IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le fondateur de FTX, Sam Bankman-Fried, arrêté aux Bahamas après avoir été accusé d'actes criminels par les États-Unis,
Il pourrait être extradé et jugé pour fraude électronique aux États-Unis

Le , par Bill Fassinou

173PARTAGES

9  0 
Le Bureau du procureur général des Bahamas a annoncé lundi que Sam Bankman-Fried, fondateur et ancien PDG de la bourse de cryptomonnaies FTX, a été arrêté par la police bahaméenne. Cette arrestation intervient après que le procureur des États-Unis pour le district sud de New York a partagé un acte d'accusation scellé avec le gouvernement des Bahamas. Cela ouvre la voie à l'extradition et au procès du fondateur de FTX aux États-Unis. Son arrestation est la première mesure concrète prise par les régulateurs pour tenir les individus responsables de l'implosion de FTX, qui a coûté plusieurs milliards de dollars aux investisseurs, le mois dernier.

Un mois après l'effondrement spectaculaire de la bourse de cryptomonnaies FTX, Sam Bankman-Fried vient d'être placé en détention par les autorités des Bahamas. « L'arrestation de Sam Bankman-Fried fait suite à la réception d'une notification officielle des États-Unis indiquant qu'ils ont déposé des accusations criminelles contre lui et qu'ils demanderont probablement son extradition », indique un communiqué du Bureau du procureur général et du ministère des Affaires juridiques des Bahamas. Il fait en effet l'objet d'une enquête du ministère américain de la Justice concernant l'implosion soudaine de FTX, qui a déposé son bilan le 11 novembre.

Le procureur des États-Unis pour le district sud de l'État de New York a confirmé que Bankman-Fried avait été inculpé et a indiqué qu'un acte d'accusation serait rendu public mardi. Selon une personne au fait de l'affaire, les chefs d'accusation comprennent la fraude électronique, le complot de fraude électronique, la fraude sur les valeurs mobilières, le complot de fraude sur les valeurs mobilières et le blanchiment d'argent. Pour le moment, Bankman-Fried est la seule personne inculpée dans l'acte d'accusation. Nicholas Biase, un porte-parole du bureau du procureur district sud de New York, s'est refusé à tout commentaire.



Le procureur américain a examiné si FTX a enfreint la loi en transférant les fonds de ses clients à Alameda Research, un fonds spéculatif de cryptomonnaie que Bankman-Fried a également fondé et détenu. « Plus tôt dans la soirée, les autorités bahamiennes ont arrêté Samuel Bankman-Fried à la demande du gouvernement américain, sur la base d'un acte d'accusation scellé. Nous prévoyons de demander l'ouverture de l'acte d'accusation dans la matinée du mardi et nous aurons plus à dire à ce moment-là », a déclaré Damian Williams, le procureur américain du district sud de New York, dans un communiqué.

Les avocats impliqués dans l'affaire ont été surpris par la soudaineté de la nouvelle, qui est tombée la veille du jour où Bankman-Fried devait témoigner virtuellement devant une commission parlementaire. En effet, avant l'annonce de son arrestation, Bankman-Fried devait témoigner virtuellement devant la commission des services financiers de la Chambre des représentants mardi, mais ses avocats ont déclaré qu'il ne se présentera pas. La représentante Maxine Waters (D-Calif.), qui supervise cette commission, s'est dite "surprise" par l'arrestation de Bankman-Fried et déçue que le Congrès ne puisse pas l'entendre mardi.

Au début du mois, Waters a invité Bankman-Fried à se rendre disponible pour cette audition, mais le fondateur de FTX a déclaré que "sa disponibilité dépendrait de ses occupations". « Nous apprécions que vous ayez été franc dans vos discussions sur ce qui s'est passé à FTX. Votre volonté de parler au public aidera les clients de FTX, les investisseurs, etc. À cette fin, nous serions heureux que vous participiez à notre audience le 13 », a écrit Waters. Bankman-Fried a répondu : « lorsque j'aurai fini d'apprendre et de revoir ce qui s'est passé, j'estimerais qu'il est de mon devoir de me présenter devant la commission et de m'expliquer ».

Le fondateur de FTX a ajouté qu'"il n'est pas sûr que cela se produise d'ici la date du 13 décembre" comme l'a suggéré la représentante Waters. Beaucoup se sont indignés contre les propos de Bankman-Fried, accusant les autorités "de traiter le fondateur de FTX avec des gants". « Ce type vient de commettre une fraude de 10 milliards de dollars, et pourquoi est-il traité avec autant de précautions ? », s'est interrogé Brian Armstrong, PDG de Coinbase, lors d'une récente interview. Armstrong souligne qu'une telle chose "est inacceptable" au regard des lois sur la fraude fiscale et de la façon dont les cas de fraude ont été gérés par le passé.

La police royale des Bahamas a confirmé l'arrestation de Bankman-Fried et a indiqué qu'il comparaîtrait mardi devant le tribunal de première instance de Nassau, la capitale. Il a fait l'objet d'un examen minutieux de la part de dizaines de régulateurs à travers le monde, y compris la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis. À Manhattan, les procureurs fédéraux se sont concentrés sur la gestion des fonds des clients par FTX, ainsi que sur une éventuelle manipulation du marché par Bankman-Fried qui pourrait avoir contribué à la faillite de deux cryptomonnaies importantes au printemps dernier.

Étonnamment pour un dirigeant faisant l'objet d'enquêtes criminelles, Bankman-Fried a donné de nombreuses interviews aux médias à la suite de l'effondrement de FTX. Lors du récent DealBook Summit, il a imputé l'implosion de sa société à "d'énormes défaillances de gestion" et à une comptabilité bâclée, insistant sur le fait qu'il "n'a jamais essayé de commettre une fraude" ou de puiser sciemment dans les fonds des clients de FTX pour financer d'autres investissements. Il a même songé à créer une nouvelle entreprise qui, selon ses dires, devrait permettre de récupérer les fonds perdus par les investisseurs de FTX.

L'arrestation de Bankman-Fried aux Bahamas, ainsi que son extradition attendue, suggère qu'une coopération étroite entre les Bahamas et les États-Unis continuera à évoluer tout au long de la procédure de faillite. Les Bahamas et les États-Unis ont mis en place un traité d'extradition depuis le début du 20e siècle, lorsque les Bahamas étaient encore sous contrôle britannique. Le traité actuel a été signé en 1990 et exige que la partie requérante fournisse un mandat d'arrêt émis par un juge ou une "autre autorité compétente".

Source : Communiqué du procureur général des Bahamas, Ryan Pinder

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de l'arrestation de Sam Bankman-Fried ?
Est-ce la mesure la plus concrète prise par les autorités depuis la faillite de FTX ?
Que pensez-vous des chefs d'accusation portés contre Sam Bankman-Fried ?

Voir aussi

Le PDG de Coinbase s'en prend à Sam Bankman-Fried : « ce type vient de commettre une fraude de 10 milliards de dollars, et pourquoi est-il traité avec des gants ? », et ajoute qu'il mérite la prison

Le fonds spéculatif Galois Capital admet que la moitié de son capital est bloqué sur la bourse de cryptomonnaies FTX après son effondrement, il est possible que ces fonds soient perdus pour toujours

Le fondateur de la plateforme crypto FTX aurait secrètement transféré 10 Mds $ de fonds clients à sa société Alameda Research, dont une grande partie a depuis disparu

Un document judiciaire révèle que FTX doit de l'argent à plus d'un million de personnes et plusieurs régulateurs dans le monde ont ouvert une enquête pour faire la lumière sur cette affaire

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de edrobal
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/01/2023 à 11:39
Personnellement je n'ai aucune empathie avec des gens qui veulent spéculer et gagner leur fric sans rien faire. Qu'ils crèvent comme tous les spéculateurs.
8  1 
Avatar de Waikiki
Membre averti https://www.developpez.com
Le 09/01/2023 à 17:07
C'était à prévoir et c'est pareil pour toutes les plateformes d'échanges en crypto.

Je comprend même pas que ces "investisseurs" aient pu accepter de passer par des plateformes qui restent propriétaire de leurs clefs privées,, tout ça pour gagner y quoi, un peu de facilité et de pseudo sécurité dans les transactions ? (Je dis pseudo sécurité dans le sens ou c'est plateformes n'apportent pas plus de sécurité à la blockchain).

Je suis qu'on pourrait trouver un équivalent s'appliquant aux cryptomonnaies et ces plateformes, de la citation de Benjamin Franklin « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux ».
6  0 
Avatar de walfrat
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 10/01/2023 à 15:03
Citation Envoyé par daerlnaxe Voir le message
Personnellement je ne fais confiance à personne, mais il est juste de faire remarquer qu'une banque a aussi ses conditions d'utilisation et par exemple de mémoire il y a eu l'histoire de Cantona qui appelait à un retrait massif, les banques ont prévenu qu'elles ne délivreraient pas à tous les clients tout l'argent présent sur les comptes. En cas de faillite comme en cas de crise monétaire, une banque peut geler les retraits si je me souviens bien. Maintenant je ne sias pas si on peut dire que l'argent appartient à la banque mais en cas de gros problèmes, l'épargnant lambda figure dans les derniers à pouvoir récupérer son argent, et s'il le peut.

On a peut être des mécaniques supplémentaires pour préserver les petits épargnants en France, il faudrait demander à un expert du domaine. C'est le côté dématérialisé le problème, ça peut réserver des surprises.
De mémoire, les banques ont une obligations légales de garder un certain montant de liquidités disponible. En revanche ce n'est clairement pas 100%. Je ne suis pas certain si c'est les banques ou le gouvernement qui peut décider de geler les retraits.

Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Lmao parce que tu crois que l'argent que tu mets à la banque t'appartient ? Tu ne peux déjà pas retirer tout ton argent comme tu veux, et tu dois justifier des grosses dépenses, je préfère faire confiance à des geeks qu'aux escrocs du système bancaire qui devraient être en taule 15 fois après toutes leurs magouilles et les crises économiques qu'ils ont créé.
Bah vas y, et perd la totalité de ton argent comme c'est arrivé à ces gens là.

Etre un geek ne fait pas de toi une personne plus honnête qu'un banquier.
6  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 11/01/2023 à 15:08
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Un banquier est forcément quelqu'un de malhonnête au contraire d'un geek .
Et un internaute est obligatoirement stupide ?
6  0 
Avatar de Bubu017
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/01/2023 à 15:32
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
La loi c'est la raison officielle pas officieuse, incroyable d'être si naïf que ça.
Un banquier est forcément quelqu'un de malhonnête au contraire d'un geek . Donc je préfère faire confiance à quelqu'un d'humain. Excuse moi d'avoir des principes.
Ce genre de réflexion stupide comme quoi un banquier n'est pas humain ... pas d'amalgame c'est ça ?
Un geek forcément honnête ? et après c'est toi qui dit aux autres de ne pas être naïf ? Pitié j'espère sincèrement que tu es un troll parce qu'à force de te lire on perd des neurones.
6  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 10/01/2023 à 16:14
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Comme la news le précise bien, il était inscrit en toutes lettres dans les conditions générales de la société que les crypto confiées devenaient la propriété du site en question...

Est-ce qu'il y a un seul intervenant de ce site qui accepterait que l'argent qu'il dépose sur son compte bancaire devienne la propriété... de la banque?
Pourtant dans la pratique c'est ce qui arrive : l'agent que tu met sur un compte en banque ne t'appartient pas directement, c'est la banque qui le possède. C'est pour ça que l'on dit que le solde de ton compte est créditeur : tu as a fait un crédit à la banque qui doit te le rembourser selon des modalités qui varient suivant le contrat, allant de l'immédiat (dépôt a vue) à la durée fixe (placement a terme).
En théorie si une banque fait faillite, les épargnants peuvent perdre leur placement eux aussi. Heureusement il y a des protection légales pour éviter ce risque.

Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Lmao parce que tu crois que l'argent que tu mets à la banque t'appartient ? Tu ne peux déjà pas retirer tout ton argent comme tu veux, et tu dois justifier des grosses dépenses, je préfère faire confiance à des geeks qu'aux escrocs du système bancaire qui devraient être en taule 15 fois après toutes leurs magouilles et les crises économiques qu'ils ont créé.
L'erreur et de croire que FTX, Coinbase, ... sont des société de geeks bien intentionnées. Non seulement elles jouent totalement un rôle de banque, mais surtout pas le rôle de la banque tranquille et sans risque. Elles fonctionnent comme les sociétés financières d'investissement a risque avec les mêmes pratique douteuses. Le coté crypto ne garantit rien du tout a partir du moment ou on a un tiers qui gère votre argent. Les geeks sont tout autant intéressés par l'argent facile que les autres et en s'adressant a des non professionnels de la finance, dans un cadre qui échappe aux régulations, la situation est en fait bien pire que le système bancaire traditionnel qui même s'il est loin d'être parfait, a quand même des grades fous pour éviter certaines dérives.

Citation Envoyé par walfrat Voir le message
De mémoire, les banques ont une obligations légales de garder un certain montant de liquidités disponible. En revanche ce n'est clairement pas 100%. Je ne suis pas certain si c'est les banques ou le gouvernement qui peut décider de geler les retraits.
La banque va de force geler les retraits si elle a un nombre de demande qu'elle ne peut couvrir. La plupart des états on des lois qui permettent théoriquement de bloquer les retraits en cas de mouvement de ruée au guichet qui pourrait provoquer une panique financière. Dans les deux cas ce n'est qu'un problème temporaire, l'argent n'est pas perdu, comme dans une faillite non contrôlée, juste temporairement indisponible.
6  1 
Avatar de Heydrickx
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 12/10/2023 à 14:21
Sam Bankman-Fried, dirigeant en disgrâce dans le secteur des cryptomonnaies, pensait qu'il y avait "5 % de chances qu'il devienne président"
Non mais 5% c'est bien...
Moi sur une échelle de 13 à 46; de 13 à 27 je reste un mandaï qui tape du code, de 27 à 45, je me fait virer pour incompétence, et seulement à 46 je deviens chef de la boîte.

5  0 
Avatar de marsupial
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 13/12/2022 à 12:44
Il a même songé à créer une nouvelle entreprise qui, selon ses dires, devrait permettre de récupérer les fonds perdus par les investisseurs de FTX.
Impatient de remettre ça.

Inculpé de huit chefs d'accusation :
complot en vue de commettre une fraude électronique sur les clients ; fraude électronique sur les clients ; complot en vue de commettre une fraude électronique sur les prêteurs ; fraude électronique sur les prêteurs ; complot en vue de commettre une fraude sur les marchandises ; complot en vue de commettre une fraude en valeurs mobilières ; complot en vue de commettre le blanchiment d'argent ; complot pour frauder les États-Unis et violer les lois sur le financement des campagnes
4  0 
Avatar de virginieh
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 21/12/2022 à 8:48
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Peut-être parce que le crypto n'est pas vraiment le problème. Mais bien l'idée de banque qui fait des placements avec vos cryptos pour produire des intérêts. Mais parce que c'est du crypto, aucune législation bancaire ne s'applique.
C'est ce qui est ironique.
Juste après 2008 il y a eu une plus grande méfiance envers les banques, et du coup c'était un des arguments de ceux qui essayaient de vendre de la crypto : pas de banque.
Mais des "banques" crypto ce sont formées sans aucune législation ni protection des clients et certains sont quand même allé dessus.
4  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 14/01/2023 à 10:04
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Personne ne les a obligé à travailler dans une banque, encore une fois c'est facile d'avoir des principes et ne pas s'y fier.
Désolé mais en tant qu'informaticien, je me sens pas responsables des frasques de Steeve Jobs ou Jeff Bezzos.
5  1