

Ces outils peuvent adopter des comportements curieux. Par exemple, en avril, Tesla a publié une mise à jour de son Full Self-Driving qui s'est accompagnée de nouveaux algorithmes qui déterminent le comportement de la voiture vis-à-vis des piétons. Une vidéo publiée sur Twitter en mai montre que même si le système Tesla peut détecter les piétons qui traversent la route, une Tesla peut choisir de ne pas s’arrêter ou ralentir comme elle le faisait avant.

En février, la NHTSA a demandé à Tesla de rappeler près de 363 000 véhicules équipés du logiciel.

L'agence avait quatre plaintes principales, notamment que « le système FSD Beta peut permettre au véhicule d'agir de manière dangereuse autour des intersections, comme traverser directement une intersection alors qu'il se trouve dans une voie réservée aux virages, entrer dans une intersection où est placé un panneau d'arrêt sans que le véhicule ne s'arrête ou s'engager dans une intersection sans la prudence nécessaire lorsque le feu de signalisation est jaune fixe ». Le feu jaune fixe annonçant un feu rouge, impose l'arrêt, sauf si cet arrêt comporte des risques, griller un feu orange ou un passer au rouge peut donc être tolérer dans une certaine mesure.

Sources : Tesla Deaths, NHTSA

Et vous ?

Que pensez-vous de l'Autopilot de Tesla et de ses performances ? Du Full Self-Driving ?
Avez-vous déjà conduit ou été passager d’un véhicule équipé d’un système d’assistance à la conduite ou de conduite autonome ?
Quels sont les risques et les bénéfices de ces technologies pour la sécurité routière et l’environnement ?
Faites-vous confiance aux constructeurs automobiles et aux autorités pour réguler et contrôler ces systèmes ?
Seriez-vous prêt à acheter ou à utiliser un véhicule doté de ces fonctionnalités ?

Voir aussi :

Les données de désengagement du Full Self-Driving de Tesla mises à disposition par un ensemble de propriétaires semblent si affreuses qu'Elon Musk est mis au défi de prouver le contraire

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de walfrat
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 14/03/2024 à 9:19
Citation Envoyé par Uther Voir le message
C'est fou qu'on parle systématiquement de Tesla pour lancer les trolls alors que ce genre de triste accident est déjà arrivé avec bien d'autres marques de voitures. Mais il faut croire que Tesla fait plus de clics.
On peut aussi dire qu'il s'agit du retour de bâton des campagnes d'Elon Musk sur ses voitures.

On nous a noyés a une époque sur les Tesla, l'autopilot, la démonstration de la solidité des vitres etc.
12  1 
Avatar de OuftiBoy
Membre averti https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 8:29
Citation Envoyé par gukbib Voir le message
quelle surprise, un nouvel article anti-Musk !!!
DVP, me semble-t-il, parle beaucoup de Musk parce que :

- lui-même n'arrête jamais de parler,
- de faire des petits et stupides message sur X,
- de vendre du vent depuis 10 ans concernant tesla,
- de ne plus savoir où il va.

Au début, le personnage était atypique et même sympathique. Mais force est de constater qu'il par à la dérive depuis quelques années maintenant. Les investisseurs qui continuent à lui faire "confiance", sont dans une position délicate. Ils ont 2 choix. Arrêter les frais et perdre énormément, on continuer en espérant que le vent tourne dans qlq temps.

J'ajouterai que j'ai vraiment du mal à comprendre qu'on tente de le défendre, c'est un millionnaire égocentrique, qui se comporte comme un ado attardé qui semble faire une poussée d'acné et de multiples crises d'hystéries. Il devient même gênant à agir de la sorte, c'est pathétique. Il semblerait que pour certains, il ne faut pas toucher à leur petit Musk-Musk, tout comme il y'a quelques années, on ne pouvait rien dire sur Job.

Ces gens ne sont ni des "visionnaires", ni des "bienfaiteurs" de l'humanité, et n'en ont rien à foutre de "ceux d'en bas" qu'ils regardent avec un mépris et une arrogance. Ils sont perchés tout là haut et n'ont plus les pieds sur terre. Les défendre (à moins d'être actionnaire), c'est du fanatisme. Job, Musk, Altman & compagnie, même combat.

BàV et Peace & Love.
12  1 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/04/2024 à 13:28
Citation Envoyé par kmedghaith Voir le message
Je ne comprends pas toute cette propagande constante contre Musk et Tesla sur dvp.com, il y a un article presque diffamatoire chaque jour.
J'aimerais comprendre quel crime il a commit et quelle relation avec ce site qui est sensé être centré sur l'informatique et le développement.
Tu n'a pas lu les articles, tu réagis stupidement sans rien comprendre, c'est Elon Musk lui même qui dit qu'il ne veux pas qu'on dise que Tesla c'est un constructeur automobile mais une société d'informatique (FSD, Robots optimus, etc).
Ca n'a rien à voir avec de la "diffamation", encore une fois tu n'a pas du tout lu les articles, ces articles ne font que remonter des rapports, des études, recouper des faits vérifiables, qui montrent que par exemple Elon Musk est un gros bouffon car il n'arrête pas de mentir tous le temps, a tel point qu'il a avoué non seulement sur twiter mais aussi à la justice qu'il ne fait que ça , mentir, exemples :
- "Le FSD est un autopilot" : mensonge, les gens qui le branchent en meurent, et pendant ce temps Mercedes sort un FSD level 3 donc de meilleur niveau que celui de Musk.
- Elon Musk est un escroc patenté, il a été prouvé qu'il a fait truquer des vidéos de pubs pour le FSD, pour tromper les acheteurs potentiels.
- "Il faut réglementer l'IA" : mensonge, pendant ce temps Elon Musk investi des milliards sur Grok, et Grok n'est un gros générateur de fake news.
- Hyperloop, le train du futur : Mensonge, c'était une escroquerie depuis le départ, même des régions ont perdu des millions dans ce projet bidon, et la société à déposé le bilan.

Je ne suis pas contre Musk dans sa globalité, je pense que par exemple ce qu'il à fait avec Space X c'est une belle réussite, mais c'est normal que developpez dénonce tous les mensonges et toutes les escroqueries de Musk.

Le fait que certains magazines ne font que vanter Musk et les Tesla c'est une honte, ça c'est les budgets pub qui musèle ces médias, et sur Tesla ces médias passent en vrai des publie reportages. Il a été prouvé que des journalistes fassent des tests totalement bidons sur les tesla, évidement ils repartent avec une Tesla offerte, mais de qui se moque t'on ? En vrai les acheteurs des Tesla sont le plus souvent furieux, c'est tellement décevant qu'ils disent qu'ils ne voudrons plus jamais acheter une Tesla.

Le fait que les auteurs qui contribuent à developpez dénoncent toutes les escroqueries comme les mensonges d'Elon Musk, les imprimantes HP, les scandales broadcom et Reddis, les malversations de Microsoft et d'Oracle c'est au contraire une chance énorme qu'on a nous, d'autant qu'on peu bien se marrer après en commentaires
10  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 7:40
Quelle surprise une nouvelle connerie de Musk
10  0 
Avatar de AndMax
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 30/04/2024 à 11:41
L'ennui c'est que dans le secteur IA/robotique, il n'a pas encore de produit réellement opérationnel. Le "Full Self Driving" sur les voitures n'a pas encore reçu la moindre certification (contrairement à Mercedes), et ne permet absolument pas d'opérer un taxi autonome (ou "robotaxi") comme cela a été annoncé de très nombreuses fois. Il y a tout un monde entre l'autonomie (qui permet de ne pas surveiller le véhicule en permanence) et cette conduite assistée appelée à tord FSD. Ce truc devait pourtant être disponible "right now" depuis 2017 d'après les déclarations du patron de Tesla. Une vidéo frauduleuse produite par Tesla laissait croire aux investisseurs et clients qu'une Tesla pourrait conduire de manière autonome sur de grandes distances sans aucune intervention humaine, même en ville. D'autre part, le robot humanoïde "Tesla Bot" est encore très loin d'un produit fini à moins de pouvoir se contenter d'un truc qui marche tout droit sur une surface parfaitement plane.

Le Tesla semi qui devait aussi proposer la conduite autonome n'est toujours pas livré, alors qu'il a été annoncé en 2017 pour des livraisons qui commenceraient en 2019.

Il faut donc mettre en relation ces déclarations très "optimistes" (ou mensongères) avec la réalité, et cela rappelle forcément d'autres affaires où les entreprises ou dirigeants ont été condamnés pour fraude massive pour des déclarations similaires:
- Theranos qui affirmait pouvoir automatiser de très nombreux tests sanguins à partir de petits échantillons: https://fr.wikipedia.org/wiki/Theranos
- Nikola Motor Company qui affirmait pouvoir produire des camions: https://en.wikipedia.org/wiki/Nikola_Corporation

Vu les commentaires, oui il y a un décalage profond entre ceux qui voient Tesla comme un constructeur automobile et qui apprécient ou non les voitures déjà sur le marché, et ceux qui mettent en relation la valorisation en bourse de Tesla avec les revenus ou perspectives de revenus de l'entreprise.
10  1 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 8:46
Citation Envoyé par gukbib Voir le message
quelle surprise, un nouvel article anti-Musk !!!
Ce n'est pas un article anti-musk, c'est une information.
9  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/04/2024 à 10:17
Citation Envoyé par kmedghaith Voir le message
Je ne comprends pas
T'as cassé une chaîne de 5 articles sans commentaire !

Les articles qui parlent de Tesla sont partout, ce n'est pas propre à ce site.
On ne sait pas, mais si ça se trouve, ils génèrent des vues.

Citation Envoyé par kmedghaith Voir le message
ce site qui est sensé
J'imagine que les Chroniqueur Actualités comme Mathis Lucas et Stéphane le calme sont plus au courant de la ligne éditorial du site que nous.
Tesla est une entreprise technologique, Facebook est une entreprise technologique, donc "un gars de Faceboook parle de Tesla" c'est validé

======
Je comprend pourquoi des gens n'aiment pas Tesla.
Les médias et les investisseurs en on trop fait depuis trop longtemps, c'est saoulant à la longue.
Tesla a toujours été surestimé, ils ne vendent pas tant de voitures que ça.
Et de toute façon les voitures électriques n'intéressent pas grand monde…
Je ne suis pas convaincu que ce soit une technologie qui a de l'avenir, ça m'étonnerait que ça devienne un truc grand succès public, c'est trop contraignant et ça n'aura jamais une grande durée de vie. À moins d'une révolution technologique dans le domaine des batteries, en tout cas pour le moment c'est lourd, ça coute cher, c'est extremement polluant à produire.

Et il y aussi des gens qui n'aiment pas Elon Musk, que ce soit à cause de l'aide à la conduite, de Twitter, d'Hyperloop, ou autres.
Elon Musk a la capacité d'attirer les investisseurs, ce qui est énervant quelque part.

Il n'y a aucune corrélation entre la réalité et la bourse :
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Il convient de noter que Tesla est le constructeur automobile le plus valorisé au monde avec une capitalisation boursière de 585 milliards de dollars, très loin devant Toyota qui occupe la deuxième place avec 57 milliards de dollars.
C'est n'importe quoi cette capitalisation boursière.

Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Musk a ensuite publié un autre message :
Je ne suis pas convaincu par ses capacités de stratège.
Parce que là ça peut provoquer un effet Streisand, en répondant à Dustin Moskovitz, il lui donne de la visibilité.
Du coup il y a des gens qui vont penser que Tesla a commit des fraudes.
9  1 
Avatar de OuftiBoy
Membre averti https://www.developpez.com
Le 01/05/2024 à 14:27
Je ne vais pas me faire des amis, mais objectivement, concernant Tesla, le gars a vendu qlq chose qui n'existe pas et n'existera pas avant longtemps. J'ai du mal a comprendre que la grosse majorité des acheteurs d'une Tesla et de son "FSD" qui n'est toujours pas là depuis 10 ans que Musk le promet, ne font pas une "class action" pour demander remboursement.

Ceci sans provocation, mais j'aimerais comprendre.

Tout comme je n'ai jamais vu le coût (en électricité) ou du moins les KW au 100km. Argument qui était toujours affiché lorsque l'on parlaient des voitures thermiques. L'info est peut-être disponible qlql part, mais je ne l'ai pas vue, et dans ce cas, j'aimerais que qlq un de plus éclairé que moi me fasse une comparaison entre une "électrique" et son modèle plus ou moins équivalent en "Thermique".

La seule raison d'acheter une Tesla, c'est un peu la même que pour acheter un iPhone (même si un iPhone garde une meilleurs valeur pour la revente), c'est une histoire de "marque", de différenciation social.

Tesla perd en valeur, mais le conseil d'administration est près a lui donner 56 M$ de bonus ? C'est a n'y rien comprendre. Qu'a-t-il fait pour mériter ce "bonus" totalement extravagant ? Bon, c'est plus ou moins que ce qu'il a payé pour le rachat de Twitter (X), qui perd lui aussi de plus en plus de valeur, au rythme des "Tweet" de Musk. Il y a peut-être un lien ?

Et son fameux Hyperloop, qui allait tout révolutionner, qu'en est-il ?

SpaceX semble par contre une réussite, mais ne serait-ce pas dû au fait que la NASA "subventionne" (par son aide et/ou le payement des "services" a un prix supérieur) ?

Si on refait l'historique, Musk a commencé avec "PayPal" (une réussite), et tout le reste c'est enchainé lorsqu'il l'a revendu. Maintenant, c'est son IA (Grok) qui coûte une blinde, et qui (tout comme les autres IA) n'arrivera jamais aux promesses vendues. Je n'ai rien contre l'IA, qui peut être une aide précieuse (un outil parmi tant d'autres) dans certains domaine.

Si je prend l'exemple de la génération de code, qui va entrer les bon prompt ? Qui va être l'irresponsable qui ne va pas surveiller la réponse de l'IA ? Ici aussi, l'IA est survendue. Si je rentre le prompt "crée moi l'équivalent d'Excel", va-t-elle me donner une solution ? Et si elle provoque la disparition des développeurs, qui va créer les prochaines IA ? Si on pousse le raisonnement par l'absurde, il ne restera plus qu'un super PDG dans toutes les entreprises qui seront de A à Z gérée par l'IA ? Quelqu'un y crois ? Et une fois que tout sera remplacé par "l'IA", qui pourra acheter les produits créés ? D'autres "IA" ?

Bref, je pense qu'on fonce dans le mur, et je reste très pessimiste pour l'avenir, en espérant ne plus être là pour le voir

BàV et "Peace & Love"
8  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 25/08/2023 à 8:19
Bis repetita

Je ne suis même plus étonné, et presque plus révolté de lire ça.
Supprimons les traces pour que ça n'existe plus.
La méthode est redoutable et paye à long terme.
7  0 
Avatar de smarties
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 9:44
Entre les promesses non tenues, les abonnements sur la voiture et les finitions mauvaises (l'apparence générale est bonne mais quand on regarde de près, il y a des choses moyennes notamment au niveau des joints), je comprends que Tesla soit en perte de vitesse.
7  0