IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un commissaire de la FCC affirme que l'Inde a créé un "précédent incroyablement important" en interdisant TikTok,
Il ne voit pas d'autre solution qu'une interdiction générale aux États-Unis

Le , par Bill Fassinou

86PARTAGES

4  0 
Brendan Carr, un des cinq commissaires de la Federal Communications Commission (FCC) des États-Unis, affirme une nouvelle fois que "TikTok est un outil de surveillance sophistiqué au service de Pékin" et qu'il est urgent de bannir l'application chinoise de médias sociaux du marché américain. Il a déclaré lors d'une récente interview que les États-Unis, ainsi que d'autres pays, devraient suivre l'exemple de l'Inde qui a vite repéré la menace et a interdit TikTok sur son marché. Carr a déclaré que ce faisant, l'Inde a créé un "précédent incroyablement important" que les autres gouvernements ne devraient pas ignorer.

Fin décembre 2022, une loi fédérale a interdit TikTok sur les appareils fournis par le gouvernement américain. La loi interdit de télécharger ou d'accéder à TikTok par le biais de tout appareil ou réseau émis par le gouvernement fédéral américain. Toutefois, elle prévoit des exceptions pour l'utilisation de l'application afin de développer d'éventuelles mesures d'atténuation des risques. L'interdiction sur le plan fédéral intervient après que de nombreux États américains, tels que la Virginie-Occidentale, la Louisiane, le Dakota du Sud, le Texas, la Caroline du Sud, etc., et le New Hampshire, ont banni l'application sur les appareils fournis par le gouvernement.

Cependant, plusieurs responsables à Washington pensent que cette nouvelle loi fédérale ne répond pas aux préoccupations en matière de sécurité nationale des États-Unis. Ces derniers considèrent l'application de médias sociaux développée par le géant chinois ByteDance comme un outil "sophistiqué" de surveillance de Pékin, conçu pour collecter les données personnelles des Américains et influencer l'opinion publique. Brendan Carr est l'un des nombreux critiques de TikTok et pense que la réaction du gouvernement américain face à la menace TikTok est laxiste. Le républicain n'a de cesse de déclarer que l'application devrait être interdite aux États-Unis.



Lors d'une récente interview au quotidien The Economic Times, il a déclaré : « l'Inde a créé un précédent incroyablement important en interdisant TikTok et constitue une étoile filante pour les autres pays. Nous devons suivre l'exemple de l'Inde de manière plus générale pour éliminer également les autres applications néfastes ». Il a ajouté que l'interdiction de TikTok est la prochaine étape naturelle des efforts pour sécuriser les réseaux de communication. Il a déclaré qu'il craignait que la Chine n'utilise les données sensibles et non publiques glanées sur TikTok pour "le chantage, l'espionnage, les campagnes d'influence étrangère et la surveillance".

« C'est un scénario cauchemardesque », a-t-il ajouté. Ses remarques illustrent une tendance croissante parmi les États et les législateurs américains qui se méfient de plus en plus de TikTok, qui a amassé plus de 100 millions d'utilisateurs dans le pays. Au cours des deux dernières années, l'Inde a interdit des centaines d'applications, dont TikTok, PUBG Mobile, Battlegrounds Mobile India et UC Browser, ayant une affiliation avec la Chine, au milieu d'escarmouches à la frontière entre les deux pays voisins. New Delhi a déclaré avoir interdit ces applications parce qu'elles représentaient des menaces pour "la sécurité et la défense nationales de l'Inde.

TikTok avait plus de 200 millions d'utilisateurs actifs mensuels en Inde à l'époque et comptait la nation du sud de l'Asie comme son plus grand marché international par les utilisateurs avant l'interdiction. « Le leadership solide de l'Inde a été informatif et utile alors que nous avons débattu de l'interdiction de TikTok aux États-Unis. Pour ceux qui affirment qu'il n'y a aucun moyen d'interdire une application, l'Inde est un exemple de pays qui l'a fait et l'a fait avec succès », a déclaré le commissaire de la FCC. Selon lui, bien que TikTok soit la cible principale pour le moment, il est nécessaire d'adopter "une approche plus globale comme celle de l'Inde".

Ce n'est pas la première fois que les États-Unis tentent d'interdire cette application très populaire. Donald Trump a tenté sans succès d'interdire TikTok en 2020, mais les efforts bipartisans pour réglementer l'application ont atteint un point de basculement en 2022. Les préoccupations en matière de sécurité nationale sont devenues de plus en plus discutées lorsque le directeur du FBI, Christopher Wray, a souligné en novembre la menace provenant spécifiquement du gouvernement chinois et du PCC. Pour apaiser les inquiétudes, TikTok a déclaré qu'il transférait les données des utilisateurs américains vers des serveurs Oracle stockés aux États-Unis.

Le sénateur américain Mark R. Warner a également déclaré qu'il était crucial de garder à l'esprit que TikTok est redevable au PCC. Le sénateur a rappelé qu'en Chine, le PCC a imposé une série de lois sur la sécurité nationale qui offrent des possibilités d'accès étendues et extrajudiciaires aux services de sécurité contrôlés par le PCC. Warner a ajouté que les récentes mises à jour de la politique de confidentialité de TikTok indiquent que l'entreprise pourrait collecter des données biométriques telles que des empreintes faciales et vocales. Pour lui, "il est clair qu'aucun pays au monde ne souhaite voir ces informations entre les mains de Pékin".

Les commentaires de Carr interviennent dans un contexte de répression croissante de TikTok par le gouvernement américain. En décembre, un projet de loi bipartisan visant à interdire purement et simplement l'application de vidéos courtes a été présenté par le sénateur Marco Rubio. « Le gouvernement fédéral n'a pas encore pris une seule mesure significative pour protéger les utilisateurs américains de la menace de TikTok. Nous savons qu'il est utilisé pour manipuler les flux et influencer les élections. Nous savons qu'il répond à la République populaire de Chine. », a déclaré Rubio dans un communiqué de presse.

« Il est temps d'interdire définitivement TikTok, contrôlé par Pékin », a-t-il ajouté. Le projet de loi, officiellement connu sous le nom de ''Averting the National Threat of Internet Surveillance, Oppressive Censorship and Influence, and Algorithmic Learning by the Chinese Communist Party Act'' ou ''ANTI-SOCIAL CCP Act'', vise à bloquer et à interdire toutes les transactions effectuées par des entreprises de médias sociaux contrôlées ou influencées par des "pays préoccupants". La législation désigne spécifiquement TikTok et son propriétaire ByteDance comme des menaces existantes pour la sécurité nationale des États-Unis.

Si elle est adoptée, les dispositions de la loi s'étendront à toute plateforme de médias sociaux contrôlée par d'autres adversaires étrangers des États-Unis, notamment la Russie, l'Iran, la Corée du Nord, Cuba et le Venezuela. De son côté, TikTok dénonce un acharnement politique et affirme que le projet de loi est contre-productif. L'entreprise a déclaré qu'elle travaillera en étroite collaboration avec l'administration Biden afin de s'assurer que "des millions d'Américains qui utilisent la plateforme pour apprendre, développer leur entreprise et se connecter à des contenus créatifs qui leur apportent de la joie ne perdent pas leur accès".

Carr a déclaré lors de son interview qu'il s'attend à ce que le projet de loi bipartisan soit réintroduit dans le nouveau Congrès, qui commence ce mois-ci, avec un débat attendu "sur la question de savoir si les mesures d'atténuation fonctionneront ou si les États-Unis devraient adopter l'approche de l'Inde". « Si vous regardez l'histoire des flux de données malveillants de TikTok et ses représentations trompeuses, je ne vois pas de voie à suivre pour qu'autre chose qu'une interdiction générale fonctionne », a-t-il déclaré.

Source : Brendan Carr, commissaire de la FCC

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Voir aussi

Les États-Unis interdisent TikTok sur les appareils gouvernementaux en vertu de la loi sur les dépenses adoptée par le Congrès, TikTok est toujours menacé d'interdiction sur le marché américain

ByteDance a confirmé que certains de ses employés ont utilisé TikTok pour surveiller l'emplacement physique de journalistes, afin d'identifier les sources qui leur divulguaient des informations

Les législateurs américains présentent un projet de loi bipartisane visant à interdire TikTok aux États-Unis, la pression monte contre TikTok considéré comme un outil de surveillance de Pékin

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de SimonKenoby
Membre actif https://www.developpez.com
Le 11/01/2023 à 11:15
Moi, ce qui m'étonne, c'est que les réseaux sociaux soient autorisés sur des appareils gouvernementaux en 1er lieu.
7  0 
Avatar de der§en
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 03/01/2023 à 9:02
Bref, les ricains reprochent aux chinois, là aussi, de copier sur eux
4  0 
Avatar de pcdwarf
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/01/2023 à 14:27
Moi j'ai pas compris la mécanique par laquelle tictok est tellement nuisible.

J'ai très bien compris en quoi c'était une usine à connerie, mais est-ce que c'est tellement pire qu'une "real-tv" lambda ?
De toute façon, c'est pas un critère. En tout cas si il fallait interdire tictok pour motif de stupidité, ça ne serait que le premier d'une très très très longue série et il ne resterait plus grand chose à la fin.

du coup, c'est quoi le truc réellement malicieux dedans ? comment ça collecte des données ? et comment ça les utilise (ou pourrait les utiliser) pour nuire ?
Et en quoi c'est pire que google, facebook, twitter et compagnie ?
4  0 
Avatar de totozor
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 27/01/2023 à 7:32
Citation Envoyé par Anthony Voir le message
Que pensez-vous des accusations portées contre TikTok par le sénateur Josh Hawley ?
Je penses qu'elles sont partiellement vraies mais que la vie privée des enfants américains ne le tracasse pas tant que ça.
La Chine est un concurrent sérieux des USA, TikTok est un réseau social chinois et il se démocratise aux USA. Les USA trouvent donc toutes les raisons d'essayer d'empêcher ça. Ils se mettent soudainement à dénoncer ce qu'ils font via Facebook et Twitter à la Chine via TikTok.
Citation Envoyé par Anthony Voir le message
Selon vous, le blocage de TikTok peut-il répondre aux préoccupations des États-Unis en matière de sécurité nationale ?
Tout dépends ce qu'on met sous le terme sécurité nationale mais les concurrents de TikTok sont à peine moins dangereux que lui. Pourtant ils ne s'en tracassent plus, et n'ont jamais lutté pour le blocage de deux ci mais pour le fait qu'ils censurent (suivant leurs règles)
3  0 
Avatar de maxtal
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 03/01/2023 à 14:29
Bref, les ricains reprochent aux chinois, là aussi, de copier sur eux
Ce n'est pas vraiment comparable.
Le gouvernement Chinois entretiens des relations privilégiées avec les entreprises tech validées par le gouvernement.
Un article pas mal sur la position actuelle: https://www.china-briefing.com/news/...onomy-in-2022/
Un autre au sujet des données américaines consultées depuis la chine: https://www.developpez.com/actu/3344...rveurs-Oracle/

Le truc c'est que le gouvernement chinois a un pied dans chaque institution et entreprise validée par l'état, comme c'est le cas des big tech chinoises. A la différence des ricains o ùles boites font aussi n'importe quoi mais à ma connaissance ce n'est pas utilisé par le gouvernement (sauf cas très précis de renseignement)
C'est bien différent du libéralisme classique à l'américaine où Meta n'a aucun compte à rendre au gouvernement à part quand il fait des boulettes.
Les données récupérées par Meta servent à enrichir Meta. Les données récoltées de TikTok servent à faire grossir TikTok et le gouvernement Pékinois.

Je ne vois vraiment pas ça comme les gentils ricains vs les méchants chinois, mais c'est fatcuel en terme de renseignement et de contrôle, le gouvernement de Chine fait des trucs complètement claqués.
2  0 
Avatar de Waikiki
Membre averti https://www.developpez.com
Le 27/01/2023 à 13:27
Ça serait bien que tout les pays d'Europe fassent de même mais sans se limiter à Tiktok, il faudrait aussi bannir Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram, Whatsapp vu que le gouvernement US oblige les entreprises US du numérique à coopérer avec leurs services (comme l'a dit Ryu2000).

Mais bon, on peut rêver, déjà qu'aucun pays n'ose s'opposer à l'extraterritorialité du droit américain.
2  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 09/01/2023 à 8:58
Citation Envoyé par totozor Voir le message
Alors que TikTok individualise tes points d'intérêts, il te propose plein de choses, regarde ce sur quoi tu cliques et t'en repropose de plus en plus.
C'est pareil sur Instagram, YouTube, Twitter, Facebook.

Ils ont tous des algorithmes qui te proposent du contenu susceptible de te plaire.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/01/2023 à 16:42
Citation Envoyé par pcdwarf Voir le message
mais est-ce que c'est tellement pire qu'une "real-tv" lambda ?
Ben non TikTok c'est exactement comme Instagram ou les shorts sur YouTube.
0  0 
Avatar de guilgamesh
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 07/01/2023 à 17:33
heu!! windows ne collecte pas d'information???
0  0 
Avatar de totozor
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 09/01/2023 à 8:16
Citation Envoyé par pcdwarf Voir le message
Moi j'ai pas compris la mécanique par laquelle tictok est tellement nuisible.
De ce que j'ai compris:
1. Comme tu dis c'est une usine à conneries, notamment des vidéos pro anorexie, pro bullying etc
2. Il devient nuisible parce qu'il semble être particulièrement efficace et rapide pour donner à chaque ado le contenu qui le concerne le plus et donc donner des vidéos pro anorexie à des anorexiques, des vidéo pro pédophilie à des gamins etc.
Bref il donne plus vite et mieux que quiconque accès au contenu le plus inapproprié à chaque gamin.
Citation Envoyé par pcdwarf Voir le message
du coup, c'est quoi le truc réellement malicieux dedans ? comment ça collecte des données ? et comment ça les utilise (ou pourrait les utiliser) pour nuire ?
Et en quoi c'est pire que google, facebook, twitter et compagnie ?
J'ai l'impression que les autres Réseaux te donnent accès au contenu par transmission : j'ai un cercle de relation fan d'escargot, un fan de films et un fan de foot donc je vois des trucs sur ces 3 sujets.
Alors que TikTok individualise tes points d'intérêts, il te propose plein de choses, regarde ce sur quoi tu cliques et t'en repropose de plus en plus.
Parce que j'entends deux choses (je n'ai jamais utilisé TikTok) :
1. Il faut moins de 10 minutes pour arriver sur le contenu que tu cherches (que ce soit par intérêt ou pour le condamner)
2. Il est extrêmement difficile de sortir de la boucle dans laquelle tu es. Il faudrait plusieurs jours à regarder beaucoup d'autres vidéos et ne surtout pas regarder les vidéos du thème que tu ne veux plus voir.
3. Quand des amis montrent "leur algorithme" les autres sont régulièrement surpris de celui des autres.
0  0