IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les principaux clients tiers de Twitter cessent de fonctionner, et les développeurs affirment qu'ils n'ont toujours pas reçu de nouvelles de l'entreprise ni d'Elon Musk sur ce qui se passe

Le , par Bill Fassinou

161PARTAGES

4  0 
Tweetbot, Twiterrific, Echofon et d'autres applications tierces populaires pour Twitter ne fonctionnent plus depuis jeudi soir, et jusqu'à ce jour, le réseau social n'a apparemment pas indiqué aux développeurs de ces applications pourquoi. Les développeurs ont rapporté que leurs applications échouent à interroger l'API de Twitter, ce qui suggère que le réseau social a peut-être apporté des modifications à son API pour les clients tiers. En outre, en raison du silence total de Twitter sur le problème, certains affirment qu'il est tout à fait possible que l'entreprise ait tout simplement coupé l'accès des applications tierces à son API.

Cela fait quelques jours que presque tous les principaux clients tiers de Twitter ont brusquement cessés de fonctionner. Les problèmes semblent avoir commencé jeudi soir, certains utilisateurs ayant signalé qu'ils n'étaient pas en mesure de se connecter et d'accéder aux flux Twitter. Les créateurs de ces applications se sont également plaints de ces problèmes sur Mastodon. Le développeur de Twitterrific, Sean Heber, a déclaré : « Twitter vient-il de tuer les clients tiers ? », tandis que Paul Haddad, de Tweetbot, a déclaré : « j'espère que ce qui se passe chez Twitter n'est qu'un robot de protection antispam qui suspend à tort les applications appropriées ».

Haddad a déclaré que les problèmes de connexion ont commencé jeudi soir et a noté que toutes les requêtes API de son application échouaient. Une publication sur le forum des développeurs de Twitter montre que plusieurs développeurs d'applications basées sur Twitter notent que leurs applications sont répertoriées comme "suspendues". Certaines sont classées comme présentant des informations d'authentification invalides. Des applications tierces comme Twitterrific ont depuis commencé à afficher une notification aux utilisateurs pour remédier à la panne. « Les utilisateurs de Twitterrific sont actuellement incapables d'accéder au service », indique la notification.



« Il ne s'agit peut-être que d'un bogue temporaire ; o il peut s'agir d'un problème plus grave », ajoute Twitterrific. Tweetbot affiche un message similaire. En outre, les développeurs semblent exaspérés par le silence complet de Twitter sur le problème. « Toujours pas d'informations officielles/non officielles de l'intérieur de Twitter », a déclaré Haddad de Tweetbot, dans un message sur Mastodon. « Nous sommes dans le noir tout autant que vous », lit-on lire dans un billet de blogue publié vendredi par Iconfactory, la société à l'origine de Twitterrific. Jusqu'à présent, il n'y a eu aucune communication officielle de Twitter ni du PDG Elon Musk sur le sujet.

En outre, l'entreprise ne dispose pas d'un service de communication auquel les médias peuvent poser directement des questions à ce sujet. Il est probable que Twitter ait apporté des modifications à son API pour les clients tiers, ce qui a entraîné la défaillance de ces applications. Il n'est pas certain qu'il s'agisse d'une mesure visant à empêcher l'accès à la plateforme. Outre les applications susmentionnées, les utilisateurs se sont plaints de ne pas pouvoir accéder à Twitter à partir de clients tels que Fenix, Twitpane, Feather et Talon. Par conséquent, la seule façon d'accéder à Twitter actuellement est donc de passer par le client officiel ou le site Web.

Rappelons que Twitter a une relation compliquée avec les clients tiers. L'entreprise a carrément demandé aux développeurs d'arrêter de créer des applications clientes au début de 2011, a modifié son API pour les restreindre sévèrement à la mi-2012, puis a supprimé le rafraîchissement automatique et les notifications push en 2018. L'histoire inédite de Twitter avec les clients tiers et la tendance récente de l'entreprise à effectuer des changements non annoncés avec des conséquences apparemment inattendues ont suscité des discussions sur le fait qu'il pourrait s'agir davantage d'un changement de politique soudain que d'un problème d'API.


Un rapport publié samedi par "The Information" semble confirmer que la panne est délibérée. Dans des messages internes consultés par le média, un ingénieur logiciel principal déclare que "les suspensions d'applications tierces sont intentionnelles" dans un canal Slack consacré aux pannes et autres perturbations de Twitter. Selon le média, un autre employé demande quand il pourra obtenir une liste de "sujets de discussion approuvés" en réponse aux plaintes concernant les applications tierces qui ne fonctionnent pas vendredi. Un responsable du marketing produit aurait répondu que Twitter a "commencé à travailler sur les communications".

Mais le responsable aurait ajouté qu'ils ne savent pas quand ces informations seront prêtes à être partagées avec les développeurs. Haddad affirme que son entreprise part de l'hypothèse que la panne est volontaire ; et le billet d'Iconfactory évoque une "nouvelle politique (apparemment non déclaré et non annoncé) qui ne s'applique qu'aux applications ayant un grand nombre d'utilisateurs". Tweetbot est revenu en ligne dimanche, mais a encore cessé de fonctionner. « Et maintenant mort à nouveau, ainsi que d'anciennes clés API inutilisées, ce qui prouve que c'était intentionnel et que nous étions spécifiquement ciblés », a déclaré Haddad.

« Je n'aurais pas échangé les clés en premier lieu s'il y avait ne serait-ce qu'une once de communication », a-t-il ajouté. Le client n'est pas revenu en ligne à cause de ce que Twitter a fait. Haddad explique à The Verge qu'ils n'avaient pas eu de nouvelles de Twitter, et qu'ils ont donc "décidé de commencer à utiliser de nouvelles clés API et de voir si cela corrigeait le problème". Cela a permis à Tweetbot d'éviter temporairement toute perturbation du service, même si cela le mettait dans un état de semi-fonctionnement. Certains ont expliqué que cet état de fonctionnement pourrait être dû aux limites imposées par Twitter aux clients tiers utilisant son API.


Selon certaines sources, la situation litigieuse entre Twitter et les applications tierces utilisant son API semblait s'améliorer avant que Musk ne rachète la société. Mais la position de Musk sur les applications Twitter alternatives ne serait pas claire ; il ne semble pas avoir dit grand-chose de positif ou de négatif à leur sujet. Cependant, son Twitter 2.0 a des incitations à faire de son application propriétaire le seul jeu en ville. La société essaie désespérément de gagner de l'argent, en se concentrant sur son service d'abonnement Twitter Blue qui offre des fonctionnalités dans son propre client.

De plus, les applications tierces n'affichent souvent pas de publicités, ce qui signifie que certains utilisateurs n'étaient pas du tout monétisés. Cela pourrait contrarier Musk, qui fait des pieds et des mains pour faire de la plateforme le choix numéro 1 des annonceurs. Enfin, rappelons que les licenciements massifs au sein du réseau de médias sociaux ont conduit de nombreux observateurs de l'industrie technologique à anticiper des défaillances opérationnelles au sein de l'entreprise, car les travailleurs ayant une connaissance des systèmes existants partent sans être remplacés.

Source : Iconfactory

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de la panne des clients tiers de Twitter ?
Pensez-vous que Twitter a intentionnellement bloqué les applications tierces ?
Selon vous, qu'est-ce qui pourrait pousser Musk à bloquer les applications tierces pour Twitter ?

Voir aussi

Le personnel de Twitter a reçu l'ordre de travailler 84 heures par semaine et les managers ont dormi au bureau le week-end, alors qu'ils s'efforçaient de respecter les délais serrés d'Elon Musk

Les licenciements sur Twitter se poursuivent en 2023 : Elon Musk aurait licencié le personnel de modération du contenu en Irlande et à Singapour, Twitter a perdu environ 5000 sur ses 7500 travailleurs

Elon Musk relance Twitter Blue avec de nouveaux mécanismes pour empêcher l'usurpation d'identité, les utilisateurs sur iOS supporteront la commission prélevée par Apple en payant 11 $ au lieu de 8

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !