IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un milliardaire demande à Google de licencier 28 000 personnes de plus.
Fondateur du TCI Fund Management actionnaire chez Alphabet, Hon estime que l'entreprise a plus de travailleurs que nécessaire

Le , par Stéphane le calme

94PARTAGES

10  0 
Un gestionnaire de fonds spéculatifs britannique anobli par feu la reine Elizabeth II a déclaré que Google et sa société mère, dont le siège est dans la région de la baie, devraient licencier plus de personnes après avoir licencié plus de 12 000 personnes. Dans une lettre adressée au PDG d'Alphabet, Sundar Pichai, datée de vendredi et publiée en ligne, Sir Christopher Hohn, le fondateur de The Children's Investment (TCI) Fund Management, exprime très clairement ses réflexions sur l'effectif et la rémunération des employés de Google.

Le milliardaire des fonds spéculatifs Christopher Hohn a conseillé à Google et au PDG d'Alphabet, Sundar Pichai, de réduire davantage d'emplois. Cela survient alors que Google a procédé à la plus grande réduction des effectifs de son histoire en licenciant environ 12 000 employés, soit environ 6% de la main-d'œuvre.

Pour mémoire, la fortune de Hohn s'élève à 7,48 milliards de dollars et, selon Fortune Magazine, il s'est payé près de 2 millions de dollars par jour en 2022, faisant de lui l'homme le mieux payé de l'histoire de la Grande-Bretagne. Il est le 302e homme le plus riche du monde entier.

Selon une lettre antérieure, TCI Fund, actionnaire de Google depuis 2017, détient 6 milliards de dollars d'actions Alphabet.

Dans une lettre désormais virale, Hohn a reconnu que licencier des gens n'est jamais un choix facile, mais il a également informé Pichai qu'Alphabet (la société mère de Google) avait plus de travailleurs que nécessaire et que les effectifs devaient être réduits de 20 %. Il suggère donc de licencier 14 % supplémentaires du personnel pour arrondir à une « réduction des effectifs » de 20%. Cela représente environ 28 000 travailleurs, en plus des 12 000 déjà licenciés.

Dans sa lettre, Hohn note que « la direction devrait également saisir l'occasion pour s'attaquer à la rémunération excessive des employés ». Sa logique pour la réduction de la rémunération est que « la concurrence pour les talents dans l'industrie technologique a considérablement diminué ».

Les employés de Google sont bien payés (et sont parmi les mieux payés de toute l'industrie). Pourtant, lorsque votre salaire quotidien s'élève à près de sept revenus annuels médians des employés de Google et représente plus de 16 000 fois le revenu quotidien d'un travailleur au salaire minimum californien, il est peut-être préférable de ne pas publier publiquement vos opinions sur le revenu des travailleurs.


Quoi qu'il en soit, voici la lettre en question :

Citation Envoyé par Sir Christopher Hohn
J'ai apprécié notre récent dialogue concernant la base de coûts d'Alphabet. Je suis encouragé de voir que vous prenez maintenant des mesures pour redimensionner la base de coûts d'Alphabet et comprenez que ce n'est jamais une décision facile de laisser partir les gens.

J'ai soutenu dans ma lettre précédente que les effectifs d'Alphabet avaient augmenté au-delà de ce qui était nécessaire sur le plan opérationnel. Au cours des 5 dernières années, Alphabet a plus que doublé ses effectifs, ajoutant plus de 100 000 employés, dont 30 000 au cours des 9 premiers mois de 2022 seulement. La décision de supprimer 12 000 emplois est un pas dans la bonne direction, mais elle n'inverse même pas la très forte croissance des effectifs de 2022.

Je pense que la direction devrait viser à réduire les effectifs à environ 150 000, ce qui est en ligne avec les effectifs d'Alphabet fin 2021. Cela nécessitera une réduction totale des effectifs de l'ordre de 20 %.

Il est important que la direction profite également de l'occasion pour remédier à la rémunération excessive des employés. Le salaire médian chez Alphabet en 2021 s'élevait à près de 300 000 dollars, et le salaire moyen est bien supérieur. La concurrence pour les talents dans l'industrie technologique a considérablement diminué, ce qui a permis à Alphabet de réduire considérablement la rémunération par employé. En particulier, Alphabet devrait limiter la rémunération à base d'actions compte tenu de la baisse du cours de l'action.

J'espère poursuivre le dialogue avec vous sur ces questions en temps voulu.
La décision de Google de licencier 12 000 employés a pris par surprise les employés et les techniciens concernés. Ils se tournent maintenant vers les médias sociaux pour remettre en question l'une de la grande enseigne de la technologie de la Silicon Valley.

Par exemple, la responsable du programme, Katherine Wong, a noté dans un article détaillé sur LinkedIn qu'elle avait été licenciée même après une « évaluation positive des performances » :

Citation Envoyé par Katherine Wong
C'était merveilleux de savoir que je suis à une semaine près de voir mon bébé après avoir terminé un document de transfert complet avant de prendre congé en tant que gestionnaire de programme. Cependant, au moment où j'ai vérifié mon téléphone, mon cœur s'est serré. Je fais partie des 12 000 personnes touchées.

La première pensée qui m'est venue à l'esprit a été « Pourquoi moi ? Pourquoi maintenant ? » C'était difficile à traiter et à digérer, en particulier les nouvelles qui venaient après une évaluation positive des performances. En tant que PgM, mon premier réflexe a été de faire un plan, mais c'est clairement l'un des projets les plus difficiles que j'aie jamais gérés, car le timing est vraiment mauvais. Il m'est presque impossible de chercher un emploi alors que je suis enceinte de 34 semaines et que je suis sur le point de partir en congé de maternité pendant des mois.
Ou encore Justin Moore :

Citation Envoyé par Justin Moore
Donc, après plus de 16,5 ans chez Google, il semble que j'ai été licencié via une désactivation automatique du compte à 3 heures du matin ce matin comme l'un des 12 000 chanceux. Je n'ai aucune autre information, car je n'ai reçu aucune des autres communications que le site Web passe-partout "you've been let go" [ndlr. vous avez été libéré] (auquel je ne peux plus accéder maintenant) m'a dit que j'ai reçu.

Ce furent 16 années (en grande partie) merveilleuses, et je suis vraiment fier du travail que moi et mes équipes avons accompli au fil des ans. J'ai pu travailler avec des gens formidables et vraiment aider beaucoup de nos utilisateurs à travers le monde dans le domaine de l'éducation civique et des élections. J'ai eu une chance incroyable.

Cela fait également comprendre que le travail n'est pas votre vie, et les employeurs - en particulier les grands sans visage comme Google - vous considèrent comme 100% jetable. Vivez la vie, pas le travail.
Le PDG de Google, Sundar Pichai, a présenté ses excuses aux employés dans un e-mail, déclarant qu'il était profondément désolé pour cette décision et acceptait l'entière responsabilité des décisions qui ont conduit l'entreprise à ce poste.

Pichai a informé les employés de Google par e-mail le 20 janvier qu'il avait des nouvelles bouleversantes à partager. Il a affirmé que l'entreprise avait choisi de supprimer 12 000 postes de ses effectifs.

« Au cours des deux dernières années, nous avons connu des périodes de croissance spectaculaire. Pour accompagner et alimenter cette croissance, nous avons embauché pour une réalité économique différente de celle que nous connaissons aujourd'hui », écrit Pichai.

« Nous paierons les employés pendant toute la période de notification (minimum 60 jours). Nous offrirons également une indemnité de départ commençant par 16 semaines de salaire, plus deux semaines pour chaque année supplémentaire passée chez Google et nous accélérerons la mise à disposition d'au moins 4 mois de couverture santé. Nous verserons les primes au titre de l’année 2022. Nous offrirons 6 mois de soins de santé, des services de placement et une aide à l'immigration aux personnes concernées », indique le PDG au sujet du traitement des employés aux États-Unis. Les travailleurs des autres régions du monde seront pris en charge en fonction des lois et pratiques locales.

Google emboîte ainsi le pas à d’autres grandes entreprises technologiques. Le secteur de la technologie a connu un sérieux ralentissement ces derniers mois, après un pic de succès lorsque le monde s'est replié sur lui-même pendant la pandémie. Le ralentissement de l'économie mondiale, la hausse des taux d'intérêt et les luttes réglementaires ont poussé les entreprises technologiques, dont Alphabet et Amazon, à ralentir ou à arrêter leurs recrutements. Fin août 2022, Snap a licencié 1300 personnes et réduit ses investissements. Au début du mois de novembre 2022, Twitter a licencié la moitié de ses effectifs à la suite du rachat de l'entreprise par Elon Musk pour 44 milliards de dollars.

Microsoft a licencié environ 1000 employés dans plusieurs divisions en octobre de l’année dernière, puis a procédé au licenciement de 10 000 personnes, soit 5% de ses effectifs mondiaux. L'équipe derrière AltSpaceVR ainsi que l'équipe Mixed Reality Tool Kit ont été licenciées dans leur intégralité. AltSpaceVR était l'une des principales plates-formes sociales de réalité virtuelle, avec l'acquisition de la société par Microsoft en 2017, mais elle est maintenant prête à être fermée en mars et semble enterrer les ambitions métavers de Microsoft. Microsoft Mesh va apparemment prendre sa place, mais il reste à voir à quel point l'entreprise est engagée dans le concept de métavers. Quoi qu'il en soit, ces licenciements jettent de sérieux doutes sur l'avenir d'HoloLens, qui peine actuellement à conserver son contrat militaire avec le gouvernement américain.

Source : TCI Fund Management

Et vous ?

Que pensez-vous de ces propos ?
Pour ou contre le fait de publier une telle lettre sur le site web de sa fondation ? Pourquoi ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de faradiel
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 25/01/2023 à 15:39
C'est quand même plutôt sympa qu'un noble milliardaire balance un "conseil" chiffré sur l'avenir de personnes, sans connaitre le vrai travail de ces salariés et leur apport à l'entreprise. Réduire la vie des personnes à des coûts est inacceptable, cette recherche perpétuelle d'une haute rentabilité détruit tout les apports à la communauté qui devrait être la fonction première d'une entreprise et non pas sa rentabilité.
11  0 
Avatar de jefresi
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 25/01/2023 à 19:33
Mais il a raison ce capitaliste !
Il veut du profit, que du profit !
Les usines, les entreprises, les boites, c'est encombrant et ça ne rapporte rien !
Les humains ? C'est quoi ça ?
Et les droits de l'homme (sans s), c'est lui et personne d'autre.
Il a raison, non ?
8  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/01/2023 à 16:12
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Et vous ?

Que pensez-vous de ces propos ?
Ça me fait penser à Audiard... "Les c*** ça ose tout, c'est comme ça qu'on les reconnait" !

Franchement ce mec est l'exemple type de ceux que représente Macron !
6  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 30/01/2023 à 14:24
C'est étrange que plusieurs grandes entreprises font des licenciement massifs au même moment.
Je pense que c'est avant publication des comptes annuels.

Eux c'est normal qu'ils dégagent en premier, est-ce qu'il y a des massothérapeutes dans votre entreprise ?
Une entreprise peut fonctionner sans.
c'est un avantage, tout comme la bouffe gratuite, des services de conciergerie, classiquement offerts apparemment dans les grands groupe de la Silicon Valley.

ça permet (ou permettait) de garder les talents. Et surtout de garder les gens le plus longtemps au travail. Si t'as pas besoin de sortir pour manger et que c'est gratuit, tu manges au bureau et en prenant une pause plus courte que si tu sortais. enfin je pense que c'est l'idée.
4  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 31/01/2023 à 12:52
ce qui se passe au usa arrive généralement en Europe (et en France) quelques mois plus tard.
J'ai vraiment du mal à comprendre les entreprises qui se plaignent des "problèmes de recrutements" et des "métiers de la tech qui sont en tensions" que nous rabâche les médias H24.

Pour l'instant, chose que je n'explique pas, l'économie française est résiliente a la crise mondial qui arrive.

La seul explication logique que je vois pour l'instant c'est que les gafam c'était une belle bulle spéculative qui à explosé. Ca explique pourquoi les autres boites plus petite bien moins valorisé ne font pas de vague de licenciement.
J’espère que c'est juste ça et pas les prémisse d'une futur grosse crise financière.

D'un autre coté, je déplore que ces boites faisant des milliards de bénéf licencie autant de salariés. Un salarié sa se recase, et c'est pas 12000 salariés en moins qui feront augmenter les bénéfices, je veux dire qu'es ce que quelques millions sur des milliards de bénéfices ?
en revanche ces boites ont beaucoup à perdre sur le long terme: perte de compétence avec ceux qui partent, perte de confiance et de motivation pour les salariés qui reste.
4  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 03/02/2023 à 18:08
Il va probablement recevoir un second mail de demande de satisfaction ...
4  0 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 01/02/2023 à 11:44
C'est là la problématique quand on entend les dirigeants politiques louer la valeur travail alors que le salarié n'est qu'un consommable parmi d'autres.
3  0 
Avatar de virginieh
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 02/02/2023 à 9:07
Citation Envoyé par escartefigue Voir le message
La "responsable de la santé mentale et du bien être" , c'est quoi ce truc...
Au début je pensais à un titre ronflant pour un poste de psy, puis j'ai lu ses propos :
L'expérience des ténèbres a été essentielle à mon entrée dans l'individualité, et dire la vérité à ce sujet m'aide à rester dans la lumière.
C'est une sorte de necromante qui a respé paladin visiblement
3  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 01/02/2023 à 13:43
La "responsable de la santé mentale et du bien être" , c'est quoi ce truc...
En tout cas, vu les propos attribués à cette personne, dignes d'un adepte d'une secte, je m'inquiéterai surtout de sa propre santé mentale.
2  0 
Avatar de walfrat
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 25/01/2023 à 16:00
C'est quand même plutôt sympa qu'un noble milliardaire balance un "conseil" chiffré sur l'avenir de personnes, sans connaitre le vrai travail de ces salariés et leur apport à l'entreprise. Réduire la vie des personnes à des coûts est inacceptable, cette recherche perpétuelle d'une haute rentabilité détruit tout les apports à la communauté qui devrait être la fonction première d'une entreprise et non pas sa rentabilité.
Faut pas oublier qu'on vit dans un monde où la concurrence est légalement obligatoire. Et que 80% des gens au moins, regardent plus le prix qu'autre chose (sauf celui de l'Apple tiens ), donc ceux qui tirent les prix vers le bas en grattant sur les employés, gagnent la plupart du temps. Donc faut pas s'étonner que des personnes soient réduit à des coûts.

Il semblerait que les grandes entreprises aient anticipé quelque chose, ce n'est probablement pas une coïncidence si elles virent toutes du monde en même temps.
Que ces actualités vous servent de leçon, votre entreprise n'est pas votre amie, ni votre famille, vous êtes tous remplaçable, vous pouvez tous vous faire virer.
Elles ont pas vraiment anticipé, elles subissent plutôt le dégonflement de la bulle tech il me semble.
1  0