IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Twitter fait face à une vague de spams et de tweets sur la pornographie qui masquent les tweets sur les manifestations en Chine,
Les experts pensent que ces comptes sont liés au gouvernement chinois

Le , par Bill Fassinou

98PARTAGES

4  0 
Une "grande muraille" de pornographie et de spams masque les informations sur les manifestations en Chine sur Twitter. Certains observateurs de Twitter ont récemment remarqué que les résultats de recherches portant sur les principales villes chinoises renvoient un nombre impressionnant de tweets sur les services d'escorte, la pornographie et les jeux d'argent qui masquent les informations légitimes sur la vague de protestations qui frappe actuellement le pays. Les analyses montrent qu'il y a eu une "augmentation significative" de ces tweets au cours des trois derniers jours. Certains suggèrent que le gouvernement chinois serait à l'origine de ces tweets.

La recrudescence de ce type de contenu coïncide avec une vague de protestations sans précédent qui a déferlé sur les grandes villes et universités chinoises au cours du week-end. Ces manifestations sont en grande partie dues à l'approche de tolérance zéro de la Chine à l'égard de la Covid-19. Les restrictions strictes imposées par le gouvernement chinois auraient entraîné des blocages prolongés dans tout le pays, entravant la vie, les affaires et les activités de fabrication. La semaine dernière, de violentes manifestations ont éclaté dans les locaux de l'entreprise chinoise Foxconn, le principal assembleur de l'iPhone d'Apple en Chine.

Selon les rapports sur le sujet, les travailleurs étaient perturbés par le retard des primes et les inquiétudes concernant la propagation de la Covid-19. Les analystes ont rapporté en outre que les discussions sur les nouvelles manifestations nationales sont strictement censurées sur les médias sociaux chinois et les manifestants se sont tournés vers des plateformes étrangères comme Twitter et Telegram pour communiquer. Tous les principaux réseaux sociaux occidentaux sont interdits en Chine et l'accès à ces réseaux nécessite l'utilisation de VPN, qui seraient également presque tous disparus des magasins d'applications locaux.



Le contenu des bots sur Twitter, dont les analystes pensent qu'ils sont liés au gouvernement chinois, rendrait encore plus difficile l'organisation de manifestation par les citoyens chinois. Dans le cadre de son plan de licenciement massif, Musk a considérablement réduit le personnel chargé de la lutte contre la propagande sur Twitter. Cela aurait eu des répercussions sur la plateforme et aurait largement contribué à la propagation de ces tweets. C'est un contraste frappant avec 2019, lorsque Twitter a supprimé environ 1 000 comptes dont il a déterminé qu'ils faisaient partie d'un effort dirigé par l'État pour saper les manifestations à Hong Kong.

Selon un rapport, lorsque vous recherchez les principales villes chinoises, les résultats montrent des tweets sur les services d'escorte, la pornographie et les jeux d'argent. Ce contenu occulte essentiellement les rapports légitimes sur une vague de protestations dans le pays. Le rapport indique que si vous recherchez "北京" (Pékin) ou "上海" (Shanghai) sur Twitter, vous remarquerez que ces tweets de spam sont plus nombreux que ceux contenant des informations sur les manifestations. Toutefois, lorsque les analystes ont recherché des villes chinoises en tapant "Pékin" et "Shanghai", Twitter a renvoyé des tweets légitimes contenant des informations.

Selon les chercheurs, ces tweets visaient à réduire le flux d'informations sur les protestations généralisées contre les restrictions liées au coronavirus. Alex Stamos, de l'Observatoire de l'Internet de Stanford, a déclaré dans une série de tweets ce matin que la grande majorité (soit plus de 95 %) des comptes qui publient ces tweets sont des comptes de spam. « Ils tweetent à un rythme élevé et régulier tout au long de la journée, ce qui suggère une automatisation. Il est intéressant de noter que plus de 70 % de ces comptes de spam n'ont commencé à tweeter comme des fous que récemment », a déclaré Stamos dans l'un de ses tweets.

Comme souligné plus haut, la vague de spams sur Twitter coïncide avec les multiples séries de licenciements au sein de la société de médias sociaux à la suite de son rachat par le PDG de Tesla et SpaceX, Elon Musk. Ces licenciements ont fortement impacté l'équipe de confiance et de sécurité de la plateforme. « C'est un problème connu que notre équipe traitait manuellement, en dehors des automatisations que nous avons mises en place. Mais depuis l'acquisition de l'entreprise par Elon Musk, toutes les opérations d'influence en Chine et les analystes de Twitter ont tous démissionné », a déclaré un ex-employé de Twitter au Washington Post.



Sans mentionner les détails des protestations contre la Chine, Musk a tweeté tôt lundi matin que "le nombre d'opérations médiatiques sur Twitter est ridicule" avant de plaisanter en disant qu'"au moins avec le nouveau Verified, ils paieront 8 dollars pour le privilège". Il a enchaîné avec une image de Pepe la grenouille accompagnée du slogan : « je me fiche de cette opération médiatique particulière, honnêtement ». Twitter n'a pas commenté l'affaire, mais l'on estime que Musk a dissous son bureau de presse après son arrivée. Un employé actuel a déclaré que l'entreprise est consciente de la situation et qu'elle s'efforce de la corriger.

Il faut également noter que les suppressions d'emplois chez Twitter ont suscité des inquiétudes quant à la capacité de l'entreprise à se conformer aux nouvelles règles européennes strictes contre le contenu illégal en ligne. Didier Reynders, commissaire européen à la Justice, aurait demandé des éclaircissements à Twitter la semaine dernière, après l'entreprise a fermé son bureau de Bruxelles. « Les représentants de Twitter ont réaffirmé leur engagement à assurer le plein respect des règles de l'UE. Reynders en a pris note et a demandé à Twitter de traduire cet engagement en mesures concrètes », a déclaré une personne au fait des discussions.

La nouvelle réglementation, baptisée "Digital Services Act" (loi sur les services numériques), qui s'appliquera à partir de février 2024, exige des plateformes en ligne qu'elles fassent davantage pour surveiller les contenus illégaux sur Internet, sous peine de se voir infliger des amendes pouvant atteindre 6 % de leur chiffre d'affaires annuel mondial. Twitter a licencié des cadres supérieurs et procédé à des suppressions d'emplois massives, y compris une bonne partie de l'équipe chargée de modérer la plateforme. Près de la moitié des effectifs - environ 3 700 employés - ont été licenciés et plus de 1 000 auraient démissionné.

Selon une personne au fait du sujet, les deux derniers employés de Twitter basés à Bruxelles ne font plus partie de l'entreprise. L'équipe, qui interagissait avec les fonctionnaires de la Commission européenne sur les questions de politique et de réglementation, comptait initialement six personnes. Reynders aurait également mis en garde Twitter et d'autres entreprises technologiques contre les discours de haine en ligne, après que les dernières données ont montré qu'ils avaient supprimé moins de contenu cette année que les années précédentes.



Malgré les inquiétudes liées à la modération du contenu sur la plateforme et les comptes de spams, Musk indique que le nombre d'inscriptions de nouveaux utilisateurs sur Twitter n'a jamais été aussi élevé. Selon Musk, le 16 novembre, le nombre d'inscriptions s'élevait en moyenne à plus de deux millions par jour au cours des sept derniers jours, soit une hausse de 66 % par rapport à la même semaine en 2021. Il a également indiqué que les minutes actives des utilisateurs atteignaient un niveau record, avec une moyenne de près de 8 milliards de minutes actives par jour au cours des sept derniers jours à compter du 15 novembre.

Cela représente une augmentation de 30 % par rapport à la même semaine l'année dernière. Les impressions de discours haineux auraient diminué au 13 novembre par rapport à octobre de l'année dernière. Selon Musk, les usurpations d'identité signalées sur la plateforme ont connu un pic au début du mois, avant et après le lancement de Twitter Blue. Musk a déclaré que l'achat de Twitter accélérerait son ambition de créer une application tout-en-un appelée X. Le "Twitter 2.0" de Musk devrait avoir des fonctionnalités telles que des messages directs (DM) chiffrés, des tweets longs et des paiements.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

Les suppressions d'emplois chez Twitter suscitent des inquiétudes quant à la capacité de l'entreprise à se conformer aux nouvelles règles européennes strictes contre le contenu illégal en ligne

Twitter abandonne discrètement la vérification payante à 8 dollars, après l'éruption de comptes imposteurs sur la plateforme ; « tromper les gens n'est pas acceptable », déclare Musk

Twitter Blue d'Elon Musk est maintenant en ligne, mais n'est disponible que sur iOS, l'entreprise déploie de nouvelles étiquettes "officielles", puis les supprime quelques heures plus tard

Le nombre d'inscriptions de nouveaux utilisateurs sur Twitter n'a jamais été aussi élevé, atteignant une moyenne de deux millions par jour au 16 novembre, selon Elon Musk

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de G'Optimus
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 13:43
C'est peut-être un ingénieur mécontent . après qu' on l'a viré !
1  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 19:29
Citation Envoyé par micka132 Voir le message
Hé oui, le totalitarisme a de multiple forme, mais souvent avec un point commun de vouloir "le bien des gens".

Aucun ne se remettra en cause, ce sont des bonnes personnes hein....
C'est encore pire que ce que je pensait...

Il y a donc bien des covidistes français qui admirent la politique zéro covid de la Chine...

Et du coup, il est assez facile d'imaginer qu'une bonne partie des autres l'admire en silence (mais n'en parle pas pour éviter de se donner une mauvaise image).

Et encore, le premier tweet était pire (Gilbert Deray l'a modifié après coup) :

Citation Envoyé par Gilbert Deray
La politique du zéro covid en chine c’est aussi lutter contre le #Covidlong qui est déjà un problème majeur de santé publique. Notre pays devrait s'inspirer du modèle chinois.
Ce qui me rassure, c'est qu’aujourd’hui, peu de gens semble dupes de la situation ; dans mon entourage (au sens très large du terme) dès les mois d'octobres-novembre 2021, personne n'osait plus dire quoi que ce soit de positif du pass sanitaire. Après, c'est peut être un bais lié à ma région.
1  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 0:04
Visiblement, il s'agit de manifestations contre des mesures sanitaire lié au covid-19... Donc j’attends les Tristan Mendès-France, les Rudy Reichstadt et les Gérald Bronner pour expliquer le bien fondé des méthodes du gouvernement Chinois .

Ah non, parce que c'est un pays ennemi... Mais par contre, la politique zéro covid de l'Australie n'a jamais posé de problèmes.
0  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 0:07
Citation Envoyé par TotoParis Voir le message
Ces sales communistes, une fois de plus.
Ça c'était avant ; maintenant c'est pire : il s'agit d'un régime communiste qui a emprunté les pires éléments du libéralisme économique pour créer de grosses fortunes et instaurer de fortes inégalités sociales. Mais qui a gardé les pires éléments du communisme pour pouvoir contrôler la population.
0  1 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 29/11/2022 à 13:55
Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
Visiblement, il s'agit de manifestations contre des mesures sanitaire lié au covid-19... Donc j’attends les Tristan Mendès-France, les Rudy Reichstadt et les Gérald Bronner pour expliquer le bien fondé des méthodes du gouvernement Chinois .

Ah non, parce que c'est un pays ennemi... Mais par contre, la politique zéro covid de l'Australie n'a jamais posé de problèmes.
Hé oui, le totalitarisme a de multiple forme, mais souvent avec un point commun de vouloir "le bien des gens".
Citation Envoyé par Gilbert Deray
La politique du zéro covid en chine c’est aussi lutter contre le #Covidlong qui est déjà un problème majeur de santé publique dans les pays qui ont laissé l’épidémie se développer.
https://twitter.com/GilbertDeray/sta...15761865859074

Aucun ne se remettra en cause, ce sont des bonnes personnes hein....
1  2 
Avatar de TotoParis
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 28/11/2022 à 20:45
Ces sales communistes, une fois de plus.
0  2