IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Elon Musk retarde la vérification payante de Twitter pour éviter la commission de 30% perçue par Apple sur l'App Store
Le forfait d'abonnement Blue devait être relancé mardi

Le , par Stéphane le calme

178PARTAGES

14  0 
L'abonnement Blue remanié de Twitter pourrait ne pas être disponible en tant qu'achat intégré sur iOS lorsqu'il sera finalement relancé afin qu'il puisse esquiver la commission de 30% d'Apple sur l'App Store. Lorsque le nouveau Blue a été brièvement disponible plus tôt ce mois-ci, vous ne pouviez l'acheter que via l'application iOS de Twitter. Mais alors qu'Elon Musk tweete publiquement son mécontentement envers Apple, il semble qu'il veuille éviter d'avoir à payer les frais d'Apple.

Avant son rachat de l'entreprise pour 44 milliards de dollars, la coche bleue était accordée aux célébrités et aux journalistes vérifiés par la plateforme, précisément pour empêcher les usurpations d'identité. Puis, le milliardaire a changé la donne : n'importe qui pouvait en obtenir une, à condition d'avoir un téléphone, une carte de crédit et être prêt à dépenser 8 dollars par mois. Mais le nouveau service a rapidement été victime d'imposteurs, les utilisateurs parodiant tout le monde, du pape François à George W. Bush. Nintendo, Lockheed Martin, les sociétés Tesla et SpaceX de Musk n'ont pas échappé à cette mascarade, de même que les comptes de plusieurs sportifs professionnels.

Lorsqu'une vague de comptes imposteurs a commencé à utiliser les coches vérifiées du service d'abonnement payant Blue de Twitter pour publier des tweets trompeurs tout en prétendant être certaines des plus grandes marques du monde, cela a créé un tel chaos qu'Elon Musk n'a apparemment pas eu d'autre choix que de suspendre le service. Certains utilisateurs ont commencé à signaler que l'option permettant de payer 7,99 dollars pour un abonnement à Twitter Blue avait disparu, tandis que d'autres, qui avaient été vérifiés auparavant, ont constaté que leurs coches bleues "officielles" avaient été rétablies.

D’après Zoe Schiffer, rédactrice en chef du site technologique Platformer, ce message a été posté dans le Slack de Twitter pour clarifier la situation : « Une mise à jour de ce que nous avons fait ce soir : nous avons caché le point d'entrée de Twitter Blue, ajouté le label 'officiel' pour les annonceurs SEULEMENT. Remarque : il existe au moins un moyen pour les utilisateurs de s'inscrire à Blue. Les anciens utilisateurs de Blue peuvent se rendre sur la page des abonnements et effectuer une mise à niveau. Note 2 : Les abonnés actuels de Blue auront toujours accès à leurs fonctionnalités Blue. »

Musk avait précédemment tenté de lutter contre l'usurpation d'identité via Twitter Blue en déployant des labels "officiels" pour les entreprises, les organisations et les personnalités, mais lorsque cela n'a pas fonctionné, Musk a rapidement « tué » les labels.

La version remaniée de Twitter Blue semblait être l'idée à laquelle Musk croyait le plus, pensant que la coche convoitée pourrait être vendue à la moitié de la base d'utilisateurs de Twitter apparemment facilement. Il n'avait pas tort de penser qu'il y aurait de l'intérêt, mais dans certains tweets, il a plaisanté en disant qu'une partie de sa stratégie consistait à prendre de l'argent facile aux personnes qui veulent se faire passer pour des comptes. Toute personne qui paie pour une coche risque d'être suspendue définitivement si son compte n'est pas clairement étiqueté "parodie", a déclaré Musk, précisant qu'aucun remboursement ne sera accordé.


Bientôt le retour de Twitter Blue ?

Elon Musk avait déclaré que le nouveau Twitter Blue devait être relancé mardi après la suspension des inscriptions suite à une vague d'imitateurs. Mais ce lancement a été retardé, d'après une personne ayant une connaissance directe de la question. Les employés de Twitter ont été informés qu'il y aurait d'autres changements à Blue, y compris une augmentation de prix d'un centime (faisant passer le prix de 7,99 $ à 8 $) et la nécessité de faire vérifier son numéro de téléphone.

Elon Musk contre l'App Store

Elon Musk affirme qu'Apple a menacé Twitter sur l'App Store iOS pour des raisons inconnues. La nouvelle fait suite à un tweet dans lequel Musk affirmait qu'Apple avait « pratiquement cessé de faire de la publicité » sur la plateforme et à un sondage demandant si Apple devait « publier toutes les mesures de censure qu'elle a prises et qui affectent ses clients ». Si la déclaration de Musk est exacte, cela pourrait signifier le rejet temporaire d'une mise à jour de l'application Twitter ou impliquer une menace plus sérieuse d'expulser Twitter de l'App Store iOS, un résultat potentiel dévastateur pour Twitter.

Cette nouvelle fait suite à des signes beaucoup plus subtils de tension croissante entre Apple et Twitter, propriété de Musk. Musk a critiqué la commission d'Apple sur l'App Store pour les achats in-app, les qualifiant de « taxe cachée de 30 % » sur Internet. Et Phil Schiller, le patron de l'App Store d'Apple, a supprimé son compte Twitter à la suite du rachat par Musk, peu après que le compte de Donald Trump ait été rétabli. « Apple a surtout cessé de faire de la publicité sur Twitter. Détestent-ils la liberté d'expression en Amérique ? », a déclaré Musk, qui a privatisé Twitter pour 44 milliards de dollars le mois dernier, dans un tweet. Il a ensuite tagué le compte Twitter du directeur général d'Apple, Tim Cook, dans un autre tweet, demandant « ce qui se passe ici ? ».

Dans une interview accordée le 15 novembre à CBS News, le PDG d'Apple, Tim Cook, a déclaré au sujet de Twitter : « Ils disent qu'ils vont continuer à modérer. Je compte sur eux pour continuer à le faire ». Musk, cependant, s'est engagé à assouplir les directives de modération de Twitter et a lancé l'idée d'une levée massive du bannissement des comptes suspendus.

Cette action, qui n'a pas été confirmée par Apple, ne serait pas inhabituelle, car la société applique régulièrement ses règles et a déjà retiré des applications telles que Gab et Parler. Parler, qui est populaire auprès des conservateurs américains, a été rétabli par Apple en 2021 après que l'application a mis à jour ses pratiques en matière de contenu et de modération, ont indiqué les entreprises à l'époque. « Je n'ai pas compris jusqu'où cette idée était remontée dans la chaîne alimentaire d'Apple et, sans le savoir, je ne sais pas s'il faut prendre tout cela au sérieux », a déclaré Randal Picker, professeur à la faculté de droit de l'université de Chicago.

Selon la société de mesure publicitaire Pathmatics, Apple a dépensé environ 131 600 dollars en publicités sur Twitter entre le 10 et le 16 novembre, contre 220 800 dollars entre le 16 et le 22 octobre, soit la semaine précédant la conclusion de l'accord avec Musk. Au premier trimestre 2022, Apple était le premier annonceur sur Twitter, dépensant 48 millions de dollars et représentant plus de 4 % du chiffre d'affaires total pour la période, a rapporté le Washington Post, citant un document interne de Twitter.

Parmi la liste des griefs tweetés par Musk figure la commission de 30 % qu'Apple facture aux développeurs de logiciels pour les achats in-app, Musk ayant posté un mème suggérant qu'il était prêt à « partir en guerre » avec Apple plutôt que de payer cette commission.

Cette commission a suscité des critiques et des poursuites judiciaires de la part d'entreprises telles qu'Epic Games, le créateur de "Fortnite", tout en attirant l'attention des régulateurs à l'échelle mondiale. La commission pourrait peser sur les tentatives de Musk d'augmenter les revenus des abonnements sur Twitter, en partie pour compenser l'exode des annonceurs en raison de problèmes de modération du contenu.

Des entreprises, de General Mills au constructeur automobile de luxe Audi of America, ont cessé ou interrompu leurs activités publicitaires sur Twitter depuis l'acquisition, et Musk a déclaré au début du mois que la société avait enregistré une baisse "massive" de ses revenus. Les ventes de publicité représentent environ 90 % des revenus de Twitter.

L'absolutiste de la liberté d'expression, dont la société a rétabli ces derniers jours plusieurs comptes Twitter, parmi lesquels celui de l'ancien président américain Donald Trump, a accusé les groupes militants de faire pression sur les annonceurs.

Ben Bajarin, responsable des technologies grand public au sein du cabinet d'études Creative Strategies, a déclaré que Musk en savait peut-être trop sur le processus normal d'examen des applications par Apple. « L'examen des applications par Apple n'est en aucun cas parfait et constitue un processus constamment frustrant pour les développeurs, mais d'après ce que j'ai entendu, il s'agit d'une conversation à double sens », a-t-il déclaré.

Et vous ?

Que pensez-vous de cette décision ?
Qu'est-ce qui, selon vous, pourrait expliquer que le service n'ait pas été lancé sur Android, mais uniquement sur iOS ?
Sans modération, Twitter pourrait-il se faire éjecter de l'App Store ? Pourquoi ? Quelles conséquences voyez-vous ?
Trop de pouvoir dans les mains d'Apple ? Dans quelle mesure ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 09/12/2022 à 12:11
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Musk aurait demandé aux employés d'accepter de travailler au bureau 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ou de quitter volontairement leur emploi. D'après les plaignantes, en faisant cette demande aux employés, Musk n'a pas pris en compte les autres occupations des femmes en dehors des heures et jours de travail. Ce qui serait contraire à la loi.
Ca veut dire qu'il n'y a que les femmes qui ont d'autres occupations en dehors des heures et jours de travail? C'est pas un peu sexiste ça?

Après la discrimination positive à l'embauche, il faut faire la discrimination négative au licenciement.
11  0 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 03/04/2023 à 11:00
Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
Je pense comme toi : Woke est devenu un mot fourre-tout. [...]
Est-ce que tu te rend compte que tu as des propos aussi péremptoires, vindicatifs et à la limite du sectaire que la catégorie de personne que tu décrit ?
Qui, au passage, je n'ai jamais croisé en France, alors que le profil contre lequels ils se battent pullule et dont tu fais un exemple notoire ?

On n'est pas les USA, il y a encore de la place pour la nuance dans nos avis et opinions, faudrait éviter d'importer ce manichéisme caricatural et parfaitement ridicule...
12  1 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/06/2024 à 7:49
Citation Envoyé par febneo Voir le message
Developpez.net est constant avec la propagande anti-Musk. Avez-vous déjà lu un seul article positif à son sujet sur ce forum ?
On imagine tellement bien le profile de l'auteur incel (sous différent pseudos), en train de se faire un petit plaisir hédoniste juste avant de croiser un miroir et de contempler sa propre médiocrité.
C'est donc votre tout premier message sur le forum :



Vous n'avez même pas eu la courtoisie de vous présenter sur le forum "présentations", ni participé à aucun forum technique - c'est quand même la vocation première de "Développez" - mais pour dénigrer vous répondez présent.

Intéressant...
11  0 
Avatar de Fleur en plastique
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/12/2022 à 9:16
Citation Envoyé par Guilp Voir le message
- Il prend des décisions rapides
Des décisions hâtives, prises sur un coup de tête, et pour lesquelles le désastre était évident avant même de l'effectuer.
Citation Envoyé par Guilp Voir le message
- Il mesure ses résultats immédiatement
Le désastre j'aurais dis. Mais oui, il le voit. Preuve qu'il n'est pas complètement fou.
Citation Envoyé par Guilp Voir le message
- Il n'hésite pas à itérer rapidement et à tester autre chose
Il répare le désastre qu'il a lui-même causé à de nombreuses reprises.

Citation Envoyé par Guilp Voir le message
Même si 80% de ses décisions sont mauvaises, le fait d'itérer rapidement dans cette boucle de feedback utilisateur, c'est la manière typique des startups pour innover et grandir rapidement.
Innover ? Le mot typique du commercial pour se défendre contre toute décision impopulaire. Ce mot est, en ce qui me concerne, banni de mon vocabulaire, car trop utilisé pour couvrir la mafia de l'informatique.

Très honnêtement, je l'avais imaginé tout de suite, obtenir la coche bleue pour 8 € / mois allait permettre à n'importer qui d'avoir la coche bleue, qui n'avait plus le sens de validé, mais le sens de "a payé", donc autrement dit, aucun sens pour le visiteur qui n'en a que f... Mais comme le visiteur ne sait pas forcément que la coche bleue a changé de signification, il était évident que cela allait servir aux petits plaisantins du Web de profiter d'une notoriété si facile à obtenir.

Virer en masse des équipes dans l'unique but de réduire la masse salariale, puis être obligé de rappeler quand on se rend compte qu'on a peut-être pas viré les bons, là encore c'est juste une impulsion. Je ne nie pas le besoin de réduire la masse salariale, mais il faut le faire d'une manière raisonnée. Rappeler quelqu'un après l'avoir viré c'est juste la preuve d'une incompétence crasse.

Citation Envoyé par Guilp Voir le message
mais peut-être va-t-il en sortir quelque chose de radicalement innovant et qui va fonctionner dans quelques mois.
A contrario, ne pas oser itérer radicalement dans une entreprise qui n'a pas trouvé son modèle pour survivre, ça aurait été un crash assuré. Je suis donc la suite des événement avec beaucoup d'intérêt (et de popcorn) !
Quand on le voit poster lui-même un sondage sur "devrais-je quitter l'entreprise" et voir 58% de oui, permet-moi de douter de sa compétence. Surtout que je ne crois pas une seconde qu'il va le faire, bien que tout montre qu'il devrait. Car non seulement il crache Twitter, mais il entraîne ses autres entreprises à succès (Tesla, SpaceX) dans sa chute.

Au niveau de la dernière actu, je pense que Twitter est coupable de ne pas avoir signifié son désir de rompre le contrat avec cette entreprise, puisqu'il se contente de jeter les factures à la poubelle. D'un autre côté, une facture trimestrielle de 1 million de dollars pour une fourniture de service apparemment dispensable puisque Twitter ne s'est pas encore effondré, même sans connaître les détails, cela semble largement excessif.
10  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 23/03/2023 à 14:05
Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
un forum pour développeur, population sensée être parmi les plus intelligente du monde.
Ça sort d'où ce scoop selon lequel un développeur serait plus intelligent que les autres corps de métiers ?
12  2 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 02/04/2023 à 3:52
Le fait que Twitter soit techniquement a la ramasse est connu depuis toujours, la qualité de votre divination n'est pas particulièrement surprenante. Cependant ça n'a rien a voir avec être woke ou pas, pour peu que cette étiquette veuille dire quelque-chose. Par exemple Rust, souvent moqué par ses détracteurs pour son code de conduite qui promeut le respect et l'inclusivité, n'en reste pas moins un modèle de développement sérieux.

Le problème de Twitter, c'est plus lié au coté fonctionnement en mode startup du Web dont il n'a pas réellement réussi sortir.
13  4 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 30/11/2022 à 21:31
Bonsoir

Citation Envoyé par walfrat Voir le message
Enfin, on a en France un principe "d'égalité des chances", quelque chose de très difficile à faire en vrai, mais dans tout les cas il faut bien une intervention de l'état dans l'éducation des enfants pour essayer de respecter un tant soit peu ce principe (ex : éducation obligatoire). Aussi imparfaite soit-elle, ça reste mieux que de tout confier aux parents. On parle de problème d'égalités des chances, mais certains parents ne sont pas spécialement plus riches que d'autres, ils sont juste beaucoup plus impliqués (voir trop) dans l'éducation de leurs enfant et le succès à l'école.

En soi si on veut être un peu plus précis, on peut dire qu'une partie de l'éducation se faire hors cercle familial à travers les relations sociales, en particulier avec les enseignant et les collèges de classe. Une grosse partie du programme scolaire constitue de la "culture général" mais j'ai plus de mal honnêtement à y voir une "éducation" dedans au sens où on l'entend dans le cadre ce tes propos et ma réponse.
L'état instruit. Les parents éduquent.

Les enfants sont de qui ? Des parents ou de l'état ? On devrait parler d'instruction nationale et non pas d'éducation nationale.
8  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 19/12/2022 à 18:11
Il certifie les comptes, il les certifie plus, Apple c'est son ennemi, le lendemain c'est son pote, il bannit les journalistes, il les bannit plus, il banni le compte ElonJet, il le dé-bannit, il le re-bannit, maintenant il banni les liens réseaux sociaux, puis il change encore d'avis et il vire la page.
Aussi bien je suis impressionné par les succès de SpaceX avec ses lanceurs réutilisables, autant la je ne suis pas ébahi par sa gestion de Twitter.
Ça fait pas très sérieux tout ça, je pense qu'il ferait mieux de prendre des vacances...

Je me demande s'il va tenir son engagement de démissionner, j'ai un doute.... Et je me demande qui il pourrait trouver pour gérer ce foutoir...
9  1 
Avatar de agripp
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 25/06/2023 à 19:42
Le mot chien désigne un animal, il n'est pas péjoratif, mais employé pour désigner un humain,il devient une insulte. De même en français le mot "nègre" est étymologiquement un doublé du mot "noir" lequel désigne une couleur et rien d'autre. Il se trouve que ce mot aurait été utilisé de façon péjorative et serait devenu une insulte. Le législateur a pris la décision d'en interdire l'usage jusque dans les nom désignant des gâteaux ou des lieux. De même cisgenre n'est certainement pas péjoratif par son étymologie, mais il peut dans la bouche ou sous la plume de certaines personnes le devenir. Il en est de même de beaucoup d'autres mots. En réalité c'est le contexte qui fait qu'un mot est dans un discours ou un texte un terme décrivant une réalité ou une insulte. Ainsi par exemple "manouche" est le nom d'une branche du peuple tsigane, branche dont les membres parlent une langue : le manouche (de même les roms - une autre branche - parlent le rom). Manouche n'est donc pas une insulte sauf si on l'emploie pour insulter quelqu'un.
8  0 
Avatar de rbolan
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/12/2022 à 11:39
"Twitter a cessé de payer le loyer des bureaux" : Pour un propriétaire qui est bec et ongle contre le télétravail, c'est très cohérent quand on y pense
7  0