IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Amazon met fin à son programme de dons caritatifs dans le cadre d'une politique de réduction des coûts,
L'entreprise estime que le programme n'a pas créé l'impact initialement espéré

Le , par Bill Fassinou

127PARTAGES

3  0 
Amazon a annoncé mercredi qu'il prévoyait de fermer son programme de dons caritatifs, AmazonSmile. Cette décision s'inscrit dans le cadre des efforts du géant américain du commerce électronique pour réduire ses coûts. AmazonSmile, qui reverse 0,5 % du prix des articles éligibles à une œuvre de bienfaisance choisie par l'acheteur, a été un moyen pour les acheteurs d'atténuer leur sentiment de culpabilité en ce qui concerne l'impact de la plateforme sur l'environnement et d'autres problèmes d'ordre social. L'annonce de la fermeture d'AmazonSmile allègue que "le programme ne s'est pas développé pour créer l'impact que l'entreprise avait initialement espéré".

Le programme AmazonSmile, lancé en 2013, fonctionnait comme une superposition du site Amazon standard, permettant aux utilisateurs de faire leurs achats comme d'habitude, mais en sélectionnant une organisation caritative à laquelle le détaillant en ligne reversait 0,5 % du coût de tous les produits éligibles. Par le biais de ce programme, les utilisateurs tentaient de réduire l'impact d'Amazon sur l'humanité. En effet, les pratiques commerciales et l'empreinte d'Amazon ont fait l'objet de nombreuses critiques au fil des ans, notamment ses avis trompeurs, son impact environnemental ou ses répercussions sur les PME et ses propres employés.

Amazon affirme que plus de 400 millions de dollars ont été versés par le biais d'AmazonSmile depuis son lancement, mais dans l'annonce de fermeture, l'entreprise a laissé entendre que ce montant n'était pas suffisant pour maintenir le programme en activité. « Après presque une décennie, le programme ne s'est pas développé pour créer l'impact que nous avions initialement espéré. Avec autant d'organisations éligibles - plus d'un million dans le monde - notre capacité à avoir un impact était souvent trop dispersée. Le don moyen aux organismes de bienfaisance était inférieur à 230 dollars », a déclaré l'entreprise dans un communiqué de presse.



AmazonSmile fermera ses portes le 20 février. Les organismes de bienfaisance inscrits au programme pourront toujours recevoir des dons supplémentaires jusqu'à la fermeture du programme, et Amazon a ajouté qu'il fera un don unique aux organismes de bienfaisance participants "équivalents à trois mois de ce qu'ils ont gagné en 2022 grâce au programme". En outre, le leader mondial du commerce électronique a indiqué qu'il continuera à investir dans les domaines où il peut apporter "un changement significatif, comme l'aide aux catastrophes naturelles, les initiatives de logement abordable et les programmes d'assistance communautaire".

Par ailleurs, si les associations caritatives participantes à AmazonSmile souhaitent continuer à solliciter l'aide des utilisateurs d'Amazon après la fermeture du programme, elles devront créer leurs propres listes de souhaits. « Une fois AmazonSmile fermé, les organismes de bienfaisance pourront toujours solliciter le soutien des clients d'Amazon en créant leurs propres listes de souhaits », a déclaré Amazon. La fermeture d'AmazonSmile par l'entreprise s'ajoute à une liste croissante de raisons pour lesquelles les gens froncent les sourcils récemment. Au début du mois, Amazon a étendu ses plans de licenciement de 10 000 à 18 000 travailleurs.

À en croire les chiffres avancés par Wall Street, Amazon est l'une des grandes entreprises technologiques les plus touchées par la baisse de la croissance économique, intervenue après la pandémie de la Covid-19. À la fin de l'année dernière, Amazon est devenue la première entreprise technologique à perdre 1 000 milliards de dollars en capitalisation boursière. Amazon, qui était évalué à plus de 1 882 milliards de dollars en juillet 2021, a vu sa valeur boursière dégringoler à 878 milliards de dollars en novembre 2022. Dans le même temps, Microsoft a également perdu plus de 889 milliards de dollars en capitalisation boursière.

Avant cela, en octobre 2022, Amazon avait annoncé une baisse de 9 % de son bénéfice net au troisième trimestre et faisait état d'un chiffre d'affaires inférieur aux attentes de Wall Street. De plus, ces chiffres ont été assortis de prévisions jugées prudentes pour le quatrième trimestre. Le marché a très mal réagi à cette publication. Dans les échanges électroniques postérieurs à la clôture de Wall Street, l'action Amazon chutait de plus de 11 %. Amazon a néanmoins renoué avec les profits après deux trimestres consécutifs de pertes, avec un bénéfice net de 2,87 milliards de dollars pour la période de juillet à septembre, selon un communiqué.

Prises ensemble, les cinq plus grosses entreprises américaines auraient perdu une capitalisation combinée de 4 000 milliards de dollars l'année dernière, Amazon ayant subi la plus grosse perte. Pour mettre cela en perspective, c'est plus que les PIB combinés de la Turquie, de l'Argentine et de la Suisse. « Il se passe évidemment beaucoup de choses dans l'environnement macroéconomique. Et nous équilibrerons nos investissements pour être plus rationalisés sans compromettre nos principaux paris stratégiques à long terme », a déclaré Andy Jassy, PDG d'Amazon dans un communiqué à la suite du rapport sur les résultats du troisième trimestre 2022.

La décision de fermer AmazonSmile intervient également alors que Jassy s'est lancé dans un examen approfondi des dépenses de l'entreprise dans un contexte de dégradation des perspectives économiques et de ralentissement de la croissance de sa division de vente au détail. Amazon a procédé aux plus grands licenciements de son histoire et a gelé les embauches dans l'ensemble de ses effectifs. Dans le cadre de ses efforts de réduction des coûts, la société a mis en pause l'expansion de ses entrepôts et a arrêté certains projets expérimentaux tels que son service de télésanté, Amazon Care, et un dispositif original d'appel vidéo pour les enfants.

Source : Amazon

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de la décision d'Amazon de fermer le programme AmazonSmile ?
Que pensez-vous de l'argument avancé par Amazon pour justifier la fermeture d'AmazonSmile ? Est-il crédible ?
Économiser 500 millions de dollars sur ses projets caritatifs permettra-t-il à Amazon de surmonter ses difficultés économiques ?

Voir aussi

Amazon devient la première entreprise à perdre 1 000 Md $ en capitalisation boursière. Les cinq plus grosses entreprises US auraient perdu une capitalisation combinée de 4 000 Mds $ cette année

Amazon prévoit de licencier jusqu'à 10 000 collaborateurs cette semaine, soit l'une des plus importantes réductions du personnel de son histoire

Amazon embauche plus de 427 000 personnes en 10 mois pour soutenir ses activités qui sont en forte croissance, depuis que la pandémie de la COVID-19 a commencé à sévir dans le monde

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !