IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

SpaceX a pris des mesures pour empêcher l'Ukraine d'utiliser le service d'Internet par satellite Starlink avec ses drones,
Selon la présidente de la société américaine de fusées

Le , par Bill Fassinou

111PARTAGES

19  0 
Gwynne Shotwell, présidente et directrice des opérations de SpaceX, a affirmé cette semaine que la société avait pris des mesures pour empêcher l'Ukraine d'utiliser le service d'Internet par satellite Starlink pour contrôler ses drones, dans le cadre de son effort de guerre contre la Russie. Shotwell a expliqué que l'accord entre SpaceX et l'Ukraine interdit un tel usage du réseau satellitaire, mais que les Ukrainiens sont néanmoins passés outre les termes du contrat. SpaceX affirme que Starlink est un réseau d'Internet par satellite destiné strictement destiné au grand public, mais la société a été fortement critiquée après que l'Ukraine en a fait un usage militaire.

Starlink est un réseau de satellites déployés en orbite terrestre basse par SpaceX d'Elon Musk pour fournir de l'Internet aux régions éloignées ou mal desservies par les télécoms. Un satellite Starlink a une durée de vie d'environ cinq ans et SpaceX espère que cette mégaconstellation comptera à terme jusqu'à 42 000 satellites. D'après les données disponibles sur la constellation, en novembre 2022, il y avait 3 271 satellites Starlink en orbite, dont 3 236 étaient opérationnels. Starlink propose désormais ses services d'Internet par satellite dans au moins 37 pays du monde entier, notamment la France, les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni et l'Ukraine.

Les terminaux Starlink ont été déployés en Ukraine après l'invasion du pays par la Russie le 24 février 2022. Sollicité sur Twitter par les autorités ukrainiennes, le PDG de SpaceX, Elon Musk, a envoyé des milliers de terminaux Starlink vers l'Ukraine. Très vite, le service Starlink s'est avéré un atout précieux pour l'armée ukrainienne, leur permettant de communiquer dans ce qui était auparavant des zones mortes. Selon les rapports, les faibles besoins en énergie des terminaux Starlink ont permis la connexion à des drones de reconnaissance, fournissant des renseignements en temps réel sur les mouvements des troupes russes et la possibilité de les cibler.



Cependant, la rumeur a circulé plus tard, à l'automne dernier, que SpaceX aurait limité les capacités du réseau en Ukraine et empêché ses forces militaires d'utiliser le service en Crimée par crainte que Poutine n'utilise des armes nucléaires. Musk et les siens sont restés évasifs sur la question, même lorsque le PDG s'est embrouillé avec les autorités ukrainiennes pour avoir proposé un plan de paix controversé. Toutefois, lors d'une récente conférence à Washington, Gwynne Shotwell, présidente et directrice des opérations de SpaceX, a confirmé que l'entreprise a limité les capacités de Starlink pour empêcher l'Ukraine de l'utiliser pour contrôler ses drones.

« Starlink n'a jamais été conçu pour être utilisé comme une arme. Cependant, les Ukrainiens l'ont exploité d'une manière qui n'était pas intentionnelle et qui ne faisait partie d'aucun accord. Il y a des mesures que nous pouvons prendre pour limiter leur capacité à faire cela. Il y a des choses que nous pouvons faire, et que nous avons faites. Nous savons que les militaires les utilisent pour les communications, et c'est correct. Mais notre intention n'a jamais été qu'ils l'utilisent à des fins offensives », a déclaré Shotwell en faisant référence aux multiples selon lesquels l'armée ukrainienne a utilisé Starlink avec les drones pour cibler et larguer des bombes.

Selon Shotwell, l'utilisation de Starlink avec des drones allait au-delà de la portée de l'accord que SpaceX a passé avec le gouvernement ukrainien. Elle a ajouté que le contrat était destiné à des fins humanitaires telles que la fourniture d'Internet à large bande aux hôpitaux, aux banques et aux familles touchées par l'invasion de la Russie. « Nous savons que les militaires les utilisent pour les communications, et c'est correct. Cependant, notre intention n'a jamais été que les Ukrainiens l'utilisent à des fins offensives », a-t-elle déclaré. L'année dernière, la Chine et la Russie ont dénoncé l'utilisation de Starlink par l'Ukraine comme une arme militaire.

La Russie a tenté de brouiller les signaux Starlink dans la région, mais Musk a déclaré que SpaceX a riposté en renforçant le logiciel du service. En outre, à la question de savoir si SpaceX avait anticipé l'utilisation de Starlink à des fins offensives en Ukraine lorsqu'elle a décidé d'expédier des terminaux dans les zones de conflit, Shotwell a répondu : « nous n'y avons pas pensé. Je n'y ai pas pensé. Notre équipe Starlink l'a peut-être fait, je ne sais pas. Mais nous l'avons constaté assez rapidement ». Le service Starlink avait subi des pannes de services en Ukraine à la fin de l'année dernière, pour des raisons que SpaceX n'a toujours pas expliquées.

À la question de savoir si ces pannes étaient liées aux efforts de SpaceX pour limiter l'utilisation offensive de Starlink, Shotwell a répondu : « je ne veux pas répondre à cette question parce que je ne suis pas sûr de connaître la réponse ». En octobre dernier, un haut responsable du gouvernement ukrainien a déclaré que le système Starlink subissait des pannes « catastrophiques » sur les lignes de front, ce qui a suscité des spéculations selon lesquelles il aurait été coupé dans les zones contrôlées par la Russie - peut-être pour empêcher le Kremlin d'exploiter le réseau. D'autres ont suggéré que SpaceX l'a fait pour éviter une attaque nucléaire.

Sur Twitter, Musk a déclaré qu'il ne pouvait pas commenter les conditions du champ de bataille, en disant : « c'est confidentiel. » Mais l'analyste politique Ian Bremmer, fondateur et président du cabinet de recherche sur les risques politiques Eurasia Group, a déclaré que lors d'une conversation avec Musk fin septembre, le milliardaire semblait confirmer que le service satellitaire était intentionnellement désactivé. Bremmer a déclaré que Musk lui avait dit que le ministère ukrainien de la Défense lui avait demandé d'activer Starlink en Crimée, que la Russie a envahie et annexée en 2014. « Musk a refusé étant donné le potentiel d'escalade », a-t-il déclaré.

Selon Bremmer, Musk a affirmé avoir parlé avec le président russe Vladimir Poutine, affirmant qu'il était « prêt à négocier ». Bremmer a déclaré que Musk lui a dit que lors de cette conversation, Poutine a menacé d'utiliser des armes nucléaires si l'Ukraine tentait de reprendre la péninsule de Crimée, qui sert de base aux forces navales russes sur la mer Noire. Musk aurait déclaré à Bremmer que Poutine lui avait explicitement dit qu'il était prêt à négocier à condition que la Crimée reste sous contrôle russe, que l'Ukraine reste neutre et que les annexions russes de Luhansk, Donetsk, Kherson et Zaporizhzhia soient appliquées.

Poutine aurait également dit à Musk que c'étaient des objectifs qu'il accomplirait quoiqu'il arrive, sinon il se tournerait vers une escalade majeure. Cependant, Musk a catégoriquement nié sur Twitter avoir eu une conversation récente avec le dirigeant russe, écrivant qu'il n'avait parlé à Poutine qu'une seule fois. Bremmer a été tout aussi catégorique, tweetant que "Musk m'a dit qu'il avait parlé avec Poutine et le Kremlin directement au sujet de l'Ukraine". Après les déclarations de la présidente de SpaceX, les analystes ont suggéré que les perturbations de Starlink observées à l'automne dernier pourraient être aux mesures prises par la société de fusées.

SpaceX a expédié à titre privé des camions de terminaux Starlink à l'Ukraine, mais des gouvernements comme les États-Unis et la France ont payé d'autres expéditions de terminaux Starlink en plus de celles financées à titre privé par SpaceX.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

Elon Musk aurait empêché l'Ukraine d'utiliser Starlink en Crimée par crainte que Poutine n'utilise des armes nucléaires, selon un analyste politique

La Chine « profondément alarmée » par le potentiel de Starlink à aider l'armée américaine dans sa domination totale de l'espace, potentiel encore plus révélé durant la guerre en Ukraine

L'Ukraine obtiendra 10 000 antennes Starlink supplémentaires : les problèmes de financement sont « résolus », notamment grâce au financement de plusieurs pays européens, selon un responsable

SpaceX a évité une attaque de brouillage russe en Ukraine et le Pentagone prend des notes

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Jules34
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/02/2023 à 16:04
Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
[B][SIZE=4]

"Un an de résistance ukrainienne et les entreprises doivent décider : soit elles sont du côté de l'Ukraine et du droit à la liberté, et ne cherchent pas à faire du mal ; soit elles sont du côté de la Russie et de son 'droit' de tuer et de s'emparer de territoires", a écrit M. Podolyak.
d'un côté le bien, de l'autre le mal absolu... Persos ça ne fonctionne plus avec moi depuis l'invasion de l'Irak. Mais mon grand père me disait déjà que lui n'y croyait plus depuis l'Algérie. Son père lui même n'y croyait plus depuis les grandes guerre.

Souvenez vous !

Et eux, ce sont des marchands de guerre particulièrement efficaces...
15  5 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/02/2023 à 11:08
Les ukrainiens sont les victimes de l'agression russe, mais cela ne leur donnent pas le droit de faire la leçon au monde entier!

Cela en devient même pénible!

L'Ukraine n'est pas une blanche colombe: Son ministre de la défense a dû démissionner parce qu'il se serait enrichi sur le dos des fournitures envoyées par l'occident pour l'armée ukrainienne, d'autres ministres du gouvernement auraient surfacturé à l'état ukrainien les générateurs électriques destinés à la population ukrainienne sans électricité, les services de l'état sont minés par la corruption, l'Ukraine dispose autant d'oligarques que la Russie, etc...

Pour info, le président Zelinski, héros du monde libre, a été sauvé par cette guerre. Juste avant l'attaque russe, il était pris dans une affaire de fraude fiscale après avoir caché au fisc de son pays des millions de dollars placés à l'étranger en toute discrétion. Il devrait remercier Poutine... Grâce à lui, il a passé du statut de fraudeur à héros du monde libre!

Alors franchement que les Ukrainiens commencent par remercier les pays occidentaux des aides offertes à l'Ukraine parce que sinon les peuples occidentaux qui subissent les conséquences de cette guerre (exemple les coûts de l'énergie) vont finir par dire stop!

En ce qui concerne SpaceX, c'est une entreprise privée qui fait ce qu'elle veut... Que l'Ukraine commence par critiquer des entreprises qui comme une marque très connue "C... Cola" continue à faire des affaires en Russie tout en disant avoir quitté le pays par l'intermédiaire de l'une de ses filiales installée en Suisse!!!

PS: Je pense que developpez.com devrait rester en dehors de toutes news d'ordre politique. Developpez.com est destiné au domaine de la technologie numérique; il ne s'agit pas, me semble-t-il, d'un réseau sociale destiné à commenter tous les sujets, de la vie sexuelle des koalas australiens jusqu'aux crises existentielles de la dernière starlette à la mode.
10  4 
Avatar de BenoitM
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 17/02/2023 à 15:02
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
pourquoi pas l’Angleterre et le Groenland aussi tant qu'on y est.
Comment peut-on laisser écrire de la propagande PRO Occidentale comme ce dernier post. Ces arguments bullshit de ce style "si l'ukraine tombe demain ce sera la pologne", c'est des trucs surtie de bfmtv et largement debunker depuis le temps.

En attendant, moi j'attends les conclusion de l’enquête sur l'explosion mystérieuse de Nord Stream 1 et 2.
Il y'a quelques semaine un journaliste américain reconnu Seymour Hersh semble accuser les USA et la Norvège avec des sources et les preuves vont bien arriver un jour.
Si cela un jour ce confirme, cela veut dire que nous devrons entrer en guerre contre les USA et la Norvège pour avoir saboter des infrastructures vitale à l'UE.
La Pologne pas.
La Moldavie peut-être.
Les états baltes aussi (bon ils ont la protection normalement de l'UE et de l'Otan).

Mais qui peut dire ce qui se serait passer si l'Ukraine se serait effondrer après 3 jours?

A première vue Seymour Hersh a écrit aussi beaucoup de connerie. D'après lui Il se base que sur une seule source. donc c'est quand même fort léger.
Finalement elle est quand même pas si Vital. Ca fait 1 an qui vit sans...
2  1 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/02/2024 à 11:15
Quand on offre un service commercialisé dans le monde entier, il est utilisé dans le monde entier... Ce n'est pas parce que 3 politicards à Bruxelles ou ailleurs décident d'appliquer des sanctions contre un pays que cela va l'empêcher de s'approvisionner n'importe où dans le monde.

Si les mesures pour bloquer l'accès d'un produit aux frontières étaient efficaces, il y a longtemps qu'il n'y aurait plus de problème avec le trafic de drogue
1  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 12/02/2024 à 15:38
Ca dépend du fonctionnement technique. Il est probable que les récepteurs aient une signature propre et s'identifient auprès des infrastructures Starlink qu'ils utilisent. Si c'est le cas Space X pourrait faire en sorte que les satellites qui couvrent la zone de conflit ne réponde qu'aux signatures des terminaux fournis aux forces Ukrainiennes.
1  0 
Avatar de virginieh
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 17/02/2023 à 15:23
Citation Envoyé par BenoitM Voir le message
Finalement elle est quand même pas si Vital. Ca fait 1 an qui vit sans...
Ca fait pas un an, l'explosion a eu lieu fin septembre.
Les effets du manque du gaz russe sont surtout économiques. Beaucoup d'entreprises européennes sont en difficultés et risquent de mettre la clé sous la porte à cause de l'augmentation des coûts énergétiques (en grande partie due à la guerre, mais même quand la guerre sera finie les contrats qu'on a été obligés de passer avec les américains vont continuer à courir et augmenter les coûts). Pour l'instant les dégâts ont été réduits à cause de l'aide publique ça ne veut pas dire qu'ils sont inexistants.
On est loin d'en avoir vu les effets à long termes, et ça va faire mal, mais bon il faut regarder un peu plus loin que le bout de son nez.
1  1 
Avatar de BenoitM
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 17/02/2023 à 15:33
Citation Envoyé par virginieh Voir le message
Ca fait pas un an, l'explosion a eu lieu fin septembre.
On est loin d'en avoir vu les effets à long termes, et ça va faire mal, mais bon il faut regarder un peu plus loin que le bout de son nez.
Avant l'explosion le gazoduc n'était plus en service (problème de turbine) mais c'est vrai que ce n'était qu'au début du mois septembre.
Part contre au mois d'Août, la Russie avait déjà limiter la production à 20% de sa capacité.

https://www.lalibre.be/economie/conj...PBPJPYJAOJIH4/

N'ayant pas de boule de cristal, je ne saurai prédire ce qu'il y a plus loin que le bout de mon nez contrairement à toi.
Part contre on prévoit 0.9% de croissance en UE (contre 0.5% il y a peu).
1  1 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/02/2024 à 22:15
Citation Envoyé par Uther Voir le message
Ca dépend du fonctionnement technique. Il est probable que les récepteurs aient une signature propre et s'identifient auprès des infrastructures Starlink qu'ils utilisent. Si c'est le cas Space X pourrait faire en sorte que les satellites qui couvrent la zone de conflit ne réponde qu'aux signatures des terminaux fournis aux forces Ukrainiennes.
1. Chaque récepteur a effectivement une signature propre

2. Mais qu'est-ce qui prouve à SpaceX qu'un terminal fourni aux forces ukrainiennes est toujours utilisé par les ukrainiens? Au cours d'une guerre, les positions sur le terrain peuvent changer de main et des terminaux Starlink ukrainiens sont immanquablement tombés dans les mains russes vu que ces terminaux ont été déployés à grande échelle au niveau des troupes ukrainiennes.

3. Il n'est même pas possible de dire "on désactive toute une zone géographique", cela reviendrait à empêcher les 2 parties d'utiliser les services de StarLink
0  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 12/02/2024 à 23:55
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
2. Mais qu'est-ce qui prouve à SpaceX qu'un terminal fourni aux forces ukrainiennes est toujours utilisé par les ukrainiens? Au cours d'une guerre, les positions sur le terrain peuvent changer de main et des terminaux Starlink ukrainiens sont immanquablement tombés dans les mains russes vu que ces terminaux ont été déployés à grande échelle au niveau des troupes ukrainiennes.
Les ukrainiens peuvent toujours signaler les postes perdus à Space X pour qu'ils retirent l'accès, ce qui laisserait peu de temps aux Russe pour pouvoir l'exploiter.

Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
3. Il n'est même pas possible de dire "on désactive toute une zone géographique", cela reviendrait à empêcher les 2 parties d'utiliser les services de StarLink
A priori c'est bien possible vue que Musk a empêché l'utilisation sur le territoire russe aux Ukrainiens.
1  1 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/02/2024 à 10:57
Citation Envoyé par Uther Voir le message
A priori c'est bien possible vue que Musk a empêché l'utilisation sur le territoire russe aux Ukrainiens.
Pour votre information, les troupes ukrainiennes utilisent les terminaux Starlink pour l'ensemble des communications jusqu'au plus bas niveau de la troupe. Si vous empêchez le fonctionnement du réseau Starlink sur une zone, vous rendez les troupes ukrainiennes aveugles et muettes dans l'impossibilité totale de coordonner leur actions...
1  1