IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'Arabie saoudite aurait « infiltré » Wikipédia en rémunérant des administrateurs pour contrôler les infos
Et emprisonné deux admins qui ont fourni des infos critiques sur les détenus politiques

Le , par Stéphane le calme

79PARTAGES

27  0 
Deux administrateurs saoudiens de l’encyclopédie collaborative Wikipedia ont été condamnés à des peines de huit ans et trente-deux ans de prison pour avoir « influencé l'opinion publique » parce qu'ils avaient renseigné sur Wikipédia des informations jugées critiques sur la persécution des militants politiques dans le pays, ont annoncé DAWN et SMEX, deux organisations de défense des droits de l’homme au Moyen-Orient.

Selon ces organisations, le gouvernement saoudien a infiltré Wikipédia en recrutant les administrateurs les mieux classés de l'organisation dans le pays pour servir d'agents du gouvernement afin de contrôler les informations sur le pays diffusées sur Wikipédia et en poursuivant ceux qui ont fourni des informations critiques sur les détenus politiques.

Mais la société mère de Wikipédia a démenti les allégations selon lesquelles le gouvernement saoudien aurait infiltré son équipe au Moyen-Orient.


Deux organisations, Democracy for the Arab World Now (DAWN) et SMEX, basées respectivement à Washington ( fondée par le journaliste saoudien Jamal Khashoggi, qui a été assassiné en 2018 à l'intérieur du consulat saoudien à Istanbul) et à Beyrouth (au Liban), ont déclaré dans un communiqué conjoint que « le gouvernement saoudien a infiltré Wikipédia en recrutant les administrateurs les plus haut placés de l'organisation dans le pays... pour contrôler les informations sur le pays et poursuivre ceux qui ont fourni des informations critiques sur les détenus politiques ».

Les ONG ont déclaré avoir des preuves de l'infiltration de Wikipédia par le gouvernement saoudien sur la base d'entretiens avec des sources proches du site et des administrateurs emprisonnés. Selon les ONG, deux administrateurs de haut rang de Wikipédia qui avaient accès à l'édition de pages entièrement protégées, Ossama Khalid et Ziyad al-Sofiani, ont été arrêtés en Arabie saoudite en septembre 2020 et condamnés respectivement à 32 et 8 ans de prison.

Les allégations sont intervenues quelques semaines après que Wikimedia a mené sa propre enquête et annoncé la suspension de 16 utilisateurs pour « conflit d'intérêts » lors de l'édition de pages sur Wikipédia dans la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord. SMEX et DAWN affirment que les comptes bannis « étaient ceux de seize utilisateurs saoudiens, dont certains des plus hauts responsables éditoriaux de l’encyclopédie en Arabie saoudite, qui travaillaient pour le compte du gouvernement saoudien en promouvant des contenus favorables et en supprimant les critiques du gouvernement ».


Les 16 comptes qui ont été suspendus

Contrôler le récit

Ci-dessous, un extrait du communiqué conjoint de DAWN et SMEX

Le gouvernement saoudien a infiltré Wikipédia en recrutant les administrateurs les mieux classés de l'organisation dans le pays pour servir d'agents du gouvernement afin de contrôler les informations sur le pays et de poursuivre ceux qui ont fourni des informations critiques sur les détenus politiques, ont déclaré SMEX et Democracy for the Arab World Now (DAWN).

Suite à une enquête interne en 2022, Wikimedia a licencié tous ses administrateurs Wikipédia en Arabie saoudite en décembre. DAWN et SMEX ont documenté l'infiltration de Wikipédia par le gouvernement saoudien sur la base d'entretiens avec des sources proches de Wikipédia et des administrateurs emprisonnés.

« L'infiltration de Wikipédia par le gouvernement saoudien avec des agents du gouvernement agissant en tant qu'éditeurs indépendants et l'emprisonnement d'éditeurs non conformes démontrent non seulement son utilisation persistante d'espions au sein d'organisations internationales, mais les dangers de tenter de produire du contenu indépendant dans le pays », a déclaré Sarah Leah Whitson, directrice exécutive de DAWN. « Il est extrêmement irresponsable pour les organisations et les entreprises internationales de supposer que leurs affiliés peuvent un jour opérer indépendamment ou en toute sécurité du contrôle du gouvernement saoudien ».

Wikipédia s'appuie sur différents rangs d'administrateurs et de rédacteurs bénévoles, appelés « utilisateurs de Wikipédia », autorisés par Wikimedia, la société mère de Wikipédia. Les utilisateurs ne sont pas des employés de Wikimedia et ne reçoivent aucune rémunération. Cependant, Wikimedia a établi les règles de la communauté Wikipédia pour leur accorder des privilèges en tant qu'éditeurs fiables et indépendants qui autorégulent et administrent le contenu sur Wikipédia. Les administrateurs ont l'autorisation exclusive d'utiliser des outils pour modifier, supprimer et protéger les pages de contenu (ce qui signifie que personne d'autre ne peut les modifier) et de bloquer et débloquer les utilisateurs et les éditeurs de rang inférieur.

« L'infiltration de Wikipédia est un autre exemple des efforts continus du gouvernement saoudien pour contrôler la production d'informations et de connaissances en ligne dans notre région », a déclaré Mohamed Najem, directeur exécutif de SMEX. « Il est affligeant que les efforts du gouvernement saoudien pour diffuser des informations erronées sur ses abus aient maintenant enfreint une plate-forme internationale aussi fiable et crédible que Wikipédia ».

Selon des sources au courant de l'affaire qui se sont entretenues avec DAWN et SMEX, en septembre 2020, le gouvernement saoudien a arrêté le même jour deux administrateurs de haut rang de Wikipédia en Arabie saoudite, Oussama Khalid et Ziyad al-Sofiani, les accusant « d'influencer l'opinion publique » et de « violation de la morale publique ». Le tribunal pénal spécialisé, le tribunal antiterroriste du pays utilisé pour poursuivre les détenus politiques, les a condamnés à l'été 2020 respectivement à cinq et huit ans à la prison d'Al-Haer à Riyad. Des sources proches du dossier ont déclaré à DAWN que le gouvernement les avait poursuivis parce qu'ils avaient fourni des informations jugées critiques sur la persécution des militants politiques dans le pays.

Le tribunal pénal spécialisé a porté la peine de M. Khalid à 32 ans en septembre 2022 pour les mêmes accusations dans ce qui semble faire partie d'une campagne plus large visant à imposer de lourdes peines supplémentaires aux détenus politiques.

« Il est ignoble, mais tout à fait prévisible que le gouvernement saoudien ait poursuivi des Saoudiens simplement pour avoir publié du contenu sur les violations des droits de l'homme par le gouvernement », a déclaré Raed Jarrar, directeur du plaidoyer de DAWN. « Mais Wikimedia doit également assumer la responsabilité du fait que ses éditeurs autorisés languissent aujourd'hui en prison pour le travail qu'ils ont fait sur les pages de Wikipédia ».

Wikimedia semble avoir reconnu l'infiltration et suspendu ses éditeurs dans le pays, mais sans fournir de détails. Le 6 décembre 2022, Wikimedia a annoncé qu'il avait suspendu définitivement 16 comptes pour « édition [dans un contexte] de conflit d'intérêts » à la suite d'une enquête interne qu'il avait ouverte en janvier 2022. Des sources connaissant les opérations de Wikimedia ont révélé à DAWN et SMEX que la suspension visait 16 utilisateurs Saoudiens, l'équipe éditoriale la mieux classée de Wikimedia dans la région, après avoir découvert qu'ils servaient d'agents au gouvernement saoudien pour promouvoir un contenu positif sur le gouvernement et supprimer le contenu critique du gouvernement, y compris des informations sur les prisonniers politiques dans le pays. Les identités des 16 administrateurs saoudiens apparaissent sur la page de suspension mondiale de Wikimedia, indiquant leur suspension le 6 décembre 2022.

Wikimedia n'a fait référence qu'à son enquête de manière codée, mais n'a pas divulgué l'emplacement ou l'identité des utilisateurs suspendus ni aucun détail sur « l'édition [dans un contexte] de conflits d'intérêts » qu'il avait découverts :

Le 6 décembre 2022, la Fondation a entrepris 16 suspensions mondiales d'utilisateurs qui s'engageaient dans l'édition de conflits d'intérêts sur des projets Wikipédia dans la région MOAN [Moyen-Orient Afrique du Nord] », et « qu'en janvier 2022, la Fondation a ouvert une enquête dans l'édition présumée de conflits d'intérêts sur des projets Wikipédia dans la région MOAN. Dans cette enquête, nous avons pu confirmer qu'un certain nombre d'utilisateurs ayant des liens étroits avec des parties externes éditaient la plate-forme de manière coordonnée pour faire avancer l'objectif de ces parties ».

Wikimedia devrait rendre publics les résultats de son enquête, divulguer toutes les pages éditées par l'équipe basée en Arabie saoudite et les soumettre à un examen et à une analyse indépendants. Il devrait procéder à un examen interne de toutes les pages éditées par des administrateurs basés dans des régimes autoritaires et émettre des étiquettes d'avertissement indiquant que le contenu peut faire l'objet d'une infiltration gouvernementale. Wikimedia devrait également revoir sa dépendance vis-à-vis des administrateurs dans les pays où la liberté d'expression est limitée et l'écriture indépendante sévèrement restreinte, et réexaminer dans quelle mesure ces administrateurs sont eux-mêmes soumis au risque de poursuites.

Le gouvernement saoudien devrait divulguer ses efforts pour influencer et contrôler le contenu de Wikipédia, la mesure dans laquelle il a fait pression sur ou récompensé les administrateurs basés en Arabie saoudite pour qu'ils produisent du contenu selon les spécifications du gouvernement, et libérer les personnes poursuivies ou condamnées pour leur rôle dans la publication de contenu sur Wikipédia.

La Fondation Wikimedia conteste les affirmations des deux ONG

« Nos enquêtes internes ne sont pas parvenues à la conclusion que le gouvernement saoudien aurait “infiltré” Wikipedia », explique un porte-parole de l’organisation. « Nous ne savons pas où vivent les [16 utilisateurs dont les comptes ont été bannis], et si certains d’entre eux sont saoudiens, leur blocage est la conséquence d’une enquête portant sur l’ensemble de la région Proche et Moyen-Orient ».

Ce n'est pas la première fois que l'Arabie saoudite est accusée d'espionnage en passant par des plates-formes en ligne...

Fin 2019, le ministère américain de la Justice a accusé deux anciens employés de Twitter d'espionnage pour le compte de l'Arabie saoudite après qu'ils aient accédé aux informations de la société sur les dissidents qui se servaient de la plate-forme. C'était alors la première fois que des procureurs fédéraux accusaient publiquement le royaume d'avoir des agents infiltrés aux États-Unis.

Selon des documents judiciaires, l'un des participants au stratagème est l'associé du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman, qui, selon la CIA, a probablement ordonné l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi à Istanbul l'année dernière.

Le deuxième ancien employé de Twitter, Ali Alzabarah, citoyen saoudien, a été accusé d'avoir eu accès aux informations personnelles de plus de 6 000 comptes Twitter en 2015 pour le compte de l'Arabie saoudite. Les procureurs ont déclaré qu'une troisième personne, le citoyen saoudien Ahmed Almutairi, avait servi d'intermédiaire entre les responsables saoudiens et les employés de Twitter. Il est également accusé d'espionnage. Alzabarah et Almutairi se trouveraient en Arabie saoudite.

En décembre, Ahmad Abouammo, l'un de ces anciens employés de Twitter aux États-Unis, a été condamné à trois ans et demi de prison pour espionnage.

...ni la première fois que l'Arabie Saoudite emprisonne pour des activités tenues en ligne

Le 9 août, une Saoudienne a été condamnée à 34 ans de prison par le tristement célèbre tribunal pénal spécialisé du Royaume d'Arabie saoudite à Riyad. Son délit ? Avoir un compte Twitter et suivre et retweeter des dissidents et des militants.

La condamnation par le tribunal spécial antiterroriste saoudien a été prononcée des semaines après la visite du président américain Joe Biden en Arabie saoudite, qui, selon les militants des droits de l'homme, pourrait encourager le royaume à intensifier sa répression contre les dissidents et autres militants prodémocratie.

L'affaire marque également le dernier exemple de la façon dont le prince héritier Mohammed ben Salmane a ciblé les utilisateurs de Twitter dans sa campagne de répression, tout en contrôlant simultanément une participation indirecte majeure dans la société américaine de médias sociaux par le biais du fonds souverain saoudien, le Fonds d'investissement public (PIF pour Public Investment Fund).

Salma al-Shehab, 34 ans, mère de deux jeunes enfants, a été initialement condamnée à trois ans de prison pour le « crime » d'avoir utilisé un site Internet pour « provoquer des troubles publics et déstabiliser la sécurité civile et nationale ». Mais une cour d'appel a prononcé plus tard la nouvelle peine (34 ans de prison suivis d'une interdiction de voyager de 34 ans) après qu'un procureur a demandé au tribunal d'examiner d'autres crimes présumés.

Selon une traduction des archives judiciaires, les nouvelles accusations incluent l'allégation selon laquelle Shehab « aidait ceux qui cherchent à provoquer des troubles publics et à déstabiliser la sécurité civile et nationale en suivant leurs comptes Twitter » et en re-tweetant leurs tweets.

Le même jour, un jury fédéral à San Francisco a condamné un ancien employé de Twitter pour blanchiment d'argent et autres accusations d'espionnage (au nom du royaume) d'utilisateurs de Twitter critiques à l'égard du gouvernement saoudien.

Ahmad Abouammo, citoyen américain et ancien responsable des partenariats médias pour la région Moyen-Orient de Twitter, a été accusé en 2019 d'avoir agi en tant qu'agent de l'Arabie saoudite sans s'être enregistré auprès du gouvernement américain. Un jury l'a déclaré coupable de six chefs d'accusation, dont complot en vue de commettre une fraude électronique et blanchiment d'argent. Le jury l'a acquitté de cinq autres chefs d'accusation de fraude électronique.

Sources : DAWN, liste des comptes administrateurs suspendus de Wikipédia

Et vous ?

Que pensez-vous de l'encyclopédie collaborative Wikipédia ?
Vous y arrive-t-il d'y aller ?
Quels sont, selon vous, les avantages et les inconvénients dans son fonctionnement ?
Trouvez-vous crédibles les propos de DAWN et SMEX, qui accusent le gouvernement saoudien d'avoir infiltré Wikipédia en recrutant les administrateurs les mieux classés de l'organisation dans le pays pour servir d'agents du gouvernement ?
Que pensez-vous alors de la réponse de Wikipédia qui indique que ce n'est pas le cas ?
Condamné à des années d'emprisonnement pour avoir diffusé des informations qui ne présentent pas le gouvernement sous son meilleur jour sur Wikipédia, cela vous semble-t-il crédible ? Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de eric44000
Membre actif https://www.developpez.com
Le 08/01/2023 à 13:01
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Condamné à des années d'emprisonnement pour avoir diffusé des informations qui ne présentent pas le gouvernement sous son meilleur jour sur Wikipédia, cela vous semble-t-il crédible ? Qu'en pensez-vous ?
32 ans de taule sans aucune preuve, c'est du lourd. Mais pourquoi infiltrer quand une distribution d'enveloppes suffit comme dans le Qatargate qui se terminera vraisemblablement par un non lieu.
7  0 
Avatar de daerlnaxe
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/01/2023 à 13:18
Pour avoir été contributeur ça tient plus de la guerre pour mettre à jour que d'autre chose. Suffit qu'un soit plus régulier que les autres et il peut s'emparer d'une page. J'ai arrêté de donner à Wikipedia qui a perdu à mon sens totalement le sens de sa mission première.
2  0 
Avatar de HaryRoseAndMac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 09/01/2023 à 4:21
Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
J'ai l'impression que cela est corrigé aujourd’hui, vu le nombre d'estimations différentes : https://fr.wikipedia.org/wiki/Islam_en_France
Effectivement, je vois que c'est revenu à 8% et je vois dans l'historique qu'il y a toujours le moment ou il avait passé à 10 millions le nombre.
Nombre qui depuis est la moitié alors qu'à l'époque il y avait environs 1,5 millions de musulmans en France.

En l'espace de dix ans, nous sommes passés de 1,5 à 5,7 millions de musulmans pour une population qui a gagné 4 millions d'habitants entre temps.

Ce qui signifie qu'en dix ans, la France a eu 4 millions d'habitants en plus dont 95% sont des musulmans.
Enfin bref, c'était un aparté.

Tout ça pour dire que ce chiffre a été corrigé et que pourtant, dans l'historique on peut toujours voir que pendant quasiment 3 mois, le nombre de 10 millions de musulmans en France était affiché, alors que en réalité il y en avait 1,5.

Ce qui est long, très long pour une telle erreur.
4  3 
Avatar de JPLAROCHE
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/01/2023 à 18:19
Cette page devrait être publié sur la page saoudienne de Wikipédia...
0  0 
Avatar de HaryRoseAndMac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 09/01/2023 à 0:33
Je me souviendrais toujours de la fois ou un de mes élèves, musulman avait changé la page de Wikipédia qui indique le nombre de musulman en France lors d'un T.P.

Il l'avait fait uniquement pour se marrer, sans aucune arrière pensée et avait modifié 2 millions par 10 millions.
Ca avait été validé, et quand il avait voulu remettre 2 millions, il lui avait été impossible il recevait toujours les mêmes messages des admins : "source du nombre évoqué non prouvée et j'en passe".

Je crois que d'ailleurs au jour d'aujourd'hui, ce nombre est toujours autant surgonflé sur Wikipédia "à cause" de lui.

Donc Wikipédia c'est très bien, dans la majorité il ne mettent pas de bêtise, mais il faut quand même prendre avec des pincettes.
5  5 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 09/01/2023 à 0:55
Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
Je me souviendrais toujours de la fois ou un de mes élèves, musulman avait changé la page de Wikipédia qui indique le nombre de musulman en France lors d'un T.P.

Il l'avait fait uniquement pour se marrer, sans aucune arrière pensée et avait modifié 2 millions par 10 millions.
Ca avait été validé, et quand il avait voulu remettre 2 millions, il lui avait été impossible il recevait toujours les mêmes messages des admins : "source du nombre évoqué non prouvée et j'en passe".

Je crois que d'ailleurs au jour d'aujourd'hui, ce nombre est toujours autant surgonflé sur Wikipédia "à cause" de lui.

Donc Wikipédia c'est très bien, dans la majorité il ne mettent pas de bêtise, mais il faut quand même prendre avec des pincettes.
J'ai l'impression que cela est corrigé aujourd’hui, vu le nombre d'estimations différentes : https://fr.wikipedia.org/wiki/Islam_en_France
0  0 
Avatar de HaryRoseAndMac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/01/2023 à 6:42
Citation Envoyé par LuNaTiC93 Voir le message
Il faut surtout être sacrément demeuré pour croire qu'il n'y a que 2 millions de musulmans en France, après les accords d'Evian en 1962 il y a eu 3 millions d'algériens qui sont venus en France dont la grande majorité, pour ne pas dire la totalité, étaient musulmans.
Que 2 millions ?
En 2010 la population était d'environs 3 millions de musulmans en France.
Elle est aujourd'hui de 5,7 millions.

En 1962 il n'y avait pas 3 millions de musulmans en France, contrairement à la connerie que tu viens de pondre.
Il y avait seulement cinq lieu de culte musulman en France en 1965 et un total de 800 musulmans, nous sommes loin, très loin de 5,7 millions :
Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Islam_en_France

Les musulmans sont arrivés massivement en France entre les années 2010 et aujourd'hui.
Ils étaient peu nombreux avant et ils le sont toujours d'ailleurs aujourd'hui, puisqu'ils représentent 8% de la population Françaises.

Et, aujourd'hui si il continue d'y avoir des musulmans en France, ce n'est pas parce que les Français se convertissent, comme le démontre les statistiques, car la religion chrétienne est la première religion de France et la seule en réalité qui a un taux de conversion élevé, mais parce que chaque année la France a de nombreux immigrés illégaux dont 95% sont musulmans, qui arrivent par vague.
0  0 
Avatar de HaryRoseAndMac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/01/2023 à 19:57
Citation Envoyé par LuNaTiC93 Voir le message
Donc le fait qu'il n'y avait pas de mosquée à chaque coin de rue signifie qu'il n'y avait pas de musulmans ? 800 musulmans en 1965 ? Ton cas est plus grave que ce que je pensais, je t'invite à faire rapidement une IRM car tu dois avoir des lésions cérébrales pour dire des bêtises plus grosses que toi, 3 millions d'algériens mais 800 musulmans...

Ils représentent 8% de la population française ? Je sais pas où tu vis mais il suffit de faire un tour dans n'importe quelle métropole française pour voir qu'ils sont en majorité, ne parlons même pas de la région parisienne. Ton discours me fait penser aux socialistes qui nous sortent les mêmes chiffres de leur chapeau magique depuis 40 ans, depuis 40 ans il y a le même nombre d'étrangers sur le sol français, le même nombre de musulmans alors qu'ils ont une natalité 3 à 4 fois plus élevée.

Le plus grave reste qu'un individu comme toi soit enseignant, preuve ultime qu'il n'y a pas besoin d'avoir un cerveau fonctionnel pour exercer cette profession.
Ce sont pourtant les chiffres officiels.
800 musulmans et 5 cinq mosquées en France, en 1962.

Vu comment tu le prends et à quel point tu tiens à mentir sur les chiffres, tu es forcément un musulman.

Mais le genre à être un peu trop extrémiste sur les bords et je pense qu'il serait urgent de faire une enquête sur toi.
0  0 
Avatar de LuNaTiC93
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 15/01/2023 à 1:54
Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
Je me souviendrais toujours de la fois ou un de mes élèves, musulman avait changé la page de Wikipédia qui indique le nombre de musulman en France lors d'un T.P.

Il l'avait fait uniquement pour se marrer, sans aucune arrière pensée et avait modifié 2 millions par 10 millions.
Ca avait été validé, et quand il avait voulu remettre 2 millions, il lui avait été impossible il recevait toujours les mêmes messages des admins : "source du nombre évoqué non prouvée et j'en passe".

Je crois que d'ailleurs au jour d'aujourd'hui, ce nombre est toujours autant surgonflé sur Wikipédia "à cause" de lui.

Donc Wikipédia c'est très bien, dans la majorité il ne mettent pas de bêtise, mais il faut quand même prendre avec des pincettes.
Il faut surtout être sacrément demeuré pour croire qu'il n'y a que 2 millions de musulmans en France, après les accords d'Evian en 1962 il y a eu 3 millions d'algériens qui sont venus en France dont la grande majorité, pour ne pas dire la totalité, étaient musulmans.
1  2 
Avatar de LuNaTiC93
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 16/01/2023 à 15:35
Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
Que 2 millions ?
En 2010 la population était d'environs 3 millions de musulmans en France.
Elle est aujourd'hui de 5,7 millions.

En 1962 il n'y avait pas 3 millions de musulmans en France, contrairement à la connerie que tu viens de pondre.
Il y avait seulement cinq lieu de culte musulman en France en 1965 et un total de 800 musulmans, nous sommes loin, très loin de 5,7 millions :
Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Islam_en_France

Les musulmans sont arrivés massivement en France entre les années 2010 et aujourd'hui.
Ils étaient peu nombreux avant et ils le sont toujours d'ailleurs aujourd'hui, puisqu'ils représentent 8% de la population Françaises.

Et, aujourd'hui si il continue d'y avoir des musulmans en France, ce n'est pas parce que les Français se convertissent, comme le démontre les statistiques, car la religion chrétienne est la première religion de France et la seule en réalité qui a un taux de conversion élevé, mais parce que chaque année la France a de nombreux immigrés illégaux dont 95% sont musulmans, qui arrivent par vague.
Donc le fait qu'il n'y avait pas de mosquée à chaque coin de rue signifie qu'il n'y avait pas de musulmans ? 800 musulmans en 1965 ? Ton cas est plus grave que ce que je pensais, je t'invite à faire rapidement une IRM car tu dois avoir des lésions cérébrales pour dire des bêtises plus grosses que toi, 3 millions d'algériens mais 800 musulmans...

Ils représentent 8% de la population française ? Je sais pas où tu vis mais il suffit de faire un tour dans n'importe quelle métropole française pour voir qu'ils sont en majorité, ne parlons même pas de la région parisienne. Ton discours me fait penser aux socialistes qui nous sortent les mêmes chiffres de leur chapeau magique depuis 40 ans, depuis 40 ans il y a le même nombre d'étrangers sur le sol français, le même nombre de musulmans alors qu'ils ont une natalité 3 à 4 fois plus élevée.

Le plus grave reste qu'un individu comme toi soit enseignant, preuve ultime qu'il n'y a pas besoin d'avoir un cerveau fonctionnel pour exercer cette profession.
0  2