IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'ancien PDG de FTX, Sam Bankman-Fried, possèderait une participation de 100 millions de dollars dans Twitter d'Elon Musk,
Mais Musk a affirmé qu'il n'y a aucun lien entre Twitter et Bankman-Fried

Le , par Bill Fassinou

139PARTAGES

4  0 
Le cofondateur et ancien PDG de FTX, Sam Bankman-Fried, aurait investi environ 100 millions de dollars dans Twitter. Un rapport a révélé au début de la semaine qu'Elon Musk avait envoyé un SMS à Bankman-Fried le 5 mai 2022, l'invitant à transformer ses actions publiques de Twitter en une participation dans la société privée du PDG de Tesla, quelques semaines après que ce dernier a proposé d'acheter Twitter pour 44 milliards de dollars. Si Musk semble avoir effectivement envoyé ce SMS, il a toutefois qualifié le rapport de "faux", expliquant que ni Bankman-Fried ni sa société FTX n'ont un lien quelconque avec Twitter.

Semafor, un site Web d'information lancé le mois dernier après avoir reçu une importante injection de fonds de Bankman-Fried, désormais en disgrâce, a rapporté mardi que le roi déchu de la cryptomonnaie possédait une part non négligeable de Twitter. Le site a cité un bilan de FTX préparé après que Musk a terminé le rachat de la plateforme de médias sociaux le 28 octobre, puis diffusé aux investisseurs. Le rédacteur en chef de Semafor, Ben Smith, a défendu le reportage de son journal et a produit le prétendu échange privé entre Musk et Bankman-Fried, où Musk semble encourager le fondateur de FTX à transférer ses actions.

Mais Musk a repoussé le rapport publié selon lequel Bankman-Fried possède des actions Twitter. Dans une série de tweets mercredi après-midi, Musk a qualifié le rapport d'infox. Le rapport prétendait que Bankman-Fried a transformé ses avoirs de 100 millions de dollars de Twitter, quand il était public, en actions privées. « Tous les détenteurs publics de Twitter étaient autorisés à transformer leurs actions en actions privées, mais il ne l'a pas fait. Votre reportage a faussement fait croire qu'il l'a fait, alors qu'en fait il en possède 0 % », a tweeté le nouveau patron de Twitter. Toutefois, Smith a insisté sur les faits listés dans le rapport.



En réponse au démenti de Musk, Smith a posté une capture d'écran d'une conversation textuelle supposément entre Musk et Bankman-Fried : « voici le message texte de @elonmusk demandant à SBF qu'il est bienvenu pour faire passer ses actions publiques dans le Twitter de Musk, comme Liz l'a rapporté ». Liz est une référence à la journaliste Liz Hoffman de Semafor qui a écrit l'article initial. Le rapport a rappelé que le SMS de Musk en mai faisait suite à un message de Bankman-Fried dans lequel il exprimait son soutien aux plans de Musk pour Twitter et disait qu'il ne serait pas en mesure d'investir de nouveaux fonds dans Twitter.

Musk a discrédité le rapport en rappelant les liens entre Semafor et Bankman-Fried. L'ancien PDG de FTX serait un investisseur initial dans les 25 millions de dollars levés par les fondateurs de Semafor, Justin Smith, ancien PDG de Bloomberg Media, et Ben Smith, ancien chroniqueur média du New York Times et rédacteur en chef de Buzzfeed. Après l'implosion de FTX et son dépôt de bilan ce mois-ci, des voix se sont élevées pour demander à Semafor de rendre l'argent. Le site n'a pas abordé la question, déclarant qu'il "suit de près l'évolution de la situation". Musk a déclaré qu'il y a un conflit d'intérêts massif dans le reportage.

Musk a également noté que Bankman-Fried a investi dans Vox et The Intercept. « Si SBF était aussi bon dans la gestion d'une bourse de cryptomonnaies que dans la corruption des médias, FTX serait encore solvable », a plaisanté Musk. La journaliste technique Kara Swisher a rejoint la mêlée et s'est rangée du côté de Semafor ; « bien sûr, Elon a pris les dollars et a ensuite laissé tomber SBF, parce que c'est un jeu que vous n'êtes pas censés voir », a-t-elle lancé. Musk a répondu : « il fut un temps où vous vous souciiez de la vérité. C'est fini depuis longtemps ». Notons que Semafor n'est pas le seul à avoir établi un supposé lien entre FTX et Twitter.



Le Financial Times a également rapporté qu'un bilan de FTX daté du 10 novembre répertoriait les actions Twitter comme un actif "illiquide". Bien sûr, Musk a rejeté ces allégations également. Par la suite, Semafor a mis à jour son article pour inclure le commentaire de Musk, qui a confirmé qu'il avait envoyé un message à Bankman-Fried au sujet de l'investissement, mais a déclaré que l'investissement n'avait jamais eu lieu. Le site a également précisé que sa suggestion que Bankman-Fried avait investi dans Twitter était basée sur la liste d'actifs diffusée par FTX, et a supprimé une ligne décrivant les deux hommes comme des "partenaires financiers".

Un dépôt réglementaire datant de mai 2022 énumère 18 investisseurs qui se sont engagés à investir dans le Twitter privé de Musk, dont Binance, le rival de FTX, et des investisseurs comme les fonds d'investissement Sequoia et Fidelity. FTX et Sam Bankman-Fried ne figuraient pas sur la liste des investisseurs. Il faut également noter que plusieurs textos entre Musk et Bankman-Fried concernant le rachat de Twitter ont été révélés en septembre. Ces messages ont été révélés lors de la procédure de divulgation préalable au procès intenté par Twitter contre Musk, qui avait tenté à plusieurs reprises de rompre l'accord de rachat de la plateforme.

D'autres sources ont rapporté que Will MacAskill, un conseiller de Bankman-Fried, avait contacté Musk en mars dernier pour lui dire que l'ancien PDG de FTX avait envisagé d'acheter Twitter lui-même et qu'il serait prêt à contribuer à hauteur de 8 à 15 milliards de dollars à l'achat de Musk. Les deux hommes auraient communiqué par téléphone, et Bankman-Fried aurait ensuite décidé de ne pas investir dans l'acquisition. Depuis lors, Musk a critiqué Bankman-Fried à plusieurs reprises. Au début du mois, Musk a déclaré sur Twitter Spaces que son "compteur de conneries était au rouge" lorsqu'il a rencontré Bankman-Fried pour la première fois.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

L'ancien PDG de FTX dirigeait l'entreprise comme son fief personnel et une quantité importante des actifs de la plateforme a été volée ou a disparu, selon un avocat de la société

Accusé d'avoir escroqué ses clients, Sam Bankman-Fried, le PDG de la plateforme crypto FTX, tente de s'expliquer. Des avocats pensent que l'incompétence qu'il affiche pourrait être stratégique

Binance parle de son plan pour sauver l'industrie des cryptomonnaies, suite à l'effondrement de l'entreprise crypto FTX : « Les projets faibles ont disparu et l'industrie est beaucoup plus saine »

La bourse de cryptomonnaies FTX, qui s'est effondrée, doit près de 3,1 milliards de dollars à ses 50 principaux créanciers, selon un document judiciaire

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/06/2024 à 7:49
Citation Envoyé par febneo Voir le message
Developpez.net est constant avec la propagande anti-Musk. Avez-vous déjà lu un seul article positif à son sujet sur ce forum ?
On imagine tellement bien le profile de l'auteur incel (sous différent pseudos), en train de se faire un petit plaisir hédoniste juste avant de croiser un miroir et de contempler sa propre médiocrité.
C'est donc votre tout premier message sur le forum :



Vous n'avez même pas eu la courtoisie de vous présenter sur le forum "présentations", ni participé à aucun forum technique - c'est quand même la vocation première de "Développez" - mais pour dénigrer vous répondez présent.

Intéressant...
15  0 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 09/12/2022 à 12:11
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Musk aurait demandé aux employés d'accepter de travailler au bureau 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ou de quitter volontairement leur emploi. D'après les plaignantes, en faisant cette demande aux employés, Musk n'a pas pris en compte les autres occupations des femmes en dehors des heures et jours de travail. Ce qui serait contraire à la loi.
Ca veut dire qu'il n'y a que les femmes qui ont d'autres occupations en dehors des heures et jours de travail? C'est pas un peu sexiste ça?

Après la discrimination positive à l'embauche, il faut faire la discrimination négative au licenciement.
11  0 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 03/04/2023 à 11:00
Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
Je pense comme toi : Woke est devenu un mot fourre-tout. [...]
Est-ce que tu te rend compte que tu as des propos aussi péremptoires, vindicatifs et à la limite du sectaire que la catégorie de personne que tu décrit ?
Qui, au passage, je n'ai jamais croisé en France, alors que le profil contre lequels ils se battent pullule et dont tu fais un exemple notoire ?

On n'est pas les USA, il y a encore de la place pour la nuance dans nos avis et opinions, faudrait éviter d'importer ce manichéisme caricatural et parfaitement ridicule...
12  1 
Avatar de Fleur en plastique
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/12/2022 à 9:16
Citation Envoyé par Guilp Voir le message
- Il prend des décisions rapides
Des décisions hâtives, prises sur un coup de tête, et pour lesquelles le désastre était évident avant même de l'effectuer.
Citation Envoyé par Guilp Voir le message
- Il mesure ses résultats immédiatement
Le désastre j'aurais dis. Mais oui, il le voit. Preuve qu'il n'est pas complètement fou.
Citation Envoyé par Guilp Voir le message
- Il n'hésite pas à itérer rapidement et à tester autre chose
Il répare le désastre qu'il a lui-même causé à de nombreuses reprises.

Citation Envoyé par Guilp Voir le message
Même si 80% de ses décisions sont mauvaises, le fait d'itérer rapidement dans cette boucle de feedback utilisateur, c'est la manière typique des startups pour innover et grandir rapidement.
Innover ? Le mot typique du commercial pour se défendre contre toute décision impopulaire. Ce mot est, en ce qui me concerne, banni de mon vocabulaire, car trop utilisé pour couvrir la mafia de l'informatique.

Très honnêtement, je l'avais imaginé tout de suite, obtenir la coche bleue pour 8 € / mois allait permettre à n'importer qui d'avoir la coche bleue, qui n'avait plus le sens de validé, mais le sens de "a payé", donc autrement dit, aucun sens pour le visiteur qui n'en a que f... Mais comme le visiteur ne sait pas forcément que la coche bleue a changé de signification, il était évident que cela allait servir aux petits plaisantins du Web de profiter d'une notoriété si facile à obtenir.

Virer en masse des équipes dans l'unique but de réduire la masse salariale, puis être obligé de rappeler quand on se rend compte qu'on a peut-être pas viré les bons, là encore c'est juste une impulsion. Je ne nie pas le besoin de réduire la masse salariale, mais il faut le faire d'une manière raisonnée. Rappeler quelqu'un après l'avoir viré c'est juste la preuve d'une incompétence crasse.

Citation Envoyé par Guilp Voir le message
mais peut-être va-t-il en sortir quelque chose de radicalement innovant et qui va fonctionner dans quelques mois.
A contrario, ne pas oser itérer radicalement dans une entreprise qui n'a pas trouvé son modèle pour survivre, ça aurait été un crash assuré. Je suis donc la suite des événement avec beaucoup d'intérêt (et de popcorn) !
Quand on le voit poster lui-même un sondage sur "devrais-je quitter l'entreprise" et voir 58% de oui, permet-moi de douter de sa compétence. Surtout que je ne crois pas une seconde qu'il va le faire, bien que tout montre qu'il devrait. Car non seulement il crache Twitter, mais il entraîne ses autres entreprises à succès (Tesla, SpaceX) dans sa chute.

Au niveau de la dernière actu, je pense que Twitter est coupable de ne pas avoir signifié son désir de rompre le contrat avec cette entreprise, puisqu'il se contente de jeter les factures à la poubelle. D'un autre côté, une facture trimestrielle de 1 million de dollars pour une fourniture de service apparemment dispensable puisque Twitter ne s'est pas encore effondré, même sans connaître les détails, cela semble largement excessif.
10  0 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 23/03/2023 à 14:05
Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
un forum pour développeur, population sensée être parmi les plus intelligente du monde.
Ça sort d'où ce scoop selon lequel un développeur serait plus intelligent que les autres corps de métiers ?
12  2 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 02/04/2023 à 3:52
Le fait que Twitter soit techniquement a la ramasse est connu depuis toujours, la qualité de votre divination n'est pas particulièrement surprenante. Cependant ça n'a rien a voir avec être woke ou pas, pour peu que cette étiquette veuille dire quelque-chose. Par exemple Rust, souvent moqué par ses détracteurs pour son code de conduite qui promeut le respect et l'inclusivité, n'en reste pas moins un modèle de développement sérieux.

Le problème de Twitter, c'est plus lié au coté fonctionnement en mode startup du Web dont il n'a pas réellement réussi sortir.
13  4 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 30/11/2022 à 8:56
Le premier point c'est que les enfants ne devraient pas avoir accès à twitter. Les parents sont irresponsables de laisser leurs enfants sur une plateforme comme celle-ci.
9  1 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 30/11/2022 à 21:31
Bonsoir

Citation Envoyé par walfrat Voir le message
Enfin, on a en France un principe "d'égalité des chances", quelque chose de très difficile à faire en vrai, mais dans tout les cas il faut bien une intervention de l'état dans l'éducation des enfants pour essayer de respecter un tant soit peu ce principe (ex : éducation obligatoire). Aussi imparfaite soit-elle, ça reste mieux que de tout confier aux parents. On parle de problème d'égalités des chances, mais certains parents ne sont pas spécialement plus riches que d'autres, ils sont juste beaucoup plus impliqués (voir trop) dans l'éducation de leurs enfant et le succès à l'école.

En soi si on veut être un peu plus précis, on peut dire qu'une partie de l'éducation se faire hors cercle familial à travers les relations sociales, en particulier avec les enseignant et les collèges de classe. Une grosse partie du programme scolaire constitue de la "culture général" mais j'ai plus de mal honnêtement à y voir une "éducation" dedans au sens où on l'entend dans le cadre ce tes propos et ma réponse.
L'état instruit. Les parents éduquent.

Les enfants sont de qui ? Des parents ou de l'état ? On devrait parler d'instruction nationale et non pas d'éducation nationale.
8  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 19/12/2022 à 18:11
Il certifie les comptes, il les certifie plus, Apple c'est son ennemi, le lendemain c'est son pote, il bannit les journalistes, il les bannit plus, il banni le compte ElonJet, il le dé-bannit, il le re-bannit, maintenant il banni les liens réseaux sociaux, puis il change encore d'avis et il vire la page.
Aussi bien je suis impressionné par les succès de SpaceX avec ses lanceurs réutilisables, autant la je ne suis pas ébahi par sa gestion de Twitter.
Ça fait pas très sérieux tout ça, je pense qu'il ferait mieux de prendre des vacances...

Je me demande s'il va tenir son engagement de démissionner, j'ai un doute.... Et je me demande qui il pourrait trouver pour gérer ce foutoir...
9  1 
Avatar de agripp
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 25/06/2023 à 19:42
Le mot chien désigne un animal, il n'est pas péjoratif, mais employé pour désigner un humain,il devient une insulte. De même en français le mot "nègre" est étymologiquement un doublé du mot "noir" lequel désigne une couleur et rien d'autre. Il se trouve que ce mot aurait été utilisé de façon péjorative et serait devenu une insulte. Le législateur a pris la décision d'en interdire l'usage jusque dans les nom désignant des gâteaux ou des lieux. De même cisgenre n'est certainement pas péjoratif par son étymologie, mais il peut dans la bouche ou sous la plume de certaines personnes le devenir. Il en est de même de beaucoup d'autres mots. En réalité c'est le contexte qui fait qu'un mot est dans un discours ou un texte un terme décrivant une réalité ou une insulte. Ainsi par exemple "manouche" est le nom d'une branche du peuple tsigane, branche dont les membres parlent une langue : le manouche (de même les roms - une autre branche - parlent le rom). Manouche n'est donc pas une insulte sauf si on l'emploie pour insulter quelqu'un.
8  0